Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le gouvernement au chevet des grévistes de la RTG

Auteur/Source: · Date: 29 Avr 2010
Catégorie(s): Médias

Suite au mouvement d’humeur qui perturbe les programmes de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG) depuis quelques jours, les responsables syndicaux de ce média ont entamé le 28 avril à Libreville des négociations avec le gouvernement pour trouver une issue favorable à la crise.
Quatre jours après le déclenchement de la grève à la télévision nationale, le gouvernement a tendu l’oreille aux cris des agents de la RTG. Conduite par le conseiller en communication du Premier ministre, Jean Pierre Ndong Abessolo, une délégation du gouvernement a tenu le 28 avril à Libreville une séance de travail avec les leaders syndicaux de la 1re et 2e chaîne de télévision (RTG1/RTG2).

Au terme de cette rencontre le représentant du Premier ministre a rassuré les représentants des syndicats de l’examen et de la transmission de leurs doléances au gouvernement qui donnera la suite en fonction des moyens dont il dispose.

«Tout s’est passé dans la sérénité et notre commission n’est pas pédagogique pour faire de la démagogie. Les communicateurs en grève devraient comprendre l’effort qui est fait en ce moment par le gouvernement pour donner satisfaction à leurs revendications», a affirmé Jean Pierre Ndong Abessolo.

«La commission, mise en place séance tenante, permettra non seulement d’aller vite, mais également de porter sur la table du gouvernement l’ensemble des revendications, en vue de la recherche des solutions pérennes aux préoccupations des hommes et femmes des médias», a-t-il poursuivi.

Les grévistes revendiquent notamment l’amélioration des conditions de travail ; la revalorisation de l’indemnité de logement ; la prime de servitude et de risques audiovisuels ; la prime vestimentaire ; l’intégration à la fonction publique et la régulation des situations administratives ou encore plus de 400 parcelles dans les différents lotissements publiques.

A cela s’ajoute l’aménagement des salles de soins infirmiers pourvues du personnel médical ainsi que la prise en charges de certaines maladies professionnelles et la facilitation de la procédure d’acquisition des véhicules à titre remboursable et l’instauration de la journée continue.

