Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Pierre Claver Zeng s’en est allé

Auteur/Source: · Date: 19 Mai 2010
Catégorie(s): Société

Pierre Claver Zeng Ebome est décédé à Paris dans la nuit du 18 au 19 mai 2010. Récemment désigné par la presse comme un “crooner politicien”, il a bercé en effet le Gabon de ses compositions musicales durant trois décennies. Loyal jusqu’au bout avec le défunt président Bongo, il est reparti dans l’opposition à la mort de celui-ci et était l’un des membres fondateurs de l’Union nationale (UN), nouveau parti de l’opposition. Le parcours d’un artiste et homme politique atypique…
Pierre Claver Zeng Ebome est né le 18 septembre 1953 à Ekouasse, dans la province du Woleu-Ntem dans le nord du Gabon. Après son enseignement primaire et secondaire à Oyem, il a poursuivi son cursus au Lycée technique Omar Bongo puis à l’Université Omar Bongo à Libreville. Titulaire d’une maîtrise en Droit, il est entré à l’Ecole nationale des services du Trésor, en France, et est devenu inspecteur central du Trésor à son retour au Gabon en 1985.

Entre temps, depuis le milieu des années 70, il s’est illustré comme l’un des chanteurs phare du Gabon et l’est resté, même si sa carrière artistique s’est estompée avec son entrée en politique. Il n’en a pas moins laissé huit albums et cinq 45 tours. De la centaine de chansons qu’il a composé (publiées ou non), on se souviendra, entre autres, de “Assoum”, “Bibulu”, “Bidiza”, “Eya Moan”, “Ekang Ye Ngom”, “Essap”, “Moan Essogha”, “Mvele”, “Nkoum Ekeung”.

L’œuvre musicale de Zeng Ebome a notamment fait l’objet d’un ouvrage publié chez l’Harmattan sous le titre “Pierre-Claver Zeng et l’Art poétique Fang : Esquisse d’une herméneutique”, écrit par Marc Mvé Békalé, enseignant chercheur à l’université de Reims.

«Il aura marqué les gens de part la quintessence de ses textes. Il était très énigmatique et très engagé dans ses textes. En son temps, on peut dire qu’il faisait du rap, il était contestataire et menait un combat par rapport à l’amélioration des conditions de vie des gabonais», témoigne Christian Bekoung, responsable de Starcom Events.

Pierre Claver Zeng Ebome entame sa carrière politique dans l’opposition en créant l’Association pour la promotion du socialisme au Gabon (APSG). Il entre au gouvernement en 1990 en tant que ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative. Il est pour un temps ministre de la Jeunesse, des Sports, de la Culture et des Arts. Après quoi, il est tour à tour ministre des Affaires sociales, de la Solidarité nationale et de la Famille en 1997, puis ministre des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions constitutionnelles en 1999.

Lors des élections législatives de décembre 2001, Pierre Claver Zeng Ebome remporte le deuxième siège du département du avec 52,11% des voix. Par la suite, il est le seul candidat du Mouvement africain pour le développement (MAD), formation dont il est le président fondateur, à remporter un siège lors des élections législatives 2001-2002. Au cours de sa législature, il est vice-président du Groupe des démocrates républicains (GDR), un groupe parlementaire composé de députés des petits partis alliés au Parti démocratique gabonais (PDG). Le 8 Janvier 2003, il est porté Président de la Conseil national pour la démocratie, un organe chargé de la médiation des différends entre les partis politiques.

Zeng Ebome soutien la candidature du président Omar Bongo à l’élection présidentielle de novembre 2005. En tant que représentant de la majorité présidentielle, il prend part à la Commission conjointe la majorité-opposition concernant la réforme du processus électoral. Au cours de la législature qui a suivi l’élection législative de 2006, il était un membre ordinaire du groupe parlementaire RDA.

Après la mort d’Omar Bongo en Juin 2009, son parti passe dans l’opposition, soutient la candidature indépendante de Casimir Oyé Mba lors de l’élection présidentielle d’août 2009. Ce positionnement contre le candidat du PDG le ramène dans l’opposition après de longues années de loyauté envers Omar Bongo.

