Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le gouvernement gabonais irrité par la procédure d’achat du Groupe Zain, l’opérateur incriminé s’explique

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

A travers un communiqué émanant du ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, datant de ce vendredi et dont la copie a été officiellement transmise à la Rédaction de GABONEWS, le gouvernement gabonais s’offusque de la procédure usitée pour la liquidation du Groupe Zain en faveur de l’opérateur Indien Bharti Airtel et menace de « prendre à titre conservatoire toutes mesures qu’il jugera nécessaires.

Apparemment, tout porte à croire que les responsables de l’opérateur de téléphonie mobile ‘’Zain’’ n’ont nullement consulté le gouvernement gabonais avant de procéder à cette transaction qui transgresserait les clauses du contrat liant l’Etat gabonais et cette société.

Pour les autorités gabonaises – qui désapprouvent l’opération – Zain Gabon aurait fait inobservation des dispositions réglementant l’activité des télécommunications en République Gabonaise et du cahier des charges de la licence l’autorisant à exercer son activité dans ce secteur au Gabon.

Estimant que cette attitude de Zain, pour le moins incompréhensible, est de nature à déstructurer le marché gabonais de la téléphonie mobile – dont il détient 60%, devant Libertis (38%), Moov (8%) et Azur (4%) – sans compter que l’essentiel des communications est traité sur son réseau.

De son côté, le Groupe Zain indique dans un communiqué y afférent, publié dans son intégralité, jeudi, par GABONEWS, que « Faisant suite à l’annonce faite par Mobile Telecommunications Company KSC, “Zain”, le 16 février 2010, concernant la vente de son groupe Afrique “Zain Africa BV” à Bharti Airtel SA, la société confirme que le Conseil d’Administration de Zain s’est réuni au Koweït, mercredi 24 mars 2010, afin de passer en revue les derniers développements et les négociations relatifs à cette vente ».

Aussi, Zain précise-t-il que son « Conseil d’administration est heureux d’annoncer que la procédure de due diligence s’est achevée et que les deux parties sont en train de finaliser les derniers accords qui devraient être signés dans les jours à venir », avant de conclure que « Dès la signature, les deux parties chercheront à obtenir les approbations requises. Il a été rapporté que Bharti a déjà garanti le montant total du financement exigé, soit 8,3 milliards de dollars, pour cette transaction ».

Ce qui semble concomitamment paradoxal et choquant dans cette affaire est bel et bien le fait que cette opération, qui avait été interdite au Soudan, au Tchad, en Afrique du Sud et au Maroc, se soit réalisée au Gabon, sans la moindre consultation préalable des autorités compétentes de ce pays.

« La vente de “Zain Africa BV” ne concerne pas l’opération de Zain au Soudan ni ses investissements au Maroc », précise le communiqué supra cité de Zain. D’où le juste courroux du gouvernement gabonais.

