Socialisez

FacebookTwitterRSS

Zacharie Myboto répond à Bruno Mbacky Nzagou à propos de la paternité de l’Union Nationale

Auteur/Source: · Date: 25 avr 2010
Catégorie(s): Politique

Le Président du nouveau-né des formations politiques gabonaises – l’Union Nationale en l’occurrence – Zacharie Myboto, a mis à profit, samedi matin, au siège de son parti sis au quartier ‘’Ancienne Sobraga’’, la célébration de l’obtention du quitus du ministère de l’intérieur pour répliquer aux déclarations insistantes de Bruno Mbacky Nzagou, réclamant la paternité du parti politique cité supra, a constaté GABONEWS

Depuis bientôt des mois, Bruno Mbacky Nzagou multiplie ses sorties médiatiques pour réclamer la paternité de l’union Nationale dont le récépissé de reconnaissance a été délivré, le 20 avril dernier, par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, à Zacharie Myboto et Compagnie. En outre, Mbacky est allé jusqu’à ester en justice contre Zacharie Myboto et André Mba Obame, respectivement Président et Secrétaire Exécutif de l’Union Nationale, pour expropriation intellectuelle et usurpation de dénomination.

Alors que le procès était annoncé imminent pour départager les deux parties, voilà que deux faits majeurs ont chamboulé le cours des choses : la remise du quitus de reconnaissance à Zacharie Myboto par le ministère de l’Intérieur et le grave accident de la circulation, subi trois jours plus tard, par le plaignant, qui organisait la veille, une conférence de presse à la Chambre de Commerce de Libreville, pour dit-il, éclairer la lanterne de l’opinion publique nationale et internationale.

Deux jours après la survenue de cet accident, Zacharie Myboto, resté aphone, que dis-je, calme jusque-là, fera d’une pierre deux coups, c’est-à-dire profiter de la cérémonie dite de présentation du récépissé matérialisant la reconnaissance de plein droit de l’union Nationale pour rompre le silence face aux ‘’accusations gratuites’’ de Mbacky.

« Un sujet occupe depuis quelques jours la presse audiovisuelle et écrite nationale, celui de la paternité du nom ‘’Union Nationale’’. Vous observez tous notre sérénité et notre silence jusqu’ici parce que rien ne nous permet de répliquer y compris aux accusations gratuites dont le Secrétaire exécutif et moi sommes et moi sommes l’objet de la part de quelqu’un en quête d’existence », a lancé Zacharie Myboto, avant de dérouler son arsenal d’arguments articulé en trois segments.

Primo, « le ministre de l’Intérieur à qui nous avons adressé, le 10 février 2010, pour reconnaissance de plein droit, le dossier de l’Union Nationale, a signé le récépissé matérialisant cette reconnaissance le 20 avril dernier. C’est une preuve pour éclairer l’opinion quand on sait que le plaignant l’a saisi. (Ndlr : auparavant).

Secundo « A l’élection présidentielle des 25 et 27 novembre 2005, la Commission Nationale Electorale indique dans son rapport général qu’elle avait enregistré treize dossiers de candidature, validé quatre candidatures et rejeté neuf. Il n’y a nullement le nom du plaignant (Ndlr : Mbacky affirme avoir introduit son dossier de candidature à cette élection sous la bannière de l’Union Nationale), et celui du parti sous la bannière duquel il se serait présenté (voir rapport : présenté, lu et commenté par l’orateur). Quel crédit accorder à toutes ses déclarations ?

Tierso, « A propos du nom ‘’Union Nationale’’, notre Union Nationale a obtenu l’attestation de dépôt de nom commercial n°002621 du 19 mars 2010 du Directeur Général du Centre de la Propriété Intellectuelle du Gabon (CEPIG). Le nom ‘’Union Nationale’’ appartient donc bien à notre parti ‘’l’Union Nationale’’. A ce sujet, le dépôt de nom a été fait par l’Union Nationale et non par Monsieur Zacharie Myboto, comme rapporté dans Gabon Matin du 23 avril ».

C’est alors visiblement fort de son argumentaire, augmenté d’une probable alliance ‘’Union Nationale-ACR (pilotée par Pierre Mamboundou)’’ que Zacharie Myboto a invité tous ses militants à la mobilisation et à la vigilance afin, « d’une part, de faire échec à toutes manœuvres de déstabilisation de notre grand parti, l’Union Nationale, qui œuvre pour un Gabon pour tous, d’autre part, d’apprécier, à leur juste valeur, notre engagement et notre responsabilité dans le succès attendu aux élections législatives partielles du 6 juin prochain ».

Etaient présents à cette cérémonie, nombre de leaders de partis politiques de l’opposition ou leurs représentants, notamment ceux de l’UPG, de l’UPNR, du PGP, RNB, du RDD, etc.
 


