Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sénatoriales et législatives partielles 2010 : La campagne s’est achevée vendredi pour certains et pour d’autres, ce samedi

Auteur/Source: · Date: 5 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Après avoir exposé leurs idées respectives aux populations, pendant près de deux semaines, les différents candidats aux élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin, ont, pour certains, tenu leur meeting de clôture de campagne vendredi dernier tandis que d’autres l’ont fait ce samedi.

Les candidats de la majorité Républicaine, Paul Mba Abessolo du RPG et Jean de Dieu Meyo Me Mba du PDG ont organisé vendredi dernier un grand meeting de clôture au rond point de Nkembo.
Il s’agissait pour ces deux formations politiques de montrer à leurs militants respectifs, leur détermination à avancer ensemble, de participer résolument à la politique d’émergence prônée par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

« Il faut que notre pays décolle, progresse et avance vers la voie tracée par le président de la République  », a déclaré la tête de liste de la majorité Républicaine, dans le premier siège du deuxième arrondissement de Libreville, Paul Mba Abessolo.

Par ailleurs, Jean Eyeghé Ndong de l’Union Nationale (UN opposition), principal rival du candidat de la majorité Républicaine dans ce siège, est certain de sa victoire et selon certaines indiscrétions, le candidat de l’opposition peut se permettre de ne pas faire un grand meeting de clôture car les « dés » seraient déjà jetés.

« Si l’on s’en tient à ce que nous avons pu percevoir sur le terrain, nous pouvons dire, sans risque de nous tromper, que notre candidat a de forte chances de gagner cette élection », a déclaré Alexis Bengone, directeur de campagne du candidat de l’UN dans le deuxième arrondissement de Libreville.

De leurs côté, Paulette Missambo de l’Union Nationale (UN opposition) et Régis Immongault du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), prévoient encore quelques belles surprises pour l’électorat du premier siège de Mulundu, dans la province de l’Ogooué Lolo.

Le candidat de l’UN qui, tout au long de sa tournée, n’a cessé de donner la consigne suivante à la population de Mulundu : « vous êtes mes parents. Ici, il n’y a pas d’erreurs à commettre ».

Pour le représentant du pouvoir, le message est simple « voter pour Immongault, le bon choix ».

Mba Obame André, secrétaire de l’UN, est pour sa part, plus que convaincu de sa victoire à Medouneu. Pour ce dernier, son adversaire est en encore jeune en sa qualité de candidat en Or, mais pour son challenger, Claude Guy Assey, issu de la coalition RPG/PDG a pour objectif de sortir Medouneu du marasme économique.

Ce dernier se dit aussi confiant que son adversaire mais surtout, capable de trouver les voies et moyens nécessaires à Medouneu, pour son développement.

Officiellement ouverte le 23 mai dernier, la campagne pour les législatives partielles prend fin ce samedi sur l’étendu du territoire national pour faire place au vote dimanche dans les différentes circonscriptions électorales concernées.


