Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ogooué-Maritime : La traversée du fleuve Nyanga, une difficulté pour les populations

Auteur/Source: · Date: 20 Avr 2010
Catégorie(s): Société

Dure dure, est désormais la traversée sur le fleuve Nyanga entre les rives de Mayonami et Mougagara. Le semblant de bac qui assure la déserte est actuellement en cours de réparation.

La réparation de ce bac est à l’initiative du Conseil départemental de Ndougou dans la province de l’Ogooué-Maritime (sud-ouest).

Depuis l’interruption dudit “bac”, les populations qui éprouvent déjà toutes les difficultés à se déplacer sur les pistes et sentiers tortueux qui font office de routes, font face a une nouvelle contrainte: débourser au moins 500 FCFA par personne pour joindre Mayonami ou Mougagara. Il faut ajouter a cela, le coût par bagage. Au regard de cette nouvelle donne, le coût initial du ticket par passager entre Tchibanga et Gamba par exemple de l’ordre de 15.000 FCFA, revient a 15.500 FCFA minimum ce qui n’est pas pour plaire aux voyageurs. Il faut ajouter a cela le coût additionnel des bagages.

Les transporteurs quand à eux, se sont organisés autrement. Les voitures stationnent de chaque coté des rives et assurent désormais les voyages des parcours entre Mougagara-Tchibanga, Mayonami-Gamba et vice-versa, ce qui représente aussi un manque a gagner chez ces derniers qui commencent a grincer les dents.

Pour les usagers et voyageurs non averti, le voyage tourne au cauchemar une fois arrivée a Mougagara quand l’on est pas préparé a débourser une quelconque somme d’argent, passer la nuit a la belle étoile ou encore être obligé de rebrousser chemin quand on ne veut pas laisser le véhicule sur la rive de Mougagara.

Le transfert de corps vers Tchibanga et Mayumba, la traversée des produits alimentaires locaux tel que de la banane en provenance de Tchibanga, demeure également un casse tête chinois pendant cette période d’immobilisation du “bac”.

Il est certes mieux de prévenir que guérir mais le problème du désenclavement du département demeure.

La construction ou la mise en place des infrastructures appropriées pour assurer la traversée en toute sécurité du fleuve Nyanga sur Mayonami, le bourbier de Moukoko et Boumé-Boumé est toujours d’actualité. Il est plus qu’impérieux que les pouvoirs publics se penchent sérieusement sur les solutions idoines a apporter pou désenclaver le département.

Pour le moment, le calvaire des populations continu a faire son bonhomme de chemin. 


