Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabonais Pahé récompensé au Festival de la BD d’Erlangen

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2010
Catégorie(s): Culture,Monde

Le bédéiste gabonais, Patrick Essono, alias « Pahé », a reçu samedi dernier le Prix Francomics de la quatorzième (14ème) biennale du Festival International de la BD à Erlangen (Allemagne), pour son album « Dipoula », coréalisé avec le scénariste Sti, rapporte le site actuabd.com.

Cette récompense, créée à l’initiative de la directrice de la Deutsche-Fransösisches Institut d’Erlangen, Rachel Gillio, avec notamment le soutien de l’Ambassade de France, vise à sous tendre l’apprentissage de la langue française en Allemagne.

Trois milles (3000) élèves des « 120 établissements scolaires », en Bavière et à Berlin, avaient désigné leur Bandes dessinées préférées sur un panel de cinq œuvres, parmi lesquelles celle de l’auteur gabonais.

Un comité de vingt (20) délégués avait été mis sur pied pour défendre les albums qui avaient le plus « ému » le jury. Après concertations, seuls « Le Goût du chlore » du français Bastien Vivès, et Dipoula de Pahé étaient restés en lice.

Le choix du jury s’est finalement porté sur a bande dessinée de l’auteur de Bitam. Avec un discours teinté d’humour, et prononcé en allemand phonétique, l’artiste a reçu le premier prix Francomic des mains du conseiller culturel près de l’Ambassadeur de France à Berlin, par ailleurs directeur de l’Institut français d’Allemagne, Charles Malinas.

Le prix, consistera en une aide à la traduction pour un éditeur allemand. Selon le site d’informations spécialisées, ActuaBd, les éditions F52 « seraient intéressés ».

Il y a plusieurs mois, à la faveur d’une interview accordée à GABONEWS, depuis sa résidence de Bitam, Pahé confiait, à propos de son succès sur la scène internationale, que le « facteur chance », en plus de son travail avait joué un rôle important.

« Car des ‘’Pahé’’, il y en a certainement des dizaines, voire des centaines cachés dans le Gabon. Il faut juste les trouver, leur donner cette chance que j’ai eue et surtout savoir la tenir », avait-il déclaré.


