Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Plysorol placé en redressement judiciaire

Auteur/Source: · Date: 9 Avr 2010
Catégorie(s): Economie

Le géant français du contreplaqué a finalement été placé en redressement judiciaire ce 9 avril par le tribunal de commerce de Lisieux, ce qui devrait permettre d’assurer les salaires des employés qui n’ont pas été versés depuis mars dernier. Cette décision qui ouvre la porte aux repreneurs devrait également soulager les filiales gabonaises du groupe, POGAB et LEROY Gabon, qui accusent le coup à Libreville avec les démêlés judiciaire du repreneur chinois Guohua Zhang avec la justice locale.
Les 450 employés de Plysorol en France peuvent souffler. Le placement en redressement judiciaire a été prononcé ce 9 avril à 13H00 par le tribunal de commerce de Lisieux, après les plaintes déposées par le comité central d’entreprise (CCE) contre le repreneur chinois pour délit de banqueroute, arriérés de paiement des cotisations sociales et violation des clauses de cession de la société.

Aux abois depuis la fin du mois de mars face au non versement des salaires, les employés du géant français du contreplaqué peuvent enfin compter sur la garantie des salaires assurée par le plan de redressement judiciaire. Le tribunal de commerce a par ailleurs indiqué que l’entreprise, qui accuse un trou de 11 millions d’euros, se trouvait en cessation de paiement depuis le 30 septembre 2009.

L’audience du 26 mai prochain devrait permettre aux repreneurs potentiels du groupe, notamment le libanais John Bitar et deux cadres de la société, de présenter leurs projets de reprise. En attendant, deux administrateurs judiciaires ont été nommés pour diriger l’entreprise ces deux prochains mois. S’il a été autorisé à rester dans les locaux du siège social à Lisieux, le directeur chinois, François Wu, n’est désormais plus aux commandes des usines françaises.

Depuis la reprise du groupe en avril 2009, la direction chinoise a accumulé des dettes colossales, pour près de 10 millions d’euros, d’arriérés de cotisations sociales, de factures impayés aux fournisseurs, etc. Les employés affirment également qu’ils seraient en possession de documents prouvant que la direction du groupe tente de faire passer les droits d’exploitation des concessions forestières du groupe au Gabon à une autre filiale du repreneur chinois.

Une nouvelle cession du groupe français avec un plan de redressement pourrait remettre la société à flot et relancer les activités. Ce qui permettrait par ailleurs aux filiales gabonaises du groupe, POGAB et LEROY Gabon, de percevoir une issue au tunnel dans lequel ils sont plongés depuis les démêlés du repreneur chinois, Guohua Zhang, avec la justice locale et l’interdiction d’exportation des grumes décrétées par le gouvernement gabonais.
 


