Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les partis de la « Majorité Républicaine pour l’Emergence » et leur cadre juridique dévoilés

Auteur/Source: · Date: 20 Avr 2010
Catégorie(s): Politique

Lors du scellement, lundi, de la « Majorité Républicaine pour l’Emergence » regroupant une vingtaine de partis politiques autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Secrétaire Général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a dévoilé certaines lignes du cadre juridique de cette coalition.

Les vingt partis de la « Majorité Républicaine pour l’Emergence » sont : le Parti PDG, au pouvoir, le CLR, l’ADERE, le PGCI, le RDP, le RDR, le RPG, l’UDC, Gabon Avenir, le FDC, le PT, l’UPN, le Moréna Originel, le Moréna Unioniste, le CCDG, le PSU, l’UDIS, le Groupe Tchango, le Groupe Ivala et Convergence.

Pour éviter les errements ayant suivi le décès du défunt Président de la République, Omar Bongo Ondimba et dont le caractère informel des regroupements des partis politiques a été dénoncé par la Présidente de la Cour Constitutionnelle lors de la dernière rentrée judiciaire, le Secrétaire Général du PDG, Faustin Boukoubi, a certifié au Chef de l’Etat leur détermination à « remplir les formalités légales » et à « rester dorénavant soumis à la discipline de l’entité groupant », conformément aux dispositions de l’article 6 de la Cour Constitutionnelle et les articles 5 et 6 de la loi 24/96 relative aux partis politiques « se tonnent et se dénoncent au gré des humeurs de leurs responsables ».

Le Secrétaire Général du PDG a, en outre, indiqué qu’ils s’évertueront à appliquer et à faire appliquer la Constitution, notamment les dispositions de l’article 7 stipulant que « Tout acte portant atteinte à la forme républicaine, à l’unité, à la laïcité de l’Etat, à la souveraineté et à la l’indépendance, constitue un crime de haute trahison puni par la loi ».

Aussi, a-t-il précisé, « la Majorité Républicaine pour l’Emergence », a pour seul fondement, le soutien à la politique du Président de la République en vue d’agir « ensemble pour un avenir en confiance », Projet de société sur la base du quel le peuple gabonais a élu leur Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.