Le 10 décembre 2009, les dirigeants de l’opposition, Zeng Ebome y compris, annoncent le projet de création d’un nouveau parti d’opposition unie. Zeng Ebome organise à cet effet un bref Congrès extraordinaire du MAD, le 8 Février 2010, au cours duquel il confirme que son parti cesse d’exister. L’annonce est suivie par le lancement d’un parti d’opposition unifiée, l’Union nationale (UN), le 10 Février 2010. L’UN a été créée par la fusion du MAD avec deux autres partis d’opposition, et regroupé un assortiment de dirigeants de l’opposition; Zeng Ebome a été désigné comme l’un des cinq vice-présidents.

Le quinquagénaire à l’allure éternelle de jeune premier a été récemment hospitalisé à l’Hôpital d’instruction des armées de Libreville. Il décède à l’hôpital Saint-Louis de Paris où il a été évacué, de calculs dans la vésicule biliaire disent certains, d’un cancer du même organe assurent d’autres. Il restera pour les Gabonais un pionnier de la musique contemporaine et un acteur mémorable de l’échiquier politique.
 


SUR LE MÊME SUJET
L’artiste gabonais de renommée internationale, Pierre Claver Akendengue, se produira en concert les 4 et 5 juin prochains au Centre culturel français (CCF) à Libreville. A l’occasion d’une conférence de presse mercredi dernier, l’artiste a déclaré que les deux concerts s’inscrivent dans le cadre de la promotion de ces deux derniers single ‘’Mondjo’’ et ‘’Mandji Ebwe’’ mis sur le marché national du disque, mardi dernier. Pierre Claver Akendengue a indiqué que la sortie de ces deux singles et les deux concerts s’inscrivent autour du concept local ‘’Ngonzéh’’ qui possède plusieurs explications dans les langues vernaculaires gabonaises : ‘’veillée’’, ...
Lire l'article
Le suppléant du défunt pierre claver Zeng Ebome, Moïse Mve Mba a reçu mercredi les attributs de député pour siéger à la place de son titulaire, sous le label de l’Union nationale (UN) au terme de l’article 37 de la loi fondamentale du 18 mars 1994. Le siège du canton Ellelem dans le département du Woleu, province du Woleu-Ntem, à l’Assemblée nationale, était vacant depuis le décès, le 19 mai 2010, de son député, Pierre Claver Nzeng Ebome. La loi organique de la loi fondamentale de la Constitution gabonaise, dans son Article 37(L1/94 du 18 mars 1994), fixe pour chacune des ...
Lire l'article
Un collectif d’artistes gabonais, mobilisé depuis l’annonce du décès, le 19 mai dernier, à Paris en France, de Pierre Claver Zeng Ebome, a repris certaines compositions musicales de l’artiste disparu pour immortaliser ces œuvres de l’esprit, qui font depuis lors, la une des chaines de radios et télévisions du pays, a constaté GABONEWS. Reconnu pour leur promptitude à réagir en pareil circonstance, les artistes gabonais comme un seul homme, ont retouché certains morceaux phares de Pier Claver Zeng, en leur apportant un plus pour immortaliser cet homme à multiple facettes, disparu le 19 mai dernier. Un élan de solidarité qui a prévalu ...
Lire l'article
La dépouille mortelle de l’artiste et homme politique Pierre Claver Zeng Ebome est arrivée le 25 mai à Libreville où elle a été escortée par une foule immense depuis l’aéroport jusqu’au gymnase du complexe Omnisport. Depuis hier, les artistes, les députés, les militants et leaders de l’Union nationale (UN), ont tour à tour rendu hommage au «grand homme», dont le corps sera inhumé dans les tout prochains dans son village natal du Woleu-Ntem (Nord), à Ekouasse. La dépouille mortelle de Pierre Claver Zeng, ancien musicien, ancien ministre, député et vice président de l’Union nationale (UN, opposition) est arrivée à Libreville ...
Lire l'article
La dépouille de feu l’honorable Pierre Claver Zeng Ebome, a été exposée ce mercredi à l’Assemblée Nationale, au Palais Léon Mba où elle a reçu les honneurs de la nation gabonaise, des membres du gouvernement en passant par le conseil d’Etat et de toutes les institutions de la République, a constaté GABONEWS. Lors de cette messe d’adieux de la République, on a remarqué la présence de l’ensemble des dignitaires du pays notamment, les membres du gouvernement, le maire de Libreville, en passant par le président de la Cours des comptes. L’oraison funèbre, lue par le deuxième vice président de l’Assemblée ...
