Socialisez

FacebookTwitterRSS

Economie : Sensibiliser les contribuables au civisme fiscal

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

Le directeur général des impôts Joël Ogouma, qui a l’ambition de communiquer davantage, se propose à travers une série d’actions, de rendre son administration plus proche des usagers, à l’occasion de l’organisation le 3 avril prochain, des premières journées portes ouvertes depuis la création de cette structure.

En le faisant, le directeur général des Impôts, Joël Ogouma, a voulu coller à la lettre la politique de l’Emergence prônée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui voudrait voir l’élargissement de l’assiette des impôts de l’Etat. En effet, selon l’administration fiscale, il faut sensibiliser et informer les contribuables pour qu’ils remplissent correctement leurs obligations.

Il est établi, selon Joël Ogouma, que sa structure qui doit veiller à ce que les contribuables reçoivent une information fiable et claire sur les obligations qui leur incombent, notamment les taxes qui leur sont applicables, les dates de déclarations ainsi que le moment de leur paiement. De même, il s’agira d’indiquer aux contribuables les changements intervenus dans la loi fiscale, mettre à leur disposition les différents imprimés fiscaux et, en définitive, avoir un accès facile à une information.

En réalité, dans la pratique, l’administration fiscale est restée très fermée, livrant difficilement la moindre information en dehors de quelques initiatives qui ses ont le plus souvent limitées à l’organisation des campagnes d’information, notamment lors de l’introduction dans le système fiscal de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).
A la direction générale des impôts, tous les cadres reconnaissent qu’en dehors de ces mesures temporaires, l’éducation des différentes composantes des contribuables et la consultation des opérateurs économiques sont encore, en dépit de leur importance, restées au stade quasi embryonnaires, et donc insuffisamment prises en compte dans les stratégies de modernisation de la législation et de l’administration.

Le manque de communication constitue donc, à n’en point douter, une des causes essentielles des relations parfois conflictuelles entre cette administration et de nombreux usagers, ce qui les rendait allergiques à se manifester spontanément vis-à-vis de l’Impôt. Pour Joël Ogouma, ‘’l’impôt ne peut être accepté que s’il est compris’’, c’est pourquoi cette administration a été invitée à communiquer pour mieux faire accepter l’impôt et faciliter ainsi la compréhension fiscale, qui devient au fil des ans de plus en plus complexe.

C’est ce qui explique l’organisation de ces journées “portes ouvertes” qui vise, principalement, deux objectifs à savoir la sensibilisation des usagers et la vulgarisation des lois et techniques fiscales.
L’administration fiscale doit, en effet, prendre une part active à l’information et à l’éducation civique des usagers afin de mieux se rapprocher d’eux et d’améliorer par la même occasion leurs relations. Les journées portes ouvertes doivent aussi donner l’occasion d’expliquer au public le fondement de l’impôt, son utilité et les missions fiscales et foncières de la direction générale des impôts.

Dans cette optique, les services fiscaux auront ainsi l’occasion d’interpeller les contribuables, non pas pour s’acquitter de leur impôt, mais pour instaurer un dialogue et jouer pleinement la carte de la transparence à l’effet de mieux faire passer la pilule de la collecte de l’impôt qui est, comme chacun peut le deviner, difficile à avaler.

