Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La CAISTAB planche sur ses états financiers

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2010
Catégorie(s): Economie

Après une première réunion en avril où l’aspect financier n’a pu être abordé, le comité de gestion de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) s’est une nouvelle fois réuni le 1er juin à Libreville pour examiner son bilan financier de 2007 au premier trimestre 2010, qui fait ressortir plusieurs irrégularités.

Le comité de gestion de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) a tenu une nouvelle assemblée générale le 1er juin à Libreville après sa réunion d’avril dernier. Il s’agissait pour le comité de faire le bilan financier des activités de la CAISTAB allant de la période 2007 au premier trimestre 2010

Mais à l’issue du conclave, il ressort un bilan plutôt mitigé des comptes de la CAISTAB sur les 10 dernières années, selon le rapport du commissaire aux comptes.

«Le rapport du commissaire aux comptes a été un peu entaché du passé, parce que depuis 10 ans la caisse n’a pas tenu de comités de gestion, donc les comptes n’ont pas été du tout regardés. Et c’est pourquoi aujourd’hui, on a eu un rapport du commissaire aux comptes très dur qui a refusé la certification des comptes», a expliqué le président du comité de gestion de la CAISTAB, Félix Onkeya.

La direction générale de la CAISTAB et le comité de gestion ont à cet effet décidé d’un commun accord de commanditer un audit stratégique qui devrait permettre de scinder la gestion antérieure et actuelle de la caisse. Selon monsieur Onkeya, l’issue de «cet audit permettra d’engager des mesures fortes de redressement de la CAISTAB.

Lors de sa première réunion, le comité de gestion de la CAISTAB avait planché sur les perspectives de gestion et de développement de la filière café-cacao, tablant sur une production jumelée de plus de 3000 tonnes d’ici 2014 avec un ambitieux plan de relance par la réhabilitation des anciennes plantations ; l’apport en matériel végétal performant et la création de nouvelles pépinières ; la création de nouvelles plantations avec association de cultures ; l’encadrement et l’organisation des planteurs ; la lutte phytosanitaire ; la promotion de la filière auprès des investisseurs potentiels ou encore la promotion de la consommation locale. 


