Socialisez

FacebookTwitterRSS

Alliances politiques : Paul Mba Abessole est un fin stratège politique (Par Lucien MINKO)

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Le positionnement actuel du leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG) pose problème à ses anciens alliés pendant la période de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Candidat à ce scrutin, Mba Abessole s’est désisté à la deuxième semaine de la campagne électorale de quinze jours, en faveur du candidat indépendant André Mba Obame.

La côte de popularité de l’ancien ministre de l’intérieur montait alors crescendo grâce à sa télévision privée TV+. D’où les ralliements en sa faveur, à quelques jours du scrutin. En s’alignant derrière Mba Obame, le Premier ministre démissionnaire Jean Eyéghé Ndong, l’ancien ministre des mines Casimir Oyé Mba et le leader du RPG, Paul Mba Abessole, pour ne citer que ces trois personnalités, répondaient à l’appel lancé pour une candidature unique de l’opposition. Mais les ralliements à Mba Obame ne sont pas passés comme une lettre à la poste.

Loin s’en faut. Et pour comprendre le positionnement actuel du leader du RPG, il convient d’en rappeler succinctement les péripéties. Selon des sources très bien informées, il aura fallu toute une nuit de négociations pour que le consensus se fasse sur Mba Obame. Selon les mêmes sources, l’ancien ministre de l’intérieur est allé aux négociations avec un avantage non négligeable. Il avait déjà «retourné» quelques candidats. Ceux-ci lui étaient donc d’ores et déjà acquis.

Restaient à convaincre les deux autres dissidents du PDG et le leader du RPG. La tâche s’est révélée plutôt ardue. Disposant d’un appareil politique représenté sur l’échiquier national, Mba Abessole ne comprenait pas que tous les candidats de l’opposition présents aux pourparlers ne puissent pas s’aligner derrière son parti politique. Après avoir vainement tenté de leur faire entendre raison, il a fini par abdiquer.

La nuit des longs couteaux

De guerre lasse, il s’est résigné. Aussi, pour ne pas être taxé d’empêcheur de tourner en rond, Mba Abessole s’est mis hors jeu de la course alors engagée pour une candidature unique de l’opposition. En s’écartant, il n’a toutefois pas manqué d’indiquer que la balle était désormais dans le camp des trois dissidents du Parti démocratique gabonais (PDG), les trois poids lourds présents dans la salle. Autrement dit, le candidat unique de l’opposition, du moins celle représentée aux négociations, devait être choisi entre Oyé Mba, Mba Obame et Eyéghé Ndong.

Là encore l’équation s’est révélée particulièrement difficile. C’est alors qu’au plus fort des négociations de cette véritable nuit des «longs couteaux», l’ancien ministre des mines, visiblement fatigué puisque rentrant d’un meeting éreintant à Mouila, a proposé que l’on passe au vote. C’était l’erreur à ne pas commettre, la salle étant pratiquement acquise à l’ancien ministre de l’intérieur. Aussitôt dit, aussitôt fait, Oyé Mba a été lui-même le premier à voter. Après avoir déposé son bulletin sur la table, il s’est levé et a quitté la salle. Non sans avoir lancé au seuil de la porte qu’il était favorable à n’importe quel verdict qui sortirait des urnes. Le dépouillement a prouvé plus tard que l’ancien ministre des mines a été le seul à avoir voter pour l’ancien Premier ministre, son oncle Eyéghé Ndong. Comme on pouvait s’y attendre, le reste des suffrages s’est porté sur André Mba Obame qui avait déjà préparé le terrain en conséquence.

C’est du moins ce qu’ont rapporté certains témoins ayant assisté aux négociations qui se sont déroulées au QG de campagne du candidat Jean Eyéghé Ndong, dans un bas-fond du quartier London. Un communiqué a été rédigé, au petit matin, à l’issue du vote, pour annoncer le nom du candidat unique retenu par l’opposition. Le texte a été signé par tous les protagonistes alors présents, sauf Oyé Mba rentré prématurément chez lui pour se reposer. N’ayant pas apposé sa signature sur le document, l’ancien ministre des mines a estimé par la suite qu’il n’était pas lié par la décision prise derrière lui, bien qu’ayant donné son accord de principe.

La surprise a donc été grande lorsqu’il s’est fendu le lendemain matin d’une déclaration à la presse, clamant qu’il ne se reconnaissait pas dans le choix qui a été fait dans la nuit, alors qu’il avait rassuré les uns et les autres de son adhésion totale au processus. En outre, le jour de l’élection, quelques heures avant le début du vote, le même Oyé Mba a annoncé, toujours par voie de presse, qu’il retirait sa candidature. Si ce n’est pas être versatile qu’est-ce alors? Stratégie politique
On peut également taxer de versatile tous ceux qui, pour une raison ou une autre, ont quitté le PDG, après en avoir largement profité. Une fois fortune faite, ils n’ont pas hésité à prendre leur distance ou à rompre les amarres avec cette formation politique et s’opposer à ses options. Quelles que soient les raisons évoquées par les uns et les autres, le constat de la trahison est bel et bien établi.

