Socialisez

FacebookTwitterRSS

Religion : Un mode électoral iconoclaste

Auteur/Source: · Date: 23 Mar 2010
Catégorie(s): Société

La communauté religieuse de l’église évangélique du Gabon (EEG) va désigner, vendredi prochain en d’après midi, un nouveau pasteur qui succédera au pasteur Clément Obame Mezui selon un mode électoral iconoclaste.

Le vote qui désigne le futur Président de l’Eglise Evangélique du Gabon comporte dans son mode, plusieurs aspects subjectifs qui pourraient biaiser le choix du meilleur candidat, au regard de son expérience et de son profil moral. Les candidats sont tenus à la réserve dès le dépôt de leurs candidatures jusqu’à la fin de celle-ci.

Le sens d’une élection se mesure à la dimension démocratique que celle-ci pourrait revêtir. Plus les valeurs démocratiques sont appliquées, plus sa crédibilité est reconnue. L’érudit et l’analphabète s’accordent très facilement sur les conditions qui favorisent l’équité entre les candidats déclarés, notamment au niveau de l’éligibilité, le temps et la possibilité de faire campagne et surtout, sur le choix délibéré des votants.
Ces conditions basiques d’une élection démocratique n’apparaissent pas toutes dans ce qui fonde l’élection du Président de l’Eglise Evangélique du Gabon. Lequel, défini sur un mode rotatif, annihile les chances de participation des candidats éventuels. A supposer qu’un Pasteur au potentiel avéré, qui nourrirait le désir de briguer la Présidence de l’EEG, se révèle dans la région synodale se l’Estuaire ! Il aura tout le temps de vieillir et perdre de sa verve s’il doit attendre que le tour revienne à sa région. Etant donné que chaque mandat est de 4 ans et qu’il y a 4 régions synodales au total.
Le candidat déclaré qui est astreint à la réserve, ne peut mener une campagne électorale, et ne peut, par conséquent, espérer être élu que par les relations qu’il entretient avec les membres du collège électoral, c’est-à-dire les deux délégués de chaque paroisse. Partant de la considération qu’un pasteur du Ntem, candidat à l’élection de Président de l’EEG, n’est pas nécessairement connu par les délégués de l’Estuaire ou ceux de la région de l’Ogooué Ivindo, aura du mal à faire un marketing efficient de sa candidature. Le choix que fera le délégué synodal relèvera alors de la pure subjectivité.
Sans faire dans la langue de bois, et loin de vouloir heurter la moralité des pasteurs et des délégués, ce procédé laisse libre court à des manipulations de toutes sortes. La corruption des délégués provenant des régions synodales qui ne sont pas en compétition pourrait demeurer la règle car on ne voit pas le fondement sur lequel va s’appuyer le délégué pour effectuer son choix. L’absence d’un projet de société et l’interdiction de battre campagne montrent à quel point il s’agirait plus d’une nomination plutôt qu’une élection.
Le synode qui est la plus grande instance de l’Eglise Evangélique du Gabon, devrait désigner librement son Président sans tenir compte des contingences ethniques ou régionales qui, s’apparentent dans son contraire, à la pratique géopolitique. Les vertus incarnées par le candidat, son management et ses aptitudes théologiques doivent témoigner de sa capacité à diriger l’Eglise Evangélique du Gabon.
Mais dans le cas où le synode voudrait offrir une chance à tous, il est tout à fait indiquer que les principes fondamentaux qui sous- tendent la pratique démocratique, en matière d’élection soient exercés.


