- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon / Politique : Mamboundou et l’ACR en négociation avec Ali Bongo Ondimba ?

Après M. Mouloungui cousin de Pierre Mamboundou qui intègre le gouvernement d’Ali Bongo, sa fille aîné Dana Mamboundou promue au poste de expert résidant du ministère dont a la charge son oncle Moulingui ; nous avons maintenant Me Louis Gaston Mayila membre influent de l’ACR, dans une interview accorder au journal l’Union du mercredi 28 avril 2010 dans la rubrique ‘Politique et Economie’, qui dit « Nous ne combattons pas le parti au pouvoir c’est la politique qu’il mène que nous combattons. » et « Au sein de l’ACR, nous ne suspectons personne d’être à la solde ou de faire le jeu du pouvoir. Si cela arriverait, la conférence des présidents se réunira et mettra ce parti devant ces responsabilités en lui demandant de faire le choix de rester dans l’Alliance pour rejoindre la majorité. Car, s’il y a à discuter avec le pouvoir cela doit se faire au su et vu de tout le monde et avec toutes les composantes de l’alliance. »

Le même constat est fait par le blog dédié à M. André Mba Obama, http : gabonenervent.blocspot.com, géré par un ancien gendarme, qui écrit : En Mouloungui, le PDG à trouver un frère à Mamboundou …C’est Mouloungui qui met en place le dispositif de ralliement au sein du PDG. C4EST Moulingui qui à recruté la fille de Mamboundou…Le but de ces absorptions par le PDG est d’amener les Mamboundistes pur jus , à ce dire : puisque même notre parent Moulingui y est , et que la fille du chef mange désormais à leur table. Petit à petit… Le silence de Mamboundou laisse s’installer Mouloungui comme hériter politique de ces populations désormais orphelines suite au désengagement de Mamboundou ; Une bonne partie des rouges passe comme une lettre à la poste de l’UPG au PDG. Mamboundou s’efface, l’UPG devient un parti ami du PDG et le tour est joué. »

Selon les certains observateurs de la vie politique ; « Jean Félix Mouloungui et Dana Mamboundou détiennent toute la plénitude de leurs facultés, ils sont libres d’adhérer au parti de leur choix, selon conviction personnelle, s’ils ont décidé d’aller au PDG. A un certain âge (40 ans) on a plus besoin de l’accord de son père pour faire ce que l’on veut. Et cela ne change en rien l’abnégation de la lutte de PM contre le system bongo » .

Alors que pour d’autres ; « S’il y a rapprochements de M. André Mba Obame ou M. Mamboundou avec M. Ali Bongo, est-ce que la terre va s’arrêter de tourner pour autant? Le quotidien des gabonais dépend t-il de ces deux seuls gabonais D’ailleurs, que vont faire MM. MAMBOUNDOU ET MBA OBAME de si extraordinaire et d’exceptionnel que la terre n’ait jamais vu ni connu? »