SUR LE MÊME SUJET
La Caisse de Stabilisation et de Péréquation (CAISTAB) est préoccupée par le problème du transport, de distribution et de vente du gaz butane dans les zones rurales et les localités de l'intérieur du pays, souvent confrontées à des ruptures de stocks et à un renchérissement des prix. Alors que le gouvernement a fixé le prix de la bouteille de gaz butane de 12,5kg à 5450 FCFA, dans l’arrière pays certains revendeurs dépassent largement cette barre. Une délégation de la CAISTAB a séjourné la semaine dernière à Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga, dans le sud du Gabon, pour une ...
Lire l'article
La Caisse de Stabilisation et de péréquation (CAISTAB), a mobilisé plus de 1700 jeunes dans le nord du pays pour la réhabilitation des plantations de café-cacao dans la province du Woleu-Ntem (nord), en vue de relancer la culture de rente dans cette partie du pays, a-t-on appris auprès d’une source concordante. Le projet est initié par le gouvernement de la République et mis en branle sur le terrain par la direction générale de la Caisse de Stabilisation et de péréquation du Woleu-Ntem. Cette opération de réhabilitation des plantations de café-cacao dans les villages du septentrion concerne plus de 1700 jeunes qui seront ...
Lire l'article
Une vingtaine d’agents de la main d’oeuvre non permanente de la délégation de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) a entamé une grève, lundi dernier, pour exiger le paiement de quatre mois d’arriérées de salaires, a appris l'AGP. Brandissant des pancartes sur lesquelles on peut lire "Pas d’argent, pas de travail jusqu’à nouvel ordre", "quatre mois d’arriérés de salaires, c’est trop"..., les grévistes ont barricadé le bureau de l’agent comptable et celui du responsable provincial de la CAISTAB, Raphaël Onguiti, qui n’a plus été aperçu depuis lors. "C’est une situation déjà connue du ...
Lire l'article
Le Directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Mathias Otounga Ossibadjouo, face à la parution de nombreux articles dans les journaux, après le siège du dernier Comité de gestion, après plus de 12 ans, a tenu à s’expliquer, dans un point de presse, samedi dernier, afin d’éclaircir l’opinion sur la gestion de cette entité, tout en affirmant qu’un audit viendra « donner la vérité des chiffres ». A l’entame de ce point de presse, le directeur général de la CAISTAB a tenu à préciser que cette pratique conviviale, bilatérale, avec les médias avait été instaurée depuis sa ...
Lire l'article
L’audit commandité par les membres du Comité de gestion de la Caisse de Stabilisation et de Péréquation (Caistab), qui se sont réunis lundi dernier à Libreville, a « refusé la certification des comptes » de l’institution suite à la non « tenue d’un comité de gestion depuis plus de dix ans ». Selon le secrétaire du comité de privatisation et président du comité de gestion de la caisse café-cacao, Félix Onkéya, cette situation explique le « déséquilibre dans les comptes » de l’entreprise. Cet audit a été commandité en vue de faire le bilan couvrant la période de 2007 au premier trimestre 2010 dans le fonctionnement de cette ...
Lire l'article
Les ingénieurs de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) ont récemment pris part à Oyem, chef-lieu du Woleu-Ntem, à un atelier de formation aux techniques de greffage et de bouturage des plants de cacao et de café. Cette formation doit permettre aux experts de la CAISTAB de se familiariser avec des techniques susceptibles d’améliorer le rendement des cultures de cacao et de café sur l’étendue du territoire national, dans le cadre du développement du secteur et de la diversification de l’économie nationale. La capitale provinciale du Woleu-Ntem, Oyem, au nord du pays, a récemment abrité un atelier de ...
Lire l'article
Une délégation de la Caisse nationale de stabilité et de la péréquation (CAISTAB) séjourne à partir de ce lundi dans certaines localités de la province de la Ngounié (Centre sud), en vue de l'achat du Café et du Cacao dans cette province du pays. En effet, selon cette source, environ un tiers de la population dans ces localités vit directement ou indirectement du cacao et du café. Ainsi, au Gabon, le café et le cacao représentent 20% des recettes d'exportation, et les responsables de la CAISTAB dont le directeur, Mathias Ossibadjouo, récemment primé pour les efforts fournis entendent véritablement redynamiser ce secteur ...
Lire l'article
La Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) a été récompensée par le Réseau des professionnels de la communication pour l’intégration (REPCIAF) grâce aux réformes qui ont été menées par la nouvelle direction de cette structure dirigée par Mathias otounga Ossibadjouo, a rapporté le Quotidien l’Union. Crée comme observatoire de l’évolution des structures économiques du continent, le REPCIAF a récompensé la CAISTAB dont le directeur a été qualifié d’« archétype de bosseur intègre et modèle » pour le traitement administré à cette structure dès son arrivée se traduisant par le « retour de la confiance, aussi bien parmi les usagers ...
Lire l'article
Le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie des Finances, du Budget et de la Privatisation, chargé dernier dans les locaux du ministère, la cérémonie de clôture de la deuxième édition des Journées du contrôleur financier après deux jours d’intenses travaux durant lesquels les experts financiers gabonais et français ont donné de nombreuses recommandations qui permettrons d’améliorer la gestion des finances publiques. Améliorer la compréhension des règles et procédures de contrôle de la direction générale du contrôleur financier (DGCF), pour une gestion plus efficace de crédits budgétaires, il en ressort que les contrôleurs financiers devront avoir comme meilleur instrument le respect ...
Lire l'article
La Caisse nationale de stabilisation et de péréquation (Caistab) a initié du 4 au 7 avril derniers à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, avec la collaboration de l'Institut Français du Pétrole (IFP), un séminaire national sur l'économie pétrolière destiné à améliorer la gestion et la redistribution des produits pétroliers. Le séminaire national sur l'économie pétrolière organisé par la Caisse nationale de stabilisation et de péréquation (Caistab) en collaboration avec l'Institut Français du Pétrole (IFP) s'est achevé après quatre jours de travaux le 7 avril dernier à Franceville, dans la province du Haut Ogooué. Ce séminaire à permis aux agents des ...
Lire l'article
La CAISTAB préoccupée par la distribution du gaz butane à l’intérieur du pays
CAISTAB: Plus de 1700 jeunes mobilisés pour la réhabilitation des plantations de cacao et café dans le nord du Gabon
Grève d’une catégorie d’agents de la CAISTAB à Makokou
Gestion de la CAISTAB: un audit pour « donner la vérité des chiffres »
Bonne gouvernance: un audit en vue d’une meilleure gestion de la CAISTAB
Gabon : La main verte de la CAISTAB pour le cacao et le café
Gabon: La CAISTAB dans la Ngounié pour l’achat du cacao et du café
Gabon: Café/Cacao: la CAISTAB récompensée pour ses réformes
Gabon: Le séminaire des contrôleurs financiers s’achève sur une note de satisfaction à Libreville
Gabon : La Caistab se lance dans la vulgarisation de la gestion des hydrocarbures


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*