Socialisez

FacebookTwitterRSS

Julien Nkoghé Békalé nouveau député du Komo Mondah

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) aux élections législatives partielles de dimanche dernier, au a été élu, dimanche lors des élections législative partielles, député 1er siège du département du Komo Mondah, en obtenant 3490 voix sur 4906 suffrages exprimés devant ses deux challengers.

On peut parler d’un triomphe de Julien Nkoghé Békalé à Ntoum. Une victoire acquise, selon les informations dignes de foi, recueillies à la sortie des différents bureaux de vote auprès des partisans du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), Julien Nkoghé Békalé, qui affrontait le candidat de l’Union nationale, Casimir Oyé Mba, député sortant sur ledit siège et Crépin Tchibinda du Parti Social Démocrate (PSD) de Pierre Claver Maganga Moussavou.

Malgré les gesticulations et les actes négatifs posés avant et pendant le vote par le député Maganga Moussavou, les carottes sont finalement cuites pour lui et pour le candidat de l’Union nationale. Les électeurs du premier siège du département du Komo Mondah ont finalement décidé, par les urnes, d’accorder la majorité de leurs suffrages au candidat du PDG, Julien Nkoghé Békalé, qui se présente ainsi comme le nouvel homme fort politique de la localité.
Les populations ont donc choisi de tourner la page des vingt ans de présence sans discontinuer, mieux de la longévité aux affaires de l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba, et de confier cette fois-ci l’écharpe du député de cette circonscription politique au jeune ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, Julien Nkoghé Békalé, qui aura bénéficié durant cette campagne électorale du soutien massif et actif de l’ensemble des militants du parti de masse ainsi que de celui des partis de la majorité républicaine pour l’émergence.

Malgré le ralliement de dernière minute du candidat Mboumba Jean de Dieu du Rassemblement des Démocrates (RDD) de feu Christian Serge Maroga au profit de Casimir Oyé Mba, le candidat de la majorité républicaine a réussi à tirer son épingle du jeu. Le vote de dimanche est le couronnement de la lutte politique entre les deux forces en présence, qui a repris de plus belle à la suite de l’entrée au gouvernement de ce jeune pédégiste bon teint, qui ne cachait plus son ambition de devenir la première personnalité politique de la localité.

Le scrutin qui vient de s’achever a été l’occasion pour lui de prouver sa force de frappe et sa capacité de mobilisation dans le Komo Mondah où sa victoire prouve que ce nouvel homme politique est devenu le maître des lieux. Selon les informations rendues publiques par le président de la Commission départementale électorale du Komo Mondah, Sébastien Ondouo, le scrutin de dimanche dernier a donné une large victoire au candidat du PDG.

En effet, sur 7902 électeurs inscrits, 5196 personnes se sont finalement rendues aux urnes. 290 ont voté des bulletins blancs ou nuls. Sur les 4906 suffrages exprimés, le pédégiste Julien Nkoghé Békalé recueille 3490 voix, soit 71,10 % de voix exprimées; l’Union Nationale à travers son représentant, Casimir Oyé Mba, député sortant, n’a recueilli que 1009 voix, soit 20,60 % des voix exprimées. Le candidat du Parti Social Démocrate, Crépin Tchibinda, s’en tire avec 407 voix soit 8,03 %. Ces résultats qui avaient déjà été enregistrés par les représentants du candidat du PDG dans chacun des 53 bureaux du premier siège du département du Komo Mondah. On peut dire que plus de la moitié des électeurs se sont rendus aux urnes. Les pédégistes et les partis de la majorité républicaine pour l’émergence ont mieux mené campagne pour faire triompher leur poulain. Tirant les enseignements de cette consultation électorale, le président de la Commission électorale du département du Komo Mondah, Sébastien Ondouo, a fustigé le comportement répréhensible du président du PSD, Pierre Claver Maganga Moussavou.

