Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon rappelle à l’Iran que le nucléaire doit servir à des “fins civiles”

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2010
Catégorie(s): Monde

Ali Bongo, le président du Gabon, membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU dont il a assuré en mars la présidence tournante, a déclaré vendredi à Libreville au chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki que le nucléaire devait servir à des fins civiles.
“Le chef de la diplomatie iranienne a dit être venu solliciter la compréhension du Gabon dans le différend du nucléaire qui l’oppose aux autres nations membres de l’ONU. La réponse du président de la République est invariable: +Oui pour le nucléaire mais à des fins civiles énergétiques+”, a affirmé le secrétaire général adjoint et porte-parole de la présidence Guy Bertrand Mapangou, lors de son point de presse hebdomadaire.
Celui-ci a rappelé que le président Bongo avait donné la même réponse au président du présidium de l’Assemblée populaire suprême de Corée du Nord Kim Yong Nam lors de sa visite mardi: “Sa position est claire, a dit le président Ali Bongo à ses interlocuteurs nord-coréens: +Oui pour le nucléaire mais à des fins civiles et pacifiques+”.
La présidence gabonaise n’avait pas évoqué le dossier nucléaire devant la presse lors de la visite de M. Kim Young Nam.
Par ailleurs, lors des échanges avec M. Mottaki, dont la visite n’avait pas été annoncée, il a été notamment question de la proposition iranienne “de soutenir le Gabon (…) en lui apportant des financements dans les secteurs industriel, des mines, du développement de ses infrastructures, du développement en matière de logement, de la forêt et de la pêche”, selon un communiqué de la présidence.
L’AFP n’a pu entrer en contact avec des membres de la délégation iranienne.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le traditionnel conseil du secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), le 16 juillet à Libreville, s’est notamment penché sur la décision prise par le gouvernement de revaloriser les pensions de retraite, consécutivement à la hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). Prenant acte de cette mesure, le conseil s’est interrogé sur «le niveau de revalorisation des pensions, de son coût et des sources de financement de cette dépense», non sans avoir évoqué «le caractère électoraliste» de cette initiative du fait de l’absence de précision entourant ladite mesure. COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF Sous la présidence de ...
Lire l'article
De Imed LAMLOUM (AFP) L'Otan était sur la défensive mardi après les critiques suscitées par la mort en 48 heures de 24 civils selon les autorités libyennes dans des frappes de l'Alliance qui a d'autre part reconnu avoir perdu un hélicoptère drone. L'Otan a reconnu mardi la perte de son premier appareil en Libye, un drone hélicoptère qui effectuait une mission de surveillance en Libye, démentant toutefois qu'un de ses hélicoptères d'attaque ait été abattu, comme l'a affirmé plus tôt la télévision libyenne. La télévision d'Etat a montré des images de la carcasse d'un appareil, qu'elle a identifiée comme celle d'un hélicoptère ...
Lire l'article
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, était en visite non officielle le 2 avril à Libreville, où il a été reçu par le chef de l’Etat pour faire le point sur la crise diplomatique avec la communauté internationale depuis le lancement par l’Iran de son programme de développement nucléaire. Sur la question, le président Ali Bongo a fermement réaffirmé que le nucléaire ne doit être exploité qu’à des fins énergétiques civiles. «Oui pour le nucléaire mais à des fins civiles et pacifiques», a répondu le chef de l’Etat, Ali Bongo, au chef de la diplomatie ...
Lire l'article