SUR LE MÊME SUJET
Pahé : Comment j’ai obtenu d’Ali Bongo qu’il préface mon album
Le projet est né pendant la campagne présidentielle de 2009 au Gabon. Sur mon blog, le Blog de Pahé. Chaque jour, je postais un dessin relatif à l'élection et, cette dernière terminée, je me suis dit : « Pourquoi ne pas faire un album ?... » Ali'9, roi de la République gabonaise était né. Avant d'aller en impression, je voulais que les différents acteurs de la classe politique gabonaise donnent leur avis sur le livre en y apposant leur préface. Une copie du bouquin a été envoyée via mes contacts à Zacharie Myboto et Mba Obame, de l'Union nationale, ainsi qu'à ...
Lire l'article
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Connu pour ses dessins dans la presse gabonaise et sur la chaîne de télévision TV+, Pahé, qui vit désormais entre Bitam et Paris, est le créateur gabonais de bande dessinée qui soit allé le plus loin, aussi bien dans l’audace de son coup de crayon que dans l’internationalisation de sa carrière. Membre fondateur du collectif gabonais "BD Boom", il est l’auteur de trois albums publiés par les éditions Paquet en Suisse et d’un dessin animé, "Le Monde De Pahé", actuellement diffusé sur France 3 et la RTBF. Interview fortuite du bédéiste gabonais le plus déjanté. Dans un western, vous ...
Lire l'article
Dans son nouveau recueil de caricatures, le dessinateur gabonais croque sans complaisance le président Ali Bongo Ondimba. Succès assuré. En ces temps de crise, de la Côte d’Ivoire au Maghreb, les bonnes nouvelles se font rares. Il convient donc de savourer celle-ci, en provenance du Gabon : Ali 9, roi de la République gabonaise, recueil de caricatures signées Pahé racontant l’élection d’Ali Bongo Ondimba, a été épuisé vingt-quatre heures après sa sortie. Mieux : alors que nombre de présidents africains en exercice ont un peu de mal avec la liberté de presse, le fils et successeur d’Omar Bongo Ondimba s’est marré en découvrant ...
Lire l'article
Le dessinateur gabonais Pahé vient de publier "Ali’9, Roi de la République gabonaise". Un opus qui raconte l’élection du fils d’Omar Bongo Ondimba à la tête de "Gabon S.A.", et dont les 250 exemplaires ont été épuisés en quelque 24 heures. Malgré l’irrévérence des caricatures, le président du Gabon ne s’est pas offusqué : il a même bien rigolé. Interview. Jeune Afrique : Comment a réagi le président Ali Bongo à votre recueil de caricatures? Pahé : À la présidence, il a été surpris de savoir que c’était moi l’auteur du livre. "Ah ! C’est lui l’auteur ?", m’a-t-il dit avant de ...
Lire l'article
A partir du 19 décembre, le dessin animé Le Monde de Pahé est diffusé sur la chaîne de télévision française France 3. Comblé par cette adaptation, le dessinateur gabonais auteur de La vie de Pahé et de Dipoula a répondu aux questions de Jeune Afrique. Jeune Afrique : Que pensez-vous du dessin animé inspiré de votre propre personnage? Pahé : C’est plutôt bizarre de se retrouver ainsi, mais ça me fait bien rigoler de me voir en mouvement. Sur le plan professionnel, c’est une superbe réussite, car il y a bien des auteurs confirmés qui n’ont pas la chance de voir leur ...
Lire l'article
Auteur de bandes dessinées, caricaturiste, dessinateur de presse, Patrick Essono, dit "Pahé", n'a pas son crayon dans sa poche sur la situation politique du Gabon. "Certains s'étonnent que je sois opposant. Ca me paraît évident. Je suis né sous (Omar) Bongo, j'ai grandi sous Bongo, je ne veux pas mourir sous un Bongo. Le Gabon est devenue une monarchie, une société anonyme propriété des Bongo. C'est Gabon S.A.", affirme à l'AFP Pahé, 36 ans, à propos de l'élection présidentielle gabonaise qui a vu Ali Bongo, le fils d'Omar Bongo décédé en juin, succéder à son père. Un de ses dessins montre Ali ...
Lire l'article
Pour ses 40 années d’existence, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), s’étant déroulée du 28 février au 07 mars dernier, a vu la participation de nombreux pays africains parmi lesquels le Gabon dont deux productions sur trois ont été récompensées. «Confession Finale» d’André Côme Ottong et le scénario «Un Amour à Libreville» d’Imunga Ivanga et de l’Américaine Dawn Winkler. La 21e édition du Festival panafricain de télévision et de cinéma de Ouagadougou (Fespaco) ayant démarré comme prévu le 28 février dernier, s'est achevée le samedi 07 mars sur une nouvelle « consécration » du Gabon ...
Lire l'article
Raconter sa propre vie en tant qu'immigré gabonais arrivé à Paris pour faire ses études... C'est l'idée de Patrick Essono qui y a consacré de nombreuses planches. Patrick Essono, allias Pahé, est dessinateur d’origine gabonaise. A son arrivé en France, plus exactement à Massy-Palaiseau, en banlieue parisienne, il devient étudiant à l’Institut Supérieur d’Art et de Publicité (ISAP). S’en suivent de nombreuses péripéties allant de son « intégration », à sa vie étudiante en passant par ses amours. C’est en tout cas ce qu’il a décidé de livrer à travers sa bande dessinée, intitulée « la vie de Pahé ». Les ...
Lire l'article
Le hall du Palais Léon Mba de l’Assemblée nationale à Libreville a accueilli le 26 juillet dernier les 16 postulants au prix de la recherche du CENAREST qui y ont exposés leurs inventions respectives. Au terme des délibérations, le jury a décerné la médaille d’or à Jean Daniel Mbega, pour sa publication du Guide de détermination des poissons du bassin inférieur de l’Ogooué. Quelles inventions sont les plus innovantes et les plus pertinentes pour la société gabonaise actuelle ? C’est la question qui a été soumise au jury du prix de la recherche du CENAREST qui a départagé le 26 ...
Lire l'article
La radiodiffusion « la voix de la cité » a récompensé jeudi ses meilleurs auditeurs, qui se sont distingués lors d’un jeu concours intitulé « Dédicaces », au cours de laquelle, il a été procédé à la remise de prix, en présence du délégué spécial de la mairie centrale de la commune de Libreville, Lambert Noël Matha. Dans son propos, Marie Christine Eningwé, directrice de la presse et de l’audiovisuel, a présenté les objectifs de la radio et de l’émission « Dédicaces ». Le président de la délégation spéciale de la commune de Libreville a dans le même élan, félicité les ...
Lire l'article
Pahé : Comment j’ai obtenu d’Ali Bongo qu’il préface mon album
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Gabon : Pahé reçu au Palais présidentiel
Pahé : “Au Gabon, des journalistes sont souvent menacés”
Pahé, dessinateur comblé
Gabon: Pahé, caricaturiste né sous Omar Bongo, va se “lâcher avec le fils”
Gabon/Cinéma : Le cinéma gabonais récompensé au FESPACO 2009 !
“La vie de Pahé”, la bande dessinée qui part du Gabon à..Massy
Gabon : Le CENAREST récompense la recherche appliquée
Gabon: La radiodiffusion « la voix de la cité » récompense ses meilleurs auditeurs

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2010
Catégorie(s): Culture,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*