SUR LE MÊME SUJET
Le bac desservant les rives de Mayonami (Ogooué-Martime) et Mougagara (Nyanga) a repris son trafic depuis la semaine dernière, après son naufrage, a constaté lundi l’AGP surplace. Ce retour de ce moyen de transport a été salué par les populations du département de Ndougou dont la localité de Gamba est le chef-lieu. La remise en marche est à mettre à l’actif des autorités locales. Par contre les véhicules qui avaient coulé ensemble que le bac ont été ramenés non loin de la rive la plus proche, mais des moyens plus colossaux sont nécessaires pour les sortir complètement de l’eau, a-t-on appris. Cet accident ...
Lire l'article
Un des bacs qui assurent la traversée entre Mougagara et Mayonamie sur le fleuve Nyanga a coulé il y a quelques jours avec son bord cinq passagers, le conducteur et deux véhicules. Les passagers ont eu la vie sauve grâce à la présence des palétuviers sur lesquels ils ont pu s’agripper. C’est le 20 juin dernier aux environs de 07h50 qu’un des bacs qui relie Mougagara et Mayonamie, dans le département de Ndougou, a coulé avec à son bord cinq passagers, le conducteur de l’engin et deux véhicules chargés de deux tonnes de sacs de ciments chacun. Selon les témoins, le ...
Lire l'article
Une formation des associations du 4ème arrondissement de la capitale économique à la méthode SARAR PHAST a commencé jeudi dernier, à Port-Gentil, rapporte le correspondant de l’AGP. Il s’agit d’une méthode novatrice visant à promouvoir l’assainissement et la prise en charge par les communautés des installations d’assainissement et de l’eau au moyen de techniques particulières fondées sur la participation. Elle est une adaptation de la méthode SARAR qui est une méthode d’apprentissage participatif, fondée sur la capacité innée des êtres humains à s’occuper de leurs problèmes et à les résoudre eux-mêmes, apprend-on. Les formateurs, Jean-Charles Simobiang et Nicolas Pémé Missogny, initieront ...
Lire l'article
La Mairie de Gamba, chef-lieu du département de Ndougou dans la province de l’Ogooué-Maritime (sud-ouest) a entrepris la construction d’une nouvelle gare routière, rapporte samedi le correspondant de l’AGP. L’édification de cette gare routière, rendre dans le cadre de l’embellissement de la commune de Gamba, initié par les autorités municipales. Le site choisi pour la construction de cet édifice est situé à environ 6 km sur la droite en partant de l’aéroport de la ville et 200 m du carrefour Vembo sur la voie principale menant au centre ville. L'emplacement offre également la possibilité d'extension des petits commerces autour et surtout plus de ...
Lire l'article
TCHIBANGA (AGP) - Le gaz butane se fait encore plus que rare dans la commune de Tchibanga, de même que dans les départements de la province de la Nyanga, a constaté jeudi le correspondant local de l'AGP. Dans les différents dépôts et l'unique station d'essence, l'espoir d'attendre une bouteille de gaz est inespéré. Les ménages n'ont de choix que de se tourner vers le bois de chauffe à défaut du réchaud à pétrole. Les opérateurs économiques évoquent le problème d'approvisionnement depuis Libreville, pour un seul camion qui est au service du nord et du sud du pays. ''Je reçois en moyenne 280 ...
Lire l'article
Tchibanga, 10 septembre (GABONEWS) - Les populations de Tchibanga, capitale de la province de la Nyanga (Sud), s’insurgent depuis peu contre l’augmentation des prix de consultation du nouveau centre hospitalier régional Dr Benjamin Ngoubou, a constaté le correspondant local de GABONEWS. Au centre hospitalier Dr Benjamin Ngoubou, nouvellement établi à Tchibanga, les prix de consultation oscillent entre 3500 FCFA et 5000 FCFA. Ceux liés à l’hospitalisation en revanche, varient selon le nombre de jours passés au sein de la structure. Les montants allant ainsi de 25000 FCFA à 50000 FCFA, voire plus, suivant la nature et la gravité ...
Lire l'article
PORT GENTIL, (AGP) – Les populations de la ville de Port gentil font face à la hausse des prix des denrées alimentaires au lendemain des émeutes survenues au moment de la proclamation jeudi de l’élection présidentielle. Le carton de poulet vendu d’ordinaire à 10.000 FCFA est passé à 16.000FCFA, le kilogramme de poisons vaut aujourd’hui 2.500 FCFA à alors qu’il était vendu 1.500 FCFA, le paquet de manioc coûte 1.000 FCFA contre 700 FCFA avant les émeutes, a constaté un journaliste de l’AGP. La rareté des produits de premières nécessités a occasionné des longues files devant les magasins. Traditionnellement chère, cette ville ...
Lire l'article
PORT-GENTIL - Le candidat de l’UGDD, à la présidentielle anticipée du 30 août prochain, Zacharie Myboto, a déclaré vendredi dernier à Port-Gentil, qu’il veut réparer les inégalités faites aux gabonais. Le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) et de certains partis de l’opposition, a décliné son programme de société pendant les sept prochaines années, une fois au pouvoir. M. Myboto, qui opte pour la rupture avec les vieilles méthodes, se dit vouloir mettre de l’ordre et repartir sur des nouvelles bases, ‘’il faut, a-t-il précisé, le retour d’une élection à deux tours pour une légitimité, l’instauration ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à la présidentielle gabonaise de dimanche prochain, est allé ce lundi à la rencontre des populations de la Nyanga, pour un meeting qu'il tiendra à Tchibanga, chef-lieu de cette province du Sud du pays. Cette rencontre, qui s'inscrit dans la dernière ligne droite de la campagne pour la présidentielle du 30 août, vise à exposer aux populations les grandes lignes de son projet de société et les appeler à voter pour lui le moment venu, a expliqué son équipe de campagne. M. Bongo Ondimba usera de tous ...
Lire l'article
Prenant sa source dans le massif du chaillu, la Nyanga est le second fleuve qui relie l’océan atlantique au pays. Situé à quelques 70 km au nord de la ville de Mayumba dans la même région, le fleuve Nyanga qui a donné son nom à la province, traverse cette dernière de part et d’autre. La Nyanga, de par son étendue, est le second fleuve du Gabon. Ce dernier draine un bassin de 22 500km. Le fleuve Nyanga prend sa source dans les monts Birougou, à une altitude d’environ 900m. Après un parcours de 600km, le bassin d’eau se jette ...
Lire l'article
Le bac assurant la traversée Mayonami-Mougagara de nouveau à flot
Gabon : Un bac coule sur la Nyanga avec deux véhicules à bord
Ogooué-Maritime : Une formation à la méthode SARAR PHAST pour les associations du 4ème arrondissement
Ogooué-Maritime : Construction d’une nouvelle gare routière à Gamba
Nyanga/Société : Le gaz se fait rare à Tchibanga
Gabon: Le prix des consultations médicales entraîne la grogne des populations locales
Ogooué Maritime : Flambée des prix à Port Gentil
Ogooué- Maritime : Zack Power pour réparer les Inégalités
Politique/élection : Ali Bongo Ondimba à la rencontre des populations de la Nyanga
Gabon: Découverte: au bord du fleuve Nyanga


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Avr 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Ogooué-Maritime : La traversée du fleuve Nyanga, une difficulté pour les populations

  1. Pingback: Tweets that mention Ogooué-Maritime : La traversée du fleuve Nyanga, une difficulté ... - BDP Gabon Nouveau: | ... grincer les dents. ... -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*