Socialisez

FacebookTwitterRSS

Woleu-Ntem : Le bâtiment abritant le tribunal d’Oyem n’arrive plus à contenir le personnel

Auteur/Source: · Date: 31 Mar 2010
Catégorie(s): Société

Le tribunal de première instance d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) est désormais très exigu pour le personnel exerçant dans cette institution, rapporte mercredi l’AGP.

Le bâtiment abritant les services dudit tribunal est devenu tellement exigu que les magistrats sont obligés de s’entasser à trois ou quatre dans des petits bureaux conçus au départ pour une ou deux personnes.

A ce problème de local s’ajoute celui du manque de meubles de bureaux ainsi que de l’insuffisance du personnel, même si le président dudit tribunal, Gaspard Mintsa Ondo, réfute le point lié au manque de personnel.

‘’ Nous n’avons pas de problème d’effectif ici. En revanche nous avons celui de locaux, les exigences de fonctionnement d’un tribunal ne sont pas réunis nous avons les problèmes de bureaux et de meubles, il y a tout de même un déséquilibre entre le nombre de dossiers à traiter et le personnel affecté, mais nous n’avons pas de problème de fonctionnement lié au problème des effectifs’’, a-t-il indiqué.

Pourtant le vendredi 26 mars, nous avons constaté que quatre affaires programmées en audience de cabinet, greffe civil, rôle civil et commercial, ont traîné de 09heures à pratiquement 11heures par manque de greffiers, les magistrats s’étant excusés plus d’une fois auprès des requérants et autres personnes intéressées de ne pouvoir débuter les auditions sans greffiers et tous ceux qui attendaient ont entendu un magistrat dire à l’autre, ‘’si tu arrives à mettre la main sur un, fais moi signe dès que tu termines’’.

Malgré ce témoignage des longues heures d’attente que les citoyens ont vécues ce vendredi là, le président du tribunal n’a pas démordu, cependant de source proche du greffe dudit tribunal, il se pose effectivement un problème de greffier.

‘’Nous sommes effectivement confrontés au problème de greffiers si l’on programme trois greffiers pour huit magistrats il y a déséquilibre, or il y a plein de greffiers à Libreville qui se tournent les pouces à ne rien faire, alors que ici nous n’en avons pas suffisamment ’’, a expliqué un maître dans les couloirs.

