Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Gondjout boude le rachat de Zain Afrique

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

Le ministère de la Communication a publié le 26 mars un communiqué pour dénoncer les conditions de rachat des actifs africains du groupe Zain, dont Zain Gabon auquel l’aval du gouvernement n’aurait pas été donné pour cette opération.

Confusion et perplexité à Zain Gabon, l’opérateur de téléphonie mobile leader du pays, depuis la publication dans la soirée du 26 mars d’un communiqué du ministère de la Communication fustigeant le rachat des actifs africains du groupe par l’indien Bharti Airtel.

«Suite à l’achat des actifs africains du GROUPE Zain par l’opérateur Indien BHARTI AIRTEL pour 4 125 milliards de francs CFA, (…) le Gouvernement gabonais désapprouve cette opération suite à l’inobservation par Zain-Gabon des dispositions réglementant l’activité des télécommunications en République Gabonaise et du non respect du cahier des charges de la licence GSM l’autorisant à opérer dans la téléphonie mobile au Gabon», stipule le communiqué.

La licence octroyée par le gouvernement à un opérateur de téléphonie mobile inclurait en effet un droit de regard sur d’éventuelles ventes ou rachat de la société. Une clause qui n’est appliquée sur le terrain que dans des conditions très particulières, le plus souvent quand l’identité et les activités de l’acquéreur demeurent opaques. Or l’acquéreur des actifs africains de Zain n’est autre que l’indien Bharti Airtel, un des plus gros opérateurs des télécommunications dans le monde.

Mais le ministère de la Communication estime qu’«avec plus de 60% des parts de marché des mobiles en République Gabonaise, toute offre d’achat de cet opérateur est de nature à déstructurer ce marché sur lequel est traité l’essentiel des communications».

Du côté de Zain Gabon, on nage entre perplexité et confusion, d’autant que le ministre de la Communication, Laure Gondjout, serait au courant de cette opération depuis plusieurs semaines et n’aurait jamais manifesté auparavant la possibilité d’un quelconque veto à celle-ci.

Les responsables de Zain Gabon s’apprêtent donc à rencontrer le ministre de tutelle dès le début de semaine prochaine afin de mettre en exergue les avantages que représentent ce rachat pour le Gabon, en tête desquels l’amélioration des services et la baisse des tarifs, par ailleurs récemment réclamée par le régulateur.

Des discussions qui doivent permettre de dénouer la situation, car en l’état actuel des choses, «le Gouvernement se réserve le droit, à partir de cet instant, de prendre, à titre conservatoire, toutes mesures qu’il jugera nécessaires», conclu le communiqué.

Le rachat des filiales africaines de Zain par Bharti Airtel, selon certaines sources, devrait insuffler un nouvel essor à l’opérateur déjà florissant, et lui permettre de réduire ses tarifs, améliorer sa technologie et renforcer ses investissements.  


