Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Un plan de relance à 5,3 milliards de FCFA pour la CNI

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

La Compagnie de navigation intérieure (CNI) a annoncé le 25 mars à Libreville qu’elle investira plus de 5 milliards de francs CFA, dont 3,8 milliards cette année, pour optimiser sa flotte navale et améliorer son rendement.

Pas assez de bateaux ! Le constat reste le même à la Compagnie de navigation intérieure et internationale (CNI) malgré plusieurs tentatives de relance du gouvernement. Pour pallier ce déficit, la direction générale de la compagnie a affirmé le 25 mars qu’elle injectera 5,3 milliards de francs CFA dans le cadre d’un plan de relance en vue de moderniser et accroître ses équipements.

«Actuellement, la CNI n’exploite qu’un seul navire, le LCT Setté-Cama affecté à la desserte de Port-Gentil à partir Libreville. Tous les autres équipements navals sont immobilisés pour des raisons techniques», a déploré le directeur général de la CNI, Léon-Louis Folquet.

Cet investissement, dont près de 4 milliards devraient être disponible cette année, doit d’abord permettre la remise à niveau d’équipements navals «à terre» depuis trois ans. Il servira ensuite à acquérir deux nouveau catamarans pour la ligne Libreville-Port-Gentil et deux bateaux pour le transport du fret. Le plan de relance prévoit enfin l’achat d’un bateau de 100 places pour la desserte Port-Gentil-Lambaréné-Omboué.

Face aux pénuries récurrentes de carburant dans plusieurs zones du pays, notamment dans le Nord, le Nord-est et le Sud, la CNI a par ailleurs annoncé qu’elle commencerait dès avril le transport des produits pétroliers.

«Le démarrage du transport des produits pétroliers et l’exploitation des deux catamarans rapides à acquérir pourraient permettre de réaliser, à la fin de l’exercice courant, un chiffre d’affaires d’environ 4,9 milliards de francs CFA contre 873 millions en 2009. Notre trésorerie à cet horizon, pourrait dégager un excédent de 339 millions», a indiqué monsieur Folquet.

Le plan de relance de la CNI ne prend toutefois pas en compte le réaménagement des débarcadères, alors que ses infrastructures sont devenues très étroites et peu adaptées à l’embarquement des voyageurs.  


