Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’Union nationale perd les sièges de Ntoum et Mulundu

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Les résultats du scrutin du 6 juin comptant pour les élections législatives partielles ne sont pas encore officiels, mais le plus grand nombre s’accorde déjà sur la défaite de l’Union nationale à Mulundu et Ntoum, les anciens sièges de Paulette Missambo et Casimir Oye Mba.

L’Union nationale (UN) n’aura pas réussi à conserver l’intégralité de ses quatre sièges à l’occasion du scrutin des élections législatives partielles du 6 juin, selon des sources concordantes.

Les résultats officiels ne sont pas encore tombés mais les premières tendances relayées par la première chaine de télévision gabonaise (RTG1) lors de l’émission la grande nuit électorale, cumulées à une déclaration du Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, donnent le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) vainqueur dans deux des quatre circonscriptions à conserver.

Dans le département de Mulundu, à Lastourville, l’ancien hiérarque du parti au pouvoir, Paulette Missambo, aurait été largement battue par le candidat PDG et actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault. Même scénario à Ntoum, à 40 kilomètres de Libreville, où le candidat PDG et ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, aurait pris le dessus sur le baron de cette localité, Casimir Oyé.

Mais pour ce premier test grandeur nature avant les législatives générales de 2011, l’UN se console avec deux victoires qui devraient être confirmées par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

André Mba Obame, officiellement 3e de la présidentielle d’août 2009 remporté par Ali Bongo, serait largement en tête dans sa circonscription de Medouneu (Woleu-Ntem) avec plus de 65% des suffrages.

Même son de cloche dans le 2e arrondissement de Libreville où l’ancien Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, candidat de l’UN remporterait plus de 70% des voix face à Paul Mba Abessole du Rassemblement pour le Gabon (RPG).

Si ces résultats étaient confirmés, certaines sources rapportent que l’UN pourrait déposer un recours pour le siège de Ntoum où le il dénonce une fraude massive orchestrée par le parti au pouvoir. Ils avancent notamment que les observateurs auraient noté des bourrages d’urnes et des pièces d’identités délivrées par le commissariat de Ntoum, alors que celui ci n’existe pas.

Sur le siège de Bendjé enfin, dans l’Ogooué Maritime, le candidat PDG, Charles Otando, aurait remporté l’élection sans surprises, sans adversaires majeurs en lice.

L’issue de ces législatives ne devrait toutefois pas changer les rapports de force au Parlement puisque le PDG y détient la majorité absolue avec 83 des 120 sièges de l’Assemblée nationale, et 75 des 102 sièges du Sénat.