SUR LE MÊME SUJET
A l’issu du meeting des partis politiques de la majorité républicaine pour l’émergence, organisé ce samedi au carrefour rio baptisé « place de la tolérance », militants et sympathisants ont tenu à donner leurs différents points de vue sur la mobilisation observée. Sylvain Eric : « Que tous ceux qui ont quitté le bateau PDG reviennent parce que le navire commence à regagner le large. Si le peuple n’est pas derrière la majorité qu’on nous explique alors ce que veut dire ce grand rassemblement ?». Isabelle Nandji Ogombé : « La majorité a mobilisé. L’opposition n’a pas le ...
Lire l'article
Les formations politiques membres de la majorité républicaine pour l’émergence, une coalition de partis qui soutient l'action du président Ali Bongo Ondimba, ont signé, mercredi à Libreville, un code de bonne conduite, dans la pespectives des législatives du 17 décembre prochain. ’’Ce code de bonne conduite prend en compte les questions disciplinaires car pendant les joutes électorales, les partis de la majorité se livrent parfois des +batailles+ qui sont contraires aux statuts de la charte qui les lient’’, a expliqué le porte-parole adjoint de la majorité, M. Nicaise Sikout-Inguenjda. Le code vise à aborder la campagne électorale, le 7 décembre prochain, ...
Lire l'article
Le Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, a révélé lors de la célébration du 22ème anniversaire de son parti créée le 14 juillet 1989 qu’ils sont les « partenaires de la majorité (Ndlr : Majorité républicaine pour l’émergence)». Lors de cette cérémonie d’anniversaire, le président de l’UPG était attendu sur le nouveau positionnement de sa formation politique en négociation, depuis plusieurs mois, avec le pouvoir pour une probable entrée au gouvernement. « Nous sommes bien en négociation avec le pouvoir, mais nous ne signerons pas la charte de la Majorité républicaine pour l’émergence. Nous sommes des partenaires de ...
Lire l'article
« L’appartenance du Rassemblement pour le Gabon à la Majorité républicaine pour l’Emergence et ses atouts », thème de la conférence prévue ce samedi, à Libreville, par cette formation à l’occasion de la rentrée politique du Conseil Provincial du RPG dans la province de l’Estuaire qui abrite la capitale, a-t-on appris. Le RPG que préside Paul Mba Abesole (battu aux législatives partielles du 6 juin dernier, dans le 2ème arrondissement de Libreville) a placé ces assises sous le signe de la « remobilisation des organes provinciaux face aux enjeux politiques actuels », a-t-on souligné. Parmi ces enjeux, figure la révision de la ...
Lire l'article
Les partis politiques de la Majorité Républicaine pour l’Emergence (CLR, FDC, UDL, UGD, UPN, CCDG, PNG, Convergence) dont les leaders étaient présents ont tenu une conférence de presse samedi dernier, à Libreville, afin de faire le bilan de la première année d’Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême ; bilan qu’ils ont unanimement qualifié de «satisfaisant », rapport les quotidiens, L’Union et Gabon Matin. Globalement, les partis signataires de la charte de la majorité présidentielle pour l’émergence, réunis pour donner leur avis de la politique impulsée par Ali Bongo depuis le 16 octobre 2009, date à laquelle il avait prêté serment. Dans ...
Lire l'article
Le secrétaire général adjoint de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE), Florentin Moussavou animées depuis quelques semaines, au siège du Parti situé au carrefour ancienne Sobraga, des réunions chargée ‘’d’élaborer le règlement intérieur’’ de la Majorité républicaine pour l’émergence. De nombreux militants se demandent ce qui se passe du côté de la Majorité républicaine pour l’émergence. Cette question vaut son pesant d’or d’autant plus que ce regroupement politique, dont la charte a été récemment signée, prévoyait la mise en place de certains organes administratifs. De sources bien informées, on indique que ces rencontres, qui sont du reste régulières, regroupent certains cadres des Partis ...
Lire l'article
La majorité républicaine pour l’émergence serait-elle une dynamique à géométrie variable
(Par Marinette ENGONGA). Les résultats des élections législatives et sénatoriales partielles qui constituaient un véritable test pour toutes les forces politiques en présence se sont déroulées le dimanche 6 juin dernier sur cinq circonscriptions électorales pour ce qui est des législatives, et sur trois sièges de sénateurs. Les résultats ont été rendus publics dans la soirée de mercredi par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Une annonce qui a donné vainqueur le Parti Démocratique gabonais (PDG), qui remporte ainsi trois sièges notamment ceux de Mulundu, de Ntoum et de Bendjé, révèle par ailleurs la capacité et le dynamisme de ce ...
Lire l'article
20 partis politiques ont créé lundi à Libreville un bloc politique dénommé "Majorité républicaine pour l'émergence" dont la mission est d'apporter un soutien inconditionnel à l'actuel chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba. - [ 4/20/2010 ] Les partis qui se sont ainsi liés étaient tous membres de la " majorité présidentielle" un groupement de 42 partis qui soutenaient l'action de l'ancien président Omar Bongo Ondimba. Parmi ces partis figurent le Rassemblement pour le Gabon (RPG) de Paul Mba Abessole, l'Alliance démocratique et Républicaine ( ADERE) de l'ancien vice-président de la République Dijob Di Vungui Di Ndinge et le Cercle des libéraux ...
Lire l'article
Plus d’une dizaine de partis politiques a décidé de créer une nouvelle majorité autour du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, en paraphant lundi au siège du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il est désormais le chef, le document donnant naissance à ce nouveau groupement politique. La cérémonie s’est déroulée sous la supervision du secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, qu’assistaient les secrétaires généraux adjoints du parti au pouvoir, Ernest Ndassikoula et Emmanuel Nzé Bekalé. L’on a noté la présence du leader du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, le Dr. Pierre Bessayi de Gabon Avenir, du Rassemblement pour ...
Lire l'article
Le secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a déclaré mardi à Libreville au sortir de la réunion qu’il a présidé, en présence des différentes formations de la majorité présidentielle, que « la quasi totalité des partis politiques de la majorité demeurent fidèles à la majorité », a rapporté la première chaîne de la radio télévision gabonaise (RTG1) dans son journal de 20 heures. « Tous les partis politiques de la majorité sont affligés de la disparition du chef de la majorité, Omar Bongo Ondimba, a souligné Faustin Boukoubi, avant de constater ...
Lire l'article
Réactions des Gabonais après le meeting des partis de la majorité pour l’émergence à rio
Les partis de la majorité signent un code de bonne conduite en vue des prochaines législatives
‘’L’UPG et l’ACR partenaires de la Majorité Républicaine pour l’émergence’’, selon Pierre Mamboundou
Rentrée politique samedi pour le Conseil Provincial de l’Estuaire du RPG (Majorité Républicaine)
Politique / Les partis de la Majorité, satisfaits du bilan de l’an un du chef de l’Etat, souhaitent le respect de la loi dans le
Majorité républicaine: le règlement intérieur en cours d’élaboration
La majorité républicaine pour l’émergence serait-elle une dynamique à géométrie variable
Gabon : 20 partis forment une majorité en faveur d’Ali Bongo Ondimba
Plus d’une dizaine de partis créait une nouvelle majorité autour d’Ali Bongo Ondimba
Gabon: La quasi totalité des partis politiques de la majorité demeurent fidèles à la majorité », (Faustin Boukoubi, secrétaire général du PDG)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Avr 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*