Socialisez

FacebookTwitterRSS

REVUE DE PRESSE: « 58% de Gabonais mécontents du gouvernement actuel », « le ministre du budget et son Dir –cab accusés », « Quel PDG après les législatives de 2011 ? », « l’infidélité problématique de madame Missambo »

Auteur/Source: · Date: 9 Mai 2010
Catégorie(s): Médias

Cette semaine dans la revue de la presse locale, autant sur support papier que sur numérique, l’on peut lire quelques grandes unes dans les journaux tels Le Scribouillard, Nku’u Le messager, Le Peuple, Gabaon, le Soleil, de même que dans les quotidien Gabon Matin et L’Union, GABONEWS ou AGP qui analysent l’actualité nationale politique, économique, sociale et sportive, et ne peuvent laisser indifférent le commun des lecteurs.
GABONEWS, dans sa livraison de la revue de presse de cette fin de semaine, a compilé un certain nombre d’articles de ces média qu’elle rapporte à ses lecteurs.
Sur le front social
Entamons ce kaléidoscope des média gabonais avec le social notamment par cet accident de circulation à la Cité des Ailes rapporté par le quotidien Gabon Matin dans sa publication du samedi 8 et dimanche 9 mai 2010.
« Une vingtaine d’élèves blessés », écrit le quotidien sur sa Une qui indique que « les élèves qui étaient à bord d’un taxi bus à destination du collège Louis Bigman d’Angondjé ont été victimes d’un accident de circulation à la hauteur de la Cité des ailles à Okala ».
Dans cet autre accident où l’on a encore des élèves comme victimes, le journal qui développe son argumentaire dans un reportage en page 8 relève que « l’excès de vitesse serait, selon les témoins, à l’origine dudit accident ».
La publication annonce également qu’ « aussitôt informé, le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale (…), Raphael Ngazouzé s’est rendu sur les lieux afin d’assurer les parents d’élèves de la prise en charge de tous les accidentés ».
Une attitude gouvernementale louable, déjà adoptée plusieurs fois lors des précédents drames de circulation enregistrés dans ce secteur.
Le quotidien L’Union du samedi 8 et dimanche 9 mai 2010 affiche sur sa une en fait divers « Association de malfaiteurs » faisant allusion aux « voleurs et receleurs arrêtés cette semaine par la police judiciaire ». « Une association qui durait, selon le journal, depuis trois ans ».
A la page 9, photos à l’appui des voleurs, receleurs et des objets volés, le reportage de notre confrère relate que « cette association de malfaiteurs aux mains de la PJ est auteur de nombreux braquages, dont le vol de plusieurs véhicules et moteurs de voiture ».
Une association dans laquelle on enregistre diverses nationalités dont Guinéenne (Conakry), Nigériane, Camerounaise et Gabonaise. Le journal souligne le fait qu’il « a fallu beaucoup de temps et de manœuvres aux enquêteurs de la PJ pour mettre la main sur ce réseau qui a déjà fait plusieurs victimes ». Et le quotidien de poursuivre : « arrêtés et placés en garde à vue, le temps de parfaire l’enquête, les indélicats ont été conduits hier devant le parquet pour répondre de leurs actes ». 
Dans la même veine, un autre fait divers s’en suit sur la même page où l’on voit de dos un certain Anas Adama Mboumba, un Congolais résidant dans la localité de Mbigou.
« Il décharge les plombs de son calibre 12 sur son créancier ». C’est le titre donné à cette rocambolesque affaire qui a fait plus de peur que de mal. « Alexis Moutembili, jeune gabonais, agent à la subdivision des travaux publics de Mbigou, voulait inexplicablement en finir avec son créancier, Anas Adama Mboumba, un Congolais », explique le reportage qui poursuit en précisant qu’ « heureusement que la grâce divine était avec ce dernier. Il s’en est tiré avec des impacts de balles, du dos jusqu’au postérieur ».
Quoi qu’il en soit, « l’affaire est actuellement en instruction pour déterminer la vérité ».
Gabon Durable 2010 « Au service de l’environnement »
L’Union du vendredi 7 mai 2010 a lui, mis les feux, entre autres, sur le Salon environnemental Gabon Durable 2010 qui s’était ouvert la veille.
« Au service de l’environnement », c’est titre de l’encart annonce que l’on retrouve sur la première de couverture de ce quotidien.
