Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sommet Afrique France : Sous le signe du renouveau

Auteur/Source: · Date: 1 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique,Françafrique,Monde

Le 25ème sommet Afrique- France s’est ouvert hier à Nice, au Sud de la France, en présence de trente-huit chefs d’Etat, dont le président gabonais Ali Bongo Ondimba, sous le signe du renouveau de la relation franco-africaine.

A l’ouverture de ces assises marquées également, pour la première fois dans l’histoire de ces rencontres qui ont débuté en 1973, par l’implication des forces vives françaises et africaines du monde économique et social venues des différentes régions du continent noir.

Le président Nicolas Sarkozy a souhaité que la nouvelle relation Afrique- France soit une «relation décomplexée», «une relation partenariale et tournée vers le futur», comme pour bien marquer la rupture avec le passé, dont le modèle n’est plus compris par les nouvelles générations d’Africains, comme d’ailleurs, par l’opinion publique française. Il s’agit donc de refonder les relations Afrique-France en prenant en compte les changements en cours en Afrique.

L’une des premières actions énoncées et répondant à cette préoccupation porte sur la place que doit jouer l’Afrique dans le concert des Nations. Dans son discours fortement applaudi par l’ensemble des dirigeants africains présents dans l’auditorium de l’Acropolis, palais des congrès de la ville de Nice, le chef de l’Etat français, dont c’est le premier Sommet Afrique- France, s’est fait le défenseur d’une Afrique présente dans les grands organismes internationaux, notamment au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Un des trois thèmes politiques au menu. Revendications africaines
Cette thématique l’a amené à souhaiter la fin de l’hypocrisie, et à envisager plus de clarté et de sincérité en ouvrant une sérieuse discussion sur ce sujet. Car Sarkozy estime absolument anormal que l’Afrique ne compte aucun membre permanent du Conseil de sécurité. «Il faut être clair si on se dit ami de l’Afrique. Il faut être prêt à faire une place à l’Afrique dans la gouvernance mondiale (…) aucun, absolument aucun des grands problèmes auxquels notre monde est confronté ne pourra trouver de solution sans la participation active du continent africain». «Le Conseil de sécurité de l’ONU doit être reformé». Le président français a promis, par ailleurs, des «initiatives» lors de la présidence française du G20 qui commence en fin d’année.
En effet, au sein de cette instance suprême de l’organisation onusienne, les Africains ne disposent actuellement que de trois sièges de membre non permanent, l’un d’eux étant occupé pour les deux prochaines années par le Gabon. Ce continent réclame, à juste titre, quatre postes supplémentaires, deux permanents avec droit de veto et deux non permanents. Le Conseil de sécurité est composé de cinq membres permanents (Etats-Unis, France, Grande Bretagne, Chine, Russie) et dix non permanents élus pour deux ans.

Il n’a été reformé qu’une fois en 1963 lorsque quatre nouveaux sièges non permanents ont été créés. Plusieurs tentatives de réforme vaines ayant été enregistrées ces dernières années, les Africains qui ne désarment pas pour autant par la voix du président égyptien Hosni Moubarak, co-président de ce 25ème Sommet. Il a plaidé, lui aussi, hier dans son allocution, pour une meilleure représentation de l’Afrique, en déclarant que « nous voulons à tout prix mettre fin à la marginalisation dont souffre le continent africain, pour qu’il puisse participer d’une façon claire et forte à la prise de décisions politique, économique, au niveau international ». Les débats auront été vifs lors de la réunion ministérielle de la veille, en raison des positions quelque peu tranchées des Africains, mais la France s’emploie à trouver une solution même si les discussions doivent se poursuivre. 


SUR LE MÊME SUJET
La France signe pour 71 mlns d’euros de contrats au Gabon
La France et le Gabon ont signé deux contrats commerciaux d'une valeur de 71 millions d'euros lors de la visite effectuée ce week-end par le Premier ministre François Fillon dans cette ancienne colonie française. Libreville a notamment conclu un accord de 48 millions d'euros avec ETDE, la branche de Bouygues (BOUY.PA: Cotation) spécialisée dans les infrastructures électriques, en vue de l'extension du réseau à 110 villages de la partie nord du pays, indique un communiqué du gouvernement gabonais. Le deuxième contrat, d'une valeur de 23 millions d'euros, concerne l'exploitation durable de quelque 39.000 hectares de forêt par le groupe Lignafrica, une coentreprise ...
Lire l'article
Le 25ème Sommet Afrique-France s’est achevé mardi à Nice sur une déclaration finale soulignant la nécessité de renforcer les relations entre la France et l’Afrique par la création d'un partenariat fondé sur les intérêts partagés et une confiance mutuelle. Après deux jours de discussion à huis clos entre les 36 chefs d’Etat et des entretiens thématiques auxquels ont été conviées les forces vives du monde économique, ils ont pris un certain nombre d’engagements et appelé notamment à œuvrer de part et d’autre pour l’intégration de l’Afrique dans le jeu planétaire. C’est ainsi que sur l’importance de la participation du continent dans le ...
Lire l'article
par Xavier Monnier. Les sommets valent aussi par leurs mets. Et leurs valets… Les 24 heures officielles de la rencontre Afrique-France à Nice peuvent aussi se résumer à ses déjeuners et dîners. Fidèle à la tradition culinaire tricolore, les hôtes français ont voulu régaler leurs convives africains, 38 chefs d’Etat et 5 chefs de gouvernement. Premier à dégainer, juste avant l’ouverture officielle des débats, Bernard Kouchner, plus ministre des factures que des Affaires étrangères. Un dîner pour achever les houleux débats du dimanche 30 mai 2010 avec ses homologues africains. Le seul instant du sommet où les saillies ont pullulé et ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo s’est envolé le 30 mai pour Nice, en France, où il prend part du 31 mai au 1er juin au 25e sommet France-Afrique, son premier depuis son investiture le 16 octobre 2009. La place de l'Afrique dans la gouvernance mondiale, la paix et la sécurité du continent mais aussi les grands dossiers internationaux comme le réchauffement climatique sont au cœur de ce Le 25e sommet France-Afrique tient ses assises du 31 mai au 1er juin à Nice, en France. C’est dans cette optique que le chef de l’Etat gabonais a quitté Libreville le 30 mai ...
Lire l'article
Par Elise Colette, envoyée spéciale à Nice. Le premier sommet Afrique-France de Nicolas Sarkozy s'ouvre à 14 heures, ce lundi 31 mai, à Nice. Le président français y accueille 38 chefs d'Etat et de gouvernement. « Trente-huit chefs d'Etat et de gouvernement seront présents. C'est exactement le même nombre que lors du dernier sommet de Cannes, en 2007 », tient-on à préciser à l'Élysée. Sous-entendu : Nicolas Sarkozy ne fait pas moins bien que son prédécesseur, Jacques Chirac, que l'on disait pourtant plus proche des Africains. Alors que, depuis plusieurs années, la perte d'influence de la France en Afrique est constatée et commentée, ...
Lire l'article
Le 25ème sommet France-Afrique s’ouvre lundi à Nice dans le sud de la France, en présence de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement africains et du président français, Nicolas Sarkozy, hôte du sommet, a constaté surplace l'envoyé spécial de l’AGP. La ville de Nice, dont le maire est Christian Estrosi, par ailleurs, ministre chargé de l’Industrie dans le gouvernement français, abrite le 25ème Sommet Afrique- France qui s’achève mardi. 52 Etats africains, dont le Gabon, sont conviés à ce rendez-vous qui verra, ce lundi après-midi à la cérémonie d’ouverture à l’Acropolis, la participation de plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement, des ...
Lire l'article
Le XXVe Sommet Afrique - France a lieu cette année à Nice du 31 mai au 1er juin 2010. 52 Etats africains sont invités à participer aux discussions, ainsi que les représentants de l’Union européenne, de l’Organisation Internationale de la Francophonie, de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, de la Commission de l’Union africaine et de la Banque mondiale. Le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, tiendra trois réunions à huis clos avec l’ensemble des chefs d’Etat et de gouvernement sur les enjeux politiques majeurs du 21ème siècle : la place de l’Afrique dans la gouvernance mondiale ; ...
Lire l'article
Un sommet réunissant les chefs d'Etats africains et français se tiendra à Nice du 24 au 31 mai, a indiqué lundi à l'AFP Christian Estrosi, maire de la ville et ministre de l'Industrie. Nice déjà organisateur des Jeux de la Francophonie Le sommet devait initialement se dérouler en février à Charm El Cheikh, en Egypte, avant qu'il ne soit décidé de le tenir en France. "Je m'en réjouis car cela signifie que nous sommes de plus en plus identifiés comme un lieu de grandes rencontres internationales", a dit M. Estrosi, évoquant la capacité hôtelière de sa ville, sa dimension culturelle, son aéroport international, ...
Lire l'article
Le parquet de Paris va s'opposer à l'ouverture d'une information judiciaire après une plainte visant trois chefs d'Etat africains soupçonnés de posséder en France des biens immobiliers financés par de l'argent public détourné, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Déposée le 2 décembre par les associations Transparency International France (TI) et Sherpa ainsi qu'un ressortissant gabonais, cette plainte avec constitution de partie civile concerne les chefs de recel de détournement de fonds publics, de blanchiment, d'abus de bien social, d'abus de confiance et de complicités. Elle vise "les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en ...
Lire l'article
La Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose est l’occasion pour la communauté internationale de faire un bilan d’étape dans la croisade lancée depuis les années 50 avec la concours de l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) contre ce qui se révèle aujourd’hui comme la deuxième cause de mortalité au sein des populations, après le VIH-Sida avec 9 millions de cas en 2008. Depuis 1990, estimait l’OMS en 2005, les cas de tuberculose ont été multipliés par quatre dans 18 pays africains et la maladie tue chaque année 540.000 personnes sur le continent soit 1.500 personnes par jour. Le mal aurait ...
Lire l'article
La France signe pour 71 mlns d’euros de contrats au Gabon
Sommet France Afrique : Une déclaration forte
France Afrique, mets et valets du sommet
Gabon : Ali Bongo participe à son premier sommet France-Afrique
Sommet Afrique-France : la toute première fois pour Sarkozy
Ouverture à Nice du 25ème sommet France-Afrique (Par Lin-Joël NDEMBET)
Sommet Afrique – France : liberté de la presse, l’Afrique à deux vitesses
Le sommet France-Afrique du mois de mai aura lieu à Nice
France – Afrique: Biens de présidents africains en France: le parquet opposé à une enquête
Gabon: La Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose célébrée sous le signe de la mobilisation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique,Françafrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*