Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le PDG positionne Immongault pour le siège de Lastourville

Auteur/Source: · Date: 19 Avr 2010
Catégorie(s): Politique

Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) vient de désigner l’actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault, pour briguer le siège de député de la commune de Lastourville, dans l’Ogooué Lolo. Son principal adversaire dans cette circonscription sera certainement l’ancienne ministre de la Santé, Paulette Missambo, qui a occupé ce siège jusqu’en août 2009.
C’est l’actuel ministre de l’Energie et ancien inspecteur du Trésor, Régis Immongault, qui montera le cheval PDG lors des prochaines joutes électorales pour le siège de député dans la circonscription de Lastourville, dans l’Ogooué Lolo.

A l’approche du scrutin de l’élection législative partielle prévue le 6 juin prochain, le parti au pouvoir a désigné son candidat au siège de député de Lastourville laissé vacant en août dernier par Paulette Missambo, exclue du parti.

L’ancien suppléant de l’ex-titulaire du siège, Fernando Mawobo Lendoye, a été maintenu comme adjoint au candidat du parti au pouvoir.

Mais la joute ne devrait pas être facile pour le Parti démocratique gabonais (PDG), qui aura certainement en face l’ancienne ministre de la Santé, Paulette Missambo, qui a occupé ce siège de 1996 à 2009.

Exclue du parti au pouvoir en août dernier, Paulette Missambo a rejoint les rangs de l’Union nationale. Toutefois, si le nouveau parti de l’opposition ne se voyait pas délivrer son récépissé de légalisation à temps, l’ancien député pourrait briguer un quatrième mandat en indépendante. Un handicap minime pour elle, dans une circonscription où elle jouit d’un soutien massif.

Le parti au pouvoir a également annoncé qu’il alignerait Charles Otando dans le département de Bendjè, dans la province de l’Ogooué-Maritime, pour briguer le siège laissé vacant par l’ancien vice-Premier ministre, Honorine Dossou Naki, nommé haut représentant du chef de l’Etat chargé de la zone franche de l’île Mandji.

Dans ce département également, la bataille devrait être rude pour le parti au pouvoir, alors que le département est déjà fortement acquis à l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) de maître Séraphin Ndaot. L’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) de Pierre Mamboundou a également une carte à jouer dans cette province où elle était arrivée largement en tête à l’élection présidentielle d’août dernier.

Ces élections représentent un enjeu de taille pour le parti au pouvoir, qui pourrait légitimer sa victoire «contestée» à l’élection présidentielle, en récupérant les sièges laissés vacant par les barons du parti passés dans l’opposition. 


