Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le PDG accusé de fraudes massives à Ntoum

Auteur/Source: · Date: 10 Juin 2010
Catégorie(s): Nation

Déclaré vainqueur à l’issue de l’élection législative partielle du 6 juin avec 71,14% des suffrages, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a été vertement indexé par ses adversaires sur ce siège qui dénoncent une «fraude inimaginable et flagrante».
C’est reparti pour le contentieux électoral. A peine quelques heures après la publication des résultats officiels le 9 juin par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), les contestations fusent de tous bords contre le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

Les principales contestations concernent le scrutin du premier siège du Komo Mondah, à Ntoum, où le candidat PDG, l’actuel ministre des Mines Julien Nkoghe Bekalé, est donné gagnant à 71,14% des voix, suivi de Casimir Oyé Mba (UN, opposition) avec 20,56% et de Tchibinda Crépin (PSD, ex majorité) avec 8,30%.

A l’occasion d’un point presse tenu le 9 juin à Libreville, le président du Parti social démocrate (PSD, ex-majorité), Pierre-Claver Maganga Moussavou, a indiqué qu’il introduirait un recours auprès de la Cour constitutionnelle pour demander l’annulation du vote dans le siège Ntoum, où il dénonce des «cas de fraude inimaginable et flagrante» orchestrés par le PDG.

Pierre-Claver Maganga Moussavou dénonce notamment «l’achat des cartes d’électeurs par certains responsables de la majorité, aux fins d’empêcher les propriétaires d’aller accomplir leur devoir civique, l’installation d’un centre de vote de six bureaux devant la résidence du candidat du PDG».

Le président du PSD fustige également la circulation lors du scrutin de «vraies fausses» cartes nationales d’identité établies la veille du scrutin avec un tampon de la «Police nationale» de Ntoum, alors que ce corps n’y existe pas. «La preuve que nous sommes loin d’accéder à la transparence, à la démocratie véritable dans notre pays», a déploré Maganga Moussavou.

Il a souhaité à cet effet proposer à l’Assemblée nationale «la refonte de la loi électorale et de la CENAP dont les missions préparatoires des élections devraient comporter la gestion, la confection et la révision des listes électorales ; avec en son sein, une prise de décision consensuelle n’impliquant que les partis politiques concernés par l’élection».

Même son de cloche du côté de l’Union nationale (UN) et du Rassemblement national des bûcherons (RNB) qui dénoncent «la distribution de fortes sommes d’argent par le candidat du PDG et ses représentants le jour du vote, les intimidations, les menaces y compris contre les hommes d’église, la corruption, les détournements de moyens de l’Etat» lors du scrutin du 6 juin.
 


SUR LE MÊME SUJET
Législatives gabonaises : l’opposition va déposer un recours après des “fraudes massives”
L'Union du peuple gabonais (UPG), l'un des deux grands partis d'opposition, va déposer des recours devant la Cour constitutionnelle, a annoncé le porte-parole mardi 27 décembre. L'UPG accuse le pouvoir de "fraudes massives" lors des élections législatives du 17 décembre. « Nous allons présenter des recours pour que la Cour constitutionnelle nous rétablisse dans nos droits », a déclaré le secrétaire exécutif de l'Union du peuple gabonais (UPG), Mathieu Mbomba Nziengui. Le parti d'opposition accuse le pouvoir de « fraudes massives » lors des élections législatives du 17 décembre, à l'issue desquelles le Parti démocratique gabonais du président Ali Bongo Ondimba ...
Lire l'article
Le Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS, opposition), dénonce aujourd'hui dans un communiqué "une fraude massive" lors des législatives gabonaises du 17 décembre qui ont vu le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) prendre 114 des 121 sièges. Dénonçant une "fraude massive (et) généralisée", le PDS qui avait présenté 27 candidats à ce scrutin sans qu'aucun ne soit élu, annonce dans son communiqué "qu'il n'exercera aucun recours devant la Cour constitutionnelle", car elle est, selon lui, "essentiellement constituée de membres issus du PDG". Selon le PDS, le scrutin a été marqué par une "manipulation par le PDG des ...
Lire l'article
L’ensemble des conseillers du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), à l’issue d’une réunion mardi, a décidé de la tenue du Conseil municipal de la ville de Ntoum (près de 50 km de Libreville), le 22 octobre prochain, après de nombreux reports et la menace incessante de destitution de l’édile de cette ville à la sortie de la Capitale gabonaise. « Placé sur la corde raide », constatait la presse deux semaines auparavant, le maire de Ntoum, localité située à une cinquante de kilomètres de Libreville, André Ella, bien que contesté, avait été maintenu à son poste, grâce aux ...
Lire l'article
Les résultats du scrutin du 6 juin comptant pour les élections législatives partielles ne sont pas encore officiels, mais le plus grand nombre s’accorde déjà sur la défaite de l’Union nationale à Mulundu et Ntoum, les anciens sièges de Paulette Missambo et Casimir Oye Mba. L’Union nationale (UN) n’aura pas réussi à conserver l’intégralité de ses quatre sièges à l’occasion du scrutin des élections législatives partielles du 6 juin, selon des sources concordantes. Les résultats officiels ne sont pas encore tombés mais les premières tendances relayées par la première chaine de télévision gabonaise (RTG1) lors de l’émission la grande nuit ...
Lire l'article
La déclaration du Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, soutenue par les tendances diffusées à l’émission « La Grande nuit électorale » dans la nuit de dimanche dernier, sur les chaînes de télévision gabonaises (RTG1), donne le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) ,vainqueur de deux sièges sur les quatre à pourvoir de l’élection législative partielle du 6 juin dernier. Dans le département de Mulundu dans l’Ogooué Lolo, le candidat PDG et actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault, aurait largement battu son adversaire Paulette Missambo, ancien élu et hiérarque du parti au pouvoir qui a démissionné pour intégrer la nouvelle formation politique de l’opposition: ...
Lire l'article
Ntoum, 20 août (GABONEWS) – La coordination de campagne du candidat PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, s’est lancée mardi dernier sur le terrain à la faveur d’un grand meeting animé à la place des fêtes dans le département du Komo – Mondah, commune de Ntoum situé à 42 km de Libreville, a constaté GABONEWS. L’évènement qui a coïncidé avec la présentation officielle de Julien Nkoghé Békalé (natif de Ntoum), promu ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures lors du dernier remaniement ministériel du 22 juillet dernier, a débuté par la lecture des motions de ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Les populations de Ntoum (39 Km de Libreville), pourront bénéficier, à partir de lundi prochain, de la gratuité des cartes prépayées d'électricité Libergy distribuées par la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG) de Ntoum. Selon un communiqué de la (SEEG), ces populations sont appelées à passer au siège de de l’entreprise recevoir à nouveau des cartes d'électricité libergy. Les populations, qui se réjouissent déjà de cette nouvelle, souhaitent que la gratuité d'électricité soit pérenne. Depuis 2007, le gouvernement supporte à hauteur de 19 milliards l’année, les factures d’eau et d’électricité des populations économiquement faibles du pays.
Lire l'article
Le conseiller municipal de Ntoum (39 Km de Libreville), Jean Marie Nguema Abogué, a déclaré vendredi que les conseillers municipaux du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de Ntoum, n'ont pas apprécié la manière dont le candidat de ce parti aux élections, Jean Louis Mombo Mombo, a distribué le franc électoral, rapporte un correspondant de l'AGP. Selon M. Nguema Abogué, M. Mombo Mombo aurait fait la part belle en donnant 150 mille francs à chaque conseillers de l'opposition, alors que ceux du PDG auquel il appartient, ont reçu chacun 50 mille francs. ''Le candidat Mombo a privilégié l'opposition, c'est qu'il ...
Lire l'article
Une classe de terminale D, sera ouverte au lycée public Lubin Martial Ntoutoume de Ntoum, dès lundi prochain, jour de la rentrée des classes pour le compte de la nouvelle année académique. Le nouveau proviseur, Bertille Minkoué, l’a dit ce vendredi lors de son installation à Ntoum (45km de Libreville), par l’inspecteur délégué d’académie de l’Estuaire (IDA), M. MBINA Mbougou David, Le lycée publique Lubin Martial Ntoutoume de Ntoum compte à ce jour deux classes de terminales, notamment A et B. Le nouveau proviseur, entend également entamer les travaux de l’érection de la barrière de l’établissement en vue de sécuriser les élèves et ...
Lire l'article
Législatives gabonaises : l’opposition va déposer un recours après des “fraudes massives”
Gabon/législatives : “fraudes massives”
Ntoum / Le Conseil municipal le 22 octobre prochain
Gabon : L’Union nationale perd les sièges de Ntoum et Mulundu
Législatives et sénatoriales partielles 2010: le PDG aurait remporté les sièges de Ntoum et Mulundu et de Bendjé
Gabon: Présidentielle 2009 : La coordination de campagne d’Ali Bongo Ondimba à Ntoum se lance dans la bataille
Plan de Paix
Gabon: La SEEG de Ntoum procédera lundi à la remise gratuite des cartes prépayées aux populations
Gabon: Election : Conflit autour du franc électoral à la mairie de Ntoum
Gabon: Rentrée scolaire 2008 – 2009 : Ouverture d’une classe de terminale D, au lycée de Ntoum


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Juin 2010
Catégorie(s): Nation
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*