A noter que la transaction dont il s’agit porte sur un montant global de 4.125 milliards de FCFA, soit 8.3 milliards de dollars. 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère gabonais de la Communication, de la poste et de l’économie numérique a finalement approuvé la vente de Zain Afrique dont Zain Gabon fait partie au groupe Bharti Airtel, indique un communiqué de cet opérateur de téléphonie mobile dont l’AGP a reçu copie lundi. Cette approbation du gouvernement gabonais fait suite à une requête introduite le 23 mars dernier par la direction de Zain Gabon. Lors de l’annonce du rachat du portefeuille Zain Afrique, les autorités gabonaises avaient exprimés leur désapprobation estimant que cette transaction était en violation avec les accords régissant les deux parties. ‘’Après examen de cette requête, le ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a finalement donné son accord à la requête introduite le 23 mars dernier par Zain Gabon concernant la cession de la filiale africaine du géant koweitien à l’indien Bharti Airtel. L’opération avait provoqué une levée de bouclier des gouvernements gabonais et congolais qui réclamaient leurs droits de regards sur cette cession. Le 28 avril, le gouvernement gabonais a finalement donné son aval au rachat par le géant indien Bharti Airtel des filiales africaines de Zain, dont Zain Gabon. «Après examen de cette requête, le Ministère a porté à la connaissance de Zain Gabon ce mercredi 28 avril ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a deploré le rachat des actifs africains de Zain par l’opérateur indien Bharti Airtel et a reproché à la filiale gabonaise de ce groupe de ne pas avoir respecté les dispositions réglementaires régissant ses activités de télécommunication au Gabon. Le gouvernement gabonais se réserverait le droit de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de l’opérateur et en particulier le non respect du cahier de charges de la licence GSM autorisant Zain à opérer au Gabon. Selon le ministère de la Communication, la vente de Zain Gabon va profondément déstructurer la marché de la téléphonie ...
Lire l'article
« Le Gouvernement gabonais est (...) souverain d'approuver ou pas la transaction entre l’opérateur indien Bharti Airtel et le Groupe Zain », DG de l’Artel, Fabien Mbeng Ekoga Le Directeur de l’Agence de Régulation des Télécommunications ( ARTEL) , Fabien Mbeng Ekoga, a tenu, ce samedi, à préciser que « le Gouvernent gabonais est tout à fait souverain d'approuver ou pas la transaction entre l’opérateur indien Bharti Airtel et le Groupe » intervenue, en début de semaine, au point d’irriter les plus hautes autorités qui ont dénoncé, vendredi soir, l’ « inobservation par Zain-Gabon des dispositions réglementant ...
Lire l'article
L’Opérateur de téléphonie mobile ‘’Zain’’, leader des quatre que compte l’espace gabonais en la matière, à travers un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS et que nous publions in-extenso, apporte d’importantes précisions relatives à la vente de Zain Africa BV à Bharti Airtel S.A TEXTE INTEGRAL « Faisant suite à l’annonce faite par Mobile Télécommunications Company KSC, "Zain", le 16 février 2010, concernant la vente de son Groupe Afrique "Zain Africa BV" à Bharti Airtel SA, la société confirme que le Conseil d’Administration de Zain s’est réuni au Koweït, mercredi 24 mars 2010, afin de passer en revue les derniers développements ...
Lire l'article
Zain, premier opérateur de télécommunications mobiles au Moyen-Orient et en Afrique, annonce la nomination, par le conseil d'administration de Mobile Telecommunications Company KSC, «Zain», de Nabil Ben Salama comme PDG du groupe à compter de ce dimanche, indique un communiqué de presse de l’entreprise. Le Conseil d'Administration est convaincu que les capacités professionnelles de M. Ben Salama lui permettront de consolider la vision du groupe et d’accroitre la valeur actionnariale de Zain. M. Ben Salama a un Bachelor en Génie Electronique de l'Université de Dayton, Ohio, aux Etats Unis. En 2009, il a été ministre koweïtien de la Communication, de l'Electricité et ...
Lire l'article
Le saoudien Bintel a acquis une licence d'opérateur de téléphonie mobile au Gabon, devenant le quatrième opérateur dans ce secteur derrière Moov, Zain et Libertis, indique vendredi différentes sources médiatiques. Selon le quotidien l’Union, la société, qui est basée à Bahreïn, exploite des réseaux de téléphonie mobile en République centrafricaine, au Somaliland, et prévoit un lancement au Gabon de ses services au troisième trimestre de cette année. L'opérateur a engagé un investissement initial de 50 millions $ US, avec comme directeur général Gilles Villenaut, vétéran de l'industrie ayant été nommé directeur général de la filiale gabonaise, affirme pour sa part Infotech, portail ...
Lire l'article
L’opérateur de téléphonie mobile Zain s’est vu décerner le prix du meilleur opérateur de téléphonie mobile en Afrique et au Moyen orient par CommsMEA, une publication importante du Moyen orient, rapporte jeudi ZK Gabon, antenne de ZK manager, basée à en Afrique du sud. CommsMEA a désigné Zain Bahreïn comme l’opérateur mobile du Moyen orient lors d’une cérémonie annuelle dont le jury était composé de professionnels de l’industrie internationale et régionale des télécommunications. Ce prix récompense la position de leader du groupe en matière de dernières tendances dans la téléphonie mobile en Afrique et au Moyen Orient. Il récompense également la transition ...
Lire l'article
Le groupe Zain a récemment reçu le prestigieux prix du « Meilleur opérateur de téléphonie mobile » en Afrique et au Moyen-Orient, lors de la cérémonie annuelle de récompenses organisée par « Comms MEA », une des plus importantes industries des télécommunications au monde, a appris GAONEWS via un communiqué de presse parvenu à la rédaction de GABONEWS. Zain a remporté le prix du meilleur opérateur de téléphonie mobile qui récompense la position de leader du groupe en matière de dernières tendances dans la téléphonie mobile en Afrique et au Moyen Orient. Ce prix récompense la transition rapide de ...
Lire l'article
L’entreprise Zain, l’opérateur leader de la téléphonie mobile au Gabon a lancé vendredi, à Libreville, un nouveau produit sur le marché dénommé ‘’BlackBerry’’, consistant à recevoir des mails à partir de son téléphone portable en tout lieu. Le directeur Marketing de Zain Gabon , Cheikh Thiandoume a expliqué les avantages de ce nouveau produit, notamment pour les chefs d’entreprises opérant souvent très loin de leur siège où dans des zones éloignées des grandes villes. Selon lui, BlackBerry est une solution de communication sans fil destinée aux professionnels qui doivent rester en contact avec leurs bureaux tout en étant en déplacement. Ce produit ...
Lire l'article
Téléphonie : Le Gabon approuve la vente de Zain Afrique au groupe Bharti Airtel
Gabon : Le gouvernement donne son aval pour la cession de Zain
Gabon : Le gouvernement gabonais désapprouve la vente des actifs africains de Zain
« Le Gouvernement gabonais est (…) souverain d’approuver ou pas la transaction entre l’opérateur indien Bharti Airtel et le Groupe Zain »
Zain : Communiqué au sujet de la vente de Zain Africa BV à Bharti Airtel SA
Téléphonie : Nabil Bin Salama nommé Directeur Général du groupe ZAIN
Gabon: Un 4ème opérateur de la téléphonie mobile bientôt sur le marché gabonais (Presse)
Gabon: Téléphonie : Le groupe Zain reçoit le prix du meilleur opérateur en Afrique et au Moyen orient
Gabon: Zain sacré meilleur opérateur de téléphonie mobile d’Afrique et du Moyen Orient
Estuaire-Télécom : Zain lance un nouveau produit sur le marché gabonais


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*