SUR LE MÊME SUJET
Pour n’avoir pas présenté un candidat dans la commune de Lastourville (province de l’Ogooué-Lolo, sud-est), un responsable du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR, majorité), Gilbert Bakaka, a invité ce dimanche au cours d’un point de presse organisée au PK7, à Libreville, tous les militants et sympathisants se réclamant du même bord politique que lui où du Parti Gabonais du Centre Indépendant (PGCI), à accorder leurs suffrages le 17 décembre au candidat investi par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). C’est au nom de la solidarité des partis de la majorité républicaine pour l’émergence que Gilbert Bakaka, a lancé cet appel. « ...
Lire l'article
Le candidat du parti démocratique gabonais (PDG), Régis Immongault aurait été élu député du premier siège de députation de Mulundu avec un score écrasant de 87%, devant son challenger de l’Union nationale (UN) Paulette Missambo, selon les résultats issus de la commission électorale départementale, alors que, pour les sénatoriales partielles, l’autre candidat du PDG a également gagné sans trop de difficulté, avec 80% des suffrages exprimés. Les candidats du Parti démocratique gabonais (PDG), pour les législatives au 1er siège du département de Mulundu, Régis Immongault, et pour les sénatoriales partielles dans la commune de Lastoursville, Adeste Dilivie Yossangaoye, ont réussi dimanche ...
Lire l'article
Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pourvoir) à l’élection législative partielle du 6 juin dernier dans le Komo Mondah, l’actuel ministre des Mines, Julien Nkoghé Békalé, a remporté le premier siège de député de ce département face à Casimir Oyé Mba, l’un des ténors de l’Union nationale (Un, Opposition). Pour cette élection très disputée dans cette localité où l’ancien député et ministres, Casimir Oyé Mba, transfuge du PDG, après la mort du président fondateur de cette formation politique, Omar Bongo Ondimba, devait défendre les couleurs de l’UN face à deux autres candidats notamment du PDG et du Parti Social ...
Lire l'article
La cérémonie de lancement de la campagne du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection partielle du 6 juin prochain, Régis Immongault s’est ouverte dimanche sur la place Albert Tsamba de Lastourville dans la province de l’Ogooué Lolo, où de nombreux jeunes ont devisé avec le candidat, rapporte le correspondant de GABONEWS. La place Albert Tsamba noire de monde a vibré dimanche soir au rythme des chants et cris de joie pour ces jeunes venus de tous les coins de Lastouville pour témoigner leur confiance au candidat du PDG. Sur les banderoles de campagne disséminées partout dans la ville, l’on pouvait y lire, entre autres, ...
Lire l'article
L’ancien inspecteur du trésor, Régis Immongault, par ailleurs ministre de l’Energie a été désigné par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir)pour briguer le siège de député à Lastourville lors du scrutin législatif de 6 juin prochain. M. Immongault aura pour suppléant, fernando Mawobo Lendoye, ancien suppléant de l’ancienne ministre, Paulette Missambo (député de la commune de Mulundu pendant près de trois mandats, 1996 à 2009) qui avait été exclue des rangs du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) quelques semaines avant l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remporté par Ali Bongo Ondimba. Ancienne militante du parti au pouvoir, Mme Missambo ...
Lire l'article
Les membres des commissions électorales pour les scrutins législatif et sénatorial partiels de juin prêteront serment jeudi prochain devant la Cour Constitutionnelle. Ce sont au total cinq commissions électorales pour les élections législatives qui seront organisées sur cinq sièges. Il s’agit du premier siège du 2ème arrondissement de Libreville, laissé vacant par l’ancien premier ministre Jean Eyeghe Ndong qui avait claqué la porte du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour se présenter à l’élection présidentielle anticipée d’août dernier, du premier siège du département de Moulundu précédemment occupé par l’ancien ministre Paulette Missambo, du premier siège du Komo-Mondah sur lequel trônait ...
Lire l'article
Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella présidera vendredi prochain, une séance plénière au siège de l’institution en prélude de l’organisation des élections partielles de députés et de sénateurs dont la date n’a pas encore été indiquée. C’est la première réunion que la CENAP tiendra après l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Ces élections partielles font suite à l’exclusion par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) des anciens barons du régime qui pour certains s’étaient portés candidats lors du dernier scrutin présidentiel. Il s’agit notamment de l’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, ...
Lire l'article
Claude Bilié-Bi Nzé restera député du canton Ntang Louli, dans la province de l’Ogooué-Ivindo au Nord-Est du pays. Evincé de son parti (Rassemblement pour le Gabon, RPG) pour avoir apporté son approbation à la déclaration de politique générale du Premier ministre le 26 novembre 2009 à l’Assemblée nationale, le président de cette institution, Guy Nzouba Ndama, a rejeté le 17 février, la demande d’expulsion du député. La requête en annulation du mandat de député de Claude Bilié Bi Nzé introduite par son parti, le Rassemblement pour le Gabon (RPG, opposition) auprès du président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, a ...
Lire l'article
L’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition) de Zacharie Myboto se réunira en congrès extraordinaire mardi à Libreville, a indiqué lundi une source proche de cette formation politique. Selon la source, ce congrès est convoqué dans le but de faire le point sur les derniers événements, notamment la dernière élection présidentielle et envisager l’avenir du parti. De source digne de foi, ce congrès extraordinaire pourrait examiner la possibilité de la fusion entre l’UGDD, le Mouvement africain pour le développement (MAD) de Pierre Claver Zeng Ebome qui avait soutenu l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba à l’élection présidentielle du 30 ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle du Gabon, qui a constaté juridiquement, au cours de sa séance du 27 mai dernier l’incompatibilité entre le mandat électif de Jean Ping, à l’Assemblée nationale et ses nouvelles fonctions de président de la Commission de l’Union africaine (UA), a donné le feu vert lundi, au parlement pour pourvoir au siége de l’ancien vice-premier ministre des Affaires Etrangères. Sur décision rendue publique le 27 mai dernier par la Cour constitutionnelle, relative à la constatation de la vacance du siège de Jean Ping, l’Assemblée nationale a été saisie par la plus haute juridiction du Gabon en vue d’organiser, dans ...
Lire l'article
Législatives / Appel du CLR à voter pour le candidat PDG de Lastourville
Régis Immongault et Adeste Dilivie Yossangoye du PDG gagnent haut la main
Sénatoriales et législatives 2010/ Julien Nkoghé Békalé renverse Casimir Oyé Mba dans le Komo Mondah
Election Partielle 2010: le candidat PDG, Régis Immongault lance sa campagne à Lastourville
Le PDG désigne Régis Immongault candidat aux élections législatives partielles à Lastourville
Politique : Les membres des commissions électorales pour les scrutins sénatorial et législatif de juin prêtent serment jeudi
La CENAP tiendra une plénière en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, vendredi
Gabon : Bilié Bi Nzé conserve son siège de député
L’UGDD en congrès extraordinaire à Libreville mardi
Gabon: La Cour constitutionnelle autorise le parlement à pourvoir au siège vacant de Jean Ping


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Avr 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*