« Le premier ministre Paul Biyoghé Mba a donné hier après-midi le coup d’envoi du Salon dénommé « Gabon durable 2010 ». Un rendez-vous, selon les organisateurs, qui doit « offrir aux entreprises et aux collectivités constituant le prolongement de l’administration de l’environnement des solutions en termes de sensibilisation et de promotion du management lié à la protection de la nature ».
Pour une actualité qui concerne principalement les hommes de média notamment la journée internationale de la liberté de la presse célébrée, en différée, vendredi dernier dans la capitale gabonaise, de nombreux journaux ont braqué leurs projecteurs sur la sortie, très appréciée, du ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, qui a visité les sièges de certains organes de presse avant d’échanger confraternellement avec les journalistes.
« Le ministre de la Communication touche du doigt les réalités des organes de presse », titre l’Agence de Presse en ligne GABONEWS, dans l’un des articles dédiés à cette journée.
Les internautes apprennent dans cet article que Laure Olga Gondjout a procédé vendredi, à une visite des structures de quelques organes de presse, notamment le siège de Radio Emergence, puis du Nganga, d’Orety, de Radio Génération Nouvelle, de la Calotte et de la Radio Télévision Mbire. Et l’occasion lui a ainsi été donnée de s’enquérir des préoccupations inhérentes fonctionnement des media privés.
Des efforts « accomplis sur le plan institutionnel »
Au siège de L’Union où le ministre a visité toute la structure, allant de l’imprimerie à la Rédaction de ce quotidien, après s’être réjoui des efforts « accomplis sur le plan institutionnel » pour soutenir le secteur des média, Albert Yangari, l’Administrateur directeur général de cette entreprise, a toutefois dit les contraintes notamment financières qui pèsent sur les média locaux.
« Autant on peut se satisfaire de la pluralité des organes de presse chez nous, autant on peut s’inquiéter du fossé grandissant entre la presse privée et la presse publique dans notre pays. Ce fossé concerne aussi bien le traitement de l’information que les moyens financiers », a-t-il affirmé.
Dans son allocution, relève toujours GABONEWS, le ministre de la Communication a réaffirmé « l’engagement international » du gouvernement en faveur  de la liberté d’information et de la liberté d’expression, cela en dépit du contenu de certaines entreprises de presse.
« Dans tous les cas, je reste convaincue que  le déraillement insidieux vers lequel une minorité d’organes de presse tend à diriger l’attention des lecteurs va être très passager et que les autres média, plus nombreux, plus professionnels, et plus soucieux de la dimension morale de l’information, sauront se rendre indispensables au développement de notre pays », a déclaré Mme Gondjout.
« Laure Olga Gondjout au cœur des Rédaction », titre pour sa part le quotidien L’Union dans son tirage du samedi 8 et dimanche 9 mai 2010.
A la page 8 et non 12 comme malencontreusement écrit sur la première de couverture, une page entière est consacrée à cette sortie du ministre de la communication dans les Rédactions. Mais ce qui inquiète dans l’illustration avec des photos faites par L’Union, c’est que l’on ne voit, nulle part, autre salle de rédaction en dehors des infrastructures de ce quotidien visitées de fond en comble par madame Gondjout.
Peut-être que l’on dira très vite pour se rattraper et se justifier que la « charité ordonnée commence par soi même », mais cela n’illustre nullement la diversité des Rédactions où s’est rendu le premier responsable de la Communication gouvernementale.
« Les journalistes trouveront en moi un soutien réel dans la défense de la liberté d’expression », reprend L’Union pour traduire le propos du ministre de la Communication au siège du journal et qui a par ailleurs déclaré que « les média sont des indicateurs essentiels du niveau de démocratie et de bonne gouvernance » pour inciter les communicateurs à faire davantage preuve de professionnalisme.
Gabon Matin s’inscrit dans la logique de son concurrent en publiant des photos prises juste au sein du quotidien L’Union alors que le ministre a fait le tour de plusieurs desks.
« La presse a besoin de d’un réel soutien »
Toutefois, Gabon matin relève à la suite de Laure Olga Gondjout que « La presse a besoin de d’un réel soutien ».
Dans un autre article, GABONEWS estime que « l’échange qui intervient à l’issue de la visite des organes de presse a permis aux uns et aux autres de faire tomber des masques. Jusqu’alors, à défaut de se regarder en chien de faïence, la tutelle et une bonne partie de la presse notamment privée ne partageaient pas la même vision pour aboutir à une vitrine revalorisant du paysage médiatique gabonais (PMG) ».