Comme quoi, en politique, la constance n’est pas une qualité en tant que telle. Et il est tout à fait inutile de chercher à prendre au mot un homme politique. L’envergure d’un politicien se mesure à son habileté, à sa capacité de s’adapter au contexte du moment, à pouvoir se sortir des situations, même celles qui semblent perdues d’avance. Ainsi qu’à sa propension à pouvoir rebondir, le moment opportun.

Mba Abessole excelle dans cet art. D’où les griefs et les récriminations contre lui. Toutefois, il y a une constante chez Mba Abessole: il n’a jamais accepté de saborder son parti politique. Pourtant ce ne sont pas les occasions de le faire qui ont manqué. Combien de leaders politiques n’ont pas hésité à franchir le rubicond, en fondant leur formation dans le PDG? Une fois terminée l’élection présidentielle, couronnée par la victoire du candidat du PDG Ali Bongo Ondimba, il fallait vraiment être bien naïf pour croire que le leader du RPG allait demeurer dans le «front du refus du coup d’Etat électoral», formé, après le scrutin, par la plupart des candidats malheureux.

Un front qui a évolué entre-temps pour devenir l’Union nationale (UN). Ceux qui ont pensé un seul instant que Mba Abessole pouvait accepter de fondre son parti dans l’UN se sont largement trompés. Ils n’ont pas compté avec l’indépendance d’esprit qui caractérise le leader du RPG. Visiblement, Mba Abessole n’aime pas s’enfermer dans un schéma. Encore moins jouer les moutons de panurge. Sa stratégie politique, comme il a d’ailleurs eu lui-même à l’expliquer un jour, avec sa verve habituelle, est celle du chasseur embusqué qui a repéré un singe. Lorsque le primate change de branche, le chasseur ne reste pas le fusil en l’air, il suit le singe avec le canon de son arme. Ainsi parle Mba Abessole, ainsi se comporte l’homme politique qu’il est. Ainsi peuvent s’expliquer ses revirements. Cette manière de ne pas être figé fait de lui un homme du compromis, d’ouverture et du consensus. Le plus grand mérite de Mba Abessole c’est de ne pas enliser le débat politique ou l’enfermer dans des querelles des clochers.

Il a compris qu’il ne sert strictement à rien de s’arc-bouter dans une position irréductible dont on ne sait trop bien sur quoi elle doit déboucher. Au contraire, il faut enrichir le débat démocratique, faire des concessions pour décrisper la scène politique nationale qui en a bien besoin. La politique est un jeu. Elle ne doit pas se transformer en une arène où s’entredéchirent des citoyens aveuglés par la haine et le tribalisme, les intérêts partisans et les égoïsmes personnels.

Pour exister et durer en politique, il faut avant tout être démocrate, disposer d’une stratégie, être rusé et avoir une dose de roublardise dans sa gibecière. Mba Abessole est de ceux qui l’ont compris. Désormais situé au centre de l’échiquier politique nationale, le leader du RPG se positionne comme l’interface entre le pouvoir et l’opposition. L’avenir nous édifiera.

