Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : la SEEG investira plus de 30 milliards FCFA en 2010

Auteur/Source: · Date: 14 Mai 2010
Catégorie(s): Développement

Les habitants de Libreville vivent depuis plusieurs semaines au rythme des délestages en eau et électricité en raison des travaux de renforcement opérés sur le réseau par la Société d’eau et d’énergie du Gabon (SEEG). Alors que l’audit technique et financier de la société a débuté le 26 avril dernier, le responsable local de la maison-mère, Veolia, annonce pour 2010 le redéploiement total des moyens financiers de la SEEG, soit plus de 30 milliards de francs CFA, pour renforcer ses capacités.
La polémique fait rage à Libreville depuis 2007 : «Que fait la SEEG ?», s’insurgent chaque jour les habitants de Libreville. Mais depuis la fin du mois d’avril dernier, le débat est en suspend pour voir si la Société d’eau et d’énergie du Gabon (SEEG) parviendra à adapter ses capacités à la demande, et surtout si elle sortira blanche comme neige de l’audit technique et financier débuté le 26 avril dernier sur la convention qui la lie à l’Etat gabonais.

Alors que tous le perçoivent à Libreville comme un véritable couperet, l’audit ne semble guère inquiéter le délégué Veolia Environnement pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Patrice Fonlladosa, qui explique que «dans un contrat de concession sur 20 ans, cet audit s’inscrit dans la normalité». D’ailleurs «nous l’avions déjà évoqué à plusieurs reprises avec le prédécesseur de l’actuel ministre gabonais de l’énergie», indique-t-il.

«Dans le modèle d’origine, il était prévu que la demande en eau et en électricité augmente entre 2,5 % et 3 %. La réalité a été toute autre, on est davantage proche de 6 à 8 %. Les moyens budgétés alors ne sont plus du tout adaptés. L’enveloppe des investissements allouée sur la durée de la concession a déjà été consommée à 80 %. La population se plaint depuis 2007, avec raison. La croissance de la population fait que nous avons besoin d’investissements supplémentaires», explique Patrice Fonlladosa.

«Il était prévu aussi dans le contrat que l’Etat prenne en charge les investissements pour les moyens de production supérieurs à 10 mégawatt, or il ne l’a pas fait. Le président actuel est conscient de l’urgence de la situation et a d’ores et déjà fait voter des enveloppes, qui vont dans ce sens, dans le budget 2010», a-t-il ajouté

Et pour satisfaire la demande croissante, «en 2010, nous allons donc consacrer l’ensemble des moyens financiers de la SEEG, 47,4 millions d’euros (plus de 30 milliards de francs CFA), à l’investissement, contre 14 millions l’année dernière», a enfin annoncé le délégué Veolia Environnement pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

«Nous bénéficions cette année du plein effet d’un pari industriel pris en 2007, de remplacer le fioul par du gaz en provenance de Port-Gentil, ce qui a permis de diminuer par 3,5 les coûts de production et donc de dégager des moyens supplémentaires», a-t-il conclu.
 


