Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’UN dénonce les «cales» administratives de Ndongou

Auteur/Source: · Date: 11 Avr 2010
Catégorie(s): Politique

Le Secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale, Gérard Ella Nguema, a fermement condamné les propos du ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, sur le processus de légalisation du parti. L’UN affirme notamment qu’aucune loi n’accorde au ministère de l’Intérieur de compétences discrétionnaires sur la légalisation d’une fusion de partis politiques.
«Le ministre de l’Intérieur n’a aucun pouvoir d’appréciation» sur la légalisation de l’Union nationale (UN, opposition), a affirmé le Secrétaire exécutif adjoint, Gérard Ella Nguema, le 9 avril à Libreville.

Lors d’une conférence de presse tenue au siège du parti, ce dernier a violemment fustigé «ceux (…) qui usent de tant de mauvaise foi et d’artifices de tout genre pour tenter d’empêcher l’Union Nationale de participer aux prochaines élections partielles».

Après les déclarations jugées «subversives» du secrétaire exécutif du parti, André Mba Obame, lors de son séjour en France début mars, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, avait évoqué le possible recours à une loi qui prévoit «la dissolution d’une formation politique en cas d’inobservation des dispositions légales et réglementaires en vigueur, a fortiori lorsque celle-ci ne dispose pas encore du sceau de la légalité, comme c’est le cas présentement».

Mais pour Ella Nguema, la légalisation de l’UN n’est pas soumise à l’appréciation du ministre si l’on se réfère à l’article 17 de la loi sur les partis politiques qui stipule que dans le cas d’une fusion, «la nouvelle entité bénéficie d’une reconnaissance de plein droit matérialisée par la délivrance d’un récépissé».

Pour l’UN, le ministre de l’Intérieur «se trouve devant une compétence liée, c’est-à-dire qu’en présence des résolutions de fusion des trois partis politiques régulièrement déposées auprès de ses services, il n’a d’autres alternatives que de prendre acte de l’existence de l’Union Nationale en lui remettant sans délai un récépissé».

«La loi ne fait nullement allusion à une compétence discrétionnaire qui l’autoriserait à apprécier l’opportunité de délivrer ou non ledit récépissé», a argumenté Ella Nguema avant de conclure avec emphase : «Non monsieur le ministre, dans cette affaire vous avez tort ! L’Union Nationale existe bel et bien au regard de la loi et de la jurisprudence du Conseil d’Etat».

A moins de deux mois des élections législatives partielles, et après les ratés de la présidentielle d’août dernier, les autorités auraient tout intérêt à jouer la carte de l’apaisement pour éviter de nouvelles tensions et de nouvelles présomptions de complaisance des institutions pour le parti au pouvoir.
 


SUR LE MÊME SUJET
Précédant le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, le Conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) s’est réuni 6 août à Libreville, où il s’est «indigné de la prolifération des fanions qui arborent le drapeau gabonais incluant les armoiries de la République». Rappelant que «les attributs de la République ne doivent nullement être édulcorés pour quelque raison que ce soit», le parti souhaite que ces «fanions soient retirés de la circulation». Présidant le conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), le 6 août à Libreville, Pierre Mamboundou s’est indigné de «la prolifération ...
Lire l'article
L’Union nationale (UN, opposition) rejette en bloc la déclaration de Jean François Ndongou sur sa dissolution et la levée de l’immunité parlementaire d’André Mba Obame. Selon le secrétaire exécutif adjoint de l’UN, Gérard Ella Nguéma, Jean François Ndongou désormais «ancien ministre de l’Intérieur», n’est plus en mesure de poser des actes au nom du gouvernement. Le torchon n’a pas fini de brûler entre le gouvernement et l’Union nationale (UN, opposition). Alors que le gouvernement, par l’entremise du ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a sanctionné l’UN suite à la prestation de serment d’André Mba Obame, le parti de l’opposition ne l’entend ...
Lire l'article
Le 2 novembre, l’Union nationale (UN, opposition) par la voix de son président, Zacharie Myboto, a fait une déclaration sur l’opération de révision annuelle de la liste électorale qui «n’est pas conforme aux dispositions de l’article 37 alinéas 2 et 5 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiée». Dans un communiqué publié ce 5 novembre, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, réagit à cette sortie du parti de l’opposition. Voici l’intégralité du communiqué du ministre. Face à la réaction des partis politiques de l’opposition au processus de révision ...
Lire l'article
Le président de l’Union nationale (UN, opposition), Zacharie Myboto, s’est entretenu le 27 juillet à Libreville avec le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Zacharie Myboto souhaite notamment le respect de la présomption d’innocence dans l’affaire du maire de Moanda (membre de l’UN), mis en détention préventive le 15 juillet pour malversation financière et faux et usage de faux en écritures comptables. La détention préventive de Jean Rémi Lépémangoye, maire de Moanda et membre de l’Union nationale (UN, opposition) n’a pas laissé les leaders de ce parti insensibles. C’est dans ce contexte qu’une délégation de l’UN conduite ...
Lire l'article
Le président de l’Union nationale (Un, opposition), Zacharie Myboto, a dénoncé samedi à Libreville, « les manœuvres frauduleuses du pouvoir » tendant selon lui, à modifier les listes électorales utilisées pendant l’élection présidentielle du 30 août 2009, qui a vu la victoire du candidat du Parti démocratique gabonais (Pdg, au pouvoir), Ali Ben Bongo. Le leader politique a tenu ces propos lors de la cérémonie de présentation du récépissé qui matérialise la reconnaissance de plein droit, de ce parti regroupant d’anciens hiérarques du Pdg et d’habituels opposants. En effet, à quelques semaines des législatives partielles du 6 juin au Gabon et pour ...
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a assuré le 5 avril que son département est prêt pour l’organisation des élections législatives et sénatoriales partielles prévues le 6 juin prochain. Le ministre a également évoqué la légalisation de l’Union nationale (UN, opposition) de Zacharie Myboto ou encore la situation du siège laissé vacant par Ali Bongo dans le Haut-Ogooué. Les législatives et sénatoriales partielles prévues le 6 juin prochains seront bel et bien organisées à la date fixée par la Commission nationale autonome et permanente (CENAP), a assuré le 5 avril le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, lors d’un ...
Lire l'article
Le président de l’Union nationale (UN, opposition), Zacharie Myboto, a été reçu le 15 mars par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, pour faire la lumière sur la vive polémique consécutive aux déclarations ambigües du secrétaire exécutif de l’UN, André Mba Obame, à Paris. Ces allégations portant «atteinte à l’ordre public» pour le gouvernement, le ministre de l’Intérieur a rappelé au président Myboto les dispositions légales qui peuvent amener les autorités à refuser ou retarder l’octroi du récépissé définitif à un parti politique. Les déclarations d’André Mba Obame à Paris pourraient-elles entraver le processus de légalisation de son ...
Lire l'article
Gabon : Bilié Bi Nzé dénonce un «règlement de comptes»
Six jours après son exclusion du Rassemblement pour le Gabon (RPG, ex-majorité) le 23 janvier dernier, le député Alain Claude Bilié Bi Nzé a tenu une conférence de presse pour fustiger l’attitude de son parti en dénonçant «un règlement de comptes». Suite à son éviction du Rassemblement pour le Gabon (RPG, ex-majorité), le député de ce parti, Alain Claude Bilié Bi Nzé, a tenu une conférence de presse le 29 janvier pour dénoncer un «règlement de compte». Une exclusion qui selon lui, est «inique», «injuste» et «illégale». Evincé pour avoir apporté son approbation à la déclaration de politique générale du ...
Lire l'article
Les Autorités administratives de Tchibanga (Sud –Ouest) se plaignent du non fonctionnement du nouveau Centre Hospitalier Régional Dr Benjamin NGOUBOU. Après la visite du Maire de la commune de Tchibanga, Jérome Kwenzi Mikala, le tour est revenu vendredi dernier au Gouverneur de la Nyanga, Rufin Moutessayigoue de toucher du doigt les raisons de la non entrée en activité de cette structure hospitalière, 7 mois après son inauguration par le Chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba. Le manque d’électricité et d’eau serait à l’origine de cet état de fait. La société SOGEC aurait pourtant encaissé un montant de 200 millions de ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de l'Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye, a invité jeudi à Koulamoutou les autorités politico-administratives de la province à la mobilisation, suite à l'annonce de l'arrivée prochaine dans la contrée du président gabonais Omar Bongo Ondomba. ''Le président de la République, Omar Bongo Ondimba, viendra le 24 mars prochain dans cette province pour le lancement des travaux de l'axe Lastourville -Leyou, selon la date provisoire annoncée. Je vous ai donc réuni pour organiser l'arrivée du chef de l'Etat. Je demande l'implication des responsables de toutes les couches politico-administratives de la province, a-t-il souligné. M Yama Lendoye a expliqué aux ...
Lire l'article
Gabon : Même combat pour L’UPG et Ndongou
Gabon : Jean François Ndongou rappelé à l’ordre
Gabon : Ndongou répond à l’Union nationale
Gabon : L’Union nationale chez Ndongou
Gabon : l’UN dénonce toute « tentative de modification du fichier électoral »
Gabon : Ndongou «fin prêt» pour les élections partielles du 6 juin
Gabon : Myboto calme le jeu chez Ndongou
Gabon : Bilié Bi Nzé dénonce un «règlement de comptes»
Gabon: Les autorités administratives de Tchibanga préoccupées par le non fonctionnement du nouveau Centre hospitalier
Gabon: Ogooué-Lolo-administration ; Le gouverneur invite les autorités politico-administratives à la mobilisation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Avr 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*