Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon sous pression

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2010
Catégorie(s): Sports

Le Gabon est en retard dans la construction de ses infrastructures à Franceville, en vue de la CAN 2012. Conséquence, la Confédération africaine de football (CAF) pourrait décider de transférer une partie des compétitions chez le co-organisateur équato-guinéen.
« Déçu de ce qu’il a vu au Gabon». Tels ont été les mots du Général Seyi Memene, vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF) à l’issue de sa tournée d’inspection sur les sites de la CAN 2012 du 21 au 24 mars.
Et pour cause. Alors qu’à Libreville, les préparatifs ont suivi leur cours dans les délais, sur certains sites de Franceville, rien n’avait bougé depuis la dernière visite d’inspection il y a 18 mois. Le retard est tel qu’à l’issue de la tournée, la CAF a lancé un ultimatum. Les inspecteurs reviendront dans deux mois pour statuer si, oui ou non, la CAN 2012 peut avoir lieu au Gabon. Dans les cercles chargés de l’organisation de la compétition, on parle de « bérézina » et de « honte » pour le pays. Toutes sortes de rumeurs circulent, qui attribuent notamment les retards à l’utilisation partielle des fonds pour éponger des dettes antérieures.
Déménager la CAN en Guinée
Du coup, depuis fin mars, c’est le branle-bas de combat à Libreville : réunions entre le gouvernement et le Comité d’organisation de la CAN (COCAN), discussions en conseil des ministres, promesses de décaissements réguliers des crédits alloués et d’une accélération à la vitesse grand V des travaux.
Est-il vraiment question que l’organisation de la CAN soit retirée au Gabon ? Si les retards persistaient, plusieurs hypothèses pourraient être envisagées : primo, rapatrier des matchs à Libreville, où le grand stade construit avec les chinois pourrait également servir aux compétitions ; secundo, transférer l’un des pools en Guinée équatoriale, qui co-organise l’événement ; tertio, « déménager » la totalité de la CAN en Guinée, qui a déjà réalisé l’essentiel de ses infrastructures.
Les « trois huit »
Cette solution radicale paraît cependant peu probable. Au COCAN, en tous cas, on ne veut pas y croire. « La CAF a poussé un coup de gueule et elle avait raison. Mais, à moins d’un tremblement de terre, il est impossible que la CAN soit retirée au Gabon, affirme René Hilaire Adiaheno, président du COCAN. Nous allons mettre les bouchées doubles pour être prêts. » Les « trois huit » ont donc été instaurés sur les chantiers et les week-ends supprimés, ce qui devrait permettre de finir les infrastructures sportives à temps, selon le comité.
Les citoyens, eux, n’imaginent pas qu’on puisse leur « confisquer » la compétition. « Les Gabonais sont préoccupés. Les gens en parlent dans les bars, dans les marchés, témoigne l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba, aujourd’hui dans l’opposition. Ils sont vexés de voir à la télévision qu’en Guinée, les installations sont quasiment prêtes alors que chez eux, ça patine. Dans les années 90, il n’y avait pas grand chose en Guinée. Alors quand ils voient ce petit poucet devenu grand damer le pion au Gabon, ça les chatouille au niveau de l’orgueil national ! »
 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal : Paris et Washington mettent Wade sous pression
Les heurts s'enchaînent à Dakar. Mercredi soir, c'est l'Université Cheikh Anta Diop, au centre de la capitale sénégalaise, qui était le théâtre d'affrontements entre les forces de l'ordre et des étudiants. Ils protestaient contre la mort, la veille, de l'un des leurs lors de la dispersion d'une précédente manifestation. La mort de ce jeune homme, qui aurait été renversé par une voiture de police, porte à cinq le nombre de victimes des heurts. Un bilan lourd pour un pays peu habitué aux violences politiques. La colère des étudiants et d'une large partie des Sénégalais fait suite à la décision d'Abdoulaye Wade, ...
Lire l'article
Didier Ovono : « Présents malgré la pression »
Didier Ovono est évidemment satisfait après la victoire 2-0 du Gabon face au Niger. Le gardien de but gabonais raconte comment il a vécu ce premier match de CAN 2012. Il explique également comme les Panthères se sont imposé une discipline pour parvenir à ce résultat. Moment de détente avant le second match face au Maroc, le 27 janvier à Libreville. RFI : Didier Ovono, cette victoire 2-0 face au Niger, pour le premier match de la CAN à domicile, c’est le scénario idéal… Didier Ovono : Oui, la Guinée équatoriale nous a mis la pression d’emblée en remportant son match d’ouverture. ...
Lire l'article
CAN 2012 : le Gabon a la pression face au Niger
Par David Kalfa Les équipes du Gabon et du Niger s’affrontent ce lundi 23 janvier 2012 à Libreville, en phase de poules de la Coupe d’Afrique des nations disputée au Gabon et en Guinée équatoriale. Le Gabon veut imiter l’autre pays organisateur de la CAN 2012, la Guinée équatoriale, qui a battu la Libye 1-0 en match d’ouverture. La Coupe d’Afrique des nations 2012 va enfin commencer au Gabon. Alors que les quatre premiers matches ont été disputés en Guinée équatoriale, l’autre pays coorganisateur va enfin goûter aux joies de la compétition. L’équipe du Gabon va lancer les débats face à celle du ...
Lire l'article