Lucien MINKO
 


SUR LE MÊME SUJET
Législatives 2011 / Probable retour de Paul Mba Abessole à l’Assemblée Nationale
Absent de la 11ème législature des députés à l’Assemblée Nationale, le président fondateur du Rassemblement Pour le Gabon (RPG, majorité), Paul Mba Abessole, pourrait effectuer son retour au Palais Léon-Mba si son avance venait à être confirmée dans le 3ème siège du département du Komo-Kango qu’il briguait pour la première fois après son retrait de la capitale gabonaise. Selon les résultats partiels annoncés dans le 3ème siège du département du Komo-Kango (province de l’Estuaire) par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) locale, Paul Mba Abessole aurait remporté l’élection avec neuf (9) voix de plus de que son adversaire ...
Lire l'article
Le fou n'est pas l'homme qui a perdu la raison. Le fou est celui qui a tout perdu, excepté la raison. Cette assertion de Gilbert Keith Chesterton a l’avantage de nous avertir qu’en parlant de folie, plus génériquement des maladies mentales, nous pénétrons dans un univers fort complexe. Un monde de l’absurde. Non pas l’absurde au sens que le concevait Albert Camus. Où ‘’l’acte gratuit’’ est la manifestation d’un état second inexplicable. Mais d’une absurdité faite d’élucubrations cliniquement justifiables et compréhensibles. Pour comprendre pourquoi le ‘’fou’’ est celui qui a tout perdu sauf la raison, il faut recourir à une ...
Lire l'article
La sortie de crise est en vue dans le secteur de l'éducation au Gabon, perturbé par la grève déclenchée samedi 2 octobre dernier, à deux jours de la rentrée scolaire 2010-2011, par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), rejoint par le Syndicat des enseignants contractuels de l'Etat gabonais (SECEG). Le puissant syndicat des enseignants avait préparé, pour cette rentrée scolaire, une véritable "bombe", qui est en train d'être désamorcée petit à petit par le gouvernement. L'incorporation dans la fonction publique des enseignants qui étaient en attente d'intégration est une avancée significative réalisée par les pouvoirs publics. Les 889 instituteurs ...
Lire l'article
(Par PR BIYAMBOU) Et si, loin de l’abattre, la défaite à la dernière élection législative anticipée du 6 juin avait requinqué le père Paul Mba Abessole ? Si cette épreuve l’avait endurci, remotivé pour d’autres combats politiques? S’il avait décidé de rebondir plus haut, à Kango, par exemple, où même au premier siège du 2è arrondissement de Libreville, voire au 5è arrondissement où il s’était déjà essayé? L’intéressé, qui s’est muré dans la méditation, le laisse penser et plusieurs de ses proches y croient dur comme fer. La mue sera progressive, parce que dans l’opposition, ses détracteurs ont toujours dépeint ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement des républicains (RPG), Paul Mba Abessole et son colistier, Dieudonné Meyo Mba dit ‘’Jeannot’’ ont lancé dimanche au boulevard Jean-Paul II, leur campagne électorale en vue de conquérir le 1er siège de député du 2ème arrondissement de Libreville, dans le cadre des législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain. ‘’Nous sommes ensemble dans une véritable majorité républicaine, oubliant les errements du passé pour nous tourner vers l’avenir. Devons définitivement combattre le repli identitaire’’, a déclaré Paul Mba Abessole, ouvrant les hostilités lors de son meeting devant une foule composée aussi bien des militants du Parti démocratique ...
Lire l'article
Depuis la sortie très remarquée de Paul Mba Abessole président du Rassemblement pour le Gabon (RPG), il y a un mois, où il avait qualifié une certaine opposition de ‘’panier à crabe’’, l’histoire politique gabonaise s’est emballée avec au bout du compte la mise en place de l’Union nationale (UN) née de la fusion du mouvement africain pour le développement (MAD), du Rassemblement national de républicain (RNR) et de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD). On se posait la question de savoir quand l’opposition allait sortir du bois. Eh bien, c’est chose faite, puisque Mba Abessole s’est ...
Lire l'article
Le candidat Paul Mba Abessole candidat à l’élection présidentielle du 30 août, a mis en garde lors d’un point de presse organisé au siège de son parti, le Rassemblement pour le Gabon (RPG-majorité présidentielle) de la situation qui découlerait du non respect des règles du jeu lors de la présidentielle gabonaise à un tour du 30 août prochain. Mba Abessole intervenait quelques jours après qu’un autre candidat, le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD-opposition), Zacharie Myboto, eut rappelé la nécessité de la sortie du gouvernement des candidats déclaré à l’élection présidentielle. Mba Abessole ...
Lire l'article
Candidat du Rassemblement pour le Gabon (RPG), Paul Mba Abessole tient sa revanche et pourrait prendre le dessus sur d’autres candidats, lors de cette élection présidentielle anticipée de septembre. Mba Abessole avait été reconduit dans le nouveau gouvernement gabonais nommé par décret présidentiel en date du 19 juin dernier et occupe le poste de Vice premier Ministre, Ministre de la Culture et des Arts de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’Homme. A force de vanter les mérites de l’opposition conviviale, le père Paul Mba Abessole a fini par rejoindre la majorité. Après avoir été l’opposant numéro un à ...
Lire l'article
Le Rassemblement pour le Gabon (RPG) a présenté officiellement la candidature du père Paul Mba Abessole à l’élection présidentielle anticipée de 2009 à l’issue des travaux de Commissions du Congrès extraordinaire que le parti a tenus samedi à la Cité de la Démocratie de Libreville.
Lire l'article
Au cours de son audience du 5 janvier dernier, la Cour Constitutionnelle a débouté, Paul Mba Abessole, leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG). Celui-ci avait introduit une requête attaquant la décision rendue par la Cour le 24 septembre dernier, née du contentieux électoral des élections locales d’avril 2008. Le commissaire à la loi, Louise Angué a demandé aux autres sages de la Cour que la requête formulée par M. Mba Abessole soit jugée irrecevable. "Ce recours en révision introduit par Paul Mba Abessole, ne respectant aucune disposition de l’article 72 de la loi organique sur la Cour Constitutionnelle, aussi bien ...
Lire l'article
Législatives 2011 / Probable retour de Paul Mba Abessole à l’Assemblée Nationale
Dans l’univers de la démence (Par Lucien Minko Messi)
Sortie de crise en vue dans le secteur de l’éducation au Gabon (Par Lucien Minko)
Paul Mba Abessole peut-il rebondir ?
Mba Abessole a lancé sa campagne au boulevard Jean-Paul II, dimanche
Paul Mba Abessole : plus près de la majorité que de l’opposition ?
Gabon : Le candidat Paul Mba Abessole met en garde contre le non respect des règles du jeu démocratique
Gabon : Paul Mba Abessole tient-il sa chance ?
Gabon: Paul Mba Abessole candidat du RPG à l’élection présidentielle de septembre prochain
Gabon : La Cour Constitutionnelle déboute Paul Mba Abessole


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*