Socialisez

FacebookTwitterRSS

Late Gabon President Omar Bongo had €7 million Malta bank account

Auteur/Source: · Date: 4 Mai 2010
Catégorie(s): Société

Le defunt Président Omar Bongo aurait laissé beaucoup d’argent dans les comptes à l’île de Malte, une enquête est menée actuellement.

lire l’article publié le 2/04/2010:
US Senate investigation finds money was wire-transferred by US lobbyist for purchase of US armoured cars and cargo planes, and deposited in Bongo’s Malta account
The Ministry of Finance is conducting ‘verifications’ on whether the late Gabon president Omar Bongo’s global financial network had spilled into Malta, where an account he held was used to funnel millions in payments on an arms deal back to him.
The ministry was not formally handed any information by the United States government on the allegations, the outcome of an investigation by a US Senate committee on foreign corruption inside the United States.
But Tonio Fenech informed Labour MP Leo Brincat, who brought the matter to the parliament’s attention, that the government was looking into the allegations of how the 73-year-old Gabonese premier, who died in 2009, received millions in illicit US money through a Malta account.
The 330-page report by the Senate’s permanent subcommittee on investigations, exposes how Bongo and other African rulers used the services of US lawyers, lobbyists, property and escrow agents to enhance their illicit funds.
Bongo, for 41 years the longest serving African head of state until his death last year, and his eldest son, defence minister Ali Bongo, are shown to have amassed substantial wealth while in office, amid the extreme poverty of their citizens.
In 2006, $18 million (€14m) in funds from Gabon were wired to the bank accounts of a US lobbyist – Jeffrey Birrell – who then distributed the funds within the United States and across the globe as directed by President Bongo in connection with two projects to support his regime: buying American armoured cars and C-130 military cargo planes.
Birrell secured permission from the US government for Bongo to buy six vehicles and six military cargo planes from Saudi Arabia. The money was wired from Gabon into US bank accounts held in the name of The Grace Group, a corporation formed by Birrell.
After the cargo plane deal fell through, Birrell later transferred $9.2 million (€7m) of the funds provided by the African ruler to a foreign account held in the name of President Omar Bongo – not in Gabon – but in Malta.
The transfer was paid into a Fimbank account under the name ‘The Gabonese Republic (H. E. Omar Bongo Ondimba)’, whose contact was Francois Meyer – Bongo’s personal lawyer in France.
The report said that by accepting Bongo’s wire transfers, Birrell “allowed his corporate accounts to be used as a conduit for millions of dollars in suspect funds.”
Birrell was paid something close to $1 million for his efforts on the transactions.
Several other transactions were made in a similar fashion, using other foreign accounts, to transfer money to Bongo’s advisors and cronies. “Such transactions must be viewed as suspicious, since they enabled President Omar Bongo to divert substantial funds from Gabon, move the funds through the international wire transfer system to accounts not openly associated with him, and make it difficult to trace the movement of such funds from Gabon through the United States to their final destination,” the US Senate report states.
Rule of Papa Bongo
This is not the first time that Bongo is mentioned in connection with his suspicious global financial network.
In a startling claim concerning France’s murky past ties with African leaders, former French president Valery Giscard d’Estaing said he had broken off ties with Bongo when he allegedly helped fund Jacques Chirac’s bid for the presidency.
Bongo was also being investigated by a French magistrate on the assets he held in France, which included some 30 properties and nine luxury cars and cash in more than 70 bank accounts.
Bongo was cited in recent years during French criminal inquiries into hundreds of millions of euros of illicit payments by Elf Aquitaine, the former French state-owned oil group. One Elf representative testified that the company was giving €50 million per year to Bongo to exploit the petrol lands of Gabon.
Bongo took power at the age of 31 after the death of Gabon’s first president Leon M’ba in 1967. ‘Papa Bongo’, as he is known, held close ties with France as oil-rich Gabon became the symbol of ‘la FrançAfrique’ – the cradle of French interests and shady deals inside the continent.
Under Bongo’s rule, French companies were able to dominate the Gabonese economy, particularly the oil sector, where a culture of kickbacks and bribes for the country’s elite was widespread.