SUR LE MÊME SUJET
Bolloré prêt à investir 70 milliards de FCFA pour le port d’Owendo
Vincent Bolloré, PDG du groupe éponyme, a présenté, mardi à Libreville, un plan d'investissement de 70 milliards de F CFA pour améliorer les performances du port d’Owendo situé au sud de Libreville. M. Bolloré a présenté le plan d’investissement au président Ali Bongo Ondimba, lors d’une audience que lui a accordée le chef de l’Etat gabonais. Le port d’Owendo, le plus grand du Gabon, dispose d’un quai de 445 m qui a besoin d’être rallongé de 300 m pour répondre aux normes internationales. Bolloré intervient dans les terminaux portuaires et port sec, les ports à bois, la manutention portuaire, les agences maritimes, ...
Lire l'article
La société pétrolière Total Gabon va débloquer 20 milliards de FCFA pour financer les travaux de réhabilitation de l’aéroport de Port-Gentil, la capitale économique, par le biais de la Provision pour investissement diversifié (PID). Le chantier, qui doit démarrer incessamment, consiste à transformer l’actuel aérodrome en un aéroport de classe internationale pouvant accueillir des avions gros porteurs de type Boeing 777, selon la convention de financement signée par le directeur général de Total Gabon, Jean-Philippe Magnan, et le ministre gabonais des Transports, Julien Nkoghé Bekalé. Les travaux vont porter sur l’agrandissement de la piste d’atterrissage, de l’aérogare et ...
Lire l'article
La Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) envisage d’investir près de 61 milliards de FCFA au cours de la période 2011-2012, pour plafonner sa capacité de production à 4 millions de tonnes de manganèse, apprend-on de source informée. Afin d’atteindre cet objectif, la compagnie a déjà investi 53 milliards de F CFA, ce qui devrait fiabiliser la ligne de production de la mine à la gare en passant par la laverie, sur le matériel ferroviaire roulant ou au port. Par ailleurs, il est prévu une enveloppe budgétaire de 140 milliards de F CFA pour le complexe métallurgique de Moanda (Sud-est), qui permettra ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du réseau ferroviaire transgabonais (SETRAG) a annoncé lundi l'acquisition en 2011 de nouveaux équipements pour améliorer la sécurité et le confort de ses trains. Selon son directeur général, Jean-Françaois Coutin, la SETRAG va notamment acheter deux trains, 10 voitures, des rails et 60.000 traverses pour un montant de cinq milliards de francs CFA. Cet investissement entre dans le cadre du renforcement du transport pendant la Coupe d’Afrique des Nations de football que le Gabon va co-organiser en 2012 avec la Guinée équatoriale. La SETRAG est une société anonyme, créée à Libreville, en juin 1997, disposant d’un capital de 10 milliards ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du transgabonais (SETRAG) a annoncé le 30 juin qu’elle débloquerait 5 milliards de francs CFA pour acquérir notamment deux nouveaux trains en 2011, dans le cadre du renforcement du transport pendant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 qui se sera co-organisée par le Gabon et la Guinée-Equatoriale. Les dirigeants de la Société d’exploitation du transgabonais (SETRAG) ont été reçu en audience le 31 juin par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, à qui ils ont fait part de leurs projets relatifs au renforcement du transport pendant le la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 ...
Lire l'article
La commission d’attribution des marchés publics a attribué le 14 juin à Libreville une nouvelle enveloppe de 53 milliards de FCFA pour le financement de 52 projets concernant huit départements ministériels différents. 53 milliards de francs CFA ont été débloqués le 14 juin derniers pour le financement de 52 marchés publics dans les domaines de la Défense nationale, de l’Intérieur, de l’Equipement, du Logement, des Transports, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Santé. Trois autres marchés ont été approuvés pour le compte de la Primature pour un montant de 91 millions de FCFA. C’est le ministère des Transports qui ...
Lire l'article
La Société nationale des bois du Gabon (SNBG) a annoncé le 30 mars à Libreville un résultat net de 3,047 milliards de francs CFA pour l’exercice 2009, en hausse de 17% par rapport à l’exercice précédente. Au pied du mur de l’industrialisation de la filière, la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) met des billes de son côté avec un résultat net en hausse de 17% en 2009, soit 3,047 milliards de francs CFA contre 2,616 milliards en 2008. A l’issue du Conseil d’administration tenu le 30 mars à Libreville, la SNBG a annoncé des résultats financiers consolidés, notamment grâce à ...
Lire l'article
Dans le cadre de l’augmentation des capacités du port d’Owendo, des travaux d’extension des infrastructures de ce pôle économique devraient débuter en juillet prochain. Cette initiative a été décidée le 12 février lors d’un échange entre le président Ali Bongo et le président Afrique du Groupe Bolloré, Antoine Horvath. Ces travaux, estimés à 30 milliards de francs CFA prévoient l’allongement du port de 300 mètres afin de s’arrimer aux standards internationaux. Le port d’Owendo est devenu trop petit pour assurer le volume des transactions commerciales qui nécessitent la principale interface portuaire du pays. Pour s’arrimer aux nouveaux besoins infrastructurels des ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du chemin de fer Transgabonais (SETRAG) a investi en 2007 la bagatelle de 17 milliards de FCFA pour moderniser ses outils et installations, a annoncé ce week-end le Président directeur général de la compagnie, Marcel Abéké. L’investissement a permis de rénover les wagons et locomotives, moderniser le système de télécommunication et restaurer les logements du personnel, a précisé M. Abéké à l’occasion d’une réunion bilan avec les cadres de l’entreprise. En 2008, la SETRAG compte poursuivre son programme d’investissement, l’entreprise s’étant engagée à investir 50 milliards de FCFA jusqu’en 2011. Elle envisage de remplacer les locomotives vieillissantes par des ...
Lire l'article
Bolloré prêt à investir 70 milliards de FCFA pour le port d’Owendo
Total Gabon va débloquer 20 milliards de FCFA pour réhabiliter l’aéroport de Port-Gentil
La COMILOG prévoit 61 milliards de FCFA d’investissement pour 2011-2012
Cinq milliards de FCFA d’équipements ferroviaires pour le Transgabonais
Gabon : 5 milliards de FCFA pour renforcer le parc de SETRAG
Gabon : Encore 50 milliards FCFA pour les marchés public
Gabon : Plus de 3 milliards de FCFA de bénéfices pour la SNBG en 2009
Gabon : 30 milliards de FCFA pour l’extension du port d’Owendo
Plan de Paix
17 milliards de FCFA investis en 2007 pour la modernisation du Transgabonais


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*