Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les impôts jouent la transparence pour convaincre les usagers

Auteur/Source: · Date: 31 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

Pour clarifier, justifier et «normaliser» le paiement de l’impôt par le plus grand nombre, la Direction générale des impôts (DGI) organise le 3 avril à Libreville une journée portes ouvertes. Une conférence de presse a été donnée à cet effet par Joël Ogouma, Directeur Général des Impôts, qui a annoncé les contours de cette manifestation et décliné les nouveaux objectifs assignés à sa division.
En vue de créer une culture fiscale auprès de la population, la Direction générale des impôts (DGI) lance une campagne de sensibilisation à l’endroit du contribuable. A cet effet, une journée portes ouvertes sera organisée le 3 avril prochain à l’immeuble Arambo qui abrite l’annexe du ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme.

L’Etat gabonais est relativement laxiste avec sa population concernant le recouvrement des taxes et impôts. Il s’agit maintenant de mettre un terme à l’«Etat providence» et de «faire payer tous les contribuables», selon l’expression de Joël Ogouma, le directeur général des impôts. Cette volonté serait conforme aux orientations données par le président Ali Bongo au sortir du conseil des ministres tenu le 4 mars dernier à Port-Gentil ; notamment en matière de rationalisation des instruments de financement de l’Etat afin de soutenir la croissance et le développement socio-économique du Gabon.

Toutefois, ni les nouvelles missions de la DGI, ni la journée portes ouvertes qu’elle organise ne sauraient préfigurer «une quelconque augmentation des divers impôts. Il s’agit au contraire de mettre notamment de l’ordre dans le domaine des impôts, susciter le paiement intégral et volontaire, combattre l’évasion et la fraude fiscale, lutter contre l’informel et assujettir au paiement des impôts un certain nombre d’activités qui ne l’étaient pas jusque-là», a précisé Joël Ogouma, le 30 mars denier, au cours de sa conférence de presse sur la journée portes-ouvertes du 3 avril prochain.

Cette journée vise la «sensibilisation des usagers» et «la vulgarisation des lois et techniques fiscales». Elle permettra à la DGI de prendre une part active à l’information et à l’éducation civique des usagers, de présenter à ceux-ci le fondement de l’impôt, son utilité et «familiariser les populations avec la fiscalité pour qu’elles l’intègrent dans leur quotidien afin de vaincre leur réticence vis-à-vis de l’impôt».

Le second objectif de la rencontre avec les contribuables, le 3 avril prochain, consiste à expliquer en des termes simples la complexité des lois fiscales, source de malentendus entre les services fiscaux et les usagers. Des documents de synthèse ont été élaborés qui seront distribués aux professionnels et au grand public «afin de les mettre au courant des modalités de calcul de l’impôt et de l’interprétation des diverses dispositions fiscales».

Joël Ogouma a estimé à des dizaines de milliards de francs CFA les pertes fiscales annuelles du Gabon, alors que sur la loi de finances 2010 arrêtée à 2 095 milliards de francs CFA, les recettes pétrolières s’élèvent à 940 milliards de francs CFA contre 998 milliards de francs CFA pour les recettes fiscales. Ce qui démontre l’importance de la fiscalité dans l’économie gabonaise. Mais ce montant n’est collecté que sur 13 020 sociétés, 33 022 entreprises individuelles et 207 850 salariés soumis à l’Impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP).

Avec la modernisation des services des impôts, l’implantation prochaine de trois centres des impôts à Libreville et dans sa périphérie, une amélioration conséquente de la collecte est escomptée. Par ailleurs, de nouveaux objectifs ont été assignés au service des impôts qui consistent, entre autres, à susciter le paiement volontaire et spontané des impôts, combattre l’informel, l’évasion et la fraude fiscales.