Le réel problème est celui de manque de structure adéquates, car si le personnel venait à être affecté en complément d’effectif, où le mettrait-on, au regard de l’exiguïté des bureaux de ce local construit en 1975, lequel ne répond plus à la donne actuelle, tout comme la prison provinciale d’Oyem qui aujourd’hui accueille 500 prisonniers, pour un local devant loger 100.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouverneur de la province du Woleu-Ntem, Gustave Meviane M’Obiang, vient d’interdire les voyages de nuit au départ des différentes localités de la province du Woleu-Ntem (Nord), dans le but de réduire les accidents de la route qui ont endeuillé de nombreuses familles ces derniers temps. Selon Gustave Meviane M’Obiang, cette décision résulte du lourd bilan des accidents de la route qui ont endeuillé de nombreuses familles gabonaises ces derniers temps. Le dernier en date remonte au mois d’août, à hauteur de Lalara, où un minibus de la compagnie Bitam Express, a fait 17 morts. Pour le premier responsable de la province ...
Lire l'article
Les greffiers du tribunal de première instance d’Oyem, chef lieu de la province du Woleu Ntem (nord), ont repris le travail lundi dernier, après avoir observé une grève d’une semaine pour réclamer la revalorisation de leurs primes de logement et de transport. Selon le représentant provincial du syndicat national des greffiers (Synagref), Guy Raymond Nganga Mbeno, la levée du mouvement de grève est consécutive aux avancées constatées dans les négociations le ministère de la Justice, notamment sur le point concernant la prime de logement. Les greffiers avaient déjà observé une grève de deux semaines au mois de février ...
Lire l'article
Les greffiers du tribunal de première instance de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, ont déclenché, mardi dernier, une grève d’avertissement de quatre jours pour réclamer la revalorisation de leurs primes de logement et de transport, a constaté le correspondant local de l’AGP. Les mêmes greffiers qui sont membres du Syndicat national des greffiers (SYNAGREF), avaient déjà observé une grève de deux semaines au mois de février dernier, pour dénoncer le mutisme du ministre de la justice, Mme Ida Réténo Assounouet quant à la prise en compte de leurs revendications. ’’Nous avons rendu compte ...
Lire l'article
Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem ont exprimé leur ras le bol jeudi pour contester contre l’insalubrité grandissante dans la commune où les ordures placées dans des bacs depuis plusieurs semaines n’ont pas été évacuées, a constaté le correspondant de l’AGP. Pour attirer l’attention des maires respectifs de la commune d’Oyem et du premier arrondissement de cette même ville, les jeunes de ce quartier, situé entre deux autres quartiers, Tsougou-Tsougou et Akouakam, ont déversé sur la chaussée les bacs et les ordures qui ont obstrué la voie, rendant difficile la circulation. Interrogés par rapport à cet acte, ...
Lire l'article
Le concert acoustique intitulé, ‘’le retour de la guitare sèche’’ organisé samedi dernier à Oyem, au palais Omnisports Bongo Ondimba (POBO) à l’initiative du sénateur du département du Woleu, Charles Mba, a séduit le public venu prendre part à cette soirée culturelle animée par des artistes invités et locaux qui ne se sont pas fait prier pour servir un menu constitué, entre autres, de chansons diverses ayant marqué les années 70 et 80 dans le monde musical gabonais, africain et international. Ces artistes invités venus de Libreville et ceux du terroir, Rigobert Malalou (Congolais), Bruno Mba, Arnaud Eyaga, Quentin Minko, ...
Lire l'article
AGP° - ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne endommagé par le violent orage qui s’est abattu sur Oyem. Ici, sur place, nous ne pouvons rien faire’’, a indiqué M. Kum-Ntsundu, ajoutant toutefois que le prestataire de la SEEG basé à Oyem a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé. ‘’Nous attendons tout de Libreville. Donc, entre l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre, ça va coûter entre 120 à 150 millions de FCFA’’, a-t-il dit, soulignant que les dégâts causés par l’orage sont très importants pour la SEEG. Les toitures ...
Lire l'article
La direction commerciale de la poste S.A. a procédé jeudi dernier, à Oyem, au lancement de la poste rurale ou poste de proximité dénommée ‘’Colido’’ (colis domestique), qui consiste à mettre à la disposition des populations vivant en zones rurale et urbaine, des relais et des camions pour l’envoi, la réception et le transport des marchandises et des colis. Initiative du président directeur général (PDG) de la Poste SA, Alfred Mabicka, le nouveau produit a été présenté aux populations d’Oyem, jeudi dernier, par les membres de la caravane ‘’Colido’’. ’’Le PDG a pensé qu’il était bon de soulager aussi les ...
Lire l'article
Les dégâts causés par l’orage qui a soufflé dans la nuit de lundi à mardi dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) coûteraient une bagatelle de près de 150 millions de FCFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a déclaré vendredi à Oyem, le contremaître distribution électricité, Gabriel Kum-Ntsundu. ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne, ici sur place nous ne pouvons rien faire, notre prestataire basé ici a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé, nous attendons tout de Libreville, donc entre l’achat du matériel, le transport ...
Lire l'article
La cérémonie officielle de rentée judiciaire 2008 – 2009 du tribunal de 1ère instance de Mouila mardi a été précédée lundi de l’installation de trois nouveaux magistrats et un greffier. Le cérémonial conçu et présidé par le président du tribunal Rufin Dikoumba a en présence du Gouverneur de Province de la Ngounié, Michel Mouguiama a prévu la présentation du bilan de l’année judiciaire écoulée et l’installation des agents nouvellement affectés. Le procureur de la république, François Bouka Mombo dressant le tableau des grands moments qui ont marqués le déroulement de l’année judiciaire écoulée s est déterminé à poursuivre « les efforts ...
Lire l'article
Le directeur général de La Poste gabonaise, Alfred Mabika Mouyama, vient d’achever une tournée dans les principales localités du Woleu-Ntem pour promouvoir les nouveaux services proposés aux populations. Les responsables de La Poste ont présenté le mandat express international (MEI), le crédit de rentrée scolaire ainsi que les services traditionnels qui sont susceptibles de désenclaver l’intérieur du pays dans le cadre de la nouvelle politique de l’institution axé sur le développement d’un service public de proximité. La Poste s’attèle aux chantiers de la décentralisation avec le développement et la diversification de ses services de proximité. Le patron de l’institution, Alfred ...
Lire l'article
Les voyages de nuit interdits dans le Woleu-Ntem
Reprise du travail au greffe du tribunal d’Oyem après une semaine de grève
Les greffiers du tribunal de première instance de Mouila de nouveau en grève
Woleu-Ntem : Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem expriment leur ras-le-bol face l’insalubrité dans la ville
Woleu-Ntem-culture : Un concert acoustique ‘’le retour de la guitare sèche’’ séduit le public à Oyem
WOLEU-NTEM : Le violent orage qui s’est abattu sur la ville d’Oyem va coûter près de 150 millions de FCFA à la SEEG
Woleu Ntem : L’activité de la poste rurale lancée
Woleu-Ntem : Les dégâts causés à la SEEG par l’orage estimés à près 150 millions de FCFA
Gabon: Justice : la rentrée judiciaire du tribunal de Mouila s’effectue sous fond de déficit en personnel
Gabon : La Poste fait sa campagne dans le Woleu-Ntem


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Mar 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*