Socialisez

FacebookTwitterRSS

Estuaire-social : Les populations du village Ivinda réclament de l’eau potable

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2010
Catégorie(s): Société

Les populations du village Ivinda, dans le département du Cap Estérias (25 km au nord de Libreville) ont réclamé de l’eau potable ce mercredi au cours d’une réunion dans cette bourgade, a constaté surplace un journaliste de l’AGP.

L’adjoint du chef de ce village, François Tanian qui s’exprimait au nom des populations souhaite voir les nouvelles autorités du pays doter cette localité où vivent plus de 400 âmes, des bornes fontaines.

Il estime que cela est possible, mais que les gouvernants, faute d’avoir un contact direct les villageois ignorent souvent les problèmes que rencontrent ces derniers au quotidien.

C’est dans ce sens qu’il a enjoint à la presse de sensibiliser les décideurs politiques sur les difficultés d’accès à l’eau potable dans cette contrée.

‘’Nous comptons sur vous pour informer le gouvernement’’, s’est exprimé l’auxiliaire de commandement, s’adressant aux journalistes.

Outre le problème d’accès à l’eau potable, les habitants de ce village sont confrontés également aux difficultés liées au manque de structures sanitaires et éducatives.

A en croire les villageois, plusieurs dizaines d’enfants à l’âge d’être scolarisés sont assis à la maison, alors que les malades peuvent mourir facilement d’un paludisme, l’hôpital le plus proche de ce village étant à plus de 20 kilomètres (Premier Campement).

