Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une prime de solidarité et la revalorisation de la prime de transport

Auteur/Source: · Date: 24 Avr 2010
Catégorie(s): Société

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé jeudi, la création d’une prime de solidarité et de revalorisation de la prime de transport pour tous les travailleurs exerçant au Gabon fixée désormais 35.000 FCFA, selon le communiqué final du conseil des ministres tenu ce même jeudi au palais présidentiel.

‘’Le président de la République, dans son souci constant d’améliorer les conditions de vie des Gabonais de manière substantielle, et compte tenu de l’adhésion unanime des partenaires sociaux, réunis dans le cadre de la Commission Nationale d’études des salaires, qui s’est tenue du 10 Février au 31 Mars 2010, avait décidé : de la mise en place du revenu minimum mensuel à 150 000 francs CFA ; de la création d’une prime de solidarité et de la revalorisation de la prime de transport’’, indique le communiqué, précisant que toutes ces mesures ont été ce jour formalisées à travers l’adoption de trois (3) projets de décrets. le décret portant création du revenu minimum mensuel :

Le revenu minimum mensuel est attribué aux travailleurs dont le salaire brut est inférieur à 150 000 FCFA, à l’exception des gens de maison et des personnels des collectivités locales. Il est constitué de tous les éléments positifs imposables d’un bulletin de salaire (salaire de base, sursalaire, prime d’ancienneté, prime de responsabilité, prime de rendement, prime d’assiduité, prime de risque, prime de production, prime spéciale, indemnité de fonction, forfait heures supplémentaires…).

En revanche, le décret portant création d’une prime de solidarité : la prime de solidarité est destinée à combler l’écart entre le revenu minimum mensuel et le salaire brut.

Par ailleurs, le décret portant revalorisation de la prime de transport : fixée depuis 1982 à 2500 FCFA mensuels pour deux trajets et 5 000 FCFA pour quatre trajets, la prime de transport est revalorisée pour tenir compte de l’évolution du coût de la vie et de la nécessaire harmonisation de la situation des travailleurs du secteur privé avec celle des agents de l’Etat soit 35.000 francs CFA.

.Ces mesures participent de la réduction de la fracture sociale, du renforcement de la cohésion nationale et partant, de la promotion du mieux être des Gabonais, conclut le communiqué.

Selon de source concordante, cette mesure de plafonner la prime de transport à 35.000 FCFA a été prise suite à plusieurs récriminations faites particulièrement par travailleurs du secteur privé dont la prime de transport variait au gré des employeurs.

Les agents du secteur public au Gabon ont vu depuis quelques mois leur prime de transport passé à 35.000 FCFA et la prime de rentrée scolaire à 62. 000 FCFA par enfant.

Avant, la prime de transport était à 17.000 FCFA et celle de rentrée scolaire à 20.000 FCFA pour les agents de l’Etat, rappelle-t-on.


