Socialisez

FacebookTwitterRSS

La sécurité pénitentiaire placée sous tutelle de la Justice

Auteur/Source: · Date: 3 Mai 2010
Catégorie(s): Société

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Paul Biyoghe Mba a présidé, vendredi dernier, l cérémonie de passation de charge entre le ministre de l’Intérieur, Jean-François Ndongou et le ministre de la Justice Anicette Nanda Oviga.

La Sécurité pénitentiaire est, depuis vendredi dernier, sous la tutelle du Ministère de la Justice. La passation de charges a eu lieu à la prison centrale de Libreville entre le ministre de la Justice Anicette Nanda Oviga et son collègue de l’Intérieur Jean-François Ndongou, en présence du Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba.

Le Chef du Gouvernement a signifié à cette occasion que la passation de service entre les deux ministres intervenait dans le cadre de l’action permanente du Président de la République de restructurer les services de l’Etat afin de les rendre opérationnels, ceci en conformité avec les exigences du moment.

Le 25 février dernier, le Président Ali Bongo Ondimba avait pris en effet, une ordonnance, notamment l’ordonnance N°001/2010 qui consacre le transfert des services de la Sécurité pénitentiaire, jusque-là sous tutelle du ministère de l’Intérieur, au ministère de la Justice. ‘’La cérémonie de ce jour, marque donc l’effectivité de ce transfert. Et c’est l’occasion pour moi, de rendre hommage à tous les ministres de l’Intérieur qui ont eu à gérer et à promouvoir cette élite’’, a déclaré Paul Biyoghé Mba.

Le passage de témoin entre les deux membres du gouvernement a été une opportunité pour le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean-François Ndongou, d’interpeller le Premier Ministre et son collègue de la Justice sur le statut particulier du personnel de la sécurité pénitentiaire qui jusqu’à ce jour n’a pas encore abouti.

Pour M. Ndongou, il revient désormais à la garde des sceaux de veiller à l’aboutissement de ce dossier qui permettra aux gardes pénitenciers, de bénéficier des mêmes avantages que ceux des forces de défense et de sécurité. ‘’Vous vous souviendrez Monsieur le Premier Ministre que nous avons déjà adopté le statut particulier des forces de défense et des forces de sécurité.

Etant donné que la sécurité pénitentiaire est un corps paramilitaire, il serait donc souhaitable d’arrimer leur statut aux autres corps’’, a déclaré le ministre de l’Intérieur. Toutefois, le patron de l’Intérieur a déploré le fait que la Prison centrale de Libreville ne remplisse pas le ratio de sécurité de surveillance pénitentiaire à cause des sous effectifs de ce corps d’arme. On parle de 3.200 détenus pour 1.149 agents. M. Ndongou a émis l’urgence pour le corps de la Sécurité pénitentiaire de procéder au recrutement de jeunes Gabonais pour renforcer les rangs des gardes pénitenciers, vu que le dernier enrôlement remonte en 1997.

Hormis le problème du statut particulier des agents de la sécurité pénitentiaire et celui du recrutement des nouveaux gardes pénitenciers, le patron de l’Intérieur a de même soulevé le problème des impayés. ‘’Lors des mutineries de janvier et d’août 2009, certains travaux avaient été engagés par une entreprise de la place pour améliorer les conditions de vie des détenus de Libreville et réhabilité celle de Port-Gentil. Mais jusqu’à ce jour elle n’a pas été payée’’, a confié M. Ndongou. Le Premier Ministre, Paul Biyoghe Mba a, afin à son tour, annoncé aux autorités de la prison centrale de Libreville,