En politique, ce sont les hebdomadaires et les bimensuel qui ont, cette semaine, des titres sensationnels.
GABAON qui se définit comme « le titilleur satirique bimensuel », dans son numéro 62 du vendredi 7 mai 2010 rapporte les résultats d’un sondage de Cimex Communication partenaire au Gabon de TNS Sofres France qui parle de « 58% de Gabonais mécontents du gouvernement actuel ».
Le bimensuel sur la première de couverture explique que « la société Cimex Communication dirigée par Jean Romain Fanguinoveny, partenaire de TNS Sofres France aurait réalisé un sondage sur un échantillon de 1058 personnes représentatif de la population gabonaise dont les résultats feraient l’objet de moult supputations dans certains milieux feutrés ».
Selon cette étude, rapporte le titilleur, «  58% des Gabonais se disent très mécontents de l’ensemble des actions réalisées » par le gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba tandis que seulement 9% seraient satisfaits.
Laure Olga Gondjout à la tête du gouvernement ?
Un autre sondage de cette publication rend compte du fait que les Gabonais aimeraient voir le ministre de la Communication actuel, madame Laure Olga Gondjout à la tête du gouvernement.
En outre, le journal dresse une liste d’une vingtaine de personne du Parti démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) hormis le chef de l’Etat, le premier ministre et les présidents de deux chambres du parlement capables d’apporter des solutions efficaces aux problèmes, socio-économiques et politiques du pays.
On y retrouve des personnalités de la politique gabonaise de premier plan tels que Marie Madeleine Mborantsuo, Laure Olga Gondjout, Guy Bertrand Mapagou, Régis Immongault, Pr Léon Nzouba, ou encore Jean Pierre Oyiba, Henri Claude Oyima, entre autres.
C’est un sondage à lire absolument aux pages 4 et 5, dans la mesure où il permettra d’apprendre un certain nombre de positionnement, qui ne sont pas forcément réalistes, au cas où intervenait un remaniement ministériel.
« Le ministre du budget et son Dir-Cabb accusés », affiche sur sa une, l’hebdomadaire Le Peuple du vendredi 7 mai 2010 qui traite là de l’Affaire des anciens agents de la CNGS.
Le peuple, dans l’ours de cet article relève que «  la gestion des 4,5 milliards engloutis pour les besoins d’achat du petit matériel de bureau, durant la période de liquidation de l’ancienne Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le résultat des manœuvres dilatoires ayant consisté solliciter, en l’espace de trois mois seulement, deux liquidateurs pour une même entité suscite des commentaires. Une affaire de gros sous dans laquelle seraient impliqués certains membres de l’actuel gouvernement ».
« Quel PDG après les législatives de 2011 ? »
« Quel PDG après les législatives de 2011 ? », s’interroge Le Scribouillard, le journal satirique, dans sa livraison du jeudi 6 mai 2010.
Le journal commence par répondre dans sa une : « question pernicieuse pour les certains. D’autres la trouveront provocatrice. Mais la réalité qui vient de se révéler, au regard des grands remous que connaît la première force politique du pays, le parti démocratique gabonais (PDG), dans la préparation des prochaines élections partielles devrait inciter les responsables de ce parti à tordre le cou à l’autosatisfaction ». A lire en page absolument en page 8.
« L’infidélité problématique de madame Missambo » est également mis à jour par Le Scribouillard qui, en page 6, souligne qu’on « la croyait « pédégiste » jusqu’à la moelle ». Mais le satirique poursuit en mentionnant qu’« il a suffit  de gratter un peu de vernis pour découvrir le vrai visage de l’ex vice président du Parti démocratique gabonais, devenue, soudain, grande pourfendeur de l’idéologiste pédégiste qu’elle défendait encore avec zèle à nul autre pareil, le soir du 8 juin 2009 ».
Gabon Matin revient sur la décision de la Cour constitutionnelle de maintenir les législatives et partielles à la date du 6 juin 2010, alors que le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, y avait introduit une requête souhaitant un report de ces échéances.
Le repli identitaire: le monstre qui menace le Gabon 
Le Soleil fustige quant à lui ce qu’il qualifie de « monstre qui menace le Gabon »: le repli identitaire.
