Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les employés de Plysorol dévoilent le pot aux roses

Auteur/Source: · Date: 1 Avr 2010
Catégorie(s): Economie

Aux abois depuis la reprise de la société par l’actionnaire chinois Guohua Zhang, les employés français de Plysorol affirment avoir découvert les plans de «pillage» de la société qu’avait préparé le repreneur chinois.

Rien de va plus à Plysorol ! Le piquet de grève sur les trois sites de productions s’est redirigé vers le tribunal de Lisieux où doit être décidé du placement ou non de la société en redressement judiciaire. La meilleure option pour les 450 salariés de la société qui cumulent semaines de chômage partiel et arriérés de salaires depuis la reprise par l’actionnaire chinois en avril dernier.

Les employés affirment aujourd’hui être en possession de documents prouvant que le directeur général de Plysorol France, François Wu, aurait «essayé de transférer une partie des actifs de l’entreprise, vers une société gabonaise ‘fantôme’» et aurait préparé «un contrat de vente de l’entreprise, en date du 25 janvier 2010».

L’actionnaire Guohua Zhang qui a racheté l’entreprise il y a un an en promettant de gros investissements et le maintien des emplois, a été interpellé le 25 mars dernier au Gabon et a interdiction de quitter le territoire gabonais jusqu’à nouvel ordre.

Depuis qu’il a repris Plysorol, le groupe chinois «cumule les impayés auprès de ses fournisseurs. Elle accuse aussi de lourds retards dans le paiement des cotisations Urssaf, mutuelle et prévoyance», souligne le délégué syndical de Force ouvrière, pour un préjudice de près de 10 millions d’euros.

Les commandes ont été annulées par le directeur général, les salaires de mars n’ont pas encore été versés et le 26 mars dernier, le tribunal de commerce de Lisieux a demandé un délai avant de rendre sa décision. Les salariés espèrent aller au redressement judiciaire pour permettre aux repreneurs potentiels de se positionner.

«Plysorol vivra» scandent les ouvriers avec espoir, mais dans les yeux se lis le désespoir de nombreux chefs de familles qui ne savent pas s’ils conserveront leur emploi.

«Ce qui intéressait M. Zhang, ce sont les 500 000 hectares de forêt de Plysorol au Gabon qu’il gère depuis dans la plus grande opacité, au détriment de la biodiversité et des salariés de l’entreprise, car il envoie directement le bois en Chine», affirme le responsable de l’ONG écologiste Robin des Bois, Jacky Bonnemains.