M. MAMBOUNDOU ET MBA OBAME sont des candidats malheureux aux dernières éléctions présidentielle du 30 août 2009. 


SUR LE MÊME SUJET
Décès Pierre Mamboundou: Ali Bongo Ondimba reçoit des membres de l’UPG
Le programme des obsèques de Pierre Mamboundou était au centre de la rencontre entre le Chef de l'Etat et une délégation de l'UPG conduite par Fidèle Wora hier à la Présidence de la République. Le programme, non encore confirmé, qui ressort de cet entretien prévoit que l'inhumation de ce grand homme politique gabonais aurait lieu le 29 de ce mois à Ndendé (Ngounié), ville dont il était le député. Précédée, le 27, d' une expostion de la dépouille à l'Assemblée Nationale, d' une exposition au siège de son parti (Awendjé) suivies d'une veillée à son domicile au quartier Mindoubé. Le ...
Lire l'article [1]
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article [2]
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, a effectué, jeudi, à Libreville, son grand retour sur la scène politique, après une longue absence due à des problèmes de santé, à la faveur d’un meeting dans un quartier populaire du 1er arrondissement, point de départ d’une tournée qui le conduira dans les six arrondissements de la capitale. ‘’Restons unis et mobilisés afin de parvenir à des élections législatives plus justes et transparentes’’, a lancé le leader de l’opposition gabonaise à ses militants et sympathisants venus nombreux l’écouter. Les élections législatives sont prévues cette année au Gabon. ...
Lire l'article [3]
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a devisé mardi, à la présidence avec les présidents des Institutions Républicaines en vue d’harmoniser les vue et redéfinir les stratégies, en matière de politique, économie et social, susceptibles de faire avancer de façon sûre le Gabon sur la voie de l’émergence. Au cours de ces échanges, le Président de la République et ses hôtes ont abordé plusieurs sujets d’actualité, notamment ceux touchant la politique, le social et l’économie nationale. Ainsi, de Marie Madeleine Mborantsuo de la Cour Constitutionnelle, à Rose Francine Rogombé du Sénat, en passant par Guy Nzouba Ndama de ...
Lire l'article [4]
L’opposant Pierre Mamboundou reçu par Ali Bongo Ondimba à Paris
L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou et leader de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) a été reçu lundi dernier à Paris (France) par le président Ali Bongo Ondimba, qui effectue une visite d’amitié et de travail dans la capitale française, a rapporté mardi, l’envoyé spécial de l’AGP. «On m’avait dit mort, je suis bien là et je suis d’aplomb pour reprendre le combat politique», a déclaré Pierre Mamboundou à sortie d’audience. Interrogé sur la vie politique nationale, M. Mamboundou qui a estimé qu’il était malsain de parler du pays à l’extérieur, s’est plutôt borné à dire qu’il le fera le moment venu dès ...
Lire l'article [5]
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu lundi soir, à Paris (France), où il séjourne actuellement le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Pierrre Mamboundou et ce, pour la première fois depuis l’avènement au pouvoir du chef de l’Etat, rapporte, ce mardi, l’Agence Gabonaise de Presse (AGP). L’entretien entre le chef de l’Etat et le leader de l’UPG a gravité autour des récents travaux de la 65ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et du sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ...
Lire l'article [6]
LIBREVILLE (AGP) - Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a discuté, jeudi au palais présidentiel, avec le chef de l’Etat gabonais par intérim, Rose Francine Rogombé, sur les grands dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période intérimaire, a appris l’AGP de source proche de la présidence. Madame Rogombé et Ali Bongo Ondimba ont examiné ensemble les principaux dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période de transition. Parmi les dossiers qui attendent le nouveau président, il y a celui relatif à la forte demande sociale (grève) dans le secteur public, puis celui de la relecture de certains articles de ...
Lire l'article [7]
Bongoville, 30 août (GABONEWS) – Le candidat du Parti Démocratique Gabonais, Ali Bongo Ondimba, a voté à Bongoville, où il est inscrit, sur le listing du premier bureau de l’Ecole primaire publique de la localité, présidé par Monsieur Jean Frédy Angoundou, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. Actualité du :30/08/2009 Accompagné de son épouse et de ses enfants, le prétendant à la magistrature suprême, porte-étendard du PDG - pour la succession du père fondateur de ladite formation politique - Ali Bongo Ondimba, s’est acquitté de ses obligations civiques, ce dimanche en ...
Lire l'article [8]
Les leaders de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou et de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité présidentielle), Didjob Divungi Di Dinge, par ailleurs vice-président de la République, ont été reçus mardi en audience par le président Omar Bongo Ondimba. M. Mamboundou a évoqué avec le numéro un gabonais la crise financière internationale et le projet de la zone franche de l’île Mandji (Port-Gentil). ‘’Nous avons discuté avec le chef de l’Etat de la crise financière internationale et du projet de la zone franche de l’île Mandji. Nous avons dit au président que cela était un projet structurant’’, a déclaré ...
Lire l'article [9]
Gabon: L’opposant Mamboundou scelle son premier accord politique avec le pouvoir de Libreville
L’ancien opposant radical gabonais Pierre Mamboundou a, à la faveur des élections locales du 27 avril 2008, franchi le rubicond qui le séparait du régime, portant à son tour une estocade fatale à une opposition gabonaise à la dérive qui retrécit chaque jour comme peau de chagrin. Comme l’ont fait avant lui bien d’autres opposants considérés comme irréductibles mais qui aujourd’hui ont intégré le gouvernement et les hautes sphères du pouvoir, Mamboundou a amorcé son rapprochement avec le pouvoir. Le processus a été enclenché au sortir des élections présidentielle de décembre 2005. En fait, Mamboundou a cessé toute opposition radicale depuis sa ...
Lire l'article [10]
Décès Pierre Mamboundou: Ali Bongo Ondimba reçoit des membres de l’UPG
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
Pierre Mamboundou renoue avec l’arène politique, après plusieurs mois d’absence
Politique / Ali Bongo Ondimba a échangé avec les présidents des Institutions de la République
L’opposant Pierre Mamboundou reçu par Ali Bongo Ondimba à Paris
Une première depuis l’investiture du chef de l’Etat : Ali Bongo Ondimba et Pierre Mamboundou se parlent, à Paris
Politique : Le président élu Ali Bongo Ondimba discute avec le Chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Gabon: Présidentielle 2009 / Ali Bongo Ondimba a voté à Bongoville et parlé de son entretien avec Mamboundou, la veille du scrutin
Politique: Les leaders de l’UPG et de l’ADERE reçus par Omar Bongo Ondimba
Gabon: L’opposant Mamboundou scelle son premier accord politique avec le pouvoir de Libreville

