Socialisez

FacebookTwitterRSS

1er mai 2010: Des travailleurs de Libreville se mobilisent sur le front de mer pour commémorer ” la lutte pour le pain, la paix et la liberté “

Auteur/Source: · Date: 1 Mai 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Le second défilé de la fête du travail, organisé ce 1er mai sur le front de mer de la capitale gabonaise par la Confédération gabonaise des syndicats libres (CGSL) et la Confédération des syndicats gabonais (COSYGA), a mobilisé autant de personnes que celui de la cité de la Démocratie placé sous la présidence du chef du gouvernement, a constaté GABONEWS.
Le défilé du front de mer qui a duré plus de 4 heures d’horloge, (8h à 11h 30 minutes), a mobilisé plusieurs travailleurs issus des syndicats formés au sein de la majorité des grandes entreprises de la place affiliés soient à la COSYGA ou à la CGSL.

De ces grandes entreprises, l’on dénombrait: Géant Casino, Pétro – Gabon, Sho – Gabon (groupe Tractafric), la Douane gabonaise, la Comilog, la Caistab, l’hôtel Laïco, l’Oprag, Sogec, Socofi, Socoba, la BGD, la Cnss, Dhl, le PMUG, entre autres.

Ce défilé qui s’est déroulé aux sons de la fanfare et sous l’encadrement des policiers a été marqué par la lecture d’un manifeste lu pa, Jean Claude Békalé de la CGSL.

« C’est une date inoubliable pour les artisans du progrès que nous sommes, c’est l’occasion pour les uns et les autres de mesurer le chemin parcouru afin d’envisager l’avenir avec sérénité et plus d’entrain », a –t-il déclaré.

Après un bref rappel de l’origine de la fête du travail, M. Békalé a fait une rétrospective de la marche syndicale marquée, dans les années 1990 par la réinstauration du pluralisme syndical jusqu’à l’ère de la mondialisation imposée par l’unification des confédérations syndicales où il a pris appui sur le regroupement de la Confédération internationale des syndicats libres (CISL) et de la Confédération mondiale du Travail (CMT), en une seule entité, créée le 27 novembre 2005 sous l’appellation de Confédération syndicale internationale avec son démembrement africain, la CSI-Afrique.

Cet exemple, rappel l’orateur, devrait faire école entre la COSYGA et la CGSL à qui il a exhorté de se mettre en ensemble afin d’initier une réflexion profonde quant à leur avenir.

« Nous nous devons de faire du mouvement syndical gabonais, une force de ralliement, attentif aux points de vue et aux besoins de tous les secteurs pour la réalisation des idéaux nobles du syndicalisme », a-t-il souligné.

En s’accordant avec le thème national de cette manifestation: « Travail pour tous pour un Gabon émergent », la CGSL et la COSYGA disent: « oui, mais un travail digne et décent indispensable à un développement juste et durable ».

Selon eux, « un emploi pour tous », équivaut à un emploi stable et non l’ «utilisation de subterfuges », allusion faite aux contrats à durée déterminée de très courte durée qui participent plus de l’« exploitation des travailleurs », au lieu de contribuer à leur épanouissement.

M. Békalé a clos la lecture dudit manifeste en appelant les travailleurs à : « ne pas accepter d’être les complices pour vider cette journée noble et sublime de son contenu original de lutte pour le pain, la paix et la liberté ».