La journée portes ouvertes du samedi 3 avril 2010 devrait permettre à l’administration de «jouer pleinement le jeu de la transparence afin de mieux faire accepter sa mission de collecte de l’impôt». Des stands dédiés à chaque type d’impôts seront montés, des projections, des communications et la mise en place d’un site Internet permettront aux contribuables de mieux comprendre «le fondement de l’impôt en tant que marque de citoyenneté et de solidarité nationale».
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Ministre déléguée à l’économie, Françoise Assengone Obame, a exhorté la Direction générale des Impôts (DGI), à faire aboutir dans les délais raisonnables les réformes prévues dans le plan d’action au titre de la période 2010-2013. « Concernant la mise en œuvre de ce plan, quelques réalisation sont visibles. Je peux citer les deux nouveaux bâtiments abritant les Centres des Impôts: l’un dans la zone industrielle d’Oloumi à Libreville et l’autre dans la commune d’Owendo », a déclaré Françoise Assengone qui s’est saisi de l’occasion de la seconde édition de la Journée portes ouvertes des impôts pour inviter cette direction à ...
Lire l'article
Se référant à l’enthousiasme du public qui a participé samedi dernier à l’esplanade de l'immeuble Arambo du ministère de l’Economie, à la deuxième (2ème) « Journée portes ouvertes » de la Direction Générale des Impôts (DGI), le patron de cette administration, Joël Ogouma a estimé que « comparativement à l’année dernière, l’engouement est nettement supérieur ». Pour le Directeur Général des impôts, il n’y a pas que les agents des impôts à cette journée. La preuve est qu’il y a des étudiants, des fonctionnaires des autres administrations publiques ainsi que des petits opérateurs qui sont intéressés par les missions de ...
Lire l'article
Le Directeur Général des Impôts (DGI), Joël Ogouma dont l’administration organise samedi prochain, à Libreville, sa deuxième Journée portes ouvertes sous le thème l’ « Impôt au cœur du développement », a lancé ce jeudi une invite aux citoyens à venir se renseigner sur leurs droits et obligations fiscales. Selon le Directeur Général de la DGI, les Journées portes ouvertes constituent un moment privilégié de rencontre et d’échanges entre l’administration fiscale et les contribuables. « C’est un moment de découvrir les services et le fonctionnement des différentes entités de la DGI », a déclaré M. Joël Ogouma qui ...
Lire l'article
La direction générale des impôts a implanté trois centres de proximité à Libreville, la capitale gabonaise, couvrant également sa périphérie sud, la commune d’Owendo, en vue d’améliorer le recouvrement des recettes fisales. Selon le directeur général des Impôts, Joël Ogouma, la mise en place de ces centres, vise à assurer une fluidité au niveau de la collecte de l’impôt et faciliter le service à l’usager en offrant un interlocuteur fiscal unique à tous les contribuables. L’objectif affiché recherché, a-t-il indiqué, est d’améliorer les recettes fiscales chaque année par la facilitation des procédures et la promotion du civisme fiscal. Dans cette ...
Lire l'article
Les recettes hors pétrole du Gabon ont atteint 486 milliards de francs CFA (environ 1 milliard de dollars), soit une hausse de 8% par rapport aux prévisions budgétaires, a annoncé ce week-end le directeur général des Impôts, Joël Ogouma. Selon le directeur général des Impôts, en 2010 les recettes des impôts du secteur hors pétrole se sont élevées à 486 milliards de francs CFA. Les prévisions de la loi des finances tablaient sur 448 milliards de francs CFA (922 millions de dollars). Ces bons résultats sont cependant en recule par rapport à 2009, année où les impôts ont collecté 553 milliards de ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Economie, du Commerce, de l’industrie et du Tourisme, Magloire Ngambia, a invité samedi ses concitoyens à remplir leurs obligations fiscales, au cours de la journée "Portes Ouvertes" organisée par la direction générale des impôts. « Le gouvernement vous exhorte à consentir volontairement à l’impôt en vous appropriant son intérêt fondamental. Nous le savons, pas d’impôt, pas d’Etat, donc pas de société organisée », a déclaré ce samedi Magloire Ngambia, le ministre gabonais de l’Economie, du Commerce, de l’industrie et du Tourisme. Il a demandé aux populations de participer à l’effort national en remplissant leurs obligations fiscales. L’Etat gabonais ...