SUR LE MÊME SUJET
L’Ambassadeur de la mode mauritanienne à Libreville
L’Ambassadeur de la mode mauritanienne, Aziz Fashion, fera découvrir jeudi prochain, au Casino Croisette, au public gabonais, la mode mauritanienne composée des bijoux et des vêtements. De son vrai nom Abdel Aziz Dieng, il séjourne au Gabon notamment à Libreville depuis le week-end dernier. Selon lui, cette visite a pour objectif de présenter au public gabonais le style vestimentaire mauritanien peu connu, composé des boubous assortis avec des babouches ; une façon de se démarquer en créant ses modèles bien particuliers, qui ont permis à ce jeune styliste de faire le tour du monde. Aussi, il fera découvrir sa façon ...
Lire l'article
La «Françafrique», mode d’emploi d’une filière occulte
Par Thomas Vampouille Depuis l'accession à l'indépendance des colonies africaines, les présidents français successifs ont entretenu, à des degrés divers, des relations secrètes et ambiguës avec plusieurs chefs d'État africains. Retour sur cinq décennies d'histoire de l'ombre. De rumeurs en affaires, la «Françafrique» est le serpent de mer de la politique étrangère française depuis cinq décennies. Médiatisée dans les années 1990, l'expression désigne les relations spéciales - soutien aux dictatures, coups de force, détournements de fonds, financements illégaux de partis politiques français - que Paris entretient avec plusieurs États africains. Selon Robert Bourgi, à l'origine du dernier scandale en date, tous les ...
Lire l'article
Le président du directoire du groupe familial français Rougier, un des leaders du bois tropical en Afrique, Francis Rougier, revient pour L'Expansion, sur l'évolution des métiers du bois, avec l'émergence du bois certifié, qui assure une gestion durable de la forêt, et la situation au Gabon qui a décidé brutalement qu'à compter du 1er janvier dernier le bois local devait être intégralement transformé sur le sol gabonais. Interview. C'est une image d'Epinal ou l'Afrique est vraiment aux avants postes de la gestion durable des forêts ? En moins de quatre ans, le bassin du Congo est devenu la région forestière du monde, ...
Lire l'article
Les pasteurs de la région synodale du Ntem ont dénoncé Lundi dernier à Libreville, lors d’un point de presse, la fraude orchestrée par la modérature du synode national au lendemain de l’élection du nouveau président de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG) qui a porté le révérend pasteur Assoumou Edzang Gliçant à la tête de l’institution. Les révérends pasteurs de la région du Ntem ont dénoncé lundi dernier à Libreville au cours d’un point de presse, la fraude organisée par la modérature du synode national de fin de mandat, qui s’est tenu du 22 au 28 mars dernier, et qui a vu ...
Lire l'article
Le révérend pasteur Assoumou Edzang Gliçant de la paroisse de Bel Air a été élu dimanche dernier, avec 56,15% de voix, président de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG), à la mission Baraka de Libreville, au terme d’un synode sous haute tension. L’élection du nouveau président de l’EEG, qui était prévu pour se ternir samedi, s’est finalement déroulé dimanche dernier autour de minuit avec la vote du révérend pasteur Assoumou Edzang de la paroisse de Bel Air a été élu président de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG) dimanche dernier à la mission Baraka de Libreville avec 56,15% de voix. Un résultat qui a ...
Lire l'article
Les travaux du synode national extraordinaire s’ouvrent ce matin au village Akok, à 58 km de Libreville, par une retraite pastorale, plus de quatre cents délégués sont venus des quatre régions synodales de l’Eglise évangélique du Gabon (EEG) pour prendre part aux travaux qui vont se clôturer par la désignation d’un nouveau pasteur. Selon la charte de la réunification de juillet de 1997, c’est la région synodale du Ntem qui boucle ce premier tour du système rotatoire. Le prochain Président issu de la région synodale du Ntem sera connu le vendredi prochain en fin d’après midi. Dans nos publications antérieures, nous relevions ...
Lire l'article
Le Conseiller Samuel Ntoutoume Ndzeng présente le système rotatoire de la présidence de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG) comme étant un précepte établi en 1997 et qui se déroule en fonction des implantations des missionnaires dans les régions. ‘’Ce système aurait été appliqué à partir de 1997, date de la réunification de cette église. Avant cette date, le président de l’Eglise Evangélique de 1961 était choisi par leurs paires (le collège de Pasteurs) qui étaient tous ‘’des Fang’’ notamment d’Oyem et du Ntem’’, explique-t-il. Cette période a été caractérisée par la répartition des régions en quatre zones : la région synodale ...
Lire l'article
Conforment à la charte de amendée réorganisant le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon « CSAIG » et au regard de la vacance survenue suite au décès du Khalife général El Hadj Omar Bongo Ondimba, les congressistes musulmans, réunis à la cité de la démocratie, ont désigné le chef de l’état à cette haute fonction honorifique. Deuxième congrès ordinaire de la communauté musulman du Gabon, organisé samedi dernier à Libreville, les congressistes venue des quatre coins du Gabon, pour la solennité de ces travaux placé sous le symbole de « la solidarité », présider par l’Ambassadeur Ali Akbar Onanga Y’Obegue ...
Lire l'article
L’élection des présidents des Conseils municipaux et départementaux prévue vendredi à l’échelon du Gabon, redonne de l’intérêt au mode de désignation des maires et de leurs adjoints. Ainsi, on retient que la loi électorale au Gabon que « Les maires des communes et leur s adjoints sont élus par les conseillers municipaux à la première session du conseil municipal, en son sein, à bulletin secret, à la majorité absolue au premier tour et à la majorité relative au deuxième tour. Le conseil municipal est convoqué à cet effet par l'autorité de tutelle dans les huit jours qui suivent ...
Lire l'article
Kenya. A l’issue de l’élection présidentielle du 27 décembre 2007, ce pays, naguère cité comme un exemple de démocratie et de stabilité en Afrique de l’Est, sombre dans une violence inouïe vite muée en conflit interethnique qui opposait les partisans du président sortant, Mwaï Kabaki, à ceux de son challenger, Raila Odinga. Le bilan fut forcément macabre : plus de 500 morts et des milliers de déplacés. Il a fallu la dextérité et les talents de négociateur de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, pour amener les deux parties à des négociations, qui ont abouti à la formation d’un gouvernement ...
Lire l'article
L’Ambassadeur de la mode mauritanienne à Libreville
La «Françafrique», mode d’emploi d’une filière occulte
Des forestiers en mode durable, sous la pression
Religion : Les pasteurs de la région synodale du Ntem dénoncent la fraude
RELIGION : Assoumou Edzang, nouveau président de l’EEG
Religion : Synode national extraordinaire de l’EEG s’ouvre mardi à Libreville
Religion : Le Conseiller Juridique de L’Eglise Evangélique du Gabon, Ntoutoume Ndzeng
Gabon / Religion : Ali Bongo Ondimba investi Grand Chef « Rai » …
Gabon: Mode de désignation des Maires
Crise en Afrique: la nouvelle mode des gouvernements d’union nationale

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Mar 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*