SUR LE MÊME SUJET
Le manifeste qui a sanctionné le défilé officiel commémorant la fête du travail, présidée ce samedi, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, à la Cité de la Démocratie de Libreville, a été marqué par le dépôt d’une menace de grève générale de douze centrales syndicales d’ici au 17 mai prochain. Pour respecter la démarche syndicale, les 12 centrales concernées sur les 14 reconnues au Gabon, ont remis un cahier de charges au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, synonyme d’un préavis de grève de deux semaines à compter de lundi. Cette ...
Lire l'article
La journée du 1er mai, marquant la commémoration, dans le monde entier, de la « fête du travail », sera célébrée, à Libreville, à deux vitesses, à en croire les appels lancés par deux confédérations syndicales qui entendent organiser leurs manifestations en dehors du programme officiel retenu par le gouvernement, ce samedi, à la cité de la Démocratie de Libreville. La Confédération Syndicats Gabonais (COSYGA) et la Confédération Gabonaise des Syndicats Libres (CGSL), ont invité vendredi, leurs syndiqués à les rejoindre samedi, tôt le matin, à la tribune officielle située sur le front de mer, lieu choisi pour célébrer la ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima, a récemment organisé à Libreville un atelier pour valider les axes de son Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) qui doit permettre au pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Parmi les principaux leviers de ce projet, le développement de la culture du riz à grande échelle doit permettre au Gabon de baisser le taux d’importation de denrées alimentaires évalué à plus de 85%. La promotion d’une culture du riz à grande échelle sur le territoire national devrait figurer en bonne place du Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) récemment proposé aux partenaires et ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
La Confédération syndicale gabonaise (COSYGA), dans un point de presse samedi à la Chambre de commerce de Libreville a déploré le nombre « pléthorique » (49 membres) du nouveau gouvernement. « A l'instant où le monde est dans une situation de crise financière, nous regrettons de remarquer que les autorités se permettent d'augmenter le train de vie de l'Etat, en augmentant le nombre des ministres », a déclaré Sanisse Mindoumbi, porte parole de la COSYGA. Le bureau exécutif de la COSYGA tient à rappeler l'importance du Conseil national du dialogue social dont l'idée de sa mise en place a ...
Lire l'article
Une coalition syndicale, associée au cabinet d’expertise Nerti-Gabon, a lancé le 20 octobre à Libreville la campagne de sensibilisation sur l’utilité et l’utilisation de la trousse de premiers soins auprès des transporteurs terrestres. Face à la non application effective des deux arrêtés ministériels portant obligation aux transporteurs terrestres d’embarquer à bord une trousse de premiers soins, les syndicats ont décidé d’assurer le suivi de la mise en œuvre de ces arrêtés en relayant l’information aux principaux acteurs concernés sur le terrain. Dans le cadre du renforcement du plan de sécurité routière au Gabon, le Syndicat libre des transporteurs terrestres du ...
Lire l'article
La Confédération gabonaise des syndicats libres (CGSL) a célébrée mardi à Libreville, la journée mondiale pour le travail décent, a appris mercredi l'AGP. A cette occasion, le secrétaire général de la CGSL, Etienne Francis Mayombo a défini le travail décent comme un concept et un axe de travail développé par l'Organisation internationale du travail (OIT) pour apporter à chaque être humain, un socle minimum de droits vitaux. L'OIT encourage les décideurs nationaux et partenaires sociaux à mieux concevoir et mettre en oeuvre des stratégies nationales, afin de réaliser l'objectif du plein emploi productif et d'assurer un travail décent pour tous, en stimulant ...
Lire l'article
C'est la grande salle de réunion de la Chambre de Commerce de Libreville qui a accueilli samedi 21 juin 2008 dernier plus de 500 personnes composées des membres des syndicats et ONG gabonaises pour sceller la naissance de ce front. Composé de centrales syndicales (USAP, UTG, Intersyndicales) et des coalitions (Publiez ce que vous Payez, Vie Chères), ce front est copésidé par l'USAP (Fridolin MVE MESSA) et Publiez ce que vous Payez (Marc ONA ESSANGUI). Voici la déclaration lue par Marcel LIBAMA du Syndicat de l'Education Nationale (SENA): DECLARATION La communauté internationale est aujourd’hui unanime à reconnaître qu’une crise alimentaire majeure menace ...
Lire l'article
Les travailleurs du Gabon, tout secteur confondu, ont, lors de la célébration de la fête du travail jeudi, à la «Place de l’Indépendance» sur le front du bord de mer, rappelé aux autorités gouvernementales, en tête desquelles le premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, présent dans la tribune d’honneur, qu’au-delà de toutes les autres, leurs préoccupations fondamentales tournent autour de la révision des conventions collectives et la préservation du pouvoir d’achat pour aboutir à un «travail décent», thème mondial de cette année. Ils l’ont fait savoir à travers le manifeste qui a été lu et les messages inscrits sur les différentes pancartes ...
Lire l'article
La fête du travail célébrée chaque 1er mai par tous les travailleurs du monde entier, a été rehaussée jeudi à Port – Gentil, dans la capitale économique gabonaise par la présence du Gouverneur de l’Ogooué – Maritime (ouest), Jean Mari Beka B’Obame qui, pour la circonstance a procédé à la décoration de plusieurs employés ayant enregistrés dix, vingt et trente ans de service. C’est après les discours du directeur provincial du Travail et de quelques représentants des syndicats des travailleurs notamment de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) et de la COSYGA, le défilé qui a démarré vers les dix ...
Lire l'article
Fête du Travail: Douze centrales syndicales brandissent une menace de grève générale
Une fête du travail à deux vitesses, ce 1er mai, à Libreville
Gabon : Le riz au front de la lutte pour la sécurité alimentaire
Plan de Paix
Gabon: La COSYGA déplore le nombre de membres du nouveau gouvernement
Gabon : Les syndicats se mobilisent pour la sécurité routière
Gabon: Société : Une centrale syndicale célèbre la journée mondiale pour le travail décent à Libreville
Naissance d’un “FRONT DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE AU GABON”
Gabon: Révision des conventions collectives et préservation du pouvoir d’achat : principales préoccupations des travailleurs du Gabon
Gabon: Fête du travail : De centaines des travailleurs honorés le 1er mai à Port – Gentil

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Mai 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*