source: maltatoday 


SUR LE MÊME SUJET
L'archevêque du Gabon, Mgr Basile Mvé Engone, a invité, mercredi à Libreville, les nouvelles autorités gabonaises à préserver l'héritage du président Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone, dans le nord-est de l'Espagne. "Le président Omar Bongo Ondimba a donné une place importante à la concertation, allant même jusqu’à s’humilier pour rendre possible la paix des braves", a déclaré le prélat, dans son homélie, lors d’une messe d’action de grâce célébrée à la cathédrale Notre Dame de l’Assomption de Libreville, à l’occasion du 2ème anniversaire du décès du président Omar Bongo Ondimba. "Ceux qui étaient ...
Lire l'article
Le gouvernement de la République a pavoisé la capitale gabonaise, ce mardi 8 juin, avec des photos souvenir à l’effigie du défunt président Omar Bongo Ondimba, soutenu par des messages forts tels que « n’oublions pas que si le courage fait les vainqueurs, la concorde les rend invincibles », à l’occasion de la célébration du premier anniversaire de la disparition du deuxième président gabonais, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone, en Espagne. Dans les rues de la capitale gabonaise, l’on peut lire sur de nombreux panneaux qui servent généralement à l’affichage publicitaire:« 365 jours, papa, tu es dans nos cœurs toujours et à ...
Lire l'article
L’ancien président gabonais Omar Bongo a fait des affaires douteuses aux Etats-Unis
Un rapport du Congrès américain a mis en lumière des opérations financières douteuses qui auraient été menées aux Etats-Unis en 2006 par l'ancien président gabonais Omar Bongo, aujourd'hui décédé, et par des membres de sa famille, dont son fils Ali, qui lui a succédé. Le document de 330 pages publié ce jeudi 05 février 2010 indique que l'ancien président et son fils, alors ministre de la Défense, ont déboursé 18 millions de dollars pour s'offrir les services d'un lobbyiste américain Jeffrey Birrell. Leur but: acquérir six véhicules blindés et six avions militaires C-130. Par ailleurs, Omar Bongo aurait "fournit de grandes ...
Lire l'article
AFRIQUE - La disparition du chef d'Etat gabonais fait resurgir des histoires de corruption... Malgré les nombreux témoignages de sympathie émis par les dirigeants étrangers, la mort d'Omar Bongo faire resurgir des affaires de corruption où apparaît le nom du chef d’Etat gabonais. Le député Verts Noël Mamère s’est emporté ce mardi, sur France Inter: «On ne va pas pleurer sur une crapule de plus qui disparaît de la planète. Tous ceux qui sont attachés à la démocratie ne pleureront pas la mort du président Bongo.» «C'était un président qui n'avait pas le souci de ses citoyens. Il a bien servi les intérêts ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 41 ans et doyen des chefs d'Etat africains en exercice, est mort lundi à l'âge de 73 ans en Espagne, ont annoncé les autorités du Gabon, dont les frontières ont été fermées dans la foulée. Omar Bongo, hospitalisé depuis début mai, est mort lundi en début d'après-midi, selon un message du Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong remis aux journalistes à Barcelone après une journée d'incertitudes. "C'est à 14H30 (12H30 GMT) que l'équipe médicale m'a informé, ainsi que les officiels et membres de la famille présents, que le président de la République, ...
Lire l'article
BARCELONE - Le président gabonais Omar Bongo, 73 ans, est mort lundi à l'hôpital Quiron de Barcelone où il était hospitalisé depuis fin mai, a annoncé son Premier ministre Jean Eyeghe Ndong. Le président gabonais Omar Bongo est mort lundi dans un hôpital de Barcelone, annonce son Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, dans un communiqué remis à la presse. (Reuters/Eric Gaillard) "A 14h30 (12h30 GMT), l'équipe médicale, des responsables et des membres de la famille m'ont informé que Son Excellence le président El Hadj Omar Bongo Ondimba avait rendu l'âme après un arrêt cardiaque", précise un communiqué remis la presse. Omar Bongo, symbole ...
