Socialisez

FacebookTwitterRSS

Menace de grève au Gabon: début des discussions gouvernement-syndicats

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2010
Catégorie(s): Société

Le gouvernement gabonais a entamé mercredi des discussions avec 12 des 14 centrales syndicales des secteurs public et privé du pays, qui menacent d’entrer en “grève générale illimitée” à compter du 17 mai en cas d’échec, a indiqué à l’AFP le porte-parole des syndicats.

“Aujourd’hui, c’était l’ouverture des négociations”, qui s’est déroulée au siège des services du Premier ministre Paul Biyoghé Mba en présence de plusieurs ministres concernés pas la plate-forme revendicative “en 22 points” déposée par les syndicats, a affirmé Fridolin Mvé Messa, porte-parole des 12 centrales.

“Le travail consistait à sérier les problèmes (et identifier) ceux qui peuvent être résolus immédiatement, sur le moyen terme et sur le long terme. (Jeudi), nous commencerons à en discuter point par point”, a ajouté M. Mvé Messa, qui préside l’Union syndicale de l’administration publique, privée et parapublique (Usap).

Selon lui, les questions devant être “résolues immédiatement sont purement administratives”.

“Tous les autres points demandent des considérations budgétaires et feront l’objet de négociations âpres. Nous avons dix jours pour arriver à un accord”, a-t-il affirmé, rappelant que les centrales ont déposé un préavis de “grève générale illimitée” expirant le 17 mai.

“Nous avons donc dix jours pour éviter la grève (…) dans tous les secteurs”, a-t-il dit, assurant que les 12 centrales représentent “environ 75% des effectifs du privé et du public” au Gabon.

Les autres revendications portent sur l’harmonisation de primes et allocations entre le public et le privé, la baisse du prix du gaz, du ciment, de l’eau et de l’électricité notamment.

“Nous demandons que la prime de transport (35.000 FCFA/53 euros par mois) opérationnelle dans le public soit étendue au privé, où les agents ont 2.500 FCFA par mois (3,8 euros)”, a expliqué M. Mvé Messa.

“Nous voulons aussi l’harmonisation de l’allocation familiale (8.000 FCFA/12 euros par enfant dans le public, 7.000 FCFA/10,7 euros dans le privé) et de l’allocation de rentrée scolaire (62.500 FCFA/95,3 euros par enfant et par an dans le public, 20.000 FCFA/30,5 euros dans le privé)”, a-t-il poursuivi.

Dans sa déclaration dont la télévision publique RTG1 a diffusé un extrait, le Premier ministre a déploré une image que les syndicats “tentent de présenter” du gouvernement: “une institution qui ne veut pas prendre en compte les problèmes (…), qui ne veut pas les résoudre et même, à la limite qui n’y accorde pas d’attention”.