Après avoir laissé entendre que le vote n’aura pas lieu à cause, affirmera-t-il, de l’existence de deux bureaux pirates au centre de vote d’Okolassi. Malgré les explications du commissaire national superviseur Bouka qui est même allé faire le décompte physique des bureaux de vote, le président du PSD a campé sur sa position d’empêcher la tenue du scrutin.
Il a finalement mis ses menaces à exécution en venant dimanche matin séquestrer les membres de la Commission électorale en barrant le portail du siège de la commission avec son véhicule Hummer ; ce qui a eu pour conséquences de retarder le convoyage dans les délais du matériels électoral dans les 53 bureaux de vote de la commune et du département concernés par le scrutin ; et de faire démarrer celui-ci avec plusieurs heures de retard. De plus, le même leader s’est rendu dans de nombreux bureaux de vote pour perturber le bon déroulement des opérations alors qu’il n’était nullement candidat à cette élection.

D’autres actes qui lui sont attribués ont failli porter un sérieux coup au scrutin qui avait pourtant bien démarré. On imagine la suite, connaissant le président du PSD. C’est le cas de cette jeune fille qui a failli être enlevée devant les gendarmes Maganga Moussavou. Les partisans du candidat Julien Nkoghé Békalé attendent maintenant que la Cour dise le droit pour faire la fête dans toute la localité. 


