Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La crise de Plysorol frappe les filiales gabonaises

Auteur/Source: · Date: 13 Avr 2010
Catégorie(s): Economie

Après la mise en redressement judiciaire de Plysorol en France, ce sont les filiales gabonaises du groupe qui sombrent dans le malaise. Une trentaine d’employés de Leroy Gabon et Pogab ont séquestré les dirigeants de la société dans leurs bureaux le 12 avril dernier à Owendo, au Sud de Libreville.
Les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, ancien leader européen du contreplaqué, sont dans la tourmente depuis la mise en redressement judiciaire du groupe en France et les démêlés du repreneur chinois avec la justice gabonaise.

Le 12 avril, une trentaine d’employés de Leroy Gabon et Pogab ont séquestré le directeur commercial chinois, Schen Hao, une employée chinoise ainsi qu’un consultant français, Michel Poussard, dans leurs bureaux d’Owendo pour réclamer leurs primes de logements et protester contre le «démantèlement des sociétés».

Le ministre des Eaux et Forêts, Martin Mabala, s’est rendu sur les lieux dans l’après-midi pour trouver une solution au problème. Mais comme en France, les employés dénoncent un profond malaise depuis la reprise du groupe par l’industriel chinois Guohua Zhang, qu’ils soupçonnent d’avoir racheté Plysorol pour mettre la main sur les 600 000 hectares de forêt que possède le groupe au Gabon.

Guohua Zhang est sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire depuis fin mars où il avait été interpellé par pour «falsification d’identité». Il aurait accumulé des dettes de plus de 2 milliards de francs CFA aux douanes gabonaises et pour près de 10 millions d’euros aux fournisseurs et administrations en France.

«On ne sait pas où on va. L’ensemble du personnel s’est montré très patient avec la nouvelle direction. (…) Il n’y aucun investissement. On n’a rien vu. Il est allé mentir en France pour la reprise», a affirmé Bruno Zoghé, directeur du personnel, à l’AFP.

En France, l’avocat du Comité central d’entreprise, maître Brun, explique qu’«il faut surtout faire la lumière sur ce qui se passe exactement dans les filiales de Plysorol au Gabon, Leroy Gabon et Pogab. La vente des engins de Leroy à une société nommée Concours Bois aurait en effet bien eu lieu pour un montant de 106 550 euros. (…). Les tentatives de transfert de permis forestiers vers la même société auraient, en revanche, été refusées par l’État gabonais».

Après l’interdiction d’exportation des grumes décrétée en janvier dernier par le gouvernement gabonais, les employés de Leroy Gabon et Pogab soupçonnent le repreneur chinois de vouloir mettre la clé sous la porte. Le 9 avril dernier, la chaudière qui alimente l’usine de Pogab est partie en fumée «faute d’entretien» ont affirmé les employés.

Après son placement en redressement judiciaire le 9 avril, les employés comptent désormais sur un autre repreneur, alors que le groupe ghanéen à capitaux libanais John Bitar & Co, coiffé sur le poteau en mars dernier par les chinois, serait toujours intéressé. 