SUR LE MÊME SUJET
Les salariés de l’usine lexovienne sont partis aujourd’hui en vacances. Ils reprendront leur activité dans quatre semaines. Une décision de la Cour de cassation de Libreville, en date du 21 juillet, redonne la possession des deux filiales gabonaises du groupe Plysorol, Leroy-Gabon et Pogab, et des 600 000 ha de forêt qui vont avec, à l’ex-PDG chinois Guohan Zhang ce dernier avait racheté le groupe en mars 2009 et l’avait conduit à la liquidation judiciaire en septembre 2010. Le groupe Bitar, actuel repreneur, a déposé une requête en révision qui sera examinée le 10 août par le tribunal gabonais. En attendant, ...
Lire l'article
Les salariés du site Plysorol de Lisieux occupaient samedi leur usine pour le 4e jour consécutif afin d'obtenir des indemnités de départ, a-t-on appris de source syndicale. Les salariés de l'ex-leader européen du contreplaqué, qui vient d'être racheté moyennant la suppression de 151 emplois, ont multiplié les actions ces dernières semaines pour leurs indemnités. "On n'a reçu aucune proposition pour les départs. On n'a rien obtenu. On est abandonnés par la direction et le nouveau repreneur et déconsidérés par les pouvoirs publics et les élus", a résumé Christophe Dubois, délégué du personnel CFDT, interrogé par l'AFP. Plysorol comptait 432 salariés sur trois sites ...
Lire l'article
En début d’après-midi, un comité d’établissement s’est tenu à l’usine Plysorol de Fontenay-le-Comte (contreplaqué). Une quarantaine de salariés a fait irruption dans la salle et interrompu ce CE. Ils ont exigé « les preuves que les deux structures opérant dans les forêts du Gabon appartiennent bien toujours à Plysorol », a précisé Stéphane Coutant, secrétaire du CE. Les salariés ont demandé au directeur du site de contacter les administrateurs pour avoir une réponse. Mais juridiquement, il leur est impossible de vérifier si les installations au Gabon sont toujours dans les mains de Plysorol avant la décision du tribunal de commerce ...
Lire l'article
Nouveau rebondissement judiciaire dans le dossier Plysorol. Selon l’AFP, «les administrateurs judiciaires viennent de déposer une requête pour convertir le redressement judiciaire en liquidation avec une poursuite d’activité de 4 semaines». Les administrateurs judiciaires de Plysorol ont annoncé ce jeudi 26 août qu’ils ont demandé au tribunal de commerce de Lisieux la liquidation de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, en raison d’un financement insuffisant par son actionnaire chinois. «Nous ne voyons pas de perspective de redressement tant que l’actionnaire ne remettra pas de fonds importants», a déclaré un collaborateur du co-administrateur, Gilles Baronie, dans des propos rapportés par l’AFP. Les ...
Lire l'article
Le Comité central d’entreprise (CCE) de Plysorol a annoncé qu’il allait intenter une action en justice contre le repreneur chinois de l’entreprise, Guohua Zhang, pour délit de banqueroute. Mais les employés craignent que le processus judiciaire soit trop lent pour empêcher le transfert vers une autre filiale de l’industriel chinois des droits d’exploitation des concessions forestières de la société au Gabon. Course contre la montre pour les avocats du Comité central d’entreprise (CCE) de Plysorol, en France, qui doivent parvenir à bloquer le tacite processus de démantèlement de la société par le repreneur chinois avant la fuite des actifs de ...
Lire l'article
LEROY Gabon et PROGAB, les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, traversent une grave crise financière suite à la saisie des comptes par la justice. Réclamé par la justice française pour faire la lumière sur la situation catastrophique du groupe, le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, serait actuellement incarcéré à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) pour faux et usage de faux. Le casse-tête chinois de Plysorol en France commence à faire gratter les têtes à Libreville, avec la saisie des comptes des filiales gabonaises du groupe, LEROY Gabon et PROGAB par la ...
Lire l'article
L’industriel chinois Guohua Zhang, qui s’était porté acquéreur en avril dernier du leader français du contreplaqué Plysorol, a été interpellé le 25 mars à Libreville par les autorités locales pour faux, usage de faux et emploi de clandestins. En France, la société est sur le point s’être mise en redressement judiciaire et les employés accusent le repreneur chinois d’avoir monté une opération visant à mettre la main sur les concessions forestières du groupe au Gabon. Les employés du groupe Plysorol n’en ont pas fini avec le casse-tête chinois qui plonge la société dans le chaos depuis sa reprise il y ...
Lire l'article
Le repreneur chinois du géant français du contreplaqué, Plysorol, a été contraint le 17 mars par le tribunal de grande instance de Lisieux de publier les comptes de l’entreprise. Depuis la reprise du groupe il y a un an, les investissements promis tardent à arriver et les semaines de chômage partiel s’enchaînent sur les trois sites de production français. Les masques tombent à Plysorol, le repreneur du géant français du contreplaqué, le chinois François Wu, a été contraint de publier les chiffres sous sept jours afin de faire la lumière sur la situation de l’entreprise. Le tribunal de grande ...
Lire l'article
Le personnel de Plysorol à Fontenay a débrayé, hier matin, pour exprimer ses inquiétudes quant à l'avenir du site. La situation s'emballe et se détériore chez Plysorol à Fontenay-le-Comte. Pour les salariés, l'avenir de l'usine sud-vendéenne est compromis. « On se dirige vers la cessation de paiement. » La tension était palpable, hier, à l'usine du fabricant de contreplaqué Plysorol de Fontenay-le-Comte. Depuis le rachat de la société par un investisseur chinois il y a un an, les promesses ont laissé place à l'instabilité pour les 121 salariés. Le personnel a débrayé hier matin et menace de bloquer l'usine lundi. Les ...
Lire l'article
L’entreprise Plysorol à Fontenay va connaître deux semaines de chômage technique à partir du 28 septembre. Plysorol (454 salariés dont 140 à Fontenay) a été racheté en avril par un entrepreneur chinois qui tarde à honorer ses promesses en ce qui concerne les investissements. « Il nous apparaît aujourd’hui que la principale motivation de M. Zhang pour reprendre notre entreprise repose sur l’intérêt que représentent les deux filiales gabonaises Leroy Gabon et Pogab entreprise de découpage et de placage de bois Okoumé », indique le comité central d’entreprise (CCE) dans une lettre ouverte. « Il est possible d’imaginer que pour mettre ...
Lire l'article
Plysorol : le groupe va tenter de récupérer ses filiales au Gabon
Plysorol : des salariés occupent l’usine
Plysorol : les salariés interrompent le CE à Fontenay
Gabon : Les administrateurs demandent la liquidation de Plysorol
Gabon : La justice française parviendra-t-elle à sauver Plysorol ?
Gabon : Les filiales gabonaises de Plysorol dans la tourmente
Gabon : Le repreneur chinois de Plysorol derrière les barreaux à Libreville
Gabon : Wu tangue à Plysorol
Plysorol: Rien ne va plus chez le fabricant de contreplaqué
Plysorol : « inquiets des motivations de l’actionnaire »

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Avr 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*