Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les résultats des législatives partielles le 9 juin ?

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Selon des sources proches de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), les résultats finaux des élections législatives partielles du 6 juin devraient être publiés le 9 juin.
Les tendances actuelles du scrutin du 6 juin comptant pour les élections législatives partielles seront-elles confirmées ? Selon des indiscrétions de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), c’est ce 8 juin que le ministère de l’Intérieur devrait mettre tout le monde d’accord sur l’issue finale du dernier scrutin.

«La procédure habituelle sera respectée. Le ministre de l’Intérieur viendra au siège de la CENAP pour publier les résultats officiels de ces scrutins», a par ailleurs déclaré le président de la CENAP, René Aboghe Ella, a l’Agence Xinuha.

Selon les états-majors des principaux partis en lice dans ces élections, notamment l’Union nationale (UN, opposition) et le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), chacun a raflé deux sièges.

Dans le département de Mulundu, à Lastourville, l’ancien hiérarque du parti au pouvoir, Paulette Missambo, aurait été largement battue par le candidat PDG et actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault. Même scénario à Ntoum, à 40 kilomètres de Libreville, où le candidat PDG et ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, aurait pris le dessus sur le baron de cette localité, Casimir Oyé.

André Mba Obame, officiellement 3e de la présidentielle d’août 2009 remporté par Ali Bongo, serait largement en tête dans sa circonscription de Medouneu (Woleu-Ntem) avec plus de 65% des suffrages. Même son de cloche dans le 2e arrondissement de Libreville où l’ancien Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, candidat de l’UN remporterait plus de 70% des voix face à Paul Mba Abessole du Rassemblement pour le Gabon (RPG).

Les résultats ne seront définitifs qu’après leur proclamation par la Cour constitutionnelle. Mais les candidats mécontents pourront déposer des recours en annulation auprès de cette institution chargée d’examiner et de vider le contentieux électoral.
 


