Socialisez

FacebookTwitterRSS

Franceville rend hommage à Omar Bongo Ondimba

Auteur/Source: · Date: 9 Juin 2010
Catégorie(s): Politique,Société

Les populations du Haut Ogooué ; où était natif le défunt président Bongo Ondimba décédé le 8 juin dernier à Barcelone en Espagne, ont rendu, mercredi, un vibrant hommage à cet illustre fils du pays par diverses manifestations.

Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, a célébré mercredi le 1er anniversaire du décès du président Omar Bongo Ondimba. Tôt le matin de mardi, par succession de délégations, des gerbes de fleurs ont été déposées au mausolée d’Omar Bongo Ondimba.

La délégation de la présidence de la République, conduite par son secrétaire général, François Engonga Owono, a ouvert le bal. Elle a été suivie par les membres du Gouvernement avec le premier ministre Paul Biyoghé Mba en tête. D’autres délégations ont ensuite suivi, notamment celles du Sénat, conduite par son président Rose Francine Rogombé ; de l’Assemblée nationale ; du corps judiciaire ; du Conseil national de la communication ; du Conseil économique et social ; du corps diplomatique ; des partis politiques et associations, etc. Une autre délégation conduite par le ministre Michel Okemba a représenté le Chef de l’Etat Congolais, Denis Sassou Nguesso et son épouse, Antoinette Sassou Nguesso à cette cérémonie.
Quelques minutes auparavant, quelque 5 curés se sont succédés à la chaire pour dire une messe en la mémoire du Chef de l’Etat disparu. C’était au mausolée qui porte son nom. Dans la nuit du 7 au 8 juin, de nombreux compatriotes parés de tee-shirts à l’effigie de feu Omar Bongo Ondimba ont veillé en sa résidence jusqu’au matin. En marge de cette cérémonie solennelle, la Fondation Amissa Bongo a organisé une caravane médicale qui a administré des soins gratuits aux populations venues de tous les coins de Franceville.
Pour égayer la jeunesse, le Fan club Omar Bongo Ondimba a organisé, pour sa part, une ducasse au carrefour de Poto’s. De nombreux lots ont été partagés, indique-t-on. La minute de silence que toutes les populations ont observée, à travers les neuf provinces du Gabon, à 13h50mn a constitué le principal moment de pause pour tous ceux qui se sont affairés autour des manifestations organisées. Celle-ci est intervenue un an, jour pour jour (8 juin 2009 à 13h50) après le décès à Barcelone en Espagne du président Omar Bongo Ondimba.
Omar Bongo Ondimba naquit le 30 décembre 1935 à Lewaï (devenu Bongoville), à une quarantaine de kilomètres de Franceville, la capitale provinciale du Haut-Ogooué. Il est resté à la présidence du Gabon pendant 42 ans, succédant à son père spirituel Léon Mba Minko, décédé en novembre 1967.

Durant ses années de pouvoir, il a su marquer les Gabonais, les africains et les citoyens des pays du monde par sa propension à diffuser les idéaux de paix et à encourager l’unité nationale et même celle des africains à chacune de ses sorties. Plusieurs distinctions honorifiques ont d’ailleurs confirmé son choix à promouvoir la paix au Gabon et en dehors des limites géographiques du pays. Son œuvre, difficilement quantifiable, demeurera longtemps visible sous la lune et le soleil, reconnaît-on.