SUR LE MÊME SUJET
Au terme des résultats annoncés mercredi par le ministre de l’intérieur, le parti démocratique gabonais, au pouvoir, remporte 114 sièges sur les 120 que compte l’Assemblée nationale. Le Rassemblement pour le Gabon du père Paul Mba Abessole, allié du parti au pouvoir, se retrouve avec 3 sièges. Le taux de participation est au tour de 34%. Le ministre gabonais de l’intérieur Jean-François Ndongou considère que les électeurs se sont exprimés un peu plus que lors des élections locales de 1996 également marquées par une faible participation. Parmi les réactions de l’opposition déjà enregistrées, il y a celle de Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU, président ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) s’est taillé la part du lion aux dernières élections législatives du 17 décembre dernier en récoltant 113 députés sur les 120 sièges mis en jeu sur l’ensemble du territoire national. Le processus électoral en vue du renouvellement de l’Assemblée Nationale qui a dévoilé dans la nuit de mercredi à jeudi les noms des heureux vainqueurs a connu une participation de 255 570 votants sur 745 645 inscrits. Le taux de participation au scrutin est de 34,28%. Selon le Président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella, ce taux est ...
Lire l'article
Gabon : Déchirement au sein de l’ex Union Nationale, Ben Moubemba perce l’abcès
Les propos de Bruno Ben Moubamba ne laissent personne indifférent. « Ce qui est désolant c’est que l’Union Nationale est devenue une sorte de secte à la gloire d’un homme. Ce n’est pas ce qui était prévu. Un co-fondateur de l’UN comme moi doit absolument s’aligner derrière un Grand Stroumpf. Mais ils vont bientôt redécouvrir que j’ai de la ressource et que personne ne me fait peur. On ne me verra jamais aller me ridiculiser pour un homme fut-il le Pape », a déclaré Bruno Ben Moubamba. Et de poursuivre : « Ma belle mère est fang et ma soeur est fang-punu, ...
Lire l'article
Indignez-vous donc, Mesdames et Messieurs du PDG ! Dans un communiqué publié dans le journal L’Union du lundi 3 janvier 2011, relatif aux détournements constatés à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), le gouvernement « de l’émergence » a franchi un pas supplémentaire dans la désinformation, le ridicule et l’amalgame, en essayant d’établir une connivence imaginaire entre les dirigeants de l’Union Nationale et des médias étrangers, contre de supposés intérêts du Gabon et du peuple gabonais. En réalité, ce gouvernement ne fait que révéler au grand jour sa fébrilité, sa vacuité, son irresponsabilité et son incompétence proverbiale. Oui, ...
Lire l'article
En voulant défendre le maire de Moanda incarcéré depuis un certain temps à la maison d’arrêt de Franceville, les patrons de l’Union nationale se sont visiblement trompés d’interlocuteur. oanda, Jean Rémy Lépémengoye a été écroué à la prison centrale de Franceville, les responsables de l’Union nationale qui avaient gardé un silence de mort sur cette embarrassante affaire, sont sortie de leur réserve. En effet, les responsables de l’UN étaient, lundi dernier, rencontrer le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, pour évoquer l’incarcération à la prison centrale de Franceville, du maire de la cité minière à qui il est reproché d’importantes malversations ...
Lire l'article
La déclaration du Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, soutenue par les tendances diffusées à l’émission « La Grande nuit électorale » dans la nuit de dimanche dernier, sur les chaînes de télévision gabonaises (RTG1), donne le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) ,vainqueur de deux sièges sur les quatre à pourvoir de l’élection législative partielle du 6 juin dernier. Dans le département de Mulundu dans l’Ogooué Lolo, le candidat PDG et actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault, aurait largement battu son adversaire Paulette Missambo, ancien élu et hiérarque du parti au pouvoir qui a démissionné pour intégrer la nouvelle formation politique de l’opposition: ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir au Gabon, Parti démocratique gabonais (PDG), conservera la majorité des sièges au Sénat et à l'Assemblée nationale après les élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain, quels que soient les résultats de ces dernières, a appris la PANA, de source officielle. C'est en effet depuis le décès du président Omar Bongo Ondimba, en juin 2009, et suite à la multitude de candidatures dans le rang des dépués à la présidentielle anticipée du 30 août 2009 que des sièges sont à pourvoir au Parlement. Plusieurs personnalités membres de la majorité présidentielle avaient créé la surprise en ...
Lire l'article
Ntoum, 20 août (GABONEWS) – La coordination de campagne du candidat PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, s’est lancée mardi dernier sur le terrain à la faveur d’un grand meeting animé à la place des fêtes dans le département du Komo – Mondah, commune de Ntoum situé à 42 km de Libreville, a constaté GABONEWS. L’évènement qui a coïncidé avec la présentation officielle de Julien Nkoghé Békalé (natif de Ntoum), promu ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures lors du dernier remaniement ministériel du 22 juillet dernier, a débuté par la lecture des motions de ...
Lire l'article
Le conseiller municipal de Ntoum (39 Km de Libreville), Jean Marie Nguema Abogué, a déclaré vendredi que les conseillers municipaux du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de Ntoum, n'ont pas apprécié la manière dont le candidat de ce parti aux élections, Jean Louis Mombo Mombo, a distribué le franc électoral, rapporte un correspondant de l'AGP. Selon M. Nguema Abogué, M. Mombo Mombo aurait fait la part belle en donnant 150 mille francs à chaque conseillers de l'opposition, alors que ceux du PDG auquel il appartient, ont reçu chacun 50 mille francs. ''Le candidat Mombo a privilégié l'opposition, c'est qu'il ...
Lire l'article
Inaugurée avec faste il y a quelques années par le premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, en présence de Angélique Ngoma, alors ministre de la Famille, la Halte-garderie de Ntoum (environ 45 kilomètres de Libreville), toujours non fonctionnelle, sert actuellement de refuge aux moutons et autres animaux domestiques errants. Erigée sur une vaste cour quasiment déserte, avec des bureaux apparemment inoccupés, la Halte-garderie de Ntoum reste un joyau presque abandonné. «Je passe par ici tous les jours, matin et soir. Je me suis enfin rendu compte que cette maison-là est toujours fermée de lundi à samedi. Et chaque soir, j’aperçois un troupeau de ...
Lire l'article
Gabon : le PDG obtient 114 sièges sur 120
Elections législatives / Le parti au pouvoir décroche 113 des 120 sièges
Gabon : Déchirement au sein de l’ex Union Nationale, Ben Moubemba perce l’abcès
Gabon : Union Nationale(UN) le mensonge d’Etat érigé en morale de gouvernement
Union nationale: Se tromper d’interlocuteur
Législatives et sénatoriales partielles 2010: le PDG aurait remporté les sièges de Ntoum et Mulundu et de Bendjé
Le PDG assuré de conserver la majorité des sièges au Parlement
Gabon: Présidentielle 2009 : La coordination de campagne d’Ali Bongo Ondimba à Ntoum se lance dans la bataille
Gabon: Election : Conflit autour du franc électoral à la mairie de Ntoum
Gabon: La Halte-garderie de Ntoum abandonnée aux animaux errants

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*