Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/Musique : Noli n’est plus !

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2010
Catégorie(s): Société

L’Afro-zouker gabonais Oliver N’Goma, a fait ses adieux au monde des vivants dans la nuit du dimanche 6 au lundi 7 juillet. L’artiste s’en est allé dans la discrétion la plus totale ; celle qui aura caractérisée son existence. Le chanteur a succombé à une insuffisance rénale selon les premières informations recueillies.

Alors que ses fans se réjouissaient de son retour avec la double sortie le samedi 5 juin dernier, d’un documentaire sur sa carrière et d’une biographie de l’artiste, le Gabon tout entier apprend avec tristesse ce lundi 7 juin, le décès dans la nuit, de celui qui a su retenir l’attention de nombre de mélomanes à travers la planète musicale internationale.

Oliver N’Goma, le crooner a, comme à l’accoutumée, choisi la discrétion pour « rendre son tablier ». La cinquantaine à peine, ce mélomane-né, célébrait samedi dernier, ses 20 ans de carrière aux côtés de ses fans en leur offrant une biographie et un documentaire respectivement initié par le cinéaste gabonais René Paul Sousatte, ancien manager de l’artiste disparu et, du livre de Sylvain Nzamba, écrivain gabonais.

L’auteur compositeur et interprète, a fait ses armes dans l’orchestre Capo Sound du lycée Technique Omar Bongo d’ Owendo. Il ira plus tard agrandir l’équipe du groupe socio-culturel Kounabéli dans les années 70. C’est d’ailleurs ainsi, qu’il fait la rencontre de Patience Dabany, pointure de la musique gabonaise, auparavant première dame.

Touche à tout musicalement parlant, il choisi de s’initier à la basse, à la guitare et se construit une image de perfectionniste à toute épreuve. C’est en France, qu’il se lancera finalement dans la musique en 1991, alors qu’il poursuit encore ses études. « L’album « Bane », ouvre la carrière internationale du chanteur qui, samedi 5 juin 2010, à l’auditorium de la RTG chaîne 1, première chaîne publique gabonaise dont les locaux accueillaient la cérémonie de présentation de son documentaire et de sa biographie, a déclaré au public s’étant déplacé nombreux pour l’occasion : « Je ferais de la musique tant que je vivrais…». Il laisse bien malheureusement ses fans sur leur fin.

Adieu Noli !  