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère gabonais de la Communication, de la poste et de l’économie numérique a finalement approuvé la vente de Zain Afrique dont Zain Gabon fait partie au groupe Bharti Airtel, indique un communiqué de cet opérateur de téléphonie mobile dont l’AGP a reçu copie lundi. Cette approbation du gouvernement gabonais fait suite à une requête introduite le 23 mars dernier par la direction de Zain Gabon. Lors de l’annonce du rachat du portefeuille Zain Afrique, les autorités gabonaises avaient exprimés leur désapprobation estimant que cette transaction était en violation avec les accords régissant les deux parties. ‘’Après examen de cette requête, le ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a finalement donné son accord à la requête introduite le 23 mars dernier par Zain Gabon concernant la cession de la filiale africaine du géant koweitien à l’indien Bharti Airtel. L’opération avait provoqué une levée de bouclier des gouvernements gabonais et congolais qui réclamaient leurs droits de regards sur cette cession. Le 28 avril, le gouvernement gabonais a finalement donné son aval au rachat par le géant indien Bharti Airtel des filiales africaines de Zain, dont Zain Gabon. «Après examen de cette requête, le Ministère a porté à la connaissance de Zain Gabon ce mercredi 28 avril ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a deploré le rachat des actifs africains de Zain par l’opérateur indien Bharti Airtel et a reproché à la filiale gabonaise de ce groupe de ne pas avoir respecté les dispositions réglementaires régissant ses activités de télécommunication au Gabon. Le gouvernement gabonais se réserverait le droit de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de l’opérateur et en particulier le non respect du cahier de charges de la licence GSM autorisant Zain à opérer au Gabon. Selon le ministère de la Communication, la vente de Zain Gabon va profondément déstructurer la marché de la téléphonie ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé son opposition à la vente de la filiale locale de Zain dont le groupe est en voie d’être racheté par le géant indien Bharti Airtel, indique un communiqué officiel paru samedi dans la presse locale. "Le gouvernement gabonais désapprouve cette opération suite à l’ inobservation par Zain-Gabon des dispositions réglementant l’ activité des télécommunications en République Gabonaise et du non respect du cahier des charges de la licence", précise le communiqué. Selon un responsable gabonais s’exprimant sous le couvert de l’ anonymat, la licence accordée à Zain Gabon est non cessible, non transmissible et non transférable. Libreville ...
Lire l'article
« Le Gouvernement gabonais est (...) souverain d'approuver ou pas la transaction entre l’opérateur indien Bharti Airtel et le Groupe Zain », DG de l’Artel, Fabien Mbeng Ekoga Le Directeur de l’Agence de Régulation des Télécommunications ( ARTEL) , Fabien Mbeng Ekoga, a tenu, ce samedi, à préciser que « le Gouvernent gabonais est tout à fait souverain d'approuver ou pas la transaction entre l’opérateur indien Bharti Airtel et le Groupe » intervenue, en début de semaine, au point d’irriter les plus hautes autorités qui ont dénoncé, vendredi soir, l’ « inobservation par Zain-Gabon des dispositions réglementant ...
Lire l'article
L’Opérateur de téléphonie mobile ‘’Zain’’, leader des quatre que compte l’espace gabonais en la matière, à travers un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS et que nous publions in-extenso, apporte d’importantes précisions relatives à la vente de Zain Africa BV à Bharti Airtel S.A TEXTE INTEGRAL « Faisant suite à l’annonce faite par Mobile Télécommunications Company KSC, "Zain", le 16 février 2010, concernant la vente de son Groupe Afrique "Zain Africa BV" à Bharti Airtel SA, la société confirme que le Conseil d’Administration de Zain s’est réuni au Koweït, mercredi 24 mars 2010, afin de passer en revue les derniers développements ...
Lire l'article
C’est le géant indien des télécommunications Bharti qui a remporté le bras de fer avec Vivendi pour le rachat des filiales africaines de l’opérateur koweïtien Zain. Acquis pour 10,7 millions de dollars, soit plus de 5360 milliards de francs CFA, ce nouveau marché offre de belles perspectives de croissance dans les 15 pays concernés, les filiales marocaines et soudanaises n’étant pas comprises dans l’offre. Zain passe sous pavillon indien en Afrique subsaharienne, avec le rachat par le numéro un indien des télécommunications, Bharti, de 15 des 17 filiales africaines du géant koweitien. Il aura fallut à l’indien Bharti ...
Lire l'article
Zain, premier opérateur de télécommunications mobiles au Moyen-Orient et en Afrique, annonce la nomination, par le conseil d'administration de Mobile Telecommunications Company KSC, «Zain», de Nabil Ben Salama comme PDG du groupe à compter de ce dimanche, indique un communiqué de presse de l’entreprise. Le Conseil d'Administration est convaincu que les capacités professionnelles de M. Ben Salama lui permettront de consolider la vision du groupe et d’accroitre la valeur actionnariale de Zain. M. Ben Salama a un Bachelor en Génie Electronique de l'Université de Dayton, Ohio, aux Etats Unis. En 2009, il a été ministre koweïtien de la Communication, de l'Electricité et ...
Lire l'article
Vivendi et Maroc Telecom chercheraient des relais de croissance et s’intéresserait de près aux actifs africains de l’opérateur koweïtien Zain. "Maroc Telecom est le meilleur véhicule de Vivendi pour investir dans Zain Africa", souligne Exane BNP Paribas à l’agence Reuters. "La combinaison du potentiel de croissance de Zain Africa et l’expertise de la direction de Maroc Telecom réduiraient les risques d’exécution et accroîtraient la probabilité d’une création de valeur pour tous ses actionnaires, dont Vivendi, tant que le prix payé reste raisonnable". Vivendi par sa filiale Maroc telecom est présent au Burkina Faso , Gabon,Mauritanie et enfin au Malie avec l’acquisition récente de ...
Lire l'article
Le groupe Zain a récemment reçu le prestigieux prix du « Meilleur opérateur de téléphonie mobile » en Afrique et au Moyen-Orient, lors de la cérémonie annuelle de récompenses organisée par « Comms MEA », une des plus importantes industries des télécommunications au monde, a appris GAONEWS via un communiqué de presse parvenu à la rédaction de GABONEWS. Zain a remporté le prix du meilleur opérateur de téléphonie mobile qui récompense la position de leader du groupe en matière de dernières tendances dans la téléphonie mobile en Afrique et au Moyen Orient. Ce prix récompense la transition rapide de ...
Lire l'article
Téléphonie : Le Gabon approuve la vente de Zain Afrique au groupe Bharti Airtel
Gabon : Le gouvernement donne son aval pour la cession de Zain
Gabon : Le gouvernement gabonais désapprouve la vente des actifs africains de Zain
Le Gabon s’oppose à la vente de la filiale locale de Zain
« Le Gouvernement gabonais est (…) souverain d’approuver ou pas la transaction entre l’opérateur indien Bharti Airtel et le Groupe Zain »
Zain : Communiqué au sujet de la vente de Zain Africa BV à Bharti Airtel SA
L’indien Bharti s’offre les filiales africaines de Zain
Téléphonie : Nabil Bin Salama nommé Directeur Général du groupe ZAIN
Gabon: Vivendi et Maroc Telecom sur Zain Afrique
Gabon: Zain sacré meilleur opérateur de téléphonie mobile d’Afrique et du Moyen Orient


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*