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon envisage sérieusement de créer une nouvelle compagnie aérienne avant le début de la 28ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d’envoi sera donné le 21 janvier 2012, a annoncé le président Ali Bongo Ondimba. Cette nouvelle compagnie devra, dans un premier temps, desservir l’intérieur du pays et ensuite l’extérieur, a précisé le chef de l’Etat gabonais, lors d’une conférence de presse, jeudi à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, à 400 km au sud de Libreville, à l’issue du 8ème conseil des ministres délocalisé tenu à l’intérieur du pays. La compagnie dont le ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé jeudi à Mouila chef-lieu de la province de la Ngounié (sud), l’harmonisation de l’allocation de logement des agents de l’Etat dès janvier 2012. ‘’Les registres spéciaux déjà en vigueur et consacrant des allocations plus élevées des agents publics seront revus à la baisse pour être harmonisés avec l’ensemble des autres fonctionnaires’’, a déclaré le chef de l’Etat lors de la conférence de presse ayant sanctionné les travaux du 8ème conseil des ministres délocalisé. Désormais, a dit Ali Bongo Ondimba, la prime de logement pour les agents de la catégorie A sera plafonnée à ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé mardi la création d’une zone économique et industrielle à Lastoursville, chef-lieu du département de Mulundu, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est du Gabon) où le chef de l’Etat a entamé lundi dernier une tournée provinciale qui s’achève, mercredi à Koula-Moutou, le chef-lieu de province, par la tenue d'un conseil des ministres délocalisé, le cinquième à l’intérieur du pays. ‘’Le projet de création d’une grande zone économique et industrielle permettra de développer notamment les industries de transformation des grumes, ainsi que les métiers du bois’’, a expliqué le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Le préfet du département de la Mougalaba, dans la province de la Ngounié (sud), Eric André Zué, a demandé aux responsables des sociétés forestières Cora Wood Gabon et Jawood de respecter le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA. Différend du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) qui est de 80. 000 FCFA au Gabon depuis 2006, le revenu minimum mensuel, établi à 150.000 FCFA, est le seuil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé. Outre de s’arrimer au revenu minimum, M. Zué a également exigé aux deux entreprises forestières de s’acquitter des cotisations de leurs employés ...
Lire l'article
L’infirmier du dispensaire du village Dienga dans le département de la Boumi-Louétsi (sud), Jean Matapa perçoit un salaire de 18.000 FCFA depuis 18 ans de la part de son employeur, l’Assemblée départementale faisant fi de la loi fixant le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) à 80.000 FCFA. Cet infirmier embauché par l’Assemblée départementale de la Boumi-Louétsi n’a jamais vu son traitement salarial évolué malgré sa longue durée de service. Une situation similaire est également relevée au dispensaire de Sindara dans le département de Tsamba-Magotsi où un autre infirmier perçoit n salaire mensuel de 27.000 FCFA. Depuis mars dernier, le gouvernement a décidé que ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a annoncé la création de la Caisse de Dépôt et de Consignation, en vue de rationaliser les instruments de financement de l’Etat, à l’issue du premier Conseil des ministres délocalisé tenu jeudi dernier à Port-Gentil (ouest). Comme annoncé à son arrivé dans le capitale économique pour un séjour de travail et de prise de contact, le président Ali Bongo Ondimba a pris d’importantes mesures urgentes, entériné par le Conseil des ministres. Celles-ci portent, entre autres, sur la création de la Caisse de Dépôt et de consignation, ainsi que d’une Société nationale pétrolière dénommée Gabon Oil ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a fixé à 150.000Fcfa le Revenue minimum mensuel (RMM), au terme d’une réunion lundi avec les partenaires sociaux. Le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, qui recevait les partenaires sociaux, le patronat gabonais et les entités administratives impliquées dans le traitement des salaires, a expliqué, pendant la réunion, la position du gouvernement de porter à 150.000 Fcfa le Revenu minimum mensuel. Il a à cet effet précisé que cette décision ne concerne que le secteur public et parapublic. Elle prendra effet à compter de fin février 2010. Soulignons que cette mesure vient dissiper tout malentendu dans l’esprit de nombreux gabonais qui ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba, préside une réunion ce lundi avec les partenaires sociaux, sur la mise en œuvre du Revenu minimum mensuel (RMM), émis par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Cette réunion du chef du gouvernement sur le RMM se tiendra avec partenaires sociaux, les membres de la Confédération du patronat gabonais (CPG), les membres du Conseil économique et social (CES), et de la Chambre de commerce. Cette rencontre sur le RMM se tient au moment des changements sont attendues sur les conditions de vie des travailleurs au Gabon. On rappelle que le président, Ali Bongo Ondimba avait ...
Lire l'article
Le personnel de santé regroupé au sein du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a durcit son mouvement de grève entamé depuis plus de trois mois au lendemain de la décision du gouvernement de payer la prime de servitude et de risque sanitaire (appelée prime hospitalière par les grévistes), a-t-on constaté. Depuis lundi, les malades du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sont livrés à eux-mêmes suite à la décision du SYNAPS de suspendre le service minimum qu’il observait. Le service ‘’sensible’’ de l’hémodialyse qui était jusqu’à présent exempté est touché par le mouvement depuis lundi. 122 patients de ce service qui ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une nouvelle compagnie aérienne au Gabon avant le début de la CAN 2012
Ali Bongo Ondimba annonce l’harmonisation de la prime de logement pour les fonctionnaires dès 2012
Le président Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une zone économique à Lastoursville, dans le sud-est du Gabon
Deux entreprises forestières sommées d’appliquer le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA
Un infirmier rémunéré à 18.000 FCFA dans le département de la Boumi-Louétsi
Ali bongo Ondimba annonce la création de la Caisse de Dépot et de Consignation
Bongo Doit Partir
Le gouvernement fixe le Revenu minimum mensuel à 150.000 FCFA dès fin février
Le Premier ministre préside une réunion lundi sur le SMM
Gabon: Le personnel de santé durcit la grève, après l’annonce du paiement de la prime de servitude

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Avr 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une prime de solidarité et la revalorisation de la prime de transport

  1. Franck

    26 Avr 2010 a 02:23

    Toutes ces mesures sont à saluer et nous nous en réjouissons. L’Etat devrait aller encore plus loin dans sa politique d’équité. En effet, pour les travailleurs gabonais du secteur privé régis par la convention collective commerciale, ces derniers n’ont pas de prime de logement. Ils reçoivent une aide allant de 10 à 25 mille francs quelque soient leur niveau ( ouvrier, agent de maitrice, voire cadre). Je prendrais un seul exemple qui est celui des agents du groupe sogafric( toyota Gabon, sodim tp, electra,gesparc et sogi). Nous demandons donc à l’Etat de ne pas oublier ces oubliés d’un autre temps qui se font licencier à la moindre révendication de leurs droits à la dignité de tout travailleur mais donc les sociétés amassent des milliards tous les mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*