Les populations de ce village vivent pour la plus part des activités agricoles et de la pêche. Le manque d’électricité et d’une route praticable en toute saison également empêche le développement des activités lucratives.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les populations du Premier Campement, dans le département du Cap Estérias, sont confrontées à un problème d’approvisionnement en eau potable, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. ‘’Nous avons une seule pompe publique ici au village, mais l’eau qui y sort n’est pas potable. Elle est salée et rougeâtre. Malheureusement c’est cette eau impropre que les villageois boivent’’, a confié M. Donatien Nziengui, un homme âgé de 74 ans. Plusieurs femmes ont également dénoncé la mauvaise qualité de l’eau qu’elles utilisent, à l’origine des nombreuses maladies, notamment les diarrhées et les infections cutanées, dont souffrent leurs enfants. M. Nziengui a invité ‘’les ...
Lire l'article
Les populations du village Bilengui dans le canton de l’Ogoulou –Onoye dans la province de la Ngounié (sud) ont reçu un don de deux broussailleuses offert par Hamidou Okaba, un haut cadre et fils du département de l’Ogoulou, rapporte mardi l’AGP. Cette offre, selon le donateur, fait suite à la demande exprimée il y a quelques mois par les jeunes du village regroupés au sein d’un comité de gestion d’assainissement du village dont le responsable est Serge Bikambi. Par ailleurs, le matériel livré permettra aux jeunes d’exécuter des tâches qui se faisaient manuellement avec des pelles, machettes et houes. Désormais, le stade ...
Lire l'article
Les populations de la cité Massango à Mounana réclament depuis quelques semaines le rétablissement de l’éclairage public et domestique dans leurs habitations, constate un journaliste de l’AGP. Le transformateur électrique qui alimente cette partie de Mounana est tombé en défection, selon des propos rapportés par le chef de quartier, Polycarpe Nyamango. Saisi, le responsable de la SEEG aurait demandé aux populations lésées de prendre leur mal en patience jusqu’à ce que un nouveau soit transformateur soit disponible. Le cahier de charge déposé auprès du responsable de réseau de la SEEG à Moanda comprenait aussi la sempiternelle revendication de l’eau. A ce jour, les maisons ...
Lire l'article
Les habitants d'Ayemé-Plaine (à une quinzaine de Km de Ntoum), éprouvent depuis de nombreuses années d'énormes difficultés à s'approvisionner en eau potable, rapporte le correspondant local de l'AGP. Ces populations sont obligées de parcourir de longues distances, et parfois à pied, pour se procurer le précieux liquide, indique-t-on. ''Nous souffrons ici, par manque d'eau, et en saison sèche'', a lâchée une dame cherchant à remplir des bidons dans une borne fontaine villageoise, mais qui produit une eau non potable. La difficulté est plus ressentie par les femmes ayant des bébés, ne pouvant assurer convenablement la propreté du nouveau-né et de la maman elle-même. La ...
Lire l'article
Les populations du quartier Baléka (2ème arrondissement de la commune de Mouila) dans la province de la Ngounié (sud) éprouvent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau potable. Pour s’alimenter en en eau potable dans cette zone, il faut aller dans un quartier voisin. Dans la zone, quelques rares personnes nanties ont pu faire acheminer de l'eau dans leurs concessions à côté de la majorité des habitants n'ont pas assez de ressources financières pour s’offrir un compteur d’eau. Face cette situation, les habitants de Baléka comptent sur la nouvelle équipe de la mairie de cet arrondissement pour leur implanter une borne fontaine. En attendant, ...
Lire l'article
Les populations de Mabanda, dans la province de la Nyanga (sud-ouest), éprouvent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau potable, alors qu’un projet d’hydraulique villageoise devrait avoir été réalisé dans le village dans le but de les soulager. Selon les populations de cette partie du pays, le manque d’eau potable serait consécutif à l’absence prolongée de l’hydraulique villageoise qui faisait partie des projets prioritaires des fêtes tournantes, Edition 2002. Or, soulignent ces populations, le département de la Doutsila avait bénéficié d’une enveloppe globale de 2,5milliards de francs CFA et rien n’a été fait dans le sens de l’amélioration des conditions de vie ...
Lire l'article
Les populations du regroupement de village « Abor », situé à 45 km de la commune de Makokou, chef lieu de la province de l’Ogooué – Ivindo (nord – ouest), réclament la réouverture de l’unique dispensaire de la contré fermé depuis près de 7ans. Depuis 2002, ce dispensaire situé à 45 km de la capitale de l’Ogooué -Ivondo sur le fleuve Ivindo, n’a plus, ni dispensaire ni de case de santé opérationnelle. Selon les habitants de Mvadi, les infirmiers affectés chez eux, ne restent pas longtemps à cause de la rareté des pirogues qui est le seul moyen de déplacement. « Pour nos ...
Lire l'article
La colère des habitants de Melen, quartier sous intégré de Libreville, monte à cause des coupures intempestives qui interviennent régulièrement dans l'alimentation en eau potable et ce depuis plusieurs mois; situation qui a conduit les population de ce quartier, excédée, à exprimer leur ras-le-bol, en envisageant barrer la route principale Nationale 1. Dans une plate-forme de revendications adressée par la population de Mélen aux autorités, le problème de l'eau potable figure en première ligne puisque plus de 3.000 âmes sont concernées par ce problème d’eau devenu crucial. Les puits et des sources providentielles sont devenus les lieux d'alimentation en eau dans ...
Lire l'article
Gabon : Les populations des Charbonnages réclament l’aménagement du quartier
Face à la dégradation des infrastructures publiques du quartier Charbonnages, notamment les tronçons routiers, le réseau électrique et les établissements scolaires, les habitants du quartier surtout ceux de la zone Montallier ont barricadé la route principale, le 2 avril dernier, pour inciter les autorités à aménager le quartier. Accéder à des conditions de vie descentes, c’est la revendication des populations de Charbonnages Montallier, un quartier de la capitale gabonaise, qui ont posé des barricades sur la voie publique le 2 avril dernier pour protester contre la dégradation des infrastructures routières, électriques et scolaires qui instaure un cadre de vie précaire. L'absence ...
Lire l'article
Depuis environ quatre mois, les populations de la ville de Mounana font face à une pénurie en eau potable en raison de la vétusté des installations de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), et sont contraintes de s'approvisionner aux sources naturelles locales, qui présenteraient un taux élevé de radioactivité en raison des activités de la Compagnie minière de l'Ogooué (Comolog). L'ancienne citée minière phare de la province du Haut Ogooué, au sud du Gabon, la ville de Mounana est confrontée depuis environ quatre mois à une grave pénurie en eau potable qui oblige les populations à s'approvisionner aux sources ...
Lire l'article
Les populations du Premier Campement confrontées à un problème d’approvisionnement en eau potable
Ngounié-social : Les populations de Bilengui reçoivent un don des débroussailleuses
Les populations de la cité Massango à Mounana réclament l’eau et l’électricité
Gabon: Les habitants d’Ayemé Plaine éprouvent des difficultés pour s’approvisionner en eau potable
L’eau potable denrée rare pour les populations d’un quartier de Mouila
Gabon: L’eau potable, une denrée rare à Mabanda
Gabon: Les populations d’Abor réclament la réouverture du dispensaire
Gabon: Melen victime des coupures intempestives d’eau potable, les populations en colère
Gabon : Les populations des Charbonnages réclament l’aménagement du quartier
Gabon : Les populations de Mounana privées de l’eau potable


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*