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012 : Ali Bongo Ondimba à l’ouverture du Stade de Franceville
Le Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé ce lundi 16 janvier 2012 à 19 h, à Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué (sud), à l’ouverture du Stade devant accueillir la phase finale de la CAN 2012 de Football. C’est en présence des personnalités politiques et administratives locales, des responsables du COCAN et d’autres personnalités politiques et sportives. Notons que l’ouverture du Stade de Franceville, qui répond effectivement au cahier de charge de la CAF, constitue la volonté exprimée par le N°1 Gabonais, celle de l’organisation de cette compétition par le Gabon conjointement avec la Guinée Equatoriale. Les nouvelles installations offrent une ...
Lire l'article
La coordination des jeunes du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) a organisée une marche en fanfare et en sons, mercredi, dans l’enceinte de la Cité de la démocratie, en vue de la célébration du premier anniversaire du décès du père Fondateur de cette formation politique, Omar Bongo Ondimba, disparu le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, en présence des hiérarques du PDG. Avec une importante mobilisation des grands jours, les jeunes du Parti Démocratique Gabonais vêtus de tee-shirts blanc et de pagnes spécialement confectionnés, frappés de l’effigie du président défunt, ont battu le bitume sur le trajet Place ...
Lire l'article
Dans un discours télévisé à la nation le 8 juin 2010 à l'occasion du premier anniversaire de la mort de son père Omar. Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a mis en garde contre les divisions dans le pays et a demandé à l'opposition de travailler « à l'unité nationale ». Le reportage de notre correspondant par Yves-Laurent Goma Pour l'anniversaire de la mort d'Omar Bongo de nombreuses manifestations ont eu lieu le 8 juin au Gabon. Bien que la journée n'ait pas été décrétée fériée, une minute de silence a notamment été programmée sur tout le territoire. La journée a commencé ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba est à Franceville (capitale provinciale du Haut – Ogooué, sud – est) depuis ce mardi, en début d’après – midi, où il va accueillir, mercredi en matinée, son homologue Français, Nicolas Sarkozy, en mini tournée africaine. Le Gabon par Franceville et Libreville, sa capitale, vont constituer la première étape de la tournée africaine de Nicolas Sarkozy qui va ensuite se rendre à Kigali, au Rwanda. La visite de 48 heures du chef de l’Etat français au Gabon sera marquée de symboles du point de vue des relations qu’entretiennent Paris et Libreville. Car de ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba est attendu ce mardi à Franceville (sud-est), pour une visite de plusieurs heures. Selon des sources autorisées, le chef de l’Etat accueillera mercredi dans le chef-lieu de la province du Haut- Ogooué, son homologue français Nicola Sarkozy qui entamera par cette localité, une visite d’amitié et de travail au Gabon. Selon certaines indiscrétions, le président français devrait s’incliner sur la tombe de feu président Omar Bongo Ondimba et visiter le Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF). Pour préparer ce double évènement les populations locales se mobilisent pour réserver aux deux chefs d’Etat un accueil chaleureux pour ...
Lire l'article
Des milliers de Gabonais continuaient mercredi de rendre hommage à leur défunt président Omar Bongo à Franceville, dans sa région natale du sud-est du Gabon, à la veille de son inhumation. Le cercueil présidentiel est arrivé mardi soir par avion à Franceville depuis Libreville, où la population avait déjà pu lui rendre hommage et après des obsèques solennelles en présence d'une quinzaine de chefs d'Etat. "Je suis ici depuis hier (mardi) soir, j'ai passé la nuit ici, et je resterai ici jusqu'à l'enterrement", a assuré Yvonne Ndzougou, 57 ans dont "trois décennies de militantisme au PDG", le Parti démocratique gabonais créé par ...
Lire l'article
C’est aujourd’hui que vont se dérouler les obsèques officielles de l’épouse du chef de l’Etat, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars à Rabat au Maroc. Le gouvernement, les corps constitués, ainsi que plusieurs délégations étrangères vont se relayer au palais présidentiel pour s’incliner devant la dépouille de la première dame. La nation gabonaise rendra tout au long de cette journée l'ultime hommage à l'épouse du président de la République Gabonaise, Edith-Lucie Bongo Ondimba. Après les centaines des milliers de personnes qui ont pris d'assaut le palais de bord de mer durant toute la soirée d'hier pour s'incliner devant la dépouille ...
Lire l'article
L’ancien 2ème vice président du Sénat (2ème chambre du parlement gabonais) Jean Baptiste Mintsa Mi Mba a reçu vendredi à Libreville, les ultimes hommages de la nation gabonaise, a constaté un journaliste de l’AGP. Dans une ambiance solennelle, empreinte de recueillement, vêtus de costumes noirs pour les hommes et de tailleurs sombre pour les femmes, les sénateurs les uns après les autres venaient s’incliner sur le cercueil du sénateur disparu pour un dernier hommage. Le cercueil de feu Mintsa Mi Mba couvert du drapeau gabonais (vert, jeune et bleu) était placé devant une chapelle ardente habillée d’un blanc doré, devant laquelle était ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat Omar Bongo Ondimba, procédera vendredi prochain à Franceville à la pose de la 1ère pierre de la construction du stade municipal de la capitale provinciale du Haut – Ogooué (sud - est ), a annoncé mardi le communiqué final du conseil des ministres. C’est dans la perspective de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2012, que le Président de la République va effectuer le geste marquant le démarrage des travaux liés aux constructions et réhabilitations des infrastructures sportives devant accueillir la compétition. Le même geste sera effectué par le Chef de l’Etat dans les autres villes du Haut ...
Lire l'article
CAN 2012 : Ali Bongo Ondimba à l’ouverture du Stade de Franceville
Hommage à Omar Bongo Ondimba: les jeunes du Parti démocratique Gabonais célèbrent la mémoire du président fondateur
Le président gabonais Ali Bongo rend hommage à son père et appelle à l’unité du pays
Ali Bongo Ondimba à Franceville pour accueillir mercredi son homologue français, Nicolas Sarkozy
Ali Bongo Ondimba mardi à Franceville
Bongo Doit Partir
Des milliers de Gabonais rendent hommage à Omar Bongo à Franceville
Gabon : La Nation rend hommage à Edith-Lucie Bongo Ondimba
Gabon: La nation rend un ultime hommage à feu Jean baptiste Mintsa Mi Mba
Gabon: CAN 2012: Omar Bongo Ondimba à Franceville vendredi prochain pour la pause de la 1ère pierre

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Juin 2010
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*