Lire l'article
Le collectif des étudiants gabonais du Brésil a adressé le message de condoléances suivant au Président Omar Bongo Ondimba (lire la suite) Ayant appris avec une vive émotion la disparition subite de la première Dame du Gabon, Epouse du Président de la République, Son Excellence Hadj Omar BONGO ONDIMBA, le Collectif des étudiants Gabonais au Brésil présente au Chef de l´Etat, aux enfants, ainsi qu´à toute la famille éplorée, ses condoléances les plus attristées, et les assure de son soutien moral. Nous prions le Tout Puissant de leur donner force, courage et persévérance dans cette dure épreuve et douloureuse circonstance. À notre maman ...
Lire l'article
Décès au Maroc de l’épouse du président gabonais Omar Bongo Ondimba
Edith Lucie Bongo Ondimba, l'épouse du président gabonais Omar Bongo Ondimba, est décédée samedi à Rabat, au Maroc, a annoncé samedi la présidence gabonaise dans un communiqué lu sur la première chaîne de télévision publique RTG1. Le décès est "survenu ce jour, samedi 14 mars, à 16H20 GMT à Rabat, au Maroc", a déclaré le porte-parole de la présidence, Robert Orango Berre. Une source médicale au Maroc a confirmé le décès. "Elle est morte ce matin à la suite d'une grave maladie. Elle a rendu l'âme après un coma profond qui a duré plusieurs semaines", a indiqué cette source. Fille aînée du président congolais ...
Lire l'article
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba a condamné ce mercredi, l’assassinat du chef de l’Etat bissau-guinéen, Joao Bernardo Vieira ainsi que celui du chef d’état-major de l’armée, le général Batista Tagma Na Waié à travers une note publiée dans le quotidien national « L’Union » paru ce jour. « Pour cet attentat qui porte un nouveau coup à la démocratie dans votre pays et suscite l’émotion et l’indignation de tous, le Gabon condamne avec vigueur et fermeté, tout comme il condamne l'assassinat du chef d'état-major de l'armée le général Tagmé Na Waié », a écrit Bongo Ondimba. « Je souhaite que l'ordre ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a rendu hommage ce samedi matin à Libreville, au premier président de la République gabonaise, Léon Mba, en déposant une gerbe de fleurs sur la tombe de ce dernier. Le président de la République était entouré du premier ministre, Jean Eyeghé Ndong et de certains membres du gouvernement présents à Libreville a effectué ce geste à l’occasion de la célébration, ces 16 et 17 août à Mouila (Centre sud) et à Tchibanga (Sud), du 48ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale. Tel que présenté par l’histoire, le président Léon Mba n'était ...
Lire l'article
2ème anniversaire du décès du président Omar Bongo Ondimba : L’archevêque du Gabon invite à préserver son héritage
Omar Bongo Ondimba / Un an déjà: Libreville pavoisée d’affiches et de flyers à l’effigie du défunt président
L’ancien président gabonais Omar Bongo a fait des affaires douteuses aux Etats-Unis
Omar Bongo, un président au passé sulfureux
Le président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, est mort
Décès en Catalogne du président gabonais Omar Bongo
Gabon: Les étudiants gabonais du Brésil adressent leurs condoléances au Président Omar BONGO ONDIMBA
Décès au Maroc de l’épouse du président gabonais Omar Bongo Ondimba
Gabon: Le président Omar Bongo Ondimba condamne avec « vigueur et fermeté » l’assassinat du président Viéira
Gabon: Fête de l’Indépendance 2008 / Omar Bongo honore la mémoire du président Léon Mba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Mai 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Late Gabon President Omar Bongo had €7 million Malta bank account

  1. Pingback: Bongo Doit Partir | Scandale au Gabon: Les 7 millions d’euros maltais d’Omar et Ali Bongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*