SUR LE MÊME SUJET
SETRAG investira 20 milliards de FCFA pour acquérir 6 locomotives et 10 rames voyageurs
La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) investira 20 milliards de FCFA dans l’achat de six locomotives et dix rames voyageurs, en prévision de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 que le Gabon et la Guinée Equatoriale abriteront en janvier prochain, a annoncé le président directeur général de cette société ferroviaire, Marcel Abéké. ‘’Dans le cadre exclusif de la CAN 2012, nous allons investir à hauteur de 20 milliards de FCFA pour acquérir six nouvelles locomotives et dix rames voyageurs, l’objectif étant de renforcer nos capacités opérationnelles et faire face à la demande croissante pendant l’événement’’, a déclaré ...
Lire l'article
L’Etat gabonais doit 18 milliards de FCFA à la SEEG
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a demandé à l’Etat gabonais de s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA, représentant notamment les consommations de 2009 et 2010. Le gouvernement n’a pas encore réagi à la nouvelle mise en demeure qui lui a été adressée, au début de ce mois, par la SEEG qui exigeait une réponse dans les 15 jours, délai largement dépassé aujourd’hui. Par ailleurs, dans un audit dont les résultats ont été publiés en février dernier, la SEEG a indiqué avoir rempli ses engagements et obligations, en termes d’investissements ou encore d’augmentation ...
Lire l'article
La direction générale de la société d’énergie et d’eau du Gabon, (SEEG) a souhaité une nouvelle fois, que l’Etat gabonais s’acquitte de sa dette de 18 milliards de francs CFA. Une somme qui représenterait les consommations 2009 et 2010 entre autres, a appris Afriscoop à Libreville. Fort de cette dette, la SEEG a dressé une nouvelle mise en demeure au gouvernement au début du mois d’Avril. Pour rappel, le pic du désamour avait été atteint lorsqu’en février dernier la société avait publié les résultats de son audit. Il en ressortait que la société aurait rempli ses engagements et obligations contractuels principaux en ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l’AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, le ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l'AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, ...
Lire l'article
Le conseil municipal de Libreville, présidé mercredi lpar le maire Jean François Ntoutoume Emane a voté le projet du budget, exercice 2010, en dépenses et en recettes à la somme de 16.125.900.963 de CFA, contre 16.476.573.312 FCFA l’année dernière, soit une diminution de 350.672.349f CFA présidé es travaux du conseil municipal de la capitale gabonaise dont l’ordre du jour était axé l’examen du budget de cette institutionainsi que sur un certain nombre de projets de textes relatifs aux recettes municipales. Pour cette année donc, le projet Ce budget inclus, bien évidemment, les dépenses de fonctionnement liées par exemple à l’achat des ...
Lire l'article
Le gouvernement a signé le 11 janvier dernier au Palais présidentiel à Libreville une convention de financement à hauteur de 15 milliards de francs CFA avec la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) pour l'amélioration de ses services dans les quartiers Nord de Libreville. «Les Gabonais ne peuvent plus attendre», avait déclaré le chef de l'Etat lors de la cérémonie de vœux du Nouvel An le 3 janvier dernier. On lisait bien entre les lignes de ce discours l'exaspération pesante des populations quant à certaines défaillances patentes du service public, en tête desquelles la fourniture ...
Lire l'article
Au crépuscule des jours sombres de la Compagnie des Mines de l'Ogooué (COMILOG) causés par la crise économique mondiale, le président directeur général de la maison mère, le groupe français ERAMET, Patrick Buffet, a été reçu le 30 octobre dernier par le nouveau président gabonais, Ali Bongo, pour faire le point sur la situation économique de la première société du Haut-Ogooué. «Avec la reprise au troisième trimestre 2009, nous avons atteint les 2/3 du taux d’utilisation des capacités de l’entreprise. Contrairement à la période correspondant à la période de la crise où nous avons été obligés de réduire toutes nos ...
Lire l'article
Le Conseil d'administration de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) vient de dévoiler le coup du programme d’investissement pour le renforcement de sa capacité de production électrique au Gabon. La modernisation des installations a été évaluée à 600 milliards de francs CFA et planifiée sur trois ans, durant lesquels les coupures continueront à perturber le réseau. La SEEG a d’ores et déjà appelé les populations à rationaliser leur consommation d’électricité pour limiter la saturation de la demande. Trois années et 600 milliards de F.CFA seront nécessaires à la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) pour ...
Lire l'article
Gabon : La SEEG a annoncé vendredi des pertes de près de 6 milliards de F CFA pour 2007
L’Assemblée générale ordinaire des actionnaires de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est tenue vendredi 16 mai à l’hôtel Meridien Re-Ndama de Libreville. Le Conseil d’administration a défendu son bilan 2007 et a annoncé un résultat net déficitaire de -5,9 milliards de francs CFA, soit -5,1% du chiffre d’affaires. Pour la SEEG, l’année 2007 avait été marquée par une perte de 6 milliards de F CFA. Malgré ces difficultés, la SEEG a investi, avec le concours de l’Etat gabonais, 20 milliards de F CFA pour permettre l’arrivée du gaz à Owendo dans le but de renforcer la puissance ...
Lire l'article
SETRAG investira 20 milliards de FCFA pour acquérir 6 locomotives et 10 rames voyageurs
L’Etat gabonais doit 18 milliards de FCFA à la SEEG
Gabon : La SEEG somme l’Etat à s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
Conseil municipal de Libreville: Le budget de l’exercice 2010 arrêté à plus de 16 milliards de Fcfa
Gabon : 15 milliards FCFA pour les travaux de la SEEG au Nord de Libreville
Gabon : ERAMET investira plus de 130 milliards FCFA dans le Haut Ogooué
Gabon : 600 milliards de F.CFA pour moderniser la SEEG
Gabon : La SEEG a annoncé vendredi des pertes de près de 6 milliards de F CFA pour 2007


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Mai 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*