Socialisez

FacebookTwitterRSS

Régis Immongault et Adeste Dilivie Yossangoye du PDG gagnent haut la main

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Le candidat du parti démocratique gabonais (PDG), Régis Immongault aurait été élu député du premier siège de députation de Mulundu avec un score écrasant de 87%, devant son challenger de l’Union nationale (UN) Paulette Missambo, selon les résultats issus de la commission électorale départementale, alors que, pour les sénatoriales partielles, l’autre candidat du PDG a également gagné sans trop de difficulté, avec 80% des suffrages exprimés.

Les candidats du Parti démocratique gabonais (PDG), pour les législatives au 1er siège du département de Mulundu, Régis Immongault, et pour les sénatoriales partielles dans la commune de Lastoursville, Adeste Dilivie Yossangaoye, ont réussi dimanche dernier leur tour de force de siéger pour la première fois, au palais Léon Mba, et pour le second, au palais Omar Bongo Ondimba.

Le candidat du PDG, Régis Immongault n’a pas fait de détails face à son adversaire de l’Union nationale, Paulette Missambo, en l’emportant avec plus de 87 %, selon des chiffres obtenus de sources proches de la Commission électorale, nationale, autonome et permanente (CENAP). La candidate de l’UN a perdu presque dans tous les bureaux de vote des cantons Pungui et Leyou et de la commune de Lastoursville, en dehors de celui de son village Kessipoughou où elle est arrivée en tête avec plus de 30 voix sur son adversaire.

Du côté de l’élection sénatoriale à Lastoursville, sur 29 électeurs, cinq des conseillers de l’indépendant Moutoumbou n’ont pas pris part au vote et deux conseillers de la liste de l’ex Alliance sociale d’Etienne Guy Mouvagha Tchioba, se sont abstenus.
Le scrutin de dimanche dernier s’est déroulé dans un calme plat, sous l’œil vigilant de nombreux militaires et gendarmes, réquisitionnés par le Gouverneur de l’Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye. Après la proclamation des résultats, c’est presque toute la population de l’ex-Madiville qui a déferlé à la résidence de leur nouvel élu, Régis Immongault pour se réjouir de la victoire de leur nouveau député, désormais porte étendard de leur commune et celui des cantons Pungui et Léyou à l’Assemblée nationale.

Ceci, en présence du ministre du Budget, Blaise Louembé, du député de la commune de Koula-Moutou, Jean Massima, de l’ancien ministre, Patrice Tonda et de nombreux hauts cadres qui ont tenu tout au long de cette campagne riche en enseignements, à soutenir leurs frères, Régis Immongault et Fernando Mawobo Lendoye . Une ambiance de carnaval a été entretenu par ces inconditionnels jusqu’aux environs de 3 heures du matin.
Le nouvel élu, Régis Immongault, a aussitôt réagi après l’annonce des résultats : ‘’Je suis très heureux de l’emporter, vous voyez vous-même avec moi que cette victoire est finalement celle de tout Mulundu qui voulais tourner la page du passé et de la trahison. C’est la démonstration que le PDG reste le parti majoritaire au niveau de Mulundu. Et que les populations de notre département sont toujours derrière le PDG et l’actuel Chef de l’Etat.

C’est une victoire écrasante qui démontre l’implantation à tous les coins et recoins de Mulundu. Cette adhésion des populations à mes modestes convictions du développement et surtout à celles du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Elles sont satisfaites du projet de société de leur Président de la République : « Regarder l’avenir en toute confiance ». Elles viennent de me donner une responsabilité lourde. Je m’engage à ne pas décevoir ces populations’’.
Puis la réaction de son directeur de campagne, l’ancien ministre, Patrice Tonda, qui s’est dit lui aussi joyeux de la brillante victoire de ses deux protégés, mais il s’est dit aussi heureux d’avoir laissé la place aux jeunes pour qu’ils poursuivent avec la dynamique qui leur sied, le développement de Mulundu. ‘’J’éprouve une joie profonde parce que le candidat est excellent. Et quand un candidat est excellent, on a du plaisir à travailler pour lui et avec lui.