SUR LE MÊME SUJET
L'opposition gabonaise conteste d'ores et déjà les résultats des élections législatives qu'elle a boycottées et qui ont eu lieu le week-end dernier. Selon l'AFP, le PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir), aurait obtenu pas moins de 114 sièges sur les 120 possibles. Un résultat qui serait "le plus grand score du PDG depuis la fin du parti unique (en 1991)". Pour l'opposition, ces résultats ne sont pas valables car le taux de participation aurait été inférieur à 15%. Un recours en annulation est même envisagé. Les résultats officiels devraient être connus d'ici vendredi lorsqu'ils seront annoncés par la Cenap (Commission nationale ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle a confirmé vendredi dernier, les résultats des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin, rendus publics mercredi par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Selon le verdict de la plus haute institution du pays en matière électorale, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté 3 sièges de députés sur les 5 en compétition et raflé les 3 sièges de sénateurs en lice. En revanche l’Union nationale, le nouveau parti de l’opposition a obtenu deux députés sur quatre présentés. Il s’agit de l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, vice-président de l’UN qui a laminé le leader ...
Lire l'article
Les différents candidats en lice pour les élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain au Gabon, amorcent le dernier virage de la campagne électorale qui bat son plein, au regard des meetings et autres causeries qui se multiplient sur le terrain, qu'il s'agisse des candidats de l’opposition ou de la majorité, a constaté GABONEWS. Douze jours après le lancement officiel de la campagne pour ces élections partielles du 6 juin prochain au Gabon, le ton est monté d'un cran, au regard de la « guerre idéologique » de plus en plus ouverte entre les candidats, représentants la majorité républicaine pour ...
Lire l'article
Dans le cadre de la couverture médiatique des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain, le site web de l’Agence gabonaise de presse (AGP) propose de diffuser au fur et à mesure les interviews des candidats en lice sur la fenêtre interview. Cette diffusion quelque peu spéciale obéit aux dispositions relatives à un traitement équitables des candidats durant la période électorale. Le premier à ouvrir le bal mercredi sera, le candidat de la majorité républicaine, le leader du Rassemblement pour le Gabon le père Paul Mba Abessole, candidat au premier siège du 2ème arrondissement de la commune de Libreville. ...
Lire l'article
La Commission Nationale Autonome et Permanente (CENAP) a validée seize (16) candidatures pour les législatives et sénatoriales partielles du 6 juin prochain après un examen minutieux des dossiers de déclaration de candidature auxdites élections. Pour les députations dans la province de l’Estuaire, notamment la commune de Libreville dans le 1er siège du 2ème arrondissement, l’on enregistre trois (3) candidats à savoir: -Titulaire: Mounguengui Marcel du Parti Socialiste Gabonais (PSG) Suppléant: Ondo Gérard -Pour le Rassemblement Pour le Gabon (RPG) majorité républicaine Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), Titulaire: Mba Abessole Paul Suppléant: Meyo Me Mba Jean de Dieu -L’Union Nationale (UN) Titulaire: Jean Eyeghé Ndong Suppléant: Bekalé Georges Bertrand Dans ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) a publié la liste des candidats devant briguer les cinq sièges de députés et les deux sièges de sénateurs dans le cadre des scrutins partiels du 6 juin prochain, indique un communiqué de cet organe chargé de l’organisation et de la supervision des élections dont l’AGP a reçu copie lundi. Dans la commune de Libreville, au 1er siège du 2ème arrondissement, l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong briguera à nouveau ce siège après sa démission du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il était élu. Il se présentera, cette fois, sous la ...
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean-François Ndongou, a déclaré dans une interview publiée, ce mercredi par le quotidien Gabon Matin, que son département « est fin prêt pour l’organisation des futures élections législatives et sénatoriales partielles ». Plusieurs mois avant les échéances, fixées au 6 juin prochain par le Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), M. Ndongou a rappelé que conformément aux dispositions de la loi électorale, l’organisation des élections « incombe respectivement à l’Administration en amont par le biais du ministère de l’Intérieur, et la CENAP, en aval ...
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a assuré le 5 avril que son département est prêt pour l’organisation des élections législatives et sénatoriales partielles prévues le 6 juin prochain. Le ministre a également évoqué la légalisation de l’Union nationale (UN, opposition) de Zacharie Myboto ou encore la situation du siège laissé vacant par Ali Bongo dans le Haut-Ogooué. Les législatives et sénatoriales partielles prévues le 6 juin prochains seront bel et bien organisées à la date fixée par la Commission nationale autonome et permanente (CENAP), a assuré le 5 avril le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, lors d’un ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) s’est réunie le 2 janvier à Libreville où elle a dévoilé le calendrier des élections législatives et sénatoriales partielles qui doivent se tenir le 6 juin prochain. Après plusieurs mois d’attente la date des élections partielles est enfin connue. Elles auront lieu le 6 juin prochain selon le calendrier de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), à l’issue de sa plénière du le 2 janvier à Libreville. Ce scrutin concerne notamment les sièges des anciens élus du Pati démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui ont été exclus pour s’être présenté ...
Lire l'article
Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella présidera vendredi prochain, une séance plénière au siège de l’institution en prélude de l’organisation des élections partielles de députés et de sénateurs dont la date n’a pas encore été indiquée. C’est la première réunion que la CENAP tiendra après l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Ces élections partielles font suite à l’exclusion par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) des anciens barons du régime qui pour certains s’étaient portés candidats lors du dernier scrutin présidentiel. Il s’agit notamment de l’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, ...
Lire l'article
Gabon : l’opposition rejette les résultats des législatives
La Cour constitutionnelle confirme les résultats des législatives et sénatoriales partielles du 6 juin
Sénatoriales et Législatives partielles 2010: les candidats amorcent le dernier virage
Election législatives et sénatoriales partielles du 6 juin
Les 16 candidatures validées par la CENAP pour les législatives et les sénatoriales partielles du 6 juin
Gabon:Les candidats en vue des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin connus
Élections législatives et sénatoriales partielles : le ministère de l’Intérieur « fin prêt »
Gabon : Ndongou «fin prêt» pour les élections partielles du 6 juin
Gabon : Les législatives et sénatoriales partielles fixées au 6 juin
La CENAP tiendra une plénière en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, vendredi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*