Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : paralysie des structures sanitaires publiques

Auteur/Source: · Date: 29 Juin 2010
Catégorie(s): Santé

La plupart des structures de santé publique de la capitale gabonaise, Libreville, et de l’intérieur du pays sont paralysées depuis lundi, en raison d’un mot d’ordre de grève générale lancé par le syndicat national des personnels de santé (Synaps). Un service minimum est néanmoins observé dans ces centres de santé, conformément aux dispositifs règlementaires du pays.

Les blouses blanches réclament entre autres, le paiement des rappels de solde, la régularisation des situations administratives et la signature des textes déposés sur la table du Premier ministre Paul Biyoghé Mba, lesquels accorderaient plusieurs avantages aux personnels de santé. Notamment la prime de servitude, l’aide à la propriété immobilière et la prime de logement.

« Au moment où nous attendons la signature de ces textes, la ministre de la Santé vient de décider de manière unilatérale de l’octroi d’une prime de rendement aux personnels de santé et laquelle devrait être payée aux agents par les structures de santé où ils travaillent », a déclaré Serges Mickala, secrétaire général le Syndicat national des personnels de santé (Synaps).

Les pauvres n’auront plus accès aux soins de santé
« Ce n’est pas ce que nous demandons et puis, les centres de santé n’ont pas les moyens pour pays cette prime aux agents », a poursuivi M. Mickala, affirmant par ailleurs que cette mesure est opposée au principe de la gratuité des services dans les structures sanitaires publiques. « Cette manière de procéder encouragerait les agents à monnayer leurs services et par conséquence, les pauvres n’auront plus accès aux soins de santé », a-t-il fait remarquer.
Hier les responsables du Synaps ont rencontré la ministre de la Santé, Alphonsine Mbié N’na, mais cette rencontre a accouché d’une souris selon les syndicalistes qui sollicitent l’intervention personnelle du premier ministre, Paul Biyoghé Mba, afin d’ouvrir les négociations avec le gouvernement.
 