La population de Mulundu a été toujours fidèle au PDG. Aujourd’hui, avec la politique de l’émergence du Président, Ali Bongo Ondimba, elle a compris les enjeux. Elle sait que la nouvelle voie que nous venons d’emprunter avec le nouveau chef de l’Etat, le département est sur le chemin de son développement tous azimuts, sur le chemin de la prospérité. Elle a entièrement confiance à Ali Bongo Ondimba. Il y a des choses qui parlent d’elles-mêmes.

Les générations se succèdent. Quand on atteint plus de la cinquantaine, on doit s’attendre à céder le témoin le plus élégamment possible au plus petit que ce soit. Quand on a détecté un talent, on est convaincu par sa bonne volonté, son charisme, qu’il peut jouer le jeu, il faut lui passer le témoin. J’espère que beaucoup de personnes de ma génération voient la même chose. Il ne s’agit pas de démissionner de la vie politique. On peut toujours continuer à créer sans être nécessairement en pôle position’’.  


SUR LE MÊME SUJET
Les chances des Panthères de jouer la finale du championnat d'Afrique U23 qualificatif aux JO Londres 2012 sont réelles selon l'entraîneur du Football club 105, Régis Manon. Large vainqueur de la Côte d'ivoire sur la marque de 3-1 en match comptant pour la dernière journée du groupe A, le Gabon affrontera le Sénégal qui a arraché son ticket dans le groupe B. Un match que les Panthères peuvent gagner selon Régis Manon « Les Panthères ont toutes leurs chances de passer. En parvenant à se défaire de la Côte d'ivoire que tout le monde disait imbattable, ils ont prouvé ce dont ...
Lire l'article
Pour n’avoir pas présenté un candidat dans la commune de Lastourville (province de l’Ogooué-Lolo, sud-est), un responsable du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR, majorité), Gilbert Bakaka, a invité ce dimanche au cours d’un point de presse organisée au PK7, à Libreville, tous les militants et sympathisants se réclamant du même bord politique que lui où du Parti Gabonais du Centre Indépendant (PGCI), à accorder leurs suffrages le 17 décembre au candidat investi par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). C’est au nom de la solidarité des partis de la majorité républicaine pour l’émergence que Gilbert Bakaka, a lancé cet appel. « ...
Lire l'article
Les ministres gabonais du Pétrole, Julien Nkoghé Bekalé et de l’Energie, Régis Immongault ont été maintenus au sein de l’actuel gouvernement dirigé par le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, selon un décret présidentiel signé mercredi. La confirmation de ces deux personnalités au gouvernement intervient au lendemain des élections législatives partielles du 6 juin dernier. Un scrutin auquel ils avaient tous deux participés, notamment dans le département du Komo-Mondah (Estuaire) pour M. Nkoghé Bekalé et au 1er siège du département de Mulundu (Ogooué-Lolo) pour son collègue Immongault. On rappelle que les deux ministres ont remporté leurs sièges respectifs. Cette confirmation au gouvernement de ces ...
Lire l'article
La cérémonie de lancement de la campagne du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection partielle du 6 juin prochain, Régis Immongault s’est ouverte dimanche sur la place Albert Tsamba de Lastourville dans la province de l’Ogooué Lolo, où de nombreux jeunes ont devisé avec le candidat, rapporte le correspondant de GABONEWS. La place Albert Tsamba noire de monde a vibré dimanche soir au rythme des chants et cris de joie pour ces jeunes venus de tous les coins de Lastouville pour témoigner leur confiance au candidat du PDG. Sur les banderoles de campagne disséminées partout dans la ville, l’on pouvait y lire, entre autres, ...
Lire l'article
L’ancien inspecteur du trésor, Régis Immongault, par ailleurs ministre de l’Energie a été désigné par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir)pour briguer le siège de député à Lastourville lors du scrutin législatif de 6 juin prochain. M. Immongault aura pour suppléant, fernando Mawobo Lendoye, ancien suppléant de l’ancienne ministre, Paulette Missambo (député de la commune de Mulundu pendant près de trois mandats, 1996 à 2009) qui avait été exclue des rangs du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) quelques semaines avant l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remporté par Ali Bongo Ondimba. Ancienne militante du parti au pouvoir, Mme Missambo ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) vient de désigner l’actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault, pour briguer le siège de député de la commune de Lastourville, dans l’Ogooué Lolo. Son principal adversaire dans cette circonscription sera certainement l’ancienne ministre de la Santé, Paulette Missambo, qui a occupé ce siège jusqu’en août 2009. C’est l’actuel ministre de l’Energie et ancien inspecteur du Trésor, Régis Immongault, qui montera le cheval PDG lors des prochaines joutes électorales pour le siège de député dans la circonscription de Lastourville, dans l’Ogooué Lolo. A l’approche du scrutin de l’élection législative partielle prévue le 6 juin prochain, le ...
Lire l'article
A la faveur d’une interview exclusive qu’il a bien voulu accorder, mercredi, à GABONEWS, pour parler des problèmes qui minent les secteurs de l’eau et de l’électricité au Gabon, le ministre en charge du Département de l’Energie et de l’Hydraulique, Régis Immongault, a déclaré : « Si la Société d’Electricité et d’Eau du Gabon (SEEG) ne remplit pas correctement sa mission, nous verrons de quelle manière réajuster le contrat de concession ». Interview. GABONEWS : Monsieur le ministre, après avoir passé un semestre à la tête du département sensible de l’Energie et de l’Hydraulique, accepteriez-vous de jeter un regard rétrospectif sur ...
Lire l'article
En marge du 14e Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui s’est tenu du 31 janvier au 2 février à Addis-Abeba, en Ethiopie, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et Microsoft ont signé un accord le 1er février pour la promotion et le développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique. Ce partenariat doit permettre de booster l’économie africaine par le biais des TIC. La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et Microsoft ont signé un partenariat le 1er février dans la capitale éthiopienne, pour la coopération en ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Syndicat des Agents des Télécommunications (SYNATEL), Bonjean Immongault, qui a annoncé la suspension de la grèves qu’ils observeraient en appelant ce mercredi à la reprise dès jeudi 6 août 2009, des activités à Gabon-Télécom, a par ailleurs déclaré que « cette grève n’est pas levée, elle est suspendue », dans une interview exclusive accordée mercredi soir à GABONEWS. « Les négociations vont continuer, les discussions vont se poursuivre, les conclusions interviendront à la fin du mois d’août, précisément le 30 », a déclaré Bonjean Immongault. « Au terme de ces conclusions, il va falloir entrer dans l’étape du ...
Lire l'article
Le ministre de l'Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, a récemment signé avec le président de la Conférence épiscopale du Gabon, monseigneur Timothée Modibo Nzockena, une convention de partenariat visant à impliquer l'Eglise catholique dans le renforcement des capacités de l'enseignement supérieur et de la recherche. Le 26 juin dernier, le chef de l’Eglise catholique avait annoncé ses ambitions de sceller des accords avec le gouvernement gabonais pour le soutien et le renforcement du secteur de l’enseignement. Dans la lignée de l'accord cadre conclu le 12 décembre 1997 portant définition et délimitation des relations et de la collaboration entre le Gabon et ...
Lire l'article
JO Londres 2012 / Demi-finale Gabon-Sénégal : “Les chances des Panthères sont réelles” selon l’ancien international Régis Manon
Législatives / Appel du CLR à voter pour le candidat PDG de Lastourville
Les ministres Nkoghé Bekalé et Immongault maintenus au gouvernement
Election Partielle 2010: le candidat PDG, Régis Immongault lance sa campagne à Lastourville
Le PDG désigne Régis Immongault candidat aux élections législatives partielles à Lastourville
Gabon : Le PDG positionne Immongault pour le siège de Lastourville
« Si la SEEG ne remplit pas correctement sa mission, nous verrons de quelle manière réajuster le contrat de concession », Régis Immongault, ministre de
Afrique : La CEA et Microsoft main dans la main pour développer les TIC
Gabon: « Cette grève n’est pas levée, elle est suspendue », (Bonjean Immongault, Secrétaire général du SYNATEL)
Gabon : Enseignement supérieur et Eglise catholique main dans la main


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*