Socialisez

FacebookTwitterRSS

Education / Les enseignants sont d’accords pour suspendre la grève d’avertissement, selon le modérateur de la CONASYSED

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2010
Catégorie(s): Education

Le nouveau modérateur du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), Alain Mouagouadi, au sortir de la séance de travail avec le gouvernement, ce mercredi, à Libreville, a déclaré au reporter de GABONEWS que « les enseignants sont d’accords avec le principe de suspendre la grève d’avertissement de trois jours, déclenché lundi dernier ».

Au terme de la réunion de travail – enseignants gouvernement – l’on a noté une réelle volonté de renouer avec le dialogue de part et d’autre. Car, précise le modérateur, « cela fait trois mois que nous n’avons pas eu de réunion du comité de suivi et en moins d’un mois, nous aurons deux réunions: celle que nous avons eu aujourd’hui et la prochaine fixée au 30 juin ».

Selon certaines indiscrétions, le collège des pairs travaille actuellement avec deux conseillers du ministre de l’Education nationale afin de sortir un projet de décret qui pourrait passer en Conseil des ministres ce jeudi.

« C’est sur ces points, entre autres, que nous avons demandé aux enseignants de se prononcer et en ce moment, ils sont d’accord avec le principe de suspendre la grève d’avertissement de trois jours, et attendre le suivi de toutes les décisions qui ont été prises, de commun accord », a soutenu  Alain Mouagouadi.

Les enseignants ont, jusqu’à mardi dernier encore, perturbés le bon déroulement des épreuves sportives du baccalauréat qui avaient bien commencées un jour auparavant.

La CONASYSED avait indiqué lundi dernier que, les raisons d’être de ce mouvement sont d’amener le gouvernement à résoudre les préoccupations relatives au maintien des taux de vacation à 5000 francs, la reprise des réunions du comité de suivi du protocole d’accords gouvernement-enseignants.

Aussi, ils avaient cependant, reprisé l’impact que pourrait avoir ce mouvement d’humeur sur le déroulement des différents examens et la fin de l’année scolaire dans notre pays. 


SUR LE MÊME SUJET
La grève illimitée d’une semaine, reconductible lancée par la convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ce lundi sur le territoire national pour réclamer « le rétablissement des salaires de neuf leaders syndicaux qui ont été suspendus arbitrairement » par le ministre de l'Education « sans notification et cela depuis trois mois », a été partiellement suivie dans les établissements de la capitale gabonaise. A Libreville la capitale gabonaise, ce lundi, on a pu constater dans certains établissements publics du secondaire comme du primaire que de nombreux enfants étaient en classe en compagnie de leurs enseignants. Cependant, certains ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), a déclenché lundi dernier, au terme d’une Assemblée générale, une grève d’avertissement de trois jours, afin d’amener le gouvernement à reconsidérer la plate forme revendicative des enseignants. Selon la base, « avec ou sans prime incitative à la fonction enseignante (PIFE) le mouvement tiendra jusqu’à mercredi ». En effet, pour les leaders de ce syndicat, les raisons d’être de ce mouvement sont d’amener le gouvernement à, entre autres, résoudre les préoccupations relatives au maintien des taux de vacation à 5000 francs, la reprise des réunions du comité de suivi du protocole d’accords gouvernement-enseignants. Les ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l'Éducation (CONASYSED), a menacé, lors de l’Assemblée générale du 26 mai dernier, d'observer un gèle de cours dans les différents établissements publics à travers une grève d'avertissement de 72 heures qu'elle entend entamer, dès le 31 mai prochain, si le dialogue avec le gouvernement n'a pas repris. Les enseignants fédérés au sein de la Convention Nationale des Syndicats de l'Education (CONASYSED) réunis à leur siège de la peyrie, ont menacé de faire à nouveau grève dans le but d'amener le gouvernement à réagir et à donner satisfaction totale à leurs doléances, afin d’abonder dans ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis en Assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de reprendre leur mouvement de grève suspendue le 15 janvier dernier. Les enseignants accusent le gouvernement qui n’aurait pas respecté le protocole d’accord signé le 13 janvier 2009 et qui avait entraîné la suspension de la grève. « Rien n’a été fait depuis 5 mois. Nous avons laissé le temps au gouvernement pour traiter des situations administratives », a déclaré Ghislain Médard Mba, modérateur. La reprise des cours est conditionnée entre autres par le paiement effectif de la ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), regroupant neuf des onze syndicats d’enseignants du public ayant appelé à la grève au Gabon, a maintenu, mercredi, la pression sur le gouvernement et a appelé à une ’’journée morte’’ jeudi, a constaté l’AGP. ’’Cette fois-ci, c’est nous qui lançons un ultimatum au gouvernement pour l’inciter à négocier. Nous déclarons jeudi, journée morte’’, a lancé Simon Ndong Edzo, porte- parole de la Conasysed, au cours d’une assemblée générale qui a regroupé plus d’un millier d’enseignants du primaire et du secondaire. ’’Nous demandons au gouvernement de cesser de nous divertir. Ce n’est que le ...
Lire l'article
L’inspecteur de la circonscription du Haut-Ogooué Sud, Noël Poupy a demandé mardi aux enseignants relevant de sa zone de faire leur grève avec la manière afin de ne pas exposer les apprenants, a constaté un journaliste de l’AGP. « Vos revendications sont fondées, mais vous devez avoir le souci des enfants, dès lors que le gouvernement de la République vous a donné des garanties pour la résolution des points inscrits dans votre cahier de charges », a déclaré Noël Poupy. Cet appel aux bonnes manières a été lancé lors de la visite qu’il a effectuée sur le terrain pour se rendre compte ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a menacé de suspendre les salaires des enseignants en grève depuis la reprise des cours le 6 octobre dernier, a appris APA lundi de source sûre. Dans une note circulaire dont APA a pu obtenir copie, M. Menga demande aux responsables des établissements primaires et secondaires d’utilité publique de lui faire parvenir les noms, suivi des numéros matricules des agents grévistes, avant le 15 octobre, pour lui permettre d’entamer la procédure de suspension des salaires de ceux d’entre eux qui sont rémunérés par la fonction publique. Pour leur part, les enseignants stagiaires solidaires du ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Education / La CONASYSED lance une grève d’une semaine, reconductible
Education/ La CONASYSED a amorcé une grève d’avertissement de trois jours
Education / La CONASYSED veut entrer en grève le 31 mai prochain
Gabon: Education nationale / La CONASYSED de nouveau en grève
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève
Education : Les enseignants maintiennent la pression sur le gouvernement et poursuivent leur grève
Gabon: Education :Un inspecteur demande aux enseignants de sa zone de faire grève avec la manière
Le gouvernement menace de suspendre les salaires des enseignants grévistes au Gabon
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*