SUR LE MÊME SUJET
La Cour de cassation de Libreville au Gabon a rendu sa décision : le Chinois Zhang, ancien dirigeant est débouté. Le jugement de cette même cour du 21 juillet dernier lui redonnant la propriété des deux filiales de Plysorol international au Gabon est donc annulé. Le Libanais Ghassan Bitar, repreneur du groupe à l’automne dernier, est donc bien définitivement confirmé comme étant le propriétaire de Pogab et Leroy Gabon. L’important programme d’investissement annoncé par le nouveau propriétaire, Ghassan Bitar, va pouvoir se poursuivre. À Lisieux, l’effectif devrait passer de 71 à 86 salariés dans les prochains mois.
Lire l'article
Les salariés de l’usine lexovienne sont partis aujourd’hui en vacances. Ils reprendront leur activité dans quatre semaines. Une décision de la Cour de cassation de Libreville, en date du 21 juillet, redonne la possession des deux filiales gabonaises du groupe Plysorol, Leroy-Gabon et Pogab, et des 600 000 ha de forêt qui vont avec, à l’ex-PDG chinois Guohan Zhang ce dernier avait racheté le groupe en mars 2009 et l’avait conduit à la liquidation judiciaire en septembre 2010. Le groupe Bitar, actuel repreneur, a déposé une requête en révision qui sera examinée le 10 août par le tribunal gabonais. En attendant, ...
Lire l'article
Les sociétés forestières Pogab et Leroy ont été mises sous scellé lundi dernier par le tribunal de Libreville, appris l'AGP de source judiciaire dans la capitale gabonaise. (Le tribunal a pris cette décision à la suite d'une plainte introduite une semaine auparavant par M. John Bitar, le repreneur libanais des deux entreprises, face au refus de cession des anciens propriétaires chinois. Dans la plainte déposée au tribunal de Libreville les 16 et 17 octobre derniers, M. Bitar fait état du rapatriement, par les Chinois, du matériel des deux entreprises se trouvant à l'intérieur du pays. Lundi dernier, la ...
Lire l'article
Après l’exéquatur de la justice gabonaise de faire appliquer la récente décision du tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France), ayant choisi l'offre du groupe John Bitar du Franco-Libanais, Ghassan Bitar dans le feuilleton Plysorol dont Pogab et Leroy-Gabon sont les filiales au Gabon, ces deux entreprises sont désormais passées sous le contrôle du nouvel actionnaire qui entend améliorér l’activité pour répondre à la politique de transformation locale du bois imposée par les autorités gabonaises. Quatorze (14) jours après la décision du tribunal français octroyant Plysorol et ses filiales à l'industriel franco-Libanais, Ghassan Bitar au détriment ...
Lire l'article
Les travailleurs des entreprises gabonaises de bois Pogab et Leroy-Gabon ont organisé un mouvement de protestation pacifique, ce mercredi, à leur siège établi dans la commune d’Owendo pour, non seulement s’opposer à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, mais également manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois, a constaté GABONEWS. « Non à la liquidation des sociétés Leroy-Gabon et Pogab, oui à la conservation de nos emplois au Gabon », « Les sociétés Leroy-Gabon et Pogab sont des sociétés indépendantes de droit gabonais, il n’est pas question de ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, faisait en mai le forcing auprès des autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Cette démarche a-t-elle abouti ? Une question d’autant importante que Plysorol vient d’être mis en liquidation judiciaire et que les personnels des filiales gabonaises ont été assurés par leur direction générale du maintien de leurs emplois La mise en liquidation judiciaire de l’ancien leader européen du contreplaqué, Plysorol, a suscité une question cruciale : les filiales ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, continue de mettre la pression sur les autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Les potentiels repreneurs qui préparent déjà leurs offres en France pourraient bien se battre pour un gâteau vide. Si l’actionnaire chinois de Plysorol parvenait à récupérer les concessions forestières exploitées par les filiales gabonaises du groupe, la société serait vidée de sa substance et promise à une mort rapide. C’est tout l’enjeu de «l’affaire Plysorol», ...
Lire l'article
Le géant français du contreplaqué a finalement été placé en redressement judiciaire ce 9 avril par le tribunal de commerce de Lisieux, ce qui devrait permettre d’assurer les salaires des employés qui n’ont pas été versés depuis mars dernier. Cette décision qui ouvre la porte aux repreneurs devrait également soulager les filiales gabonaises du groupe, POGAB et LEROY Gabon, qui accusent le coup à Libreville avec les démêlés judiciaire du repreneur chinois Guohua Zhang avec la justice locale. Les 450 employés de Plysorol en France peuvent souffler. Le placement en redressement judiciaire a été prononcé ce 9 avril à 13H00 ...
Lire l'article
LEROY Gabon et PROGAB, les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, traversent une grave crise financière suite à la saisie des comptes par la justice. Réclamé par la justice française pour faire la lumière sur la situation catastrophique du groupe, le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, serait actuellement incarcéré à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) pour faux et usage de faux. Le casse-tête chinois de Plysorol en France commence à faire gratter les têtes à Libreville, avec la saisie des comptes des filiales gabonaises du groupe, LEROY Gabon et PROGAB par la ...
Lire l'article
Le leader français du contreplaqué, Plysorol, concédé en avril dernier au repreneur chinois Zhang, va connaître deux semaines de chômage technique sur un de ses trois sites français de production. Depuis la reprise, le repreneur chinois tarde à mettre en oeuvre ses engagements en matière d'investissement et les le comité d'entreprise s'inquiète d'une manœuvre de rachat visant à récupérer les deux filiales gabonaises du groupe français, potentiellement plus rentables. Dès le 28 septembre prochain, près de 150 employés du groupe Plysorol, sur site français de Fontenay, connaîtront de nouveau deux nouvelles semaines de chômage technique imposées. Les 1000 employés de Plysorol en ...
Lire l'article
Plysorol : l’ancien dirigeant débouté par la Cour de cassation du Gabon
Plysorol : le groupe va tenter de récupérer ses filiales au Gabon
Deux entreprises forestières placées sous scellé
Economie / Feuilleton Plysorol: Leroy-Gabon et Pogab sous contrôle du franco-libanais Ghassan Bitar
Crise : Les agents de Pogab et Leroy-Gabon dénoncent des manipulations de Plysorol et se rangent derrière leur employeur chinois
Gabon : Pogab et Leroy Gabon toujours aux mains de Plysorol ?
Gabon : Les forêts de Plysorol passeront-elles sous pavillon chinois ?
Gabon : Plysorol placé en redressement judiciaire
Gabon : Les filiales gabonaises de Plysorol dans la tourmente
Gabon : Plysorol rit jaune


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Avr 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*