Cette concertation a déjà débouché sur l’élaboration d’un chronogramme de travail qui sera réparti en 8 séances du 29 avril au 25 mai prochain.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, s’est rendu, le 13 septembre dernier, à la cathédrale Sainte Marie de Libreville où neuf leaders syndicaux de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) observent une grève de la faim depuis le 2 septembre dernier. Il s’agissait pour l’opposant de s’enquérir de l’évolution de la situation. A l’instar de certaines personnalités politiques et de membres de la société civile (médecins, avocats, magistrats, universitaires, présidents et secrétaires généraux d’ONG), Pierre Mamboundou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG) et de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), ...
Lire l'article
Le ministre des Mines, du pétrole et des Hydrocarbures, Hugues Alexandre Barro Chambrier, sur les antennes de la télévision nationale (RTG1) vendredi soir, a demandé aux membres de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) en grève, d’afficher un sens de la responsabilité et les a enjoints à « reprise immédiate du travail ». Les employés du pétrole, qui depuis quelques temps menaçaient d’entrer en grève pour réclamer l’emploi massif des Gabonais et de meilleurs traitements salariaux, ont mis leur menace à exécution vendredi à zéro heure. Avant le ministre des Mines, celui du Travail, de l’Emploi et porte-parole ...
Lire l'article
Le comité technique mis en place par le gouvernement dans le but de trouver une issue favorable aux revendications contenues dans le cahier de charges des employés du secteur pétrolier, fédérés au sein de l’Organisation Nationale des Employés du pétrole (ONEP), suite à la menace de grève illimitée, est allé faire au premier ministre, Paul Biyoghe Mba, le rendu des travaux, a constaté GABONEWS. Au terme de six mois de travaux sanctionnant la première phase des négociations entre le gouvernement et l’ONEP, le comité technique a porté à l’appréciation du premier ministre, Paul Biyoghe Mba, le rapport issu des travaux ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé ce 12 juillet de sécuriser le site fossilifère de Franceville (Est), dont le patrimoine, notamment des macrofossiles qui remettent en question les théories de datation de l’origine de la vie, était menacé par l’extraction de minerai dans cette zone. Les autorités gabonaises ne sont pas restées insensibles au cri d’alarme de la communauté scientifique qui réclamait la protection du site fossilifère de Franceville, où une découverte majeure a été effectuée sur l’existence de la vie il y a plus de 2 milliards d’année. Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, qui s’est rendu sur le ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais s'est déclaré prêt à reprendre le dialogue pour mettre fin à la grève déclenchée mercredi par l'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), dans un communiqué publié dans la soirée à Libreville. Conscient, selon le communiqué, que les conséquences de la grève pourraient affecter plusieurs autres secteurs, le gouvernement tente ainsi de reprendre la main dans son bras-de-fer avec l'ONEP. "Le gouvernement réaffirme solennellement sa disponibilité à reprendre le dialogue", indique le communiqué signé par le ministre du Travail, Maxime Ngozo Issondou. Les négociations engagées avec l'ONEP depuis le 8 mars ont échoué face à la détermination des syndicalistes à ...
Lire l'article
Le gouvernement a mis à exécution sa sanction pour les enseignants qui n'ont pas retrouvé leurs postes de travail depuis le 12 octobre dernier, en procédant au paiement de leur solde par bons de caisse du trésor public. Seuls ceux qui ont assuré les cours dans leurs établissements respectifs pourront être payés sur la base des listes de présence élaborées par les inspecteurs délégués d'académie mandatés par la tutelle. Si la première rencontre du nouveau patron de l'Education nationale avait semblé apaiser le climat entre les enseignants et la tutelle, la mise en œuvre des sanctions promises par le gouvernement devrait ...
Lire l'article
A l'issue de l'assemblée générale du 17 octobre, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de la poursuite du mouvement de grève jusqu'à la satisfaction totale de leurs revendications. Cette position fait suite à la décision de la tutelle de suspendre les salaires des enseignants grévistes, après la reprise du mouvement de grève depuis la rentrée des classes le 5 octobre dernier. Malgré les sanctions de la tutelle pour contraindre les enseignants à reprendre le chemin des classes, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de maintenir son mouvement de grève à l'issue ...
Lire l'article
Dans une déclaration faite mardi soir à la première chaîne de télévision(RTG1), le porte-parole par intérim du gouvernement gabonais, a annoncé la suspension du salaire des grévistes du service public de la Santé dès le mois de février en cours, suite à la non observation du service minimum par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), en grève générale illimitée depuis plus d'un mois. «La solde des agents du ministère de la Santé sera mise en bons de caisse. Seuls les agents présents à leur poste de travail pourront retirer leurs bons de caisse auprès de leurs administrations respectives», ...
Lire l'article
Le gouvernement a rendu public le 17 février dernier un communiqué faisant état de la dégradation du climat social au sein du service public, paralysé par des grèves des agents dans plusieurs secteurs. Le gouvernement a rappelé l’obligation pour les grévistes d’observer un service minimum, de surcroît dans le secteur sensible de la santé, et de laisser les non-grévistes accéder à leur lieu de travail. Brandissant les nombreuses concessions accordées par le gouvernement depuis le début des négociations avec les centrales syndicales des différents secteurs en grève, le gouvernement a décidé de priver de salaires les agents grévistes et de ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
Gabon : Pierre Mamboundou au chevet des grévistes de la faim
Economie / Grève des employés du pétrole: le gouvernement appelle au sens patriotique et demande la reprise immédiate des activités
Négociations gouvernement-ONEP / Le rapport des travaux entre les mains du chef du gouvernement
Gabon : Le gouvernement au chevet du “Berceau de la vie”
L’Etat gabonais tend la main aux grévistes du secteur pétrolier
Gabon : Les enseignants grévistes ne passeront pas à la caisse
Gabon : Les enseignants grévistes campent sur leur positions
Gabon: Santé: suspension de salaire pour les grévistes de la Santé Publique
Gabon : Le gouvernement coupe les vivres aux grévistes
Programme Meeting de Paris


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Avr 2010
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*