De Dominique CHABROL (AFP) PARIS — Côte d'Ivoire, Libye, Afghanistan : engagées simultanément dans trois conflits extérieurs, les armées françaises sont soumises à forte pression en terme d'effectifs et de matériel, en dépit de la nature très différentes des opérations. Combien ça va coûter ? L'empressement de la presse à connaître le montant de la facture dès le début des conflits irrite le ministère de la Défense. "Ca coûtera beaucoup moins cher que le déshonneur de voir un peuple se faire massacrer parce qu'un tyran l'avait décidé", a résumé jeudi le ministre Gérard Longuet, de retour d'une visite sur le Charles-de-Gaulle au ...
Lire l'article
Le Gabon commémore, mercredi, la journée mondiale du SIDA sous la pression d'un taux préoccupant de prévalence annuelle nationale de 5,9%, en dépit des efforts consentis par les pouvoirs publics pour endiguer, sinon de lutter efficacement contre la propagation de cette pandémie. Placée cette année sous le thème "Arrêter le SIDA, tenir la promesse", la journée sera marquée à Libreville par des opérations de sensibilisation sur la pandémie, notamment des campagnes circulaires d’informations préventives en direction des jeunes, des familles et des militaires. Des causeries éducatives sont également prévues auprès des apprenants des centres d’alphabétisation et des personnels des entreprises privées, publiques ...
Lire l'article
La Françafrique sous Pression: Le 28 septembre, des Africains disent “Non” et Prennent d’Assaut la France
Faisant suite aux manifestations du 17 août 2010 par lesquelles des Gabonais et autres Africains ont symboliquement enterré, cercueil et corbillard à l'appui, la Françafrique devant l'ambassade de France à Washington à l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendane du Gabon, voilà que d'autres Africains s'en mêlent, décidés, eux aussi, à porter un coup fatal à la Françafrique. Cette fois, c'est le 28 septembre, à l'occasion du 52e anniversaire du "Non" des Guinéens à la Communauté Française proposée par le Général Charles de Gaulle en 1958, que ces Africains, dans une manifestation unitairiste et internationale se déroulant simultanément dans plusieurs pays, ...
Lire l'article
Le président du directoire du groupe familial français Rougier, un des leaders du bois tropical en Afrique, Francis Rougier, revient pour L'Expansion, sur l'évolution des métiers du bois, avec l'émergence du bois certifié, qui assure une gestion durable de la forêt, et la situation au Gabon qui a décidé brutalement qu'à compter du 1er janvier dernier le bois local devait être intégralement transformé sur le sol gabonais. Interview. C'est une image d'Epinal ou l'Afrique est vraiment aux avants postes de la gestion durable des forêts ? En moins de quatre ans, le bassin du Congo est devenu la région forestière du monde, ...
Lire l'article
Les 7èmes journées du groupe parlementaire du parti démocratique gabonais (PDG), qui se sont déroulées du 18 au 21 février, a servi de tribune au secrétaire général exécutif Faustin Boukoubi pour dire au Premier ministre, chef du gouvernement Paul Biyoghé Mba, que ‘’les succès du PDG aux prochaines échéances dépendront de la capacité du gouvernement de transformer en actes la vision du chef d’Etat Ali Bongo Ondimba de faire du Gabon un pays émergent ’’. Cette observation de Boukoubi révèle qu’il est temps que les ministres du gouvernement de l’émergence transforment rapidement en acte palpables la vision du président Ali Bongo ...
Lire l'article
Les agents de l'Union gabonaise de banque (UGB), en grève depuis ce mardi matin ont levé leur mouvement, sous la pression des clients qui attendaient de percevoir leur salaire à la veille des fêtes de fin d'année. La clientèle, constituée de nombreux fonctionnaires, a été surprise par le mouvement d'humeur du personnel de l'UGB qui a brûlé les bacs à ordures et barricadé la voie d'accès à la banque. A cet instant, les abords étaient pris d'assaut par les clients remontés qui sollicitaient les services de la banque. La présence des forces de l'ordre a permis d'éviter tout débordement. Les agents de l'UGB ...
Lire l'article
Gabon : Le ministère de l’Agriculture à nouveau sous la pression de son personnel
Le Syndicat national des personnels de l'agriculture (SYNPA) a convoqué une assemblée générale le 2 avril dernier dans les locaux du ministère de l’Agriculture pour examiner les conditions de répartition et de perception de la prime incitative trimestrielle versées aux agents. C’est pour mettre au clair les conditions de répartition et de versement de la prime incitative trimestrielle des agents du ministère de l’Agriculture que le directoire du Syndicat national des personnels de l'Agriculture (SYNPA) a convoqué les agents du ministère membres du syndicat à une assemblée générale le 2 avril dernier au siège du ministère de l'Agriculture à ...
Lire l'article
Sénégal : Paris et Washington mettent Wade sous pression
Didier Ovono : « Présents malgré la pression »
CAN 2012 : le Gabon a la pression face au Niger
Côte d’Ivoire, Libye, Afghanistan: les forces françaises sous pression
Gabon : Journée mondiale du SIDA sous la pression d’un taux de prévalence national préoccupant de 5,9% en 2010
La Françafrique sous Pression: Le 28 septembre, des Africains disent “Non” et Prennent d’Assaut la France
Des forestiers en mode durable, sous la pression
Boukoubi met le gouvernement sous pression
Gabon: L’UGB suspend la grève sous la pression des clients
Gabon : Le ministère de l’Agriculture à nouveau sous la pression de son personnel


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2010
Catégorie(s): Sports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*