SUR LE MÊME SUJET
La radio panafricaine Africa N°1, qui connaissait de nombreuses difficultés financières notamment en raison de la situation en Libye, son premier actionnaire, a été "mise mardi en redressement judiciaire", a appris mercredi l'AFP auprès de la direction. La radio, qui touche 20 millions d'auditeurs dans une vingtaine de pays africains, a été "mise en redressement judiciaire par le tribunal de première instance de Libreville" et un "administrateur judiciaire a été nommé", a précisé Jean-Nativité Ongala, directeur général adjoint de la radio. "Si l'Etat a pris la décision de mettre Africa N°1 en redressement judiciaire, c'est certainement pour reprendre le contrôle de la ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, faisait en mai le forcing auprès des autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Cette démarche a-t-elle abouti ? Une question d’autant importante que Plysorol vient d’être mis en liquidation judiciaire et que les personnels des filiales gabonaises ont été assurés par leur direction générale du maintien de leurs emplois La mise en liquidation judiciaire de l’ancien leader européen du contreplaqué, Plysorol, a suscité une question cruciale : les filiales ...
Lire l'article
Nouveau rebondissement judiciaire dans le dossier Plysorol. Selon l’AFP, «les administrateurs judiciaires viennent de déposer une requête pour convertir le redressement judiciaire en liquidation avec une poursuite d’activité de 4 semaines». Les administrateurs judiciaires de Plysorol ont annoncé ce jeudi 26 août qu’ils ont demandé au tribunal de commerce de Lisieux la liquidation de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, en raison d’un financement insuffisant par son actionnaire chinois. «Nous ne voyons pas de perspective de redressement tant que l’actionnaire ne remettra pas de fonds importants», a déclaré un collaborateur du co-administrateur, Gilles Baronie, dans des propos rapportés par l’AFP. Les ...
Lire l'article
Après la mise en redressement judiciaire de Plysorol en France, ce sont les filiales gabonaises du groupe qui sombrent dans le malaise. Une trentaine d’employés de Leroy Gabon et Pogab ont séquestré les dirigeants de la société dans leurs bureaux le 12 avril dernier à Owendo, au Sud de Libreville. Les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, ancien leader européen du contreplaqué, sont dans la tourmente depuis la mise en redressement judiciaire du groupe en France et les démêlés du repreneur chinois avec la justice gabonaise. Le 12 avril, une trentaine d'employés de Leroy Gabon et Pogab ont séquestré le ...
Lire l'article
LEROY Gabon et PROGAB, les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, traversent une grave crise financière suite à la saisie des comptes par la justice. Réclamé par la justice française pour faire la lumière sur la situation catastrophique du groupe, le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, serait actuellement incarcéré à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) pour faux et usage de faux. Le casse-tête chinois de Plysorol en France commence à faire gratter les têtes à Libreville, avec la saisie des comptes des filiales gabonaises du groupe, LEROY Gabon et PROGAB par la ...
Lire l'article
Aux abois depuis la reprise de la société par l’actionnaire chinois Guohua Zhang, les employés français de Plysorol affirment avoir découvert les plans de «pillage» de la société qu’avait préparé le repreneur chinois. Rien de va plus à Plysorol ! Le piquet de grève sur les trois sites de productions s’est redirigé vers le tribunal de Lisieux où doit être décidé du placement ou non de la société en redressement judiciaire. La meilleure option pour les 450 salariés de la société qui cumulent semaines de chômage partiel et arriérés de salaires depuis la reprise par l’actionnaire chinois en avril dernier. ...
Lire l'article
L’industriel chinois Guohua Zhang, qui s’était porté acquéreur en avril dernier du leader français du contreplaqué Plysorol, a été interpellé le 25 mars à Libreville par les autorités locales pour faux, usage de faux et emploi de clandestins. En France, la société est sur le point s’être mise en redressement judiciaire et les employés accusent le repreneur chinois d’avoir monté une opération visant à mettre la main sur les concessions forestières du groupe au Gabon. Les employés du groupe Plysorol n’en ont pas fini avec le casse-tête chinois qui plonge la société dans le chaos depuis sa reprise il y ...
Lire l'article
Face à la procédure de redressement judiciaire déclenchée par l’Etat, le repreneur chinois de Plysorol, François Wu, a indiqué à la presse française le 24 mars qu’il comptait abandonner deux des trois sites français de production de la société. Cette démarche confirme les suspicions qui pèsent depuis plusieurs mois sur une opération visant à sacrifier les sites français de production pour mettre la main sur les concessions forestières au Gabon. Les intentions du repreneur chinois de Plysorol se confirment. La société française de contreplaqué vient d’être mise en redressement judiciaire par l’Etat français sur demande de l’URSSAF qui accuse de lourds ...
Lire l'article
Le géant européen du contreplaqué, Plysorol, se précipite dans l’impasse sur ses trois sites de production en France, où certains employés menacent de bloquer les usines pour réclamer la transparence sur les comptes de l’entreprise et les intentions réelles du repreneur chinois. De nombreux employés sur les sites français estiment que le nouveau PDG, monsieur Wu, compte sacrifier les usines françaises pour récupérer les stocks de bois de la filiale gabonaise. Le repreneur chinois de Plysorol manigance-t-il le dépôt de bilan des usines françaises pour s’emparer des stocks de bois de la filiale gabonaise ? C’est la question qui ...
Lire l'article
Le leader français du contreplaqué, Plysorol, concédé en avril dernier au repreneur chinois Zhang, va connaître deux semaines de chômage technique sur un de ses trois sites français de production. Depuis la reprise, le repreneur chinois tarde à mettre en oeuvre ses engagements en matière d'investissement et les le comité d'entreprise s'inquiète d'une manœuvre de rachat visant à récupérer les deux filiales gabonaises du groupe français, potentiellement plus rentables. Dès le 28 septembre prochain, près de 150 employés du groupe Plysorol, sur site français de Fontenay, connaîtront de nouveau deux nouvelles semaines de chômage technique imposées. Les 1000 employés de Plysorol en ...
Lire l'article
Gabon – Libye : mise en redressement judiciaire de la radio Africa N°1
Gabon : Pogab et Leroy Gabon toujours aux mains de Plysorol ?
Gabon : Les administrateurs demandent la liquidation de Plysorol
Gabon : La crise de Plysorol frappe les filiales gabonaises
Gabon : Les filiales gabonaises de Plysorol dans la tourmente
Gabon : Les employés de Plysorol dévoilent le pot aux roses
Gabon : Le repreneur chinois de Plysorol derrière les barreaux à Libreville
Gabon : Plysorol veut se délester de deux de ses sites français
Gabon : Le casse-tête chinois de Plysorol
Gabon : Plysorol rit jaune


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Avr 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*