Lire l'article
Le directeur général des Impôts au Gabon, Joël Ogouma a, dans une conférence de presse mardi à Libreville, expliqué l’organisation et les missions dévolues à cette direction générale placée sous la tutelle du ministère de l’Economie, du commerce, de l’Industrie et du tourisme. M. Ogouma s’exprimait dans la perspective des journées portes ouvertes que sa direction organisera samedi prochain dans la capitale gabonaise. Au cours de cette rencontre, le patron des Impôts en a profité pour entretenir l’assistance sur le décret n ° 1139/PR/MEFBP du 18 décembre 2002, portant création, attributions et organisation de la direction générale des impôts. La direction générale ...
Lire l'article
Le directeur général des impôts Joël Ogouma, qui a l’ambition de communiquer davantage, se propose à travers une série d’actions, de rendre son administration plus proche des usagers, à l’occasion de l’organisation le 3 avril prochain, des premières journées portes ouvertes depuis la création de cette structure. En le faisant, le directeur général des Impôts, Joël Ogouma, a voulu coller à la lettre la politique de l’Emergence prônée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui voudrait voir l’élargissement de l’assiette des impôts de l’Etat. En effet, selon l’administration fiscale, il faut sensibiliser et informer les contribuables pour qu’ils remplissent ...
Lire l'article
Libreville, 17 septembre (GAONEWS) - Le nouveau directeur général des impôts, Joël Ogouma, a pris, ce jeudi, ses fonctions à la tête de ce service au ministère des finances en souhaitant plus de rendement pour 2010 et le respect de la déontologie dans cette direction, a constaté GABONEWS. Actualité du :17/09/2009 Le nouveau promu a présenté les points forts des perspectives d’avenir qu’il souhaite mettre à exécution au sein de la direction général des impôts. A ce sujet, il estime qu’il s’agit d’œuvre efficacement pour l’intérêt supérieur de la nation avec probité et ...
Lire l'article
La nouvelle promotion de contrôleurs des impôts a prêté serment le 9 septembre au Tribunal de première instance de Libreville au cours d’une cérémonie marquant leur entrée officielle en fonction à la Direction générale des impôts (DGI). Les 22 nouvelles recrues formées à l’Ecole nationale des régies financières de Ouagadougou, au Burkina Faso, devraient permettre à la DGI de relever ses nouvelles missions de modernisation de l’administration fiscale et de la mobilisation des ressources propres de l’Etat. L’investiture protocolaire de la nouvelle promotion d’inspecteurs des impôts s’est déroulée le 9 septembre dernier dans la salle des audiences correctionnelles du Tribunal de ...
Lire l'article
Le gouvernement attend de la DGI, l’issue des réformes du plan d’action 2010-2013
Journée portes ouvertes des impôts: « Comparativement à l’année dernière, l’engouement est nettement supérieur », Joël Ogouma (DG des impôts)
2ème Journée portes ouvertes de la DGI : les citoyens invités à venir se renseigner sur leurs droits et obligations
Création d’entités de proximité pour un meilleur recouvrement de l’impôt à Libreville
Gabon : 486 milliards de francs CFA de recettes hors pétrole en 2010
Les Gabonais invités à remplir leurs obligations fiscales
Le DG des Impôts explique l’organisation et les missions et dévoulues à sa structure
Economie : Sensibiliser les contribuables au civisme fiscal
Gabon: Le nouveau directeur général des impôts prend ses fonctions à Libreville
Gabon : 22 nouveaux contrôleurs des impôts sur le terrain


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*