Lire l'article
Une messe de Requiem sera dite demain vendredi à 14h à la paroisse Saint-Maur (161 rue Saint-Maur, 11e, M° Goncourt). Le samedi 21 mai 2010, de 22h à l'aube, une veillée est organisée du côté d'Antony (Résidence Universitaire Jean Zay, salle polyvalente du bâtiment F) Toute la communauté gabonaise présente en France, les communautés amies sont invitées à prendre part à ces deux événements, pour dire Adieu au poète-musicien. Pour la veillée du samedi, nous prions toutes les bonnes volontés de bien vouloir se rapprocher de Unguerrand Ndong Mintsa ( 06 59 9018 38) ou Mme ELLA Marina (06 26 61 77 35) ...
Lire l'article
Le chanteur-guitariste et homme politique gabonais Pierre Claver ZENG est mort dans un hôpital parisien dans la nuit du 18 au 19 mai, à l’âge de 57 ans. Sa disparition est une grande perte pour la classe politique gabonaise, et surtout sa culture, tant cet artiste avait marqué celle-ci de son empreinte, au même titre qu’un Pierre Akedengue. L’homme politique Pierre Claver ZENG Admis à l’hôpital d’instruction des armées de Libreville, Pierre Claver ZENG a par la suite été évacué à Paris et est décédé dans la nuit du mardi 18 mai au mercredi 19 mai à l’hôpital Saint-Louis. Les circonstances de ...
Lire l'article
Une cérémonie religieuse est prévue avant son départ pour le Gabon. Elle se déroulera le Vendredi 21 Mai à 15 h à la paroisse St- Joseph des nations 161 rue Saint-Maur 75011 Paris . Métro Goncourt, Ligne 11. La Famille
Lire l'article
Le président du Parti social démocratique (PSD, majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, sera dimanche le probable candidat de son parti à la présidentielle du 6 septembre prochain au Gabon, selon de sources bien informées du bureau exécutif dudit parti. Avant le Conseil national qui se tient ce samedi à oui clos et l’Assemblée générale de dimanche qui entérinera assurément sa candidature, le président du PSD qui a reçu la presse avant la tenue de ces deux grandes instances décisionnelles de son parti, n’a pas caché ses ambitions mercredi de briguer la magistrature suprême de son pays. ‘’J’ai déjà été candidat en ...
Lire l'article
L'artiste musicien gabonais, Pierre Claver Akendengué offrira un double concert les 2 et 3 mars prochain au Centre culturel français (CCF) de Libreville. L'artiste musicien gabonais, Pierre Claver Akendengué offrira un double concert les 2 et 3 mars prochain au Centre culturel français (CCF) de Libreville. Pierre Claver Akendengué représentera au début du mois de mars l'Afrique au Japon en compagnie du Sénégalais Rose Doudou Ndiaye. « Je veux leur chanter l'Afrique traditionnelle et privilégier la musicalité », a déclaré la vedette gabonaise de la chanson. Mais avant d'aller au pays du soleil levant, ??Le doyen'' de la musique gabonaise a tenu à ...
Lire l'article
Pierre Claver Akendegue en concert au CCF les 4 et 5 juin
Le suppléant du défunt pierre claver Zeng Ebome entre au Palais Léon Mba
Culture / Les artistes gabonais, unis, rendent hommage en chanson à Pierre Claver Zeng
Gabon : La Nation rend hommage à Pierre Claver Zeng
L’Assemblée Nationale rend hommage à l’honorable Pierre Claver Zeng Ebome
Hommage à Pierre-Claver ZENG EBOME
Décès de l’artiste auteur-compositeur et homme politique gabonais Pierre Claver ZENG
France : Une cérémonie religieuse est prévue avant le Départ du Corps de Pierre Claver Zeng au Gabon.
Pierre Claver Maganga Mousavou probable candidat à la présidentielle au Gabon dimanche
Gabon : Pierre Claver Akendengué en concert au CCF les 2 et 3 mars


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Mai 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : Pierre Claver Zeng s’en est allé

  1. Kerena

    19 Mai 2010 a 20:49

    Dommage, c est un homme que je connaissais pour avoir travaille au parlement gabonais, c etait un homme simple et sympathique. Que dieu soutienne sa veuve et ses orphelins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*