Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les Chinois signent pour le manganèse de Ndjolé

Auteur/Source: · Date: 5 Mai 2010
Catégorie(s): Economie

En escale à Guilin, en Chine, avant son retour au pays, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, a supervisé le 3 mai la signature d’un accord avec le groupe CITIC pour l’exploitation et la transformation locale du manganèse à Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué.
Le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia, a paraphé le 3 mai à Guilin, en Chine, un accord minier avec la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ), filiale de la CITIC, pour l’exploitation et la transformation locale du gisement de manganèse des Monts Bembélé à Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué.

En vertu de cet accord, la partie gabonaise devra prendre en charge la fourniture en électricité nécessaire à l’exploitation du site. A cet effet, les chutes de l’impératrice Eugénie ont été choisies pour la réalisation d’une centrale hydroélectrique qui devrait permettre un approvisionnement énergétique à la réalisation de ces grands travaux.

La production pourrait débuter avant la fin de l’année «si toutes les négociations portant sur le prix de transport du minerai, l’utilisation temporaire du port jusqu’à la construction du sien propre, l’obtention définitive d’une plateforme de stockage et d’embarquement du minerai à Ndjolé ont abouti», précise l’accord.

La partie chinoise voudrait notamment la construction, en collaboration avec la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) d’une voie de chargement de minerai de 3 kilomètres sur la gare de triage du chef-lieu du département de l’Abanga Bigné.

Les délais de réalisation des infrastructures énergétiques par la partie gabonaise doit permettre à la compagnie chinoise de réaliser les études techniques et environnementales préalables au lancement du projet.

La balle est donc désormais dans le camp du gouvernement gabonais qui devra se hâter de réaliser sa part du contrat pour vite récolter les fruits de ce nouveau partenariat. Surtout que d’autres projets avec le partenaire chinois traînent le pas depuis plusieurs années, comme dans l’Ogooué Ivindo où le gouvernement gabonais doit réaliser un barrage hydroélectrique sur les chutes de Poubara pour permettre le lancement effectif des grands chantiers du projet d’exploitation du fer de Belinga.
 