“Les problèmes que vous posez dans la plupart des cas sont fondés, peut-être que dans la forme, il y a besoin de recadrer, de mieux situer les faits” et de de prendre en compte “la nécessité d’agir dans le temps”, a-t-il estimé. 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) n'ont pas trouvé d'accord dimanche et poursuivront leurs négociations mardi, a appris l'AFP auprès de l'Onep dont le préavis de grève qui débutait à minuit court toujours. "Nous ne sommes pas satisfaits mais nous continuons à négocier. Le préavis de grève court toujours mais comme nous sommes en négociation, nous (les employés dans le pétrole) continuerons à travailler. Nous retrouverons le Premier ministre mardi. D'ici là, il n'y a pas grève", a affirmé à Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep. Les représentants du syndicat qui regroupe 4.000 des 5.000 salariés du ...
Lire l'article
Le ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier s'est dit mercredi optimiste quant au dialogue avec l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui a déposé mardi un préavis de grève générale illimitée à partir du 6 novembre. Je suis raisonnablement optimiste (...) le gouvernement de la république a la volonté de poursuivre les discussions, de poursuivre les réformes qui sont de toutes façons nécessaires dans ce secteur, notamment en ce qui concerne l'embauche de main d'oeuvre étrangère et la gabonisation des postes demandée par l'Onep, a déclaré à l'AFP M. Chambrier. Selon le préavis de grève ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a invité jeudi les syndicats pétroliers à une recherche de solutions concertées après leur menace de lancer une nouvelle grève portant sur des questions d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur. Le gouvernement invite l'Onep (Organisation nationale des employés du pétrole, syndicat) à apporter sa contribution à la recherche de solutions concertées, et indique qu'il reconnaît (...) la faiblesse de l'offre nationale en matière de ressources humaines hautement spécialisées, indique le communiqué signé du ministre du pétrole et des mines Alexandre Barro Chambrier, publié dans les deux quotidiens nationaux L'Union et Gabon matin. Samedi, l'Onep avait affirmé vouloir lancer une ...
Lire l'article
Gabon:le syndicat pétrolier menace à mots couverts d’une grève le 15 octobre
L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a menacé mardi à mots couverts de lancer une grève le 15 octobre si l'administration gabonaise n'apportait pas des solutions en matière d'emploi prioritaire (gabonisation) des emplois dans le secteur. Il y a un manque d'engagement de notre administration à apporter des solutions (...). Nous laissons à partir du 1er octobre, 15 jours à notre administration. Après ces 15 jours, l'Onep initiera toute action... et tout le monde devra porter la responsabilité de son immobilisme ou de son manque d'engagement, a affirmé Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep, lors d'une conférence de presse. On ...
Lire l'article
Treize centrales syndicales ont levé leur préavis de grève générale illimitée, déposé le 14 avril dernier, au terme des négociations menées avec le ministère du Travail, indique le procès-verbal ayant sanctionné les discussions parvenu à l’AGP vendredi. ‘’Dans un souci d’apaisement, les centrales syndicales décident de la levée du préavis de grève générale illimitée’’, indique le procès-verbal signé du ministre du Travail, Angélique Ngoma et des représentants des treize centrales syndicales, sous l’arbitrage du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba. Au terme de trois jours (27, 28 et 29 avril) d’intenses négociations menées au cabinet du Premier ministre, les ...
Lire l'article
Les élèves du lycée public Jean-Jacques Boucavel (LPJJB) de Mouila, le plus grand de la province de la Ngounié (sud) menacent d’aller en grève dès lundi pour protester contre ce qu’ils qualifient de gestion ‘’abusive’’ des fonds alloués à la coopérative par le président cette structure, selon un préavis de grève datant du 7 février dernier déposé sur la table du proviseur du lycée et dont l’AGP a reçu copie dimanche. Selon ce préavis de grève, les élèves expriment leur désarroi face à la gestion scabreuse des fonds de la coopérative par le président qui n’associerait pas ses ...
Lire l'article
Les syndicats gabonais ont donné une semaine au gouvernement pour baisser les prix de l'électricité, de l'eau, du gaz et du ciment, menaçant d'entrer en grève générale vendredi 27 août, a appris l'AFP de source syndicale. "Nous donnons une semaine au gouvernement pour qu'il s'engage sur les baisses, sinon nous entrons en grève", a affirmé à l'AFP Fridolin Mvé Messa, porte-parole de 12 des 14 centrales, à sa sortie vendredi de négociations au siège du Premier ministre. "On croyait être d'accord après les négociations la semaine dernière avec le ministre du Travail mais le gouvernement remet tout en cause aujourd'hui. On était ...
Lire l'article
Les enseignants regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont menacé de se remettre en grève dès le 25 mai prochain si le gouvernement ne paye pas la prime d’incitation à la carrière enseignante, obtenue à l’issue des longues et âpres négociations en janvier dernier. La CONASYSED a dénoncé les blocages inhérents à l’exécution du protocole d’accord signé le 12 janvier 2009 avec le gouvernement sous l’arbitrage du chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba. Ces blocage constituent une violation ‘’flagrante’’ dudit protocole, indiquant que les différentes structure qui devaient suivre l’exécution de ces accords n’ont pas ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a mis à exécution mercredi sa décision de suspension des salaires du personnel de santé en grève depuis le 12 janvier pour réclamer les meilleures conditions de travail, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat. Les infirmiers grévistes qui se sont rendus à la banque mercredi (les fonctionnaires gabonais perçoivent leurs salaires chaque 25 du mois ndlr) ont constaté que leurs comptes étaient vides, ont indiqué plusieurs agents de santé fonctionnaires contactés par l’AGP. Une rencontre mercredi dans l’après-midi avec leur ministre n’a pas permis de faire fléchir les grévistes qui ont par ailleurs décidé de poursuivre leur grève sans ...
Lire l'article
Face au silence prolongé du gouvernement aux revendications des employés du secteur du pétrole, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a déposé le 20 octobre à la Primature un préavis de grève générale illimité qui expire le 26 octobre prochain. L’ONEP a posé deux préalables à l’ouverture des négociations, à savoir l’embauche de tous les employés des sociétés de mise disposition du personnel qui totalisent plus de 2 ans d’ancienneté et l’octroi de 3 sièges au Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Un caillou de plus dans la chaussure de Jean Eyéghé Ndong. Une nouvelle ...
Lire l'article
Gabon/menace de grève dans le pétrole: les négociations reprendront mardi
Gabon/menace de grève des syndicats pétroliers: le ministre optimiste
Gabon/menace de grève des pétroliers: le gouvernement demande le dialogue
Gabon:le syndicat pétrolier menace à mots couverts d’une grève le 15 octobre
Treize centrales syndicales lèvent leur préavis de grève au terme d’une concertation avec le gouvernement
Menace de grève dans un lycée public de Mouila
Gabon: les syndicats menacent d’une grève générale dans une semaine
Gabon: La CONASYSED menace de repartir en grève si le 25 mai la prime d’incitation n’est pas payée
Gabon: Santé-grève : Le gouvernement met à exécution sa menace de suspension de salaires des agents de santé
Gabon : Le gouvernement menacé par une grève générale de L’ONEP


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*