Ce bimensuel d’informations et d’analyse fait un décryptage de cette situation qui a mis en exergue ce que le journaliste taxe d’ « imbécilités » qui constituent la gangrène qui menace dangereusement notre République. A lire en page 5.
En sport, enfin, les journées de réflexion sur les Panthères du Gabon ont eu un place prépondérante dans les journaux, avec en pointe de mire l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) 2012 que devront organiser le Gabon et la Guinée Equatoriale.
« CAN 2012, René rassure » estime Le Scribouillard dans sa livraison de la semaine et qui relate le passage du ministre des Sports sur la chaîne de télévision internationale, 3A télésud et où il a assuré que le Gabon organisera la compétition en 2012.
« Bâtir des sélections nationales compétitives », principale recommandation des participants au forum sur le renforcement des capacités de l’équipe nationale de football, les Panthères, précise Gabon Matin, tandis que L’Union parle de plusieurs résolutions à soumettre à l’exécutif pour application.
 


SUR LE MÊME SUJET
Après l’annonce des résultats issus des élections législatives du 17 décembre dernier, le Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, est monté au créneau vendredi, à la faveur d’une importante déclaration que GABONEWS vous livre en intégralité : « La samedi 17 décembre 2011, l’ensemble des compatriotes en âge de voter a été appelé à élire les députés à l’Assemblée Nationale. Cette élection a été l’occasion pour chaque citoyen de participer au moyen du vote, à la gestion des affaires de la cité par le choix de ses représentants à la Première Chambre du Parlement. Le gouvernement se félicite donc de la maturité ...
Lire l'article
De nombreux Gabonais sans distinction de classe sociale, se sont rendus dans les différents bureaux de vote de la capitale gabonaise dès 7 heures du matin, afin d'accomplir leur devoir citoyen. Ainsi, des reporters de GABONEWS ont sillonné les différents centres de vote de Libreville, du 1er arrondissement au deuxième en passant par le troisième, quatrième, cinquième et sixième afin de constater la prise de conscience des citoyens gabonais. Dès l’ouverture des différents centres de vote à 7h30 du matin pour les plus rapides et 8h30 pour ceux qui ont accusé un retard ; les uns et les autres ont pris ...
Lire l'article
Le Gouvernement réuni, hier, en Conseil des ministres autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a entre autres sollicité de la Commission nationale autonome et permanente (CENAP), un report de cinq jours de la date limite de dépôt de candidatures par rapport au délai initialement fixé au 31 de ce mois. Le Ministre en charge des Institutions, Aurélien Ntoutoume rendant public le communiqué final du Conseil des Ministres ayant sanctionné les travaux a souligné cette sollicitude du gouvernement qui permettra à la classe politique gabonaise d’effectuer en toute sérénité, le choix de ...
Lire l'article
Législatives 2011 : Le gouvernement entérine le calendrier électoral proposé par la CENAP
Le gouvernement gabonais a entériné, jeudi à Libreville, le calendrier électoral proposé par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) fixant les prochaines élections législatives au 17 décembre 2011. La campagne électorale s’ouvrira mercredi 7 décembre 2011 à 0H00 (23H00 GMT) pour clôturer vendredi 16 décembre à 24H00 (23H00 GMT), selon le communiqué final ayant sanctionné le conseil des ministres réuni jeudi autour du président Ali Bongo Ondimba. La date limite de dépôt des candidatures a été fixée au lundi 31 octobre à 18h00 (17H00 GMT), tandis que le vote aura lieu samedi 17 décembre 2011 de 7H00 (6H00 GMT) ...
Lire l'article
Appel du 13 juillet 2011 : Le peuple gabonais face à la problématique des élections truquées depuis 1990
Par Jean Aimé MOUKETOU, Halifax Canada, Paris France. « Quiconque applaudira le roi sera bastonné (…) » (Assemblée française 1791) Joël Mbiamany-N’tchoreret, universitaire gabonais[1] a publié ce mardi 12 juillet 2011, un article intitulé « Il faut empêcher la tenue des élections législatives sans garanties de transparence ». S’agit-il là d’un cri de désespoir qu’il lance ou bien, dit-il simplement tout haut ce que 95% des Gabonaises et Gabonais pensent tout bas ? Face au Parti démocratique gabonais (PDG), un véritable parti-Etat anti-démocratique, à une élite dirigeante en faillite et aux pseudo-leaders de l’opposition « alimentaire » irresponsables, irrémédiablement corrompus, ultra destructifs, prédateurs ...