SUR LE MÊME SUJET
La police Judiciaire (PJ) a procédé le week-end écoulé à Libreville, à l’arrestation d’un groupe de jeunes (10), à cause du piratage des œuvres artistiques des créateurs gabonais qui, depuis plusieurs années, n’arrivent toujours pas à vivre de leur art au motif. Cette arrestation intervient au lendemain de la plainte déposée par MC, un des promoteurs d’artistes gabonais par ailleurs propriétaire du studio Mandarine situé au Carrefour Léon Mba. Celui-ci dit disposer de près de 20.000 CD originaux non vendus. Ainsi, a-t-il déclaré, « lorsqu’un artiste vient enregistrer un album chez moi, c’est pour qu’il puisse vivre de sa musique. Or ...
Lire l'article
La 9ème édition du festival Gabao démarre, jeudi prochain à Libreville, a annoncé, au cours d’une conférence de presse, M. Jules Kamdem, l’organisateur de la manifestation qui va enregistrer la participation d’artistes nationaux et internationaux tels que Danielle Eog du Cameroun, Idylle Mamba de Centrafrique, Tina du Gabon... "Seront également de la partie les meilleurs Slameurs du Gabon, le groupe de Rap gabonais Movaizhaleine, Youssoupha, un artiste de la République démocratique du Congo (RDC) établi en France, Kôba, Kifra-l et Fang du Gabon, ainsi que bien d’autres artistes et musiciens", a ajouté M. Kamdem. "Cette 9ème édition du Festival Gabao va ...
Lire l'article
Son imminent retour avait été annoncé depuis milieu 2008 mais, aucune nouvelle de l’artiste hormis le recrutement de nouvelles danseuses. Après un passage éclair sur le petit écran, le « Roi du Tandima » s’était fourré dans un mutisme sans pareil. Aujourd’hui, il annonce enfin la sortie le 11 avril prochain au Centre Culturel Français Saint-Exupéry de Libreville, de son nouveau né « Le Verbe ». Le successeur de « Lost Voices » est enfin arrivé. Son auteur, Vyckos Ekondo, revient accompagné de sa fille, Lauriane pour présenter son dernier bijou aux mélomanes du monde entier. Le produit dont la sortie ...
Lire l'article
Pour son dernier concert de 2008, organisé dans la nuit de samedi à la salle des spectacles de la cité de la démocratie de Libreville, la chanteuse Annie - Flore Batchiellilys, a émis le vœu de voir en 2009 se concrétiser le projet des droits d’auteurs. Profitant de la présence ''massive'' des imminentes personnalités (politiques et membres du Gouvernement), venues l’applaudir et l’encourager dans sa carrière, Annie Flore Batchiellilys, a usé des mots ''appropriés'' pour interpeller l’assemblée sur la question des droits d’auteurs dont le dossier se situe toujours au stade de ''projet''. « L’avenir dépend de la conviction et de ...
Lire l'article
La Grande Nuit de la musique, festival de toutes les musiques au Gabon, a tenue toutes ses promesses dans la nuit de samedi au stade annexe de Libreville, avec plus de 60 artistes nationaux et internationaux qui ont presté sur la même scène pour le plaisir de plus de 30.000 spectateurs. Démarré en débuté de soirée, le spectacle s’est étalé sur toute la nuit jusqu’aux environs de 6 heures du matin. Pour les spectateurs qui ont fait le déplacement du stade annexe, à l’instar de Carla, jeune Librevilloise de 18 ans « c’est un podium de rêve », assure –t- ...
Lire l'article
La 4ème édition de la « Grande Nuit de la musique », organisée par la Fondation Albertine Amissa Bongo et IrisCom international s’inscrit désormais comme une plate forme musicale internationale, mais également comme une tribune d’expression de la diversité culturelle. Cet événement culturel qui a la particularité de réunir autour d’une même scène des artistes locaux, entre autres, Patience Dabany, Kaki Disco, Bertrand Epepe, Movaizhaleine, Baponga, ceux d’Afrique, à l’exemple de Fally Ipoupa, Lokua kanza, et ceux du monde à l’exemple des rappeurs Kerry James, Oxmo Pucino, du Guadeloupéen, Jacob Desvarieux, des américains, Fat Joe etc. reste un moment fort de ...
Lire l'article
L’artiste américain de renommée internationale, Fat Joe, a galvanisé semedi, le public qui a fait le déplacement du stade annexe de Libreville à l’occasion de la Grande Nuit de la musique. « Fat Joe est trop fort, c’est mon idole. Je sui très content d’être ici et de pouvoir le voir. Le savoir au Gabon est une joie immense pour moi », a lancé un fan de l’artiste. L’artiste a donc bercé ses nombreux fans du Gabon avec des titres comme Make it rain, Shit Is Real, The crack attack, Fuck 50…, pendant environ 30 minutes de « show pour ...
Lire l'article
Le festival de toutes les musiques au Gabon, dénommé la « Grande Nuit de la musique », est désormais perçu comme un des plus grand moment de célébration de la culture en Afrique, selon l’artiste Mokobe du groupe de Rap français 113. En effet, la fondation Amissa Bongo et Iris-com internationale s’organisent chaque année à faire prester au moins une grande pointure de la musique mondiale, à Libreville au Gabon, aux côtés des artistes africains et gabonais, le tout pour le plaisir des habitants du Gabon. Aussi, ce festival donne chaque année, l’occasion aux différents artistes de découvrir le Gabon. ...
Lire l'article
Pierre Claver Akendégué (PCA) a galvanisé le public du Centre culturel français (CCF), samedi dernier à l’occasion de la fête de la musique, aux côtés des artistes des deux générations (nouvelle et ancienne) tels que: Annie Flore Batchellelys, Tina ou le rap engagé au féminin, Mauvaizhaleine, Nadège Mbadou, la nouvelle étoile du zouk gabonais, Omar Ben Salas le roi de Port-Gentil, sans oublier Nanhet; les anciens quant à eux, étaient représentés par: le Prince Martin Rompavet, Hilarion Nguema, Damas. Ce grand concert organisé à l’occasion de la fête de la musique, a reçu un écho favorable de la part de la ...
Lire l'article
La capitale gabonaise célèbre la musique ce 21 juin autour du plus célèbre des artistes gabonais, le chanteur et musicien Pierre Claver Akendengué, qui donnera un concert exceptionnel au Centre culturel français (CCF) Saint Exupéry. Le virtuose gabonais de la musique africaine partagera la scène avec les autres ténors de la musique gabonaise, notamment l’étoile montante Annie Flore Batchiellilys ou encore la prometteuse Naneth. Trois générations d’artistes gabonais partageront la scène autour de Pierre Claver Akendengué ce 21 juin pour célébrer la fête de la musique. Libreville a réuni sur l’esplanade du Centre culturel français Saint Exupéry (CCF) les plus grands ...
Lire l'article
Dix personnes mises aux arrêts pour piratage de la musique gabonaise
Début jeudi prochain à Libreville de la 9ème édition du festival de musique Gabao
Gabon/Musique : Vyckos Ekondo présente « Le Verbe » son nouvel opus avec ses mots le 11 avril prochain au Centre Culturel Français !
Gabon: Musique : Annie-Flore Batchiellilys réclame la mise en œuvre des droits d’auteurs
Gabon: La Grande Nuit de la musique tient toutes ses promesses à Libreville
Gabon: Culture: « Grande Nuit de la musique », plate forme d’expression de la diversité culturelle
Gabon: L’américain Fat Joe galvanise le public de la Grande Nuit de la musique à Libreville
Gabon: Les artistes internationaux fiers de participer à la 4ème édition de la nuit de la musique
Gabon: La fête de la musique: « PCA » de la musique gabonaise a galvanisé le public du CCF
Gabon : Libreville fête la musique avec Akendengué


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*