SUR LE MÊME SUJET
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté les élections législatives et sénatoriales partielles de dimanche dernier, selon les résultats publiés dans la nuit de mercredi à jeudi par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Le 1er siège du 2ème arrondissement de Libreville a été remporté par Jean Eyeghé Ndong, de l’Union nationale (UN, opposition), dernier né des partis politiques avec 1924 voix soit (80,64%). Tandis que son adversaire, le père Mba Abessole leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG), qui a défendu les couleurs de la majorité républicaine pour l’émergence, (ticket RPG/PDG) a obtenu 462 voix soit (19,36%). Dans ...
Lire l'article
La déclaration du Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, soutenue par les tendances diffusées à l’émission « La Grande nuit électorale » dans la nuit de dimanche dernier, sur les chaînes de télévision gabonaises (RTG1), donne le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) ,vainqueur de deux sièges sur les quatre à pourvoir de l’élection législative partielle du 6 juin dernier. Dans le département de Mulundu dans l’Ogooué Lolo, le candidat PDG et actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault, aurait largement battu son adversaire Paulette Missambo, ancien élu et hiérarque du parti au pouvoir qui a démissionné pour intégrer la nouvelle formation politique de l’opposition: ...
Lire l'article
Deux ex-barons du régime, dont l'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, ont reconquis leur siège de député lors des législatives partielles au Gabon dimanche, alors que le parti du président Ali Bongo a remporté les 3 autres partielles, selon des résultats officieux. Les résultats officiels ne devraient être connus que lundi mais d'après les "premières tendances" données par la première chaine de télévision gabonaise (RTF1) et une déclaration du Premier ministre Paul Biyoghe Mba, les tendances donnent le Parti démocratique gabonais fondé par Omar Bongo vainqueur dans trois circonscriptions et l'Union nationale (UN), parti d'opposition fondé par les anciens barons vainqueurs ...
Lire l'article
Le scrutin en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, a démarré timidement dimanche à Libreville et à Ntoum, localité située à près de 40 km de la capitale gabonaise, a constaté l’AGP. Les bureaux de vote ont ouvert sur l’ensemble de quatre sièges de députés à pourvoir sur l’ensemble du territoire national ainsi que sur les trois sièges de sénateurs, comptant pour le scrutin sénatorial. A Ntoum, les électeurs arrivaient au compte goutte, ce dimanche matin, alors quelques bureaux de vote ont débuté les opérations avec quelques retards en raison de petits différends sur la composition des bureaux de vote, ...
Lire l'article
Les différents candidats en lice pour les élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain au Gabon, amorcent le dernier virage de la campagne électorale qui bat son plein, au regard des meetings et autres causeries qui se multiplient sur le terrain, qu'il s'agisse des candidats de l’opposition ou de la majorité, a constaté GABONEWS. Douze jours après le lancement officiel de la campagne pour ces élections partielles du 6 juin prochain au Gabon, le ton est monté d'un cran, au regard de la « guerre idéologique » de plus en plus ouverte entre les candidats, représentants la majorité républicaine pour ...
Lire l'article
Après l’ouverture officielle, il y a quelques jours, de la campagne pour les élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain, au Gabon, les différents candidats des deux camps, opposition et majorité présidentielle, s’activent de plus bel sur le terrain, en multipliant des causeries et autres meetings auprès de l’électorat, dans le but de ratisser large, a constaté GABONEWS. Alors que la Commission d’accès Equitable des candidats, partis ou groupements politiques aux média publics en période électorale, statuait sur le passage des uns et des autres, les différents candidats, eux, sont sur le terrain, en multipliant des séances de causerie, ...
Lire l'article
Dans le cadre de la couverture médiatique des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain, le site web de l’Agence gabonaise de presse (AGP) propose de diffuser au fur et à mesure les interviews des candidats en lice sur la fenêtre interview. Cette diffusion quelque peu spéciale obéit aux dispositions relatives à un traitement équitables des candidats durant la période électorale. Le premier à ouvrir le bal mercredi sera, le candidat de la majorité républicaine, le leader du Rassemblement pour le Gabon le père Paul Mba Abessole, candidat au premier siège du 2ème arrondissement de la commune de Libreville. ...
Lire l'article
La Commission Nationale Autonome et Permanente (CENAP) a validée seize (16) candidatures pour les législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain après un examen minutieux des dossiers de déclaration de candidature auxdites élections. Pour les députations dans la province de l’Estuaire, notamment la commune de Libreville dans le 1er siège du 2ème arrondissement, l’on enregistre trois (3) candidats à savoir: -Titulaire: Mounguengui Marcel du Parti Socialiste Gabonais (PSG) Suppléant: Ondo Gérard -Pour le Rassemblement Pour le Gabon (RPG) majorité républicaine Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), Titulaire: Mba Abessole Paul Suppléant: Meyo Me Mba Jean de Dieu -L’Union Nationale (UN) Titulaire: Jean Eyeghé Ndong Suppléant: Bekalé Georges Bertrand Dans ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) a publié la liste des candidats devant briguer les cinq sièges de députés et les deux sièges de sénateurs dans le cadre des scrutins partiels du 6 juin prochain, indique un communiqué de cet organe chargé de l’organisation et de la supervision des élections dont l’AGP a reçu copie lundi. Dans la commune de Libreville, au 1er siège du 2ème arrondissement, l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong briguera à nouveau ce siège après sa démission du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il était élu. Il se présentera, cette fois, sous la ...
Lire l'article
Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella présidera vendredi prochain, une séance plénière au siège de l’institution en prélude de l’organisation des élections partielles de députés et de sénateurs dont la date n’a pas encore été indiquée. C’est la première réunion que la CENAP tiendra après l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Ces élections partielles font suite à l’exclusion par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) des anciens barons du régime qui pour certains s’étaient portés candidats lors du dernier scrutin présidentiel. Il s’agit notamment de l’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, ...
Lire l'article
Le PDG remporte les élections législatives et sénatoriales partielles de dimanche
Législatives et sénatoriales partielles 2010: le PDG aurait remporté les sièges de Ntoum et Mulundu et de Bendjé
Gabon législatives partielles: 2 ex-barons du régime élus, 2 autres battus
Début timide des opérations de vote pour les législatives et sénatoriales partielles
Sénatoriales et Législatives partielles 2010: les candidats amorcent le dernier virage
Sénatoriales et législatives partielles 2010: les opérations de charme des candidats s’intensifient
Election législatives et sénatoriales partielles du 6 juin
Les 16 candidatures validées par la CENAP pour les législatives et les sénatoriales partielles du 6 juin
Gabon:Les candidats en vue des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin connus
La CENAP tiendra une plénière en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, vendredi

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*