Lire l'article
Après avoir sillonné les artères et les salles de rédaction de la capitale gabonaise, ce mardi 3 mai 2011, date de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse à travers le monde, les acteurs de cette profession ont reconnu qu’au Gabon, la liberté de la presse est effective, justifiant leur propos par le fait qu’« il n’y a, à ce jour, aucun journaliste emprisonné pour ses écrits, (reportages, analyses aussi bien pour la presse audiovisuel que la presse écrite) ». Cette année, la journée mondiale de la liberté de la presse a pour thème « ...
Lire l'article
Les opposants gabonais accusés de vouloir bloquer les chantiers de la CAN 2012
Le gouvernement gabonais a accusé, dans un communiqué rendu public à Libreville, les opposants gabonais de vouloir bloquer les chantiers en cours à Libreville dans la perspective de la 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012. "Le gouvernement de la République constate qu’à plusieurs reprises, des personnalités politiques, sous prétexte de visiter les travaux en cours dans le cadre de la CAN, en profitent pour distiller des informations non fondées et, dans tous les cas, de nature à perturber le bon déroulement des travaux y relatifs", ...
Lire l'article
L’ancien ministre de l’Intérieur et candidat à l’élection présidentielle du 30 août 2009 au Gabon, André Mba Obame, a déclaré lors d’un entretien accordé à l’Express que « si rien ne change au Gabon, on va au coup d’Etat avant la fin de l’année ». M. Mba Obame, secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN-opposition), un nouveau parti créé par la fusion de trois formations politiques de l’opposition, avait été interdit de voyage durant sept mois mais finalement obtenu un nouveau passeport début mars. M. Mba Obame précise que « s’il y a eu chez nous un coup d’Etat électoral, on ne ...
Lire l'article
Le porte-parole de la présidence gabonaise, Guy Bertrand Mapangou, par ailleurs secrétaire général de ladite institution, animera vendredi après-midi, une conférence de presse, a appris l’AGP de source autorisée. Selon la source, au cours de cet échange avec la presse nationale et internationale, M. Mapangou informera des activités hebdomadaires du président, Ali Bongo Ondimba. Cette activité de la présidence se tiendra le plus souvent possible, indique t-on. Ce sera la première fois que le porte-parole de la présidence de la République discutera avec la presse de manière officielle depuis l’arrivée au pouvoir du président, Ali Bongo Ondimba.
Lire l'article
Lettre Ouverte du Dr. Daniel Mengara à Madame Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise: « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez si vous n’êtes pas capable »
Dans une lettre ouverte à Mme Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise, le Dr. Daniel Mengara interpelle la nouvelle présidente de la République par intérim du Gabon, lui enjoignant de ne pas rater le coche de l'histoire et de favoriser une transition démocratique immédiate au Gabon qui ne soit ni bâchée ni précipitée.  « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez si vous n'êtes pas capable », lance-t-il à la chef de l'Etat gabonaise par intérim. Ci-dessous le contenu de la lettre. Pour obtenir le PDF de la lettre, cliquez ici. Bureau du Président BONGO DOIT PARTIR Son Excellence Mme Rose Francine Rogombé Présidente ...
Lire l'article
Législatives 2011 / Déclaration du Premier Ministre après l’annonce des résultats
Législatives 2011 / Les Gabonais se sont rendus aux urnes ce samedi à Libreville
Législatives 2011 : Le gouvernement sollicite un report de cinq jours pour le dépôt de candidatures
Législatives 2011 : Le gouvernement entérine le calendrier électoral proposé par la CENAP
Appel du 13 juillet 2011 : Le peuple gabonais face à la problématique des élections truquées depuis 1990
Communication / Journée mondiale de la liberté de la presse: la liberté de la presse est effective au Gabon, selon Charles Stéphane Mavoungou, journaliste gabonais
Les opposants gabonais accusés de vouloir bloquer les chantiers de la CAN 2012
Gabon : André Mba Obame est persuadé qu’un nouveau rapport de force politique subviendra après les législatives de 2011
Politique : Le Porte-parole de la présidence de la République anime une conférence de presse vendredi après-midi
Lettre Ouverte du Dr. Daniel Mengara à Madame Rose Francine Rogombé, Présidente par intérim de la République gabonaise: « Affirmez vos prérogatives, Madame, ou démissionnez


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Mai 2010
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*