Autres buts visés : la promotion du civisme fiscal qui, progressivement, conduira les usagers à acquérir les réflexes volontaires de s’acquitter de leurs obligations fiscales, et présenter une nouvelle image de la direction générale des impôts qui devra être plus ouverte au public afin de garantir l’équité de tous les citoyens face à l’impôt. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Ministre déléguée à l’économie, Françoise Assengone Obame, a exhorté la Direction générale des Impôts (DGI), à faire aboutir dans les délais raisonnables les réformes prévues dans le plan d’action au titre de la période 2010-2013. « Concernant la mise en œuvre de ce plan, quelques réalisation sont visibles. Je peux citer les deux nouveaux bâtiments abritant les Centres des Impôts: l’un dans la zone industrielle d’Oloumi à Libreville et l’autre dans la commune d’Owendo », a déclaré Françoise Assengone qui s’est saisi de l’occasion de la seconde édition de la Journée portes ouvertes des impôts pour inviter cette direction à ...
Lire l'article
Se référant à l’enthousiasme du public qui a participé samedi dernier à l’esplanade de l'immeuble Arambo du ministère de l’Economie, à la deuxième (2ème) « Journée portes ouvertes » de la Direction Générale des Impôts (DGI), le patron de cette administration, Joël Ogouma a estimé que « comparativement à l’année dernière, l’engouement est nettement supérieur ». Pour le Directeur Général des impôts, il n’y a pas que les agents des impôts à cette journée. La preuve est qu’il y a des étudiants, des fonctionnaires des autres administrations publiques ainsi que des petits opérateurs qui sont intéressés par les missions de ...
Lire l'article
Le Directeur Général des Impôts (DGI), Joël Ogouma dont l’administration organise samedi prochain, à Libreville, sa deuxième Journée portes ouvertes sous le thème l’ « Impôt au cœur du développement », a lancé ce jeudi une invite aux citoyens à venir se renseigner sur leurs droits et obligations fiscales. Selon le Directeur Général de la DGI, les Journées portes ouvertes constituent un moment privilégié de rencontre et d’échanges entre l’administration fiscale et les contribuables. « C’est un moment de découvrir les services et le fonctionnement des différentes entités de la DGI », a déclaré M. Joël Ogouma qui ...
Lire l'article
La direction générale des impôts a implanté trois centres de proximité à Libreville, la capitale gabonaise, couvrant également sa périphérie sud, la commune d’Owendo, en vue d’améliorer le recouvrement des recettes fisales. Selon le directeur général des Impôts, Joël Ogouma, la mise en place de ces centres, vise à assurer une fluidité au niveau de la collecte de l’impôt et faciliter le service à l’usager en offrant un interlocuteur fiscal unique à tous les contribuables. L’objectif affiché recherché, a-t-il indiqué, est d’améliorer les recettes fiscales chaque année par la facilitation des procédures et la promotion du civisme fiscal. Dans cette ...
Lire l'article
Les recettes hors pétrole du Gabon ont atteint 486 milliards de francs CFA (environ 1 milliard de dollars), soit une hausse de 8% par rapport aux prévisions budgétaires, a annoncé ce week-end le directeur général des Impôts, Joël Ogouma. Selon le directeur général des Impôts, en 2010 les recettes des impôts du secteur hors pétrole se sont élevées à 486 milliards de francs CFA. Les prévisions de la loi des finances tablaient sur 448 milliards de francs CFA (922 millions de dollars). Ces bons résultats sont cependant en recule par rapport à 2009, année où les impôts ont collecté 553 milliards de ...
Lire l'article
La Direction Générale des Impôts (DGI) a estimé en fin de semaine (jeudi) les recettes fiscales hors pétrole, réalisées au cours de l’année 2010, à un peu plus de 486 milliards de francs CFA, contre 448 milliards de francs CFA exigés par loi de finance rectificative 2010, soit un dépassement de 8%. Ces chiffres indiquent que la DGI, au niveau des taxes indirectes, a réalisé plus de 151 milliards de francs CFA exigés, a précisé Martin Essangui Obame, Directeur des études et de la prospective. S’agissant des impôts directs notamment les impôts sur les sociétés hors- pétrole (IS), l’impôt sur le revenu ...
Lire l'article
Le directeur général des Impôts au Gabon, Joël Ogouma a, dans une conférence de presse mardi à Libreville, expliqué l’organisation et les missions dévolues à cette direction générale placée sous la tutelle du ministère de l’Economie, du commerce, de l’Industrie et du tourisme. M. Ogouma s’exprimait dans la perspective des journées portes ouvertes que sa direction organisera samedi prochain dans la capitale gabonaise. Au cours de cette rencontre, le patron des Impôts en a profité pour entretenir l’assistance sur le décret n ° 1139/PR/MEFBP du 18 décembre 2002, portant création, attributions et organisation de la direction générale des impôts. La direction générale ...
Lire l'article
Pour clarifier, justifier et «normaliser» le paiement de l’impôt par le plus grand nombre, la Direction générale des impôts (DGI) organise le 3 avril à Libreville une journée portes ouvertes. Une conférence de presse a été donnée à cet effet par Joël Ogouma, Directeur Général des Impôts, qui a annoncé les contours de cette manifestation et décliné les nouveaux objectifs assignés à sa division. En vue de créer une culture fiscale auprès de la population, la Direction générale des impôts (DGI) lance une campagne de sensibilisation à l’endroit du contribuable. A cet effet, une journée portes ouvertes sera organisée le ...
Lire l'article
Libreville, 17 septembre (GAONEWS) - Le nouveau directeur général des impôts, Joël Ogouma, a pris, ce jeudi, ses fonctions à la tête de ce service au ministère des finances en souhaitant plus de rendement pour 2010 et le respect de la déontologie dans cette direction, a constaté GABONEWS. Actualité du :17/09/2009 Le nouveau promu a présenté les points forts des perspectives d’avenir qu’il souhaite mettre à exécution au sein de la direction général des impôts. A ce sujet, il estime qu’il s’agit d’œuvre efficacement pour l’intérêt supérieur de la nation avec probité et ...
Lire l'article
L’opérateur de téléphonie mobile Celtel Gabon a annoncé dans un communiqué rendu public le 17 juillet dernier une légère augmentation de ses tarifs suite à la décision du gouvernement gabonais de prélever une taxe de 10% du chiffre d’affaires de chaque entreprise de téléphonie mobile implantée dans le pays pour financer l’assurance maladie des plus démunis. Le Parlement a récemment ratifié cette loi malgré les vives contestations et les multiples mises en garde contre l’augmentation des coûts de la téléphonie mobile et la dégradation de l’environnement des affaires. Le gouvernement gabonais vient de lester les opérateurs de téléphonie mobile d’un fardeau ...
Lire l'article
Le gouvernement attend de la DGI, l’issue des réformes du plan d’action 2010-2013
Journée portes ouvertes des impôts: « Comparativement à l’année dernière, l’engouement est nettement supérieur », Joël Ogouma (DG des impôts)
2ème Journée portes ouvertes de la DGI : les citoyens invités à venir se renseigner sur leurs droits et obligations
Création d’entités de proximité pour un meilleur recouvrement de l’impôt à Libreville
Gabon : 486 milliards de francs CFA de recettes hors pétrole en 2010
Economie / Plus de 400 milliards de recettes fiscales hors pétrole pour l’administration en 2010
Le DG des Impôts explique l’organisation et les missions et dévoulues à sa structure
Gabon : Les impôts jouent la transparence pour convaincre les usagers
Gabon: Le nouveau directeur général des impôts prend ses fonctions à Libreville
Gabon : Un boulet fiscal au pied des opérateurs de la téléphonie mobile


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*