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, était en visite non officielle le 2 avril à Libreville, où il a été reçu par le chef de l’Etat pour faire le point sur la crise diplomatique avec la communauté internationale depuis le lancement par l’Iran de son programme de développement nucléaire. Sur la question, le président Ali Bongo a fermement réaffirmé que le nucléaire ne doit être exploité qu’à des fins énergétiques civiles. «Oui pour le nucléaire mais à des fins civiles et pacifiques», a répondu le chef de l’Etat, Ali Bongo, au chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo, en séjour à New-York pour le passage de témoin au Gabon de la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), a annoncé que les Etats-Unis et le Gabon travailleront en étroite collaboration sur l’épineux dossier du nucléaire iranien. A peine installé à la tête du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour son mandat de 31 jours, le Gabon doit déjà s’atteler aux grands dossiers de la «sécurité internationale», en tête desquels semble figurer celui des activités nucléaires de l’Iran. A l’issue de ses rencontres avec le secrétaire ...
Lire l'article
Libreville, 9 septembre (GABONEWS) - Le Secrétaire général de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a félicité le peuple de la République du Gabon pour les résultats des élections présidentielles tenues le 30 août 2009, a également profité de l’occasion pour exhorté les candidats malheureux à la présidentielle à « serrer les rangs avec leur chef élu aux fins de faire avancer le pays ». Ihsanoglu s'est dit satisfait de l'engagement du peuple gabonais au processus démocratique, tout en exprimant ses félicitations au nom des États membres de l'OCI et en son nom ...
Lire l'article
« Mécontentement et indignation » au sein des familles Ebori et Ondimba après ce qu’elles qualifient de « manœuvres politiques » à la suite de la déclaration vendredi, depuis Barcelone (Espagne) d’André Mba Obame, ministre Chargé de la Coordination et du suivi de l’Action gouvernementale, dans laquelle il se présente en « héritier politique », lors de l’annonce de sa candidature à la présidentielle. Dans un communiqué lu ce samedi soir sur la première chaîne de télévision nationale (RTG1), Monsieur Fernand Epighat s’exprimant au nom des familles Ebori et Ondimba a rappelé que « au-delà de la liberté individuelle de ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de l'Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye, a exhorté lundi, les autorités civiles et militaires de Koulamoutou, à protéger les réfugiés, conformément à la convention de l'OUA de 1969, régissant les aspects propres aux problèmes des réfugiés en Afrique et à la convention de Genève de 1951, régissant les statuts juridiques des réfugiés, ratifiées par l'Etat gabonais. Le gouverneur qui s'exprimait au cours de l'ouverture du séminaire de formation sur la protection internationale des réfugiées, organisé par l'antenne du haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR) du Haut-Ogooué et l'Ogooué-Lolo et destiné aux autorités administratives, militaires ...
Lire l'article
Le groupe nucléaire français AREVA vient de mettre en place une cellule locale d'information sur la radioactivité dans le site de Mounana,(sud-est du Gabon), où l’entreprise avait exploité l’uranium pendant de longues années, a-t-on appris samedi de source bien informée. Cette cellule regroupe les hauts responsables de la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (COMUF, une filiale d’AREVA),les autorités municipales, la sous-préfecture, les représentants des anciens agents de l’entreprise, les associations et ONG ainsi que lesreprésentants des ministères des Mines, de la Santé et de l'Environnement. Les parties devront « établir un rapport comparatif des pathologies », précise la source. Depuis quelques années, le groupe AREVA ...
Lire l'article
Gabon : Revalorisation des pensions de retraite à des fins électoralistes ?
Libye: l’Otan sur la défensive après des pertes civiles, perd un hélicoptère
Gabon : Libreville veut tempérer Téhéran sur le dossier du nucléaire
Gabon : Libreville veut tempérer Téhéran sur le dossier du nucléaire
Gabon : Libreville et Washington coopèrent sur le dossier du nucléaire iranien
Bongo Doit Partir
Gabon: L’OCI exhorte les candidats malheureux à la présidentielle à « serrer les rangs avec leur chef élu aux fins de faire avancer le pays
Gabon: La famille du président Bongo Ondimba ne « saurait accepter, ni tolérer que le nom de leur frère, oncle et père, ne soit utilisé
Gabon: Ogooué-Lolo : Le gouverneur exhorte les autorités civiles et militaires à protéger les réfugiés
Gabon: Mise en place d’une cellule d’information radioactivité à Mounana par le groupe nucléaire français AREVA


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2010
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*