Socialisez

FacebookTwitterRSS

Enseignement supérieur: Le Conseil extraordinaire de l’USTM revoit les sanctions infligées aux 43 étudiants

Auteur/Source: · Date: 30 Mar 2010
Catégorie(s): Education

Le Conseil extraordinaire de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) tenu le week-end dernier a revu les sanctions infligées le 9 mars dernier aux 43 étudiants jugés coupables des exactions et autres brimades sur leurs collègues nouvellement admis à l’université.

Sur le plan académique, le Conseil a décidé du maintien des sanctions en y ajoutant un sursis pour tous les 43 étudiants.

Sur le plan social, il a été décidé de maintenir les sanctions relatives aux œuvres universitaires selon les termes du rapport final du conseil de discipline du 9 mars.

Cependant, l’inscription desdites sanctions au dossier des bourses a été purement et simplement annulée.

Le rapport final du Conseil de discipline du 9 mars dernier avait décidé de l’exclusion de 10 étudiants de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) pour 2 ans francs avec inscription au dossier de bourses et perte définitive du bénéfice des œuvres universitaires, à l’exception du centre médical ; 26 l’étaient pour 60 jours avec suppression du bénéfice des œuvres universitaires pendant 2 ans et une inscription des motifs dans le dossier de la bourse et les 7 autres pour 15 jours avec inscription au dossier bourses assortie d’une interdiction stricte d’accéder au restaurant universitaire dans la même période.

Par ailleurs, pour restaurer et pérenniser un climat de sérénité au sein du campus universitaire, le Conseil a décidé d’une batterie de mesures. Parmi celles-ci, l’application rigoureuse des règlements intérieurs de différents établissements de l’USTM ; la tenue des conseils de discipline au sein des établissements en cas de nécessité ; la désignation des responsables de paliers parmi les étudiants de niveau bac+3 et plus dans les pavillons en résidence universitaire ; le respect scrupuleux par les étudiants de l’arrêté n°041/MES/USTM/VR du 3 avril 2006 portant règlement de la convocation et de la tenue des assemblées générales d’étudiants à l’USTM, etc.

Le Conseil a aussi recommandé l’aboutissement de la réflexion menée dans le cadre du comité préparatoire des états généraux de l’Education, de la recherche et de l’adéquation formation/emploi sur la mise en place d’une police universitaire et scolaire.

Du 16 au 18 mars derniers, le ministre de l’Enseignement supérieur, Séraphin Moundounga a séjourné à Franceville en vue de trouver une solution à la crise qu’ont fait naître les étudiants. Il a donc recommandé que soit tenu ce conseil afin de réexaminer les sanctions infligées aux étudiants après que ceux-ci ont reconnu les torts qui leur étaient reprochés et demandé pardon, jurant de ne plus reprendre.

Les étudiants avaient posé des barricades à l’entrée de l’université et saboté les serrures des portes qui mènent dans les salles de classes pour empêcher le déroulement des cours après que 43 d’entre eux ont été sanctionnés à l’issu du Conseil de discipline tenu le 9 mars dernier dans la même institution.

Les travaux supervisés par le professeur Bertrand Mbatchi, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur ont été codirigés par le recteur de l’USTM, Isaac Mouaragadja et le directeur général de l’institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologies (INSAB), le professeur Benoît Boukila et se sont tenus en présence du préfet du département de la Passa, Euloge Edouard Egnongo ; du secrétaire général de la mairie de Franceville, Egide Moutou ; de l’administration universitaire ; des chefs d’établissements ; du directeur du Centre des œuvres universitaires, des représentants des enseignants et des étudiants.