1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Gabon / Politique : Mamboundou et l’ACR en négociation avec Ali Bongo Ondimba ?"

#1 Comment By Christian MAYANDJI On 31 Juil 2010 @ 06:04

Bonjour cher compatriote,

Je crois que vous sous-estimez la détermination des militants de l’UPG ainsi que celle de son leader, Pierre MAMBOUNDOU, pour croire qu’il suffit du ralliement des membres si proches à l’action du Gouvernement PDG pour l’ensemble des membres de ce parti tombe sous le contrôle du PDG. L’adhésion des Gabonais à l’UPG est celle de citoyens qui soutiennent une opposition ferme à l’arbitraire politique et un soutien déterminé au développement économique de notre pays.
Si jamais M. Pierre MAMBOUNDOU et l’UPG n’était plus capable d’incarner cette orientation, ces soutiens actuels n’hésiteraient pas à se tourner vers le leader dont les opinions et les pratiques sont plus conformes à leurs visions. Dans ce parti, ce n’est pas le leader qui fixe le cap mais ses militants. C’est la raison pour laquelle ils sont prêts à se sacrifier jusqu’à la dernière goutte de sang pour défendre leurs idées et non pour suivre aveuglement un leader quelque qu’il soit. M. MAMBOUNDOU et les principaux dirigeants de l’UPG l’ont compris. C’est à mon avis la raison pour laquelle ils interviennent avec assurance dans le débat politique.
Lorsque vous évoquez les cas du cousin et de la fille de M. MAMBOUNDOU, vous semblez ignorez qu’ils ne se sont jamais distingué au sein ou en dehors de l’UPG par un engagement politique clair et sans concession en faveur des idéaux portés par l’UPG : l’engagement du “ministre rallié” ayant été surtout celui d’un homme qui entendait défendre les intérêts de “son frère” bien plus que celui d’une cause politique.
Vous avez beaucoup attaqué les leaders de l’UPG en son temps. Lors de votre sejour au Gabon, vous avez du vous rendre compte de vos erreurs. Pour ma part, j’ai toujours eu le sentiment que l’UPG et le BDG ont vocation à collaborer pour atteindre des objectifs convergents. Compte tenu du passé, cette collaboration sera le résultat d’un travail de longue haleine. N’hésitez pas à jéter les passerelles qui peuvent vous amener à cette collaboration.
Cordialement
Christian MAYANDJI