SUR LE MÊME SUJET
Les ministres gabonais du Pétrole, Julien Nkoghé Bekalé et de l’Energie, Régis Immongault ont été maintenus au sein de l’actuel gouvernement dirigé par le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, selon un décret présidentiel signé mercredi. La confirmation de ces deux personnalités au gouvernement intervient au lendemain des élections législatives partielles du 6 juin dernier. Un scrutin auquel ils avaient tous deux participés, notamment dans le département du Komo-Mondah (Estuaire) pour M. Nkoghé Bekalé et au 1er siège du département de Mulundu (Ogooué-Lolo) pour son collègue Immongault. On rappelle que les deux ministres ont remporté leurs sièges respectifs. Cette confirmation au gouvernement de ces ...
Lire l'article
Même si la 19ème Coupe du monde de football, qui se déroule depuis le 11 juin dernier en Afrique du sud, domine désormais les temps d’antenne des chaînes de télévision, les journaux papiers et en ligne gabonais, n’ont pas dérogé à la règle cette fin de semaine en commettants des titres et analyses abondants sur l’actualité nationale. Entre autres actualités marquantes, l’on notamment Le NGANGA qui, en politique nationale s’interroge: « Emergence: premiers rendez-vous manqués ? », de même que L’OMBRE ou GABON MATIN ou encore L’UNION, n’hésitent pas à revenir sur les législatives et sénatoriales partielles du 6 juin ...
Lire l'article
Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pourvoir) à l’élection législative partielle du 6 juin dernier dans le Komo Mondah, l’actuel ministre des Mines, Julien Nkoghé Békalé, a remporté le premier siège de député de ce département face à Casimir Oyé Mba, l’un des ténors de l’Union nationale (Un, Opposition). Pour cette élection très disputée dans cette localité où l’ancien député et ministres, Casimir Oyé Mba, transfuge du PDG, après la mort du président fondateur de cette formation politique, Omar Bongo Ondimba, devait défendre les couleurs de l’UN face à deux autres candidats notamment du PDG et du Parti Social ...
Lire l'article
Le scrutin en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, a démarré timidement dimanche à Libreville et à Ntoum, localité située à près de 40 km de la capitale gabonaise, a constaté l’AGP. Les bureaux de vote ont ouvert sur l’ensemble de quatre sièges de députés à pourvoir sur l’ensemble du territoire national ainsi que sur les trois sièges de sénateurs, comptant pour le scrutin sénatorial. A Ntoum, les électeurs arrivaient au compte goutte, ce dimanche matin, alors quelques bureaux de vote ont débuté les opérations avec quelques retards en raison de petits différends sur la composition des bureaux de vote, ...
Lire l'article
Les militants et militantes du Cercle de réflexion et d’amitié (CAR), une association à but politique ont animé samedi dernier dans sur l’esplanade de la maison de la femme à Ntoum, un meeting en vue de donner officiellement et clairement leur positionnement par rapport au soutien à apporter à tel ou tel candidat. Cette manifestation, selon le président du dit mouvement, Augustin Moubogha, entrait, naturellement, dans le cadre des propagandes électorales relatives aux législatives partielles du 6 juin prochain et qui doivent se dérouler sur le 1er siège du département du Komo Mondah. Devant une fouler en liesse et chauffée à ...
Lire l'article
Ntoum, 20 août (GABONEWS) – La coordination de campagne du candidat PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, s’est lancée mardi dernier sur le terrain à la faveur d’un grand meeting animé à la place des fêtes dans le département du Komo – Mondah, commune de Ntoum situé à 42 km de Libreville, a constaté GABONEWS. L’évènement qui a coïncidé avec la présentation officielle de Julien Nkoghé Békalé (natif de Ntoum), promu ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures lors du dernier remaniement ministériel du 22 juillet dernier, a débuté par la lecture des motions de ...
Lire l'article
Le préfet du département du Komo-Mondah, Alphonse Débat Passanthère, a lancé mercredi à Ntoum (39 Km de Libreville), un appel solennel à l'endroit des personnes désireuses d'être décorées le 17 août prochain, marquant le 49ème anniversaire de l’indépendance du Gabon. M. Débat Passanthère a notamment invité les candidats à la décoration à déposer leurs dossiers afin, dit-il, de mieux préparer l'évènement. Cette invite concerne notamment la présidente du Conseil départementale du Komo-Mondah, Joséphine Andeme Mafoumbi, le maire de la commune de Ntoum, André Ella, les directeurs provinciaux, chefs de cantons et villages (...).
Lire l'article
Le conseil départemental du Komo-Mondah, s'est doté vendredi dernier d'un bull et d’un camion et de deux pondeuses à parpaing tous flambant neuf, a constaté le correspondant local de l'AGP. Le président de cette institution, Andemne Mafoumbi, a indiqué que cette nouvelle acquisition devrait contribuer à renflouer les caisses du conseil. '' Nous avons acquis ce matériel dans l'objectif de relever notre budget car, nous voulons faire rentrer de l'argent'', a déclaré Mme Andemne Mafoumbi. ''Aussi, nous voulons développer notre département en créant des lotissements'', a ajoutée Mme Andemne Mafoumbi, soucieuse de mettre en application la politique du gouvernement en matière d'environnement. Le coût ...
Lire l'article
Le ministre de l'Intérieur, André Mba Obame pourrait faire réintégrer les 9 agents, travaillant dans le département du Cap Estérias, licenciés par le conseil départemental du Komo Mondah lors que cette nouvelle entité administrative était encore sous le giron de ce département. Le représentant du collectif des agents licenciés, Charles Indjendjé, affirme que ’’les autorités de tutelle ont pris le dossier en main et promettent de régulariser leurs situations administratives dans de brefs délais’’. ’’Le ministère de l'intérieur a enjoint les concernés à compléter rapidement leurs dossiers de réintégration, et les déposer directement au ministère de l'intérieur’’ a indiqué Indjendjé. Rappelons que ces ...
Lire l'article
Les agents de la brigade des eaux et forêts du Cap Estérias, à une trentaine de kilomètres au nord de Libreville, ont initié le 23 juin dernier dans le département du Komo Mondah, une vaste campagne de sensibilisation sur le respect des écosystèmes, notamment de la forêt classée de la Mondah. Cette campagne vise surtout à sensibiliser les populations sur la valeur de ce patrimoine naturel pour prévenir les dégradations auquel il sera exposé avec la construction annoncée dans les environs d'un port en eau profonde. La protection des écosystèmes du département du Komo Mondah, qui abrite notamment la forêt ...
Lire l'article
Les ministres Nkoghé Bekalé et Immongault maintenus au gouvernement
Revue de presse : « Julien Nkoghé Bekalé pris la main dans le sac »; « Jean Eyéghé Ndong et Le RPG sanctionnent Paul Mba
Sénatoriales et législatives 2010/ Julien Nkoghé Békalé renverse Casimir Oyé Mba dans le Komo Mondah
Début timide des opérations de vote pour les législatives et sénatoriales partielles
Politique : Le Cercle de réflexion et d’amitié derrière Julien Nkoghe Bekale
Gabon: Présidentielle 2009 : La coordination de campagne d’Ali Bongo Ondimba à Ntoum se lance dans la bataille
Gabon: 49ème anniversaire de l’indépendance, le préfet du Komo-Mondah lance un appel aux personnes désireuses d’être décorées
Gabon: Le conseil départemental du Komo-Mondah se dote de nouveaux engins lourds
Gabon: Réinsertion probable de neuf agents licenciés par le conseil départemental du Komo Mondah
Gabon : Le Cap Estérias lance un appel pour sauver la forêt classée de la Mondah


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*