SUR LE MÊME SUJET
Les taux de bourses des étudiants gabonais résidant en France seront revus à la hausse à partir du 1er janvier 2012 avec effet rétroactif au mois de septembre 2011, a-t-on appris auprès des responsables français du Centre national des oeuvres universitaires (CNOUS). Les nouveaux montants tels que désormais exigés par les autorités françaises aux étudiants étrangers désireux d’obtenir un titre de séjour étudiant en France , 536 euros pour le premier cycle, 615 pour le second et 777 pour le cycle doctoral seront appliqués. Interrogé à cet effet, le délégué fédéral de l'UJPDG-France, Vivien Péa qui était monté au créneau il ...
Lire l'article
Un séminaire-atelier sur la formation agricole et la recherche-développement en milieu rural est ouvert depuis hier (lundi), à l’intention des étudiants de l’institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologies (INSAB), de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué (sud – est), rapporte une source digne de foi. Les travaux qui vont durer trois jours (de lundi à mercredi) ont été lancés par le Ministre Gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, de l’Innovation et de la Culture. Il regroupe d’éminents chercheurs venus des pays étrangers (Mali et Côte d’Ivoire). Avec leurs collègues du Gabon, ils vont s’atteler à concilier ...
Lire l'article
Les lourdes sanctions infligées le 9 mars aux 43 étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), reconnus coupables de bizutage aggravé sur leurs collègues, ont été allégées à l’occasion du Conseil extraordinaire du 22 mai. Sanctionnés en exemple le 9 mars dernier par le Conseil de discipline, les 43 «bizuteurs» de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM, dans le haut-Ogooué) vont finalement voir leurs peines allégées suite au Conseil extraordinaire le 22 mai dernier. Reconnus coupables d’inconduite, de brimades, de violences et sévices corporels et moraux sur les nouveaux bacheliers, 10 ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation est allé s’enquérir samedi dernier de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de l’Université Omar Bongo (UOB), de l’Université des sciences de la santé (USS) et de la maternité Joséphine Bongo (MJB). Le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, M. Séraphin Moundounga, est allé s’enquérir, samedi dernier, de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de l’Université Omar Bongo (UOB), de l’Université des sciences de la santé (USS) et de la Maternité Joséphine Bongo (MJB). En compagnie de ses ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) sont entrés mercredi en grève et ont posé des barricades à l’entrée de l’institution, a constaté un journaliste de l’AGP. Les étudiants apportent leur soutien aux 41 camarades frappés de différentes sanctions allant jusqu’à l’exclusion pour certains. Un conseil de discipline a eu lieu au sein de l’université pour statuer sur des cas d’indiscipline et de violences au sein du campus et dans les salles de classes. L’USTM connaît chaque année des problèmes de discipline liés au bizutage, au vol et aux viols.
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le chef de l’Etat gabonais, Rose Francine Rogombé a présidé mercredi après-midi au palais présidentiel, un conseil supérieur extraordinaire de la magistrature, en sa qualité de présidente cette institution, a-t-on appris de source autorisée. Le communiqué final ayant sanctionné les travaux sera rendu dans la soirée par le porte-parole de la présidence de la République C’est le deuxième conseil de cette institution judiciaire que Mm Rogombé préside en moins de deux mois. Le dernier s’était tenu en juillet dernier. Selon les textes, le conseil supérieur de la magistrature se réuni une fois chaque année.
Lire l'article
Les agents et responsables du Centre des œuvres universitaires de l’université Omar Bongo (COU-UOB) nommés lors du Conseil des ministres du 7 août dernier, ont procédé à la passation de service, mardi après-midi, au siège de ladite entité. En effet, Louis Elvis Engozo, ancien directeur général du COU-USTM, remplace Brigitte Kouma, nommée secrétaire général de l’Institut universitaire de secrétariat et des sciences de l’organisation (IUSSO), à la tête du COU-UOB. Il aura pour adjoint monsieur Jovins Makaya Makanga nommé en lieu et place de Gomez Agathe, appelée à d’autres fonctions. Eienne Mboyi, quant à lui cède le poste de Chef de ...
Lire l'article
Les membres cercle de réflexion « Ubuntu existentiel », en tête desquels Anicet Bongo Ondimba, Gaèl Koumba Ayounè et Gérémie Moutandou Mboubma, sous l’invitation du Cercle de réflexion des étudiants des littératures africaines (CRELAF) de l’université Omar Bongo, ont conjointement animé jeudi dernier en après-midi, au sein de cet établissement, une conférence dont le thème portait sur la « Démarche de valorisation culturelle et développement à la gabonaise », au cours de laquelle ils ont profité pour présenter aux étudiants leur mouvement ainsi que la philosophie qui est véhiculée, a constaté GABONEWS. En prélude de leur exposé, ils sont ...
Lire l'article
Les étudiants de troisième cycle de l’Université Omar Bongo (UOB) qui n’ont toujours pas commencé les cours suite au quiproquo né de l’Arrêté rectoral qui rend désormais payantes toutes les formations post-maîtrise, se sont réunis en fin de matinée dans l’une des salles de classe du campus afin de définir les points à présenter, lors d’une éventuelle rencontre au ministre de l’enseignement supérieur. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour lors de cette concertation: la future rencontre avec le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo. Pour ces étudiants, comme l’a confié Patrick Abagha, « il fallait d’abord se concerter ...
Lire l'article
UOB Les étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville, particulièrement ceux de troisième cycle, menacent d’enter en grève depuis un moment, à travers une lettre ouverte, affichée à plusieurs points au sein de l’Université, sur laquelle ils protestent contre un nouvel arrêté rectoral exigeant désormais aux étudiants voulant poursuivre des études de troisième, de débourser des frais d’écolage, dont les montants varient entre 500.000 et 1.000.000 francs CFA, selon que l’on soit boursier ou non, et selon le type de formation (Master recherche ou professionnel). En effet, depuis l’ouverture des troisièmes cycles dans cette université, les formations étaient gratuites. Mais l’arrêté ...
Lire l'article
Enseignement supérieur / Les taux de bourses des étudiants gabonais revus à la hausse en janvier 2012
Enseignement Supérieur: ouverture à Franceville d’un séminaire-atelier à l’intention des étudiants de l’INSAB
Gabon : L’USTM allège les sanctions sur ses «bizuteurs»
Enseignement supérieur : Séraphin Moundounga vérifie les travaux de réfection des universités
Haut-Ogooué-éducation : Les étudiants de l’USTM de nouveau en grève
Justice : Rose Francine Rogombé préside un conseil extraordinaire du conseil supérieur de la magistrature
Gabon: Enseignement supérieur/ Passations de service au Centre des œuvres universitaires de l’UOB
Gabon: Enseignement supérieur / Le Concept « Ubuntu » expliqué aux étudiants de l’Université Omar Bongo
Gabon: Enseignement supérieur / Les étudiants de troisième cycle préparent une rencontre avec le ministre de tutelle
Gabon: Enseignement supérieur: Menace de grève des étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Mar 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*