Socialisez

FacebookTwitterRSS

Israël veut aider l’Afrique à faire fleurir le désert

Auteur/Source: · Date: 26 Avr 2010
Catégorie(s): Monde

Ayant conquis le désert sur son propre territoire, Israël est disposé à mettre son savoir-faire au service des pays africains qui cherchent à s’assurer une production agricole régulière malgré une pluviosité de plus en plus imprévisible.
L’objectif d’Israël est de partager ses connaissances, notamment en matière d’irrigation et de gestion de l’eau, et non de se mettre en quête des ressources naturelles de l’Afrique, a déclaré le ministre israélien de l’Agriculture, Shalom Simhon.
“Nous ne venons pas ici en Afrique pour prendre leurs ressources aux pays africains. Nous venons ici pour donner notre savoir-faire à ces pays afin qu’ils se développent”, a-t-il expliqué dans une interview à Reuters, dans le cadre d’une tournée au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Gabon.
Dix millions d’habitants de la région sont confrontés à des pénuries alimentaires en Afrique centrale et de l’Ouest en raison d’une absence ou d’un retard des pluies saisonnières.
“Israël est le seul pays au monde qui a été en mesure de conquérir le désert. Plus de 50% de ce que nous exportons est produit dans des zones semi-arides. C’est notre atout, et c’est ce que nous aimerions apporter ici”, a dit Simhon pendant le week-end, alors qu’il se trouvait au Sénégal.
MOINS D’EAU POUR UNE PRODUCTION PLUS IMPORTANTE
Israël, a-t-il fait valoir, pourrait aider le Sénégal à réduire sa dépendance vis-à-vis des importations, qui couvrent actuellement 80% de ses besoins alimentaires.
“L’agriculture traditionnelle du Sénégal fonctionne au rythme d’une récolte par an. Nous savons comment faire pour passer à trois ou quatre récoltes annuelles. Nous pouvons l’enseigner”, dit-il.
Le ministre n’a pas divulgué de chiffres concernant les projets d’aide de son pays à l’agriculture africaine, mais il a souligné que plusieurs projets, financés par Israël, étaient d’ores et déjà développés au Sénégal.
“L’un des aspects les plus importants, c’est la technologie et l’utilisation de l’eau. Le monde est en train de s’assécher. Il y a moins d’eau, moins de jours de pluie”, fait-il remarquer.
“En Israël, nous utilisons de l’eau recyclée, de l’eau dessalée, de l’eau de pluie, de l’eau saumâtre, ce qui n’est pas le cas dans presque partout ailleurs dans le monde, et nous en tirons les tomates les plus douces”, ajoute-t-il.
Le recherches en hydrologie ont permis aux agriculteurs israéliens d’utiliser 30% d’eau en moins tout en doublant leur production au cours de la dernière décennie, ce qui donne au pays un excédent agricole de 150%.
“Nous arrivons avec les connaissances, l’expertise, et la volonté de partager celles-ci avec d’autres pays”, a-t-il ajouté, en soulignant qu’il revenait aux pays africains de fixer leurs priorités et de rechercher l’aide disponible.
 


SUR LE MÊME SUJET
Moscou avertit Israël des «conséquences catastrophiques» d’une attaque de l’Iran
Pour un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères, il faut éviter de faire monter les tensions en continuant de spéculer sur le programme nucléaire iranien. Les spéculations d’Israël sur la fabrication en Iran d’armes nucléaires pourraient avoir des conséquences «catastrophiques», a déclaré mercredi un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères Mikhaïl Oulianov. «Les inventions» concernant «la possible fabrication par l’Iran d’armes nucléaires (…) font monter la tension et pourraient encourager les tentatives de recourir à des solutions militaires avec des conséquences catastrophiques», a déclaré M. Oulianov à l’agence Interfax. Ces dernières semaines, les rumeurs sur une possible attaque israélienne ...
Lire l'article
Barack Obama
La question nucléaire iranienne et la possibilité d'une guerre dans les prochains mois entre Israël et ses alliés et l'Iran et les siens est devenue la question internationale la plus brûlante, bien loin devant la sanglante guerre civile syrienne et le chaos qui s'installe en Egypte. Et face à cette montée des périls, l'administration Bush semble en quelque sorte prise au piège, entre son désir d'empêcher la République islamique de se doter d'une arme nucléaire et celui de ne pas se retrouver malgré elle emportée dans un conflit dont nul le connaît les implications et l'issue. A Téhéran et à ...
Lire l'article
Filiale de Portek – récemment racheté par le japonais Mitsui –, Gabon Port Management est chargé de l’entretien et du développement des installations de Libreville et de Port-Gentil, où il multiplie les investissements. Entretien avec Philippe Gery, Directeur général de Gabon Port Management. JEUNE AFRIQUE : Quel bilan dressez-vous de la présence de Portek au Gabon depuis 2007 ? PHILIPPE GERY : Plutôt positif. Beaucoup de choses ont été réalisées dans l’entretien et le développement des installations portuaires. Nous avons investi en moyenne 2,5 milliards de F CFA par an [3,8 millions d’euros, NDLR]. Et, depuis le début de l’année, nous accélérons notre programme d’investissement, ...
Lire l'article
Flottille : Ankara et Israël au bord de la crise de nerfs
Les tensions entre les deux pays rejaillissent dans les aéroports sur les touristes israéliens et turcs. Le divorce consommé officiellement, vendredi, entre Ankara et Israël a déjà fait ses premières victimes. Une quarantaine de touristes israéliens a été interrogée et fouillée pendant une heure et demie à son arrivée à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, lundi matin. Aussitôt l'information délivrée par le ministère des Affaires étrangères israélien, l'agence de presse turque officielle Anatolie faisait savoir qu'un groupe de Turcs avait subi le même traitement, la veille, à l'aéroport Ben Gourion. Des deux côtés, des passagers se sont plaints de fouilles humiliantes. La publication, ...
Lire l'article
L’édile de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou, a procédé récemment au lancement de l’opération de refleurissement de la commune avec notamment plusieurs pieds de fleurs et arbustes qui ont été plantés le long de la voie principale, ainsi que dans les carrefours et autres lieux de grande fréquentation. Pour Jeanne Mbagou, cette opération de propreté et d’embellissement de la commune d’Owendo, cadre parfaitement avec la vision du « Gabon vert » prônée par le chef de l’Etat Gabonais, en ce sens qu’elle permet également de lutter contre le réchauffement climatique. L’opération qui a démarrée jeudi, se poursuit et va toucher toute ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a déclaré à son arrivée, lundi à Makokou, chef-lieu de la province de l'Ogooué-Ivindo (nord-est), qu'il veut faire du Gabon une nation prospère, un modèle de développement économique et social et une terre où il fait bon vivre. ‘’La politique de l’émergence m’oblige à faire du Gabon une nation prospère, un modèle de développement économique et social, une terre où il fait bon vivre et, en d’autres termes, un pays compétitif, capable de rivaliser avec d’autres en Afrique, mais aussi dans le monde’’, a affirmé Ali bongo Ondimba, sous les acclamations nourries des habitants ...
Lire l'article
Le groupe tunisien Service médical international (SMEDI), spécialisé dans les évacuations sanitaires, souhaite faire du Gabon son pôle d’activités en Afrique centrale, a annoncé jeudi, le directeur général du groupe le Dr Ghazi Mejbri. Selon M. Mejbri, SMEDI a déjà installé une unité à Libreville et se propose de créer une société d’investissement afin de mettre sur pied des centres hospitaliers et des industries pharmaceutiques. L’ambition du groupe tunisien est de faire du Gabon un pays receveur des malades et non plus évacuateur vers l’extérieur, a expliqué le directeur général du groupe SMEDI qui a signé un partenariat ...
Lire l'article
Le président de la république gabonaise Ali Bongo Ondimba et l’émissaire Israélien Jacques Revah Yaacov, directeur adjoint zone Afrique au ministère des affaires étrangères, ont évoqué, au cours d’une audience lundi au palais, la possibilité de renforcer les relations entre les deux pays. Le président de la République a reçu le directeur adjoint zone Afrique au ministère des affaires étrangères d’Israël, Jacques Revah Yaacovt porteur d’un message du Premier ministre Benyamin Netanyaou au chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Les questions sur les relations bilatérales entre le Gabon et Israël ont été abondamment évoquées. Il est question d’enrichir la coopération entre ...
Lire l'article
Cela fait plusieurs jours que les défenseurs des sans-papiers tirent la sonnette d'alarme. Selon la Cimade et l'Association malienne des expulsés (AME), le gouvernement français exercerait des «pressions considérables et sans précédent pour que le Mali signe avec Brice Hortefeux, ministre français de l'immigration, (un) accord bilatéral de gestion concertée des flux migratoires». En substance, les termes de cet accord sont les suivants: la France entrouvrirait son marché du travail au Mali, celui-ci acceptant en retour qu'elle lui réexpédie ses ressortissants en situation irrégulière. Cette signature interviendrait en marge de la Conférence interministérielle euro-africaine sur la migration et le développement ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts, de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’homme, Alexandre Tapoyo, a souligné lundi, lors du lancement officiel du cycle supérieur de l’Ecole nationale d’Art et manufacture (ENAM), l’ambition du gouvernement à faire de cet établissement, le leader de la formation artistique et culturelle dans la sous région d’Afrique centrale. « C’est un défi que nous nous imposons ici et dès maintenant: un défi intellectuel, un défi pour le gouvernement qui veut positionner l’ENAM comme un leader de formation dans la sous région », a déclaré Alexandre Tapoyo. « ...
Lire l'article
Moscou avertit Israël des «conséquences catastrophiques» d’une attaque de l’Iran
Les Etats-Unis ne pourront pas empêcher Israël d’attaquer l’Iran
Philippe Gery : “GPM veut faire d’Owendo un accélérateur de croissance”
Flottille : Ankara et Israël au bord de la crise de nerfs
Société / Owendo veut faire peau neuve
Ali Bongo Ondimba veut faire du Gabon un pays prospère
Un groupe tunisien spécialisé dans les évacuations sanitaires veut faire du Gabon son pôle pour l’Afrique centrale
Gabon: Renforcer les relations avec Israël
Le Mali ne veut pas faire de cadeau à Hortefeux
Gabon: Le gouvernement gabonais veut faire de l’ENAM un établissement leader dans la sous région


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Avr 2010
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*