SUR LE MÊME SUJET
Ebruitée depuis quelques mois, c’est le 21 avril que l’affaire de la paternité de l’appellation «Union nationale» a éclaté avec la conférence de presse lors de laquelle Bruno Nzagou Mbacky a affirmé que le nom de ce parti lui appartenait depuis 2005 et annoncé qu’il avait porté plainte contre le directoire du nouveau parti de l’opposition pour «expropriation et usurpation intellectuelle». Bruno Nzagou Mbacky peut-il réellement prétendre à la paternité de l’appellation «Union nationale» ? C’est la question qui taraude les esprits à l’aube des élections législatives partielles et alors qu’une action en justice aurait été entamée le 12 ...
Lire l'article
Ils sont accusés d’expropriation intellectuelle Les leaders de l’Union nationale (UN, opposition), qui viennent d’obtenir le récépissé consacrant la reconnaissance juridique de leur formation politique, présidée par Zacharie Myboto,sont traînés en justice par Bruno Nzagou Mbacky qui a réclamé hier, lors d’une conférence de presse à Libreville, la paternité du nom "L’Union nationale". Ces leaders sont donc accusées d’ « expropriation intellectuelle et usurpation de dénomination ». Bronu Nzagou Mbacky a déclaré qu’il a déposé une plaine au tribunal de première instance de Libreville depuis le 12 mars dernier, pour « expropriation intellectuelle et usurpation de dénomination » contre les responsables de ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Mouila, 25 août (GABONEWS) – Zacharie Myboto, le candidat de l’Union Gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD-opposition), arrivé le 22 août dernier dans la province de la Ngounié (Centre sud), après avoir fait plusieurs départements, a terminé par la ville de Mouila où il a demandé aux populations de militer pour « Une union nationale » au cours d’un meeting au gymnase, rapporte ce mardi le correspondant de GABONEWS. Actualité du :25/08/2009 « Si nous voulons d’un changement sincère, optons alors pour un Gabon d’union nationale, de prospérité, de progrès ...
Lire l'article
Libreville, 17 août (GABONEWS) – Zacharie Myboto, candidat à la présidentielle du 30 août, investi par l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD/opposition) dont il est le président – fondateur, a effectué sa première sortie officielle de lancement de campagne, dimanche après – midi sur l’esplanade du bord de mer, situé face à la fondation Jeanne Ebori de Libreville. Accueilli par ses militantes et ses adeptes, Zacharie Myboto, transfuge du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) qu’il a quitté en 2005 pour créer son propre parti politique, a eu droit à un bain de foule. Le meeting du candidat Myboto ...
Lire l'article
Le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, a annoncé ce lundi à Libreville, son positionnement comme « candidature pour la transition » à l’élection présidentielle du 30 août prochain. Monsieur Myboto qui tente une nouvelle fois, après 2005, d’accéder à la magistrature suprême a indiqué qu’il effectuera « un seul mandat » s’il était élu.
Lire l'article
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a tenu une conférence de presse le 14 mai dernier à Libreville pour dénoncer le déroulement frauduleux des dernières élections locales et les restrictions inéquitables des effectifs municipaux. Une machination visant à bloquer le processus démocratique, c'est ce qu'a dénoncé le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, suite aux dysfonctionnements enregistrés lors du scrutin des élections locales du 27 avril dernier pour le renouvellement des conseils municipaux et départementaux sur l'étendue du territoire national. A la faveur d'une conférence de presse ...
Lire l'article
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a tenu une conférence de presse le 14 mai dernier à Libreville pour dénoncer le déroulement frauduleux des dernières élections locales et les restrictions inéquitables des effectifs municipaux. Une machination visant à bloquer le processus démocratique, c'est ce qu'a dénoncé le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, suite aux dysfonctionnements enregistrés lors du scrutin des élections locales du 27 avril dernier pour le renouvellement des conseils municipaux et départementaux sur l'étendue du territoire national. A la faveur ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008: Zacharie Myboto à Port – Gentil dévoile les projets de l’UGDD pour la capitale économique
Après la province de la Ngounié (sud), le président de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto est arrivé dans l’Ogooué – Maritime (ouest), dimanche notamment à Port – Gentil (capitale économique du Gabon), où il a dévoilé le projet de société que son parti entend exécuter une fois à la tête de la mairie centrale de cette ville au soir du 27 avril prochain, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau fonctionne avec un Comité Directeur organisé sous le modèle d'un gouvernement parallèle. Ce comité est fait de membres qui occupent des postes de réflexion bien définis, avec des conseillers pour les assister. Ces postes de réflexion sont au nombre de 12. Pour des raisons stratégiques, seul le Président du BDP-Gabon Nouveau est habilité à révéler son identité (pour le moment). Le Comité Directeur Dr. Daniel Mengara Président et Membre Fondateur du BDP-Gabon Nouveau Chargé des Affaires étrangères et de la coopération internationale Intérieur, défense nationale et protection du citoyen Santé, bien-être de la population et recherche médicale Sports, loisirs, environnement, promotion et conservation du patrimoine ...
Lire l'article
Gabon : Le débat sur la paternité de l’UN est-il fondé ?
Gabon : les leaders de l’Union nationale devant les tribunaux
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Gabon: Présidentielle 2009: Zacharie Myboto prône un « Gabon d’union nationale » à Mouila
Gabon: Présidentielle 2009 : Zacharie Myboto a officiellement lancé sa campagne dimanche
Gabon: URGENT/Zacharie Myboto candidat à la présidentielle pour la « transition »
Gabon : Les larmes électorales de Zacharie Myboto
Gabon : Les larmes électorales de Zacharie Myboto
Gabon: Locales 2008: Zacharie Myboto à Port – Gentil dévoile les projets de l’UGDD pour la capitale économique
Le Comité Directeur


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 25 avr 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>