SUR LE MÊME SUJET
Une Béninoise, la quarantaine habitant le quartier Dikongo 1 dans le deuxième arrondissement de la commune de Mouila, Falariwon Abessedem, a été placée sous mandat de dépôt pour faux et usage de faux documents et de maltraitance d’enfants de moins de 18 ans. Mme Falariwon Abessedem, d’origine béninoise, la quarantaine habitant le quartier Dikongo 1 dans le deuxième arrondissement de la commune de Mouila, a été placée sous mandat de dépôt, mardi dernier, au tribunal de première instance de la localité pour et faux usage de faux documents et de maltraitance d’enfants de moins de 18 ans. Son interpellation fait ...
Lire l'article
Le 8 mars 2011, à l'occasion de la Journée de la femme, la journaliste camerounaise Henriette Ekwe a reçu à Washington le prix du Courage féminin 2011, décerné par le département d'Etat américain. Quel bilan tirer de l'année 2011 ? Est-ce une année exceptionnelle ?Au micro de Christophe Boisbouvier sur RFI, elle donne son point de vue, depuis Douala sur cette année vraiment pas comme les autres. RFI : Est-ce que l’année 2011 restera dans l’histoire ? Henriette Ekwe : Tout à fait. Pour moi oui, parce que nous avons eu les révolutions arabes qui ont montré que des peuples déterminés peuvent ...
Lire l'article
Intervention en Libye : la France est placée sous commandement américain
Par Marion Cocquet Par Jean Guisnel Au deuxième jour de l'opération occidentale contre la Libye, et alors que les Français ont repris leurs vols au-dessus de la Libye dans une configuration proche de celle de la journée de samedi, de nombreux points ont été éclaircis. Il est très clair que les Américains sont aux commandes. Lors d'un briefing organisé samedi au Pentagone, le vice-amiral William E. Gortney a précisé que l'opération a été baptisée Odyssey Dawn (Aube de l'odyssée) et qu'elle est placée sous le commandement du général Carter F. Ham, chef du U.S. Africa Command (Africom), basé à ...
Lire l'article
Par Baudelaire Mieu, à Abidjan Le schéma de sécurisation du premier tour de l'élection présidentielle ivoirienne est particulièrement compliqué. Mais les principaux responsables du maintien de l'ordre pendant le scrutin travaillent en bonne entente. Cela sera-t-il suffisant pour éviter les dérapages ? À moins de vingt quatre heures de la tenue du premier tour de l'élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre, les questions sur la sécurisation du scrutin, qui se posaient depuis plusieurs semaines, semblent avoir trouvé des réponses. L’armée ivoirienne, les Forces nouvelles (ex-rébellion), les Casques bleus et la Force Licorne, l’armée française en Côte d’ivoire, travaillent en synergie pour finaliser ...
Lire l'article
La 1ère Journée de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), célébrée ce 16 mars dans la sous région, est placée sous le sceau de la recherche d’une meilleure intégration économique de l’Afrique Centrale d’ici l’horizon 2025. Occasion pour les 6 pays membres de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (Gabon, Cameroun, Congo-Brazzaville, Guinée- Equatoriale, République Centrafricaine, Tchad ) de porter la réflexion sur le rapport d’étape de l’institution, publié en janvier 2009, et qui stipule, notamment que le Programme Economique Régional (PER) devra s’appuyer sur quatre axes à savoir, le renforcement de la gouvernance macro- ...
Lire l'article
Le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales de l’immigration et de la Sécurité, chargé de la Protection civile, André MBA OBAME, est arrivé ce lundi matin à la Prison centrale de Libreville, quelques heures après le soulèvement des détenus de cet établissement. Selon les propos recueillis dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, il s’agit pour ce dernier de créer les conditions d’apaisement des esprits en préalable à une sortie de crise. André Mba Obame tient en ce moment une réunion d’urgence à huis clos avec la direction de la prison centrale de Libreville et le commandement en chef de ...
Lire l'article
Le général Samuel Mbaye à la tête du secrétariat général du Conseil national de sécurité (CNS) à la présidence de la République depuis 1991 a passé ce mercredi le flambeau à son frère d’arme le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani, rapporte la presse présidentielle. Le secrétaire général à la présidence de la République, Mamadou Diop représentant le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées a présidé la cérémonie de passation de flambeau entre le général Samuel Mbaye (sortant) et le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani (rentrant), nommé par décret du président de la république le 1er décembre dernier. Créée ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais a ouvert mercredi à Libreville, les premières rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice, sur le thème : ''L'huissier de justice tradition et modernisme'', a constaté l'AGP. ''Ces travaux vous permettront d'échanger d'expériences. Il importe à l'huissier de reconnaître les prérogatives que lui confère la loi'', a déclaré le premier ministre. Pour sa part, la présidente de la chambre nationale des huissiers de justice du Gabon, Eliane Oberdeno a indiqué que le présent forum prévu pour durer trois jours servira à réfléchir sur les échanges réguliers visant à améliorer l'expertise des membres de l'Union internationale des huissiers de justice. ''Il ...
Lire l'article
Situé à une vingtaine de kilomètres au Sud Ouest de Franceville, l'aéroport international de Mvéngué est le troisième du pays à être confié à l'Agence pour la sécurité et la navigation aérienne (ASECNA) qui régit le trafic aérien en Afrique subsaharienne et Madagascar. Ce changement de tutelle a été rendu possible grâce à l'application des normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) depuis janvier 2008 dans cet aéroport. Après l’aéroport international Léon Mba de Libreville et celui de Port-Gentil, l’aéroport international de Mvengué, à Franceville, vient de rejoindre la houlette technique de l’Agence pour la sécurité et la navigation ...
Lire l'article
Le commandant en chef de la police nationale, le général Claude Langouba, et le commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, ont tenu une séance de travail le 25 juin dernier à Libreville pour planifier la mise en place d’un partenariat pour la formation de leurs agents respectifs. La similitude des programmes de formation des agents dans les deux corps de métiers pourrait permettre une collaboration entre les deux institutions pour centraliser et renforcer la formation de leurs agents. Pour étudier les axes d’un partenariat envisageables entre la sécurité pénitentiaire et la police nationale ...
Lire l'article
Une Béninoise placée sous mandat de dépôt pour faux et usage de faux
Henriette Ekwe : «L’Union africaine semble être sous tutelle de l’Occident»
Intervention en Libye : la France est placée sous commandement américain
Côte d’Ivoire: Présidentielle : un scrutin sous haute sécurité
La 1ère Journée de la CEMAC placée sous le sceau de la recherche d’une meilleure intégration économique de l’Afrique Centrale
Gabon: Mba Obame à la prison centrale de Libreville
Gabon: Sécurité : Jean Philippe Ntumpa Lebani remplace Samuel Mbaye à la tête du secrétaire général du conseil national de sécurité
Gabon: Justice : Le Premier PM ouvre les premières rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice
Gabon : L’aéroport de Franceville passe sous la tutelle de l’ASECNA
Gabon : La sécurité pénitentiaire et la police nationale s’associent pour la formation de leurs agents

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Mai 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*