SUR LE MÊME SUJET
La compagnie chinoise CICM Huangzhou, filiale de CITIC Group va booster la production de manganèse au Gabon, a rapporté jeudi à Libreville le quotidien gabonais l’Union. L’Union souligne en outre que « l’entreprise avait officiellement démarré ses activités au cours du second trimestre 2011 à la mine de M’bembélé, situé à Ndjolé dans le centre du Gabon » « L’exploitation de la mine devrait permettre de produire 500 000 tonnes de manganèse par an. D’autre part, une centrale électrique et d’une voie ferrée de 225 km seront construites pour alimenter et relier le site de Ndjolé », poursuit le journal. Dans la même ...
Lire l'article
Le Gabon attend une production de manganèse de 5,3 millions de tonnes en 2012, contre 3,2 millions de tonnes en 2010, grâce à l’arrivée d’un nouvel opérateur chinois dans le secteur jusque-là contrôlé par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale du groupe français ERAMET. Conformément à un accord signé en 2010 avec les autorités gabobnaises, en marge de la visite officielle en Chine du président Ali Bongo Ondimba, la société chinoise CICM Huazhou Gabon SA est titulaire d’un permis d’exploitation à Ndjolé, dans le centre du Gabon. Le lancement des activités de CICM devrait se traduire par ...
Lire l'article
L’exploitation de la mine du Mont M’bembelé à Ndjolé dans la province du moyen Ogooué (Centre) va créer 255 emplois pour les nationaux (75%) sur les 340 disponibles et 85 réservés aux chinois (25%), pour une durée de 30 ans, a-t-on appris ce jeudi lors de la signature de la convention entre le gouvernement gabonais et la société chinoise adjudicataire de ce projet. En outre, le projet minier du mont M’Bembelé comporte 31 millions de tonnes de réserves de manganèse pour une teneur de 31,7% dont 26 millions prouvées et 5 millions tonnes de réserves probables, selon ...
Lire l'article
La Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (Chine) va exploiter le minerai de manganèse de M'Bembelé, à 36 km de Ndjolé, localité de la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon, a appris l'AGP. La convention d'exploitation et de commercialisation du manganèse de M'Bembelé a été signée, jeudi à Libreville, par le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghé Bekalé, et le vice-président de la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou, M. Zhang Longzhu. Le projet minier du mont M'Bembelé va nécessiter un investissement de 40 milliards de FCFA, une somme qui aurait déjà été prêtée à la ...
Lire l'article
Une délégation chinoise de la Compagnie industrielle et commerciale des Mines Huazhou (CICMHZ), filiale de la CITIC, a été reçue le 15 juillet à Libreville par le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale. Il s’agissait pour les deux parties de s’accorder sur les modalités de lancement de l’exploitation du manganèse de Ndjolé dans le Moyen-Ogooué. Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, s’est entretenu le 15 juillet à Libreville avec les dirigeants de Compagnie industrielle et commerciale des Mines Huazhou (CICMHZ), filiale de la CITIC. Le ministre gabonais et ses hôtes ont notamment évoqué le dossier du manganèse de Ndjolé ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé le 17 juin à Libreville avec la société française DTP Terrassement un contrat de 58 milliards de francs CFA pour la réhabilitation de la route nationale 2 entre Ndjolé et Médoumane, dernier tronçon non restauré de cet axe qui relie Libreville à Yaoundé au Cameroun. La Route nationale 2 qui relie Libreville à Yaoundé en desservant la province Nord du Woleu-Ntem verra-t-elle enfin son dernier tronçon réhabilité entre Ndjolé et Médoumane ? Après plusieurs projets de réhabilitation avortés sur ce tronçon, c’est la société française DTP Terrassement qui a signé hier, 17 juin, avec le ...
Lire l'article
Les dirigeants chinois du groupe CITIC ont récemment été reçus pas le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghe Bekale, pour régler les derniers points du projet de mise en activité des carrières de manganèse de Ndjolé. Grâce à un accord avec la SETRAG pour l'utilisation du chemin de fer et la collaboration de la tutelle, l'activité pourrait être lancée dès le deuxième trimestre de 2010. L'administrateur du groupe chinois CITIC et président du Conseil d'administration de CITIC Dameng Mining Industries, Qui Yi Yong, a été récemment reçu par le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, pour aplanir les derniers points du ...
Lire l'article
Pour sa 7e journée de campagne, le candidat «de l'interposition», André Mba Obame, s'est rendu le 21 août dernier dans le Moyen-Ogooué, à Lambaréné et à Ndjolé, réputées pour leur diversité ethnique, occasion pour le candidat indépendant de mettre en avant les valeurs d'unité nationale qui teintent son discours. A Ndjolé, carrefour économique stratégique du pays, Mba Obame a dévoilé les axes de son programme qui visent à exalter le potentiel économique de cette ville et ses retombées pour les populations locales. Entamant sa campagne provinciale le 21 août dans la province du Moyen-Ogooué, le candidat indépendant André Mba Obame a ...
Lire l'article
L'église évangélique du Gabon (EEG) organise jeudi prochain à Ndjolé, dans la province du Moyen-Ogooué (Centre), son synode régional, apprend-t-on de source proche de cette église. Les travaux devraient porter sur les préparatifs du synode national prévu en juillet prochain à Libreville, sous la coordination de la communauté des églises évangéliques d'action apostolique (CEEVAA), précise-t-on. Le synode de Ndjolé sera présidé par le Révérend pasteur Clément Obame Mezui, président d'EEG.
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais a reçu le 27 août dernier au Palais présidentiel de Libreville une délégation de la Compagnie chinoise des Mines de Hua Zu pour faire le point sur l'avancement des études de faisabilité relatives à l'exploitation du gisement de manganèse de Ndjolé, à environ 150 kilomètres de Libreville. Les autorités gabonaises ont notamment insisté sur l'importance des études d'impact environnemental avant le lancement du projet, qui pourrait être opéré dès 2009. Les Chinois se positionnent en partenaires privilégiés pour l'exploitation du sous-sol gabonais avec la planification d'un nouveau projet pour l'exploitation d'un gisement de manganèse à ...
Lire l'article
Gabon : La compagnie chinoise CICM Huangzhou va exploiter le manganèse gabonais
Le Gabon attend une production de 5,3 millions de tonnes de manganèse en 2012
Mines / Exploitation du gisement de manganèse de Ndjolé: les chiffres essentiels (FOCUS)
L’exploitation du manganèse de Ndjolé confiée à une société chinoise
Gabon : Les Chinois sur les starting-blocks à Ndjolé
Gabon : 58 milliards FCFA pour l’axe routier Ndjolé-Médoumane
Gabon : Les chinois arrivent dans le manganèse à Ndjolé
Gabon : La vision de Mba Obame pour Ndjolé
L’église évangélique du Gabon organise jeudi prochain à Ndjolé son synode régional
Gabon : La Chine s’intéresse au manganèse de Ndjolé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Mai 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*