Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pétrole : Oil Lybia lorgne la branche distribution de Shell Afrique

Auteur/Source: · Date: 11 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique

La compagnie pétrolière libyenne Oil Libya a annoncé qu’elle allait investir 2 milliards de dollars, pour le rachat des activités de distribution des hydrocarbures de la compagnie Shell en Afrique. L’offre concerne 21 pays africains et ne prend pas en compte les activités de Shell en Afrique du Sud.

C’est Oil Libya qui pourrait bien rafler le marché de la distribution des produits de Shell sur le continent africain. Le conseiller juridique de Shell, Faiçal Werfelli, a annoncé que l’offre de vente concerne 21 pays africains et ne prend pas en compte les activités de Shell en Afrique du Sud.

Oil Libya a annoncé qu’elle investirait 2 milliards de dollars pour s’adjuger le marché. La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise devrait annoncer le nom de la société adjudicatrice dans le courant du mois de juin.

Shell dispose d’un chiffre d’affaires de 357 milliards de dollars en 2007 et se positionne comme la plus grande compagnie pétrolière européenne avec un chiffre d’affaires en hausse de 29% sur l’ensemble des années écoulées.

Oil Libya Holding Company est placée sous la tutelle de la Libya Africa Portfolio (LAP), qui dispose d’un capital de 800 millions de dollars américains et qui engobe la Libya Arab Africa Investment Company (LAAICO), la Libya Africa Financial Company (LAFICO), Afriqiya (la compagnie aérienne à vocation panafricaine) et la Banque sahélo-saharienne pour l’industrie et le commerce (BSIC).

Oil Libya est déjà implantée dans une vingtaine de pays africains, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Egypte, Erythrée, l’Ethiopie, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Maroc, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan, le Tchad, la Tunisie, l’Ouganda et l’île Maurice. La société approvisionne également en kérosène 28 aéroports en Tunisie, au Maroc, au Cameroun, au Niger, au Sénégal, au Burkina Faso, au Mali, à Djibouti, en Ethiopie et au Soudan.

Oil Libya possède enfin 1 250 stations de distribution d’essence, qui emploient 2 800 personnes dans les différents pays africains, assurant un volume de vente de 4 milliards de litres par an pour une capacité de stockage de 450 millions de litres. Le plan de développement des activités d’Oil Libya prévoit d’ici à 2012 la création de 3 000 stations avec de nombreuses usines, des dépôts, ainsi que la participation dans l’exploration pétrolière en Libye, au Tchad, au Soudan et au Bénin.

La firme Libya Oil Holdings Limited avait concrétisé aussi son entrée sur le marché de la distribution du carburant au Gabon par le biais de sa filiale, Libya Oil Gabon S.A. Ainsi à Libreville, toutes les enseignes des stations- services «Mobil Oil» ont été remplacées par «Oilibya».

La Libye avait cédé en 2007 pour 4 milliards d’euros au fonds d’investissement américain Colony Capital, 65% du groupe Tamoil qui disposait notamment de 3 raffineries en Europe et de 3 000 stations-services en Italie, Suisse, Espagne et Allemagne. Les autorités libyennes ont créé en 2008 la «Oil Libya Holding Company» dans l’optique d’étendre ses activités sur le continent et en Amérique Latine.
Publié le 11-06-2010 Source : Afrique-en-ligne Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Shell Gabon a annoncé le 3 février à Libreville une production 70 000 barils de pétrole par jour, soit 30% de la production nationale. Une performance qui place la compagnie pétrolière en tête des producteurs du pays. Après avoir joué les seconds rôles pendant une décennie, Shell Gabon a repris le flambeau de la production pétrolière au Gabon. Le PDG de la compagnie anglo-néerlandaise, Andrew Drewett, a annoncé le 3 février à la télévision nationale une production de 70 000 barils par jour, soit 30% de la production nationale. Shell Gabon redevient ainsi l’opérateur numéro un et le premier ...
Lire l'article
Shell Gabon va lancer un projet de fabrication de gaz naturel liquéfié, a annoncé le PDG de la société, Adrian Drewett, à l'occasion de la célébration des 50 ans de présence de cette filiale du Groupe Royal Dutch Shell Plc dans ce pays. Shell Gabon travaillera avec le gouvernement gabonais sur ce projet de développement de gaz naturel liquéfié à partir du gaz qui brûle à l'air libre sur les champs existantS. "C'est un projet qui va contribuer à créer une nouvelle branche d'activités dans l'industrie des hydrocarbures au Gabon, tout en réduisant l'impact sur l'environnement par l'arrêt du brûlage du gaz ...
Lire l'article
Réunis à Kinshasa, en RDC, à l’occasion du 4e Congrès africain du pétrole exposition (CAPE IV), les 16 pays producteurs africains planchent depuis le 24 mars sur la meilleure manière de valoriser les réserves pétrolières du continent, estimées à plus de 100 milliards de barils, face aux grandes firmes internationales. Le potentiel africain en pétrole est énorme, plus de 100 milliards de barils en réserve ! Les 16 pays africains producteurs du pétrole sont actuellement en congrès dans la capitale congolaise pour élaborer des politiques qui permettraient de valoriser ces ressources en arrimant l’industrie africaine du pétrole aux normes internationales. Le thème ...
Lire l'article
Une délégation de la société pétrolière anglo-néerlandaise Shell a annoncé au chef de l’Etat le 16 février dernier à Libreville la mise en exploitation d’un nouveau puits de pétrole. Avec une production estimée entre 15 et 25 000 barils/jour, ce puits devrait permettre à Shell Gabon de booster sa production en chute depuis 2007. Le deuxième producteur de pétrole du pays, Shell Gabon, a annoncé le 16 février dernier au Chef de l’Etat, Ali Bongo, la mise en exploitation d’un nouveau puits de pétrole. Ce nouveau puits devrait rehausser les chiffres de la compagnie anglo-néerlandaise, dont la production pétrolière a ...
Lire l'article
Le désengagement partiel de Shell du continent africain ne concerne pas le Gabon, affirme mardi la direction générale du Groupe anglo-néerlandais. La compagnie pétrolière va quitter une vingtaine de pays africain en vendant ses activités de raffinage, de stockage, de ses produits dont le gaz et les lubrifiants. Shell est le deuxième opérateur pétrolier au Gabon avec une production estimée à 50.000 barils par jour. Crée en 1960 avec un capital de 15 milliards de francs CFA, la société Shell Gabon appartient au Groupe Royal Dutch Shell, qui détient 75 pour cent des actions, et à l'Etat gabonais, propriétaire de 25 pour cent ...
Lire l'article
La directrice du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Antoinette M. Sayeh a appelé jeudi dans une vidéo conférence depuis Washington le Gabon et tous le pays africains producteurs de pétrole, confrontés au problème de la baisse du prix du pétrole à s’ajuster à cette nouvelle réalité et apporter plus de transparence dans la gestion de leurs ressources. Le FMI a octroyé près de 102 millions de dollars au titre d'accord de confirmation au Gabon afin de soutenir son programme économique, sur une période de 14 mois, gage de la signature d'un accord final de 3 ans. Un premier décaissement ...
Lire l'article
Gabon : C’est reparti pour 20 ans avec Shell Gabon
La convention d’établissement de la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell au Gabon a été renouvelée pour 20 ans par l’Etat gabonais le 1er août dernier à Libreville. Les termes de la convention remaniés conformément aux normes internationales permettent notamment un renforcement du contrôle et de la participation de l’Etat gabonais aux activités de la compagnie sur le territoire national, qui ont dégagés en 2007 une moyenne de 10 500 barils par jour. Un partenariat renforcé a été entériné le 1er août dernier entre la compagnie pétrolière Shell Gabon et l’Etat gabonais, avec le renouvellement de la convention d’établissement ...
Lire l'article
Le gouvernement et la compagnie pétrolière Shell Gabon vont signer une nouvelle convention fixant le cadre légal et fiscal pour les activités pétrolières sur la concession de Gamba-Ivanga pour les 20 prochaines années. C'est le ministre des Mines en charge du Pétrole, Casimir Oyé Mba qui l'a annoncé le 11 juillet sur les installations de Shell Gabon à Gamba. Les six domaines d’activités spécifiés dans cette convention ont pour objectifs de redresser la courbe de la production pétrolière au Gabon. Pour amorcer au plus vite les mesures d’un redressement de la production pétrolière au Gabon, le ministre de tutelle, Casimir ...
Lire l'article
La filiale gabonaise de la société pétrolière Shell a cédé à la société sud africaine Engen 60% des parts de Pizo Shell, la société qui prend en charge le marketing et la distribution des produits pétroliers de Shell Gabon. L’accord a été signé par les deux parties le 18 avril dernier à Libreville. Shell Gabon et Engen ont annoncé le 18 avril à Libreville le rachat par la société sud africaine de la majorité des parts de Pizo Shell, l’ancienne filiale de Shell Gabon spécialisée dans le marketing et la distribution des produits pétroliers. Shell Gabon qui détenait 60% de la ...
Lire l'article
Entrant dans le cadre de la stratégie globale de Shell Gabon dénommée « Plus d’Investissement en amont et de rentabilité en aval », la compagnie anglo-néerlandaise Shell, a signé vendredi à Libreville, un accord de vente et d’achat avec Engen Petroleum Limited, groupe sud africain, portant sur une participation à hauteur de 60% dans Pizo Shell, les autres actionnaires sont à cet effet investisseurs de 30% et l’Etat gabonais 10%, mais cette opération qui n’est pas totalement conclue puisque soumise à quelques conditions pourra intervenir courant 2008, ce qui fait que le coût de cette transaction n’est pas encore connu. ...
Lire l'article
Gabon : Shell Gabon premier producteur national
Shell Gabon va lancer un projet de fabrication de gaz naturel liquéfié
Pétrole : Comment valoriser un potentiel de 100 milliards de barils en Afrique ?
Gabon : Shell met en exploitation son nouveau puits
Le Groupe Shell poursuivra ses activités au Gabon
Afrique: La directrice Afrique du FMI appelle les pays africains producteurs de pétrole à apporter plus de transparence dans la gestion des ressources
Gabon : C’est reparti pour 20 ans avec Shell Gabon
Oyé Mba pousse Shell Gabon à investir sur Gamba-Ivanga
Gabon : Une entreprise Sud africaine s’offre 60% des parts de Pizo Shell
Gabon: Des actions de Pizzo Shell à hauteur de 60% vendus au groupe sud africain Engen


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*