Socialisez

FacebookTwitterRSS

Woleu-Ntem : Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem expriment leur ras-le-bol face l’insalubrité dans la ville

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2010
Catégorie(s): Société

Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem ont exprimé leur ras le bol jeudi pour contester contre l’insalubrité grandissante dans la commune où les ordures placées dans des bacs depuis plusieurs semaines n’ont pas été évacuées, a constaté le correspondant de l’AGP.

Pour attirer l’attention des maires respectifs de la commune d’Oyem et du premier arrondissement de cette même ville, les jeunes de ce quartier, situé entre deux autres quartiers, Tsougou-Tsougou et Akouakam, ont déversé sur la chaussée les bacs et les ordures qui ont obstrué la voie, rendant difficile la circulation.

Interrogés par rapport à cet acte, des voix se sont élevées pour en expliquer les motivations.

‘’Ce n’est pas du banditisme, c’est juste pour attirer l’attention des responsables de la ville, notamment ceux chargés de la voirie urbaine, cela fait des semaines que cette poubelle est là, je ne blâme pas ceux qui ont fait cela, nous n’applaudissons pas ce qu’il ont fait mais nous disons que ce n’est pas un geste de banditisme, car nous sommes exposés aux maladies comme le choléra, sans oublier que cette poubelle jouxte les habitations et que ces odeurs nauséabondes inondent nos maisons’’, a indiqué Jean-Jacques, un habitant du quartier.

‘’Nous ne savons pas exactement ceux qui ont posé cet acte, mais nous disons trop c’est trop, ces poubelles ont déjà mis plusieurs semaines ici, et regardez vous-mêmes, la mairie est juste à côté, les responsables de la mairie voient ces ordures qui font sentir mauvais le quartier et ils ne font rien, moi je ne condamne pas ceux jeunes, nous avons appris que ce sont les jeunes qui ont fait cela, mais tout s’est passé la nuit, car c’est seulement ce matin que nous avons découvert la chaussée inondée d’ordures’’, a expliqué un autre riverain.

Ce quartier n’est pas l’apanage de ce phénomène d’ordures ménagères qui a resurgi ces dernières semaines dans la quasi-totalité des quartiers de la commune, phénomène tout de même tout de même étonnant étant entendu que le maire central d’Oyem, Rose Allogho Mengara avait promis de rendre sa ville salubre, après avoir obtenu une dotation, notamment une tractopelle. Les habitants du quartier ‘’Caleçon bar’’, ont aussi profité de cette ire de ceux du Manguier pour demander aux responsables de la commune de penser à eux.

‘’Nous n’osons plus parler, nous sommes déjà fatigués regardez vous-mêmes, cette poubelle est là depuis des années, même le maire Essono Mengue l’a laissée, c’est Dieu qui nous garde car nous sommes exposés aux maladies jour et nuit, et là il y a un CES public, mais cela ne semble même plus déranger, personne ne s’en émeut, comme si c’était naturel et regardez ce lac qui s’est formé, nous ne savons pas si un jour nous serons débarrassés de cette poubelle qui est devenue une véritable décharge publique dans la quartier’’, s’est indignée une jeune dame.

En avril dernier, le maire d’Oyem avait déclaré que dans deux mois la cité devait être débarrassée de ces immondices.


SUR LE MÊME SUJET
Cyrille Obame Oyono, de nationalité gabonaise, la trentaine révolue, a été sauvagement agressé, lundi dernier au quartier d’Andome-Ondzipe à Oyem, par la bande à Pascal Ngomo Asseko. Selon la victime, M. Marcel Nnang, chef du quartier d’Andome-Ondzipe, l’a mandaté d’aller récupérer l’écran plasma, réceptionné par madame Eugénie au mois d’octobre 2011, une dotation du Vénérable François Owono Nguema, qui rentrait dans le cadre d’un usage public. ’’J’étais surpris de voir Ngomo Asseko et sa bande tombés sur moi, en me tabassant comme un vulgaire bandit de grand chemin, avec l’accord du chef adjoint, Mme Eugénie’’, a expliqué Cyrille Obame Oyono. ...
Lire l'article
CAN 2012 : les 1ers recalés de Rohr expriment leur déception dans la presse
Après la publication de la liste des 26 joueurs gabonais qui vont prendre part au match amical contre le Burkina Faso le 19 janvier prochain à Bitam (nord), deux des quatre joueurs non retenus par le coach gabonais, Gernot Rohr, ont manifesté vendredi leurs mécontentements dans la presse. "Je repars mécontent et le cœur amer en inde", a déclaré au quotidien L’Union, Henri Antchouet attaquant de 36 ans sociétaire de "Churchill Brothers SC" (Inde). Antchouet dit "s’être préparé pendant deux ans pour cette Can". Pour sa part, Cédric Mvé Mitsa (en tête des butteurs avec 8 buts cette années et meilleurs ...
Lire l'article
Le concert acoustique intitulé, ‘’le retour de la guitare sèche’’ organisé samedi dernier à Oyem, au palais Omnisports Bongo Ondimba (POBO) à l’initiative du sénateur du département du Woleu, Charles Mba, a séduit le public venu prendre part à cette soirée culturelle animée par des artistes invités et locaux qui ne se sont pas fait prier pour servir un menu constitué, entre autres, de chansons diverses ayant marqué les années 70 et 80 dans le monde musical gabonais, africain et international. Ces artistes invités venus de Libreville et ceux du terroir, Rigobert Malalou (Congolais), Bruno Mba, Arnaud Eyaga, Quentin Minko, ...
Lire l'article
AGP° - ‘’Nous sommes incapables de remettre en l’état la ligne endommagé par le violent orage qui s’est abattu sur Oyem. Ici, sur place, nous ne pouvons rien faire’’, a indiqué M. Kum-Ntsundu, ajoutant toutefois que le prestataire de la SEEG basé à Oyem a déjà commencé à préparer la réfection de ce qui a été endommagé. ‘’Nous attendons tout de Libreville. Donc, entre l’achat du matériel, le transport et la main d’œuvre, ça va coûter entre 120 à 150 millions de FCFA’’, a-t-il dit, soulignant que les dégâts causés par l’orage sont très importants pour la SEEG. Les toitures ...
Lire l'article
La commune de Moanda, ville économique de la province du Haut – Ogooué, située au sud – est du Gabon, jadis considérée comme une référence, croupit dans l’insalubrité totale, alors la 4ème édition de la Tropicale Amissa Bongo passe dans la région. Du centre ville, jusqu’au quartier de la cité ayant bâti sa renommée autour du manganèse, sa principale ressource, Moanda est envahie par de hautes herbes. Les eaux de ruissellement et les immondices sont déversées dans les caniveaux pour la plupart bouchés, faute d’entretien. « Moanda n’est plus la belle ville d’autrefois », a regretté une commerçante ajoutant ...
Lire l'article
Une délégation du Ministère de l’environnement séjourne depuis quelques jours dans la province du Woleu-Ntem (Nord) pour établir un audit sur la gestion des ordures biomédicales et ménagères . « Plusieurs personnes souffrent de diarrhée et de problèmes de peau » , a diagnostiqué le médecin chef du Centre médical de Mitzic. Selon lui, cette situation découle de la pollution des cours d’eau qui avoisinent les unités industrielles installées dans la zone. La mission du ministère de l’environnement est conduite par le directeur des études, Rodrigue Abourou Otogo. Elle sillonne depuis quelques jours les départements de l’Okano (Mitzic) du Ntem (Bitam) et ...
Lire l'article
Le directeur général de La Poste gabonaise, Alfred Mabika Mouyama, vient d’achever une tournée dans les principales localités du Woleu-Ntem pour promouvoir les nouveaux services proposés aux populations. Les responsables de La Poste ont présenté le mandat express international (MEI), le crédit de rentrée scolaire ainsi que les services traditionnels qui sont susceptibles de désenclaver l’intérieur du pays dans le cadre de la nouvelle politique de l’institution axé sur le développement d’un service public de proximité. La Poste s’attèle aux chantiers de la décentralisation avec le développement et la diversification de ses services de proximité. Le patron de l’institution, Alfred ...
Lire l'article
Depuis deux semaines, la province du Woleu – Ntem (nord), qui voit battre le rappel de ces fils et filles en ce temps de vacances, vit au rythme des cérémonies de retrait des deuils. A Oyem, en ville ou en milieu rural, le constat est le même. Des retraits de deuils sont organisés un peu partout. Des voies publiques sont barrées pour la circonstance. D’Adjougou en passant par le quartier sud, Peloton, Akouakam… des danses traditionnelles égaient l’assistance, de jour comme de nuit, aux sons des tambours et des chants la cité. « Chez nous dans le Woleu, la fin du mois de ...
Lire l'article
Selon le budget général de l’exercice 2008, le gouvernement gabonais a prévu 8.784.658.900 francs CFA au compte de la subvention de l’Etat dans le cadre de la gestion des ordures ménagères en vue de lutter efficacement contre l’insalubrité publique dans les différentes communes du Gabon, a constaté GABONEWS. Voici quelques détails de cette subvention. En ordre d’importance, la commune de Libreville vient en tête avec une bagatelle somme de 4.191.000.000 francs CFA prévus pour cette année par le gouvernement en guise de subvention pour la gestion des ordures ménagères. En deuxième position vient la commune de Port-Gentil avec ...
Lire l'article
Le Collectif des commerçants du marché Mont Bouët, l’un des plus grands du Gabon, réuni au sein du Syndicat national des commerçants du Gabon (SYNACOGA) et l’Association des consommateurs du Gabon, ont donné un point de presse conjoint, samedi dans les jardins de la Peyrie à Libreville, en vue d’exprimer leur soulagement après l’annonce de la mesure de suspension jusqu’à nouvel ordre, des contrôles au sein des marchés de la capitale gabonaise. Mesure prise par les responsables de la Délégation spéciale de la Commune de Libreville, arrivés à la tête de la mairie après la fin du mandat des élus ...
Lire l'article
Agression sauvage au quartier d’Andome-Ondzipe à Oyem
CAN 2012 : les 1ers recalés de Rohr expriment leur déception dans la presse
Woleu-Ntem-culture : Un concert acoustique ‘’le retour de la guitare sèche’’ séduit le public à Oyem
WOLEU-NTEM : Le violent orage qui s’est abattu sur la ville d’Oyem va coûter près de 150 millions de FCFA à la SEEG
Gabon: La ville de Moanda croupit dans une insalubrité absolue
Gabon: Pollution autour des unités industrielles dans le Woleu-Ntem
Gabon : La Poste fait sa campagne dans le Woleu-Ntem
Gabon: Les cérémonies de retrait de deuils battent leur plein dans le Woleu – Ntem
Gabon: Insalubrité publique: Près de 8 milliards de FCFA pour la gestion des ordures ménagères dans tout le Gabon
Gabon: Les commerçants de Libreville expriment leur soulagement après la suspension des contrôles dans les marchés

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*