SUR LE MÊME SUJET
Face à la prolifération des structures sanitaires privées illicites et la pratique illégale de la médecine par des personnes non autorisées, les autorités entendent sévir par la fermeture des différentes officines, a-t-on appris. Cette décision a été communiquée aux médecins, infirmiers, sages-femmes, entre autres (issus du secteur public et privé), exerçant, à Libreville et ses environs, à la faveur d’une réunion dirigée, lundi, par l’Inspecteur Général de la Santé (IGS), le Dr Stéphane Germain Iloko Boussengui. Elle découle d’une inspection menée par le patron de l’IGS et qui a révélé des disfonctionnements énormes dans la pratique de la ...
Lire l'article
Une opération d’immatriculation de tous les employés des structures sanitaires privées, à savoir des officines et des entreprises exerçant dans le département de l’Ivindo, a débuté le 28 juin pour s’achever le 26 juillet prochain, à la demande de l’inspecteur régional de santé pour l’Ogooué-Ivindo (Sud-est), Jean Prosper Mba Ebyaghe. Les employés concernés doivent fournir deux photos d’identité, une copie de l’acte de naissance ou de la carte nationale d’identité et un diplôme justifiant l’exercice de leurs activités. En sus, ils devront verser une somme de 20.000 fcfa. Ceci devra à terme, permettra d’établir une sorte de ‘’carte des employés sanitaires du ...
Lire l'article
Les agents du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) ont salué le versement de la prime de servitude qu'ils réclamaient depuis plusieurs mois en menaçant de reprendre leur mouvement de grève. Privés de cet acquis depuis plus de quatre mois, les agents fédérés au sein du Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), viennent d'entrer en possession de leurs primes de servitude, dont le versement effectif constituait l'un des principaux points de revendications des agents qui avaient observé une grève record de janvier à mai dernier. Le versement de cette prime par la tutelle devrait mettre du baume sur l'ecchymose ...
Lire l'article
Le travail a repris lundi dans l’ensemble des formations sanitaires de la province de la Nyanga (Sud), au lendemain de l’appel lancé par le syndicat national des personnels de la Santé (SYNAPS), a constaté le correspondant local de l’AGP. ‘’ A compter de ce lundi, nous reprenons le travail suite à la déclaration de notre Secrétaire Général ‘’, a déclaré le Secrétaire provincial du SYNAPS, Stély Mihindou. A l’appel de leur centrale syndicale le mois dernier, les personnels de santé de la Nyanga observaient le mouvement, avec la suspension des activités de consultations et d’hospitalisation au Centre Urbain de Santé de Tchibanga ...
Lire l'article
Le travail a effectivement repris lundi dans les hôpitaux et centres de santé publics de Libreville, après une longue grève des agents de la santé regroupés au sein du syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), a constaté l'AGP. Du centre hospitalier de Libreville (CHL), la plus grande structure sanitaire publique du Gabon, au dispensaire de la Peyrie, en passant par celui de Louis, le constat est le même : les agents aux blouses blanches ont bel et bien repris le travail. Cette reprise intervient après l'appel lancé dimanche dernier par le secrétaire général du SYNAPS, Serghes Mickala Moundanga, invitant ses ...
Lire l'article
Le personnel de santé regroupé au sein du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a durcit son mouvement de grève entamé depuis plus de trois mois au lendemain de la décision du gouvernement de payer la prime de servitude et de risque sanitaire (appelée prime hospitalière par les grévistes), a-t-on constaté. Depuis lundi, les malades du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sont livrés à eux-mêmes suite à la décision du SYNAPS de suspendre le service minimum qu’il observait. Le service ‘’sensible’’ de l’hémodialyse qui était jusqu’à présent exempté est touché par le mouvement depuis lundi. 122 patients de ce service qui ...
Lire l'article
Le Ministre de la Santé publique, le général d’armée Idriss Ngari, a ordonné ce dimanche à l’ensemble des personnels de Santé à « reprendre immédiatement le travail » dans toutes les structures sanitaires du pays, selon un communiqué parvenu au desk de GABONEWS. Le communiqué rappelle que « depuis le 12 janvier 2009, les agents du secteur Santé observent un mouvement de grève déclenché par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) pour réclamer les paiements des primes de logement et hospitalière ». « Les différentes négociations menées par le Ministre de la Santé avec l’appui du Premier Ministre, ...
Lire l'article
Le Syndicat national des personnels de Santé (SYNAPS) au Gabon a appelé ce lundi à une grève générale pour amener les autorités à prendre en considération leurs revendications d’ordre salarial, a appris la PANA de source officielle. Le SYNAPS avait déposé un préavis de grève au cabinet du Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, depuis le 18 décembre dernier. Le Secrétaire général du SYNAPS, Serge Mickala Moundounga, a déclaré ce lundi que le gouvernement ne s’occupait pas bien de l’agent public permanent ou non permanent du secteur de la Santé, "qui est l’acteur principal de toute politique sanitaire orientée vers les populations". "La ...
Lire l'article
Avant de suspendre, vendredi au cours d’une conférence de presse, la grève qui paralysait depuis plus d’une semaines les structures sanitaires du pays, le syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), a donné un ultimatum au gouvernement jusqu’au 26 janvier prochain 2009. « Le gouvernement devrait considérer ce mouvement comme étant une grève d’avertissement et le 26 janvier 2009 à 6 heures, le SYNAPS pour qui le préavis ne s’impose plus, rentrera tout simplement en mouvement de grève illimité sur toute l’entendue du territoire national, si les revendications ne sont pas matérialisées », a déclaré le Secrétaire général du SYNAPS, ...
Lire l'article
Le ministre de la santé, Angélique Ngoma qu’accompagnait le ministre délégué, Jean Mari Koumba Souvi, séjournent depuis vendredi dans la capitale économique du Gabon avec l’intention de s’enquérir du fonctionnement des structures sanitaires relevant de son département ministériel implantées à Port – Gentil, a constaté GABONEWS. La délégation a été accueillie à l’aéroport de Port – Gentil par le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime (ouest), Jean Marie Béka B’Obame et par les responsables des structures sanitaires locales. Ils ont de suite procédé à la visite du centre hospitalier régional de Tchéngué. Cette visite guidée a été conduite ...
Lire l'article
Santé / Fermeture attendue des structures sanitaires privées illicites
Immatriculation des employés des structures sanitaires privées
Gabon : Les personnels de santé empochent leurs primes
Gabon: Reprise du travail dans les structures sanitaires de la Nyanga
Gabon: Le travail a repris dans les hôpitaux publics de Libreville
Gabon: Le personnel de santé durcit la grève, après l’annonce du paiement de la prime de servitude
Gabon: Santé: le Gouvernement appelle les personnels de santé à « une reprise immédiate » des activités
Grève des personnels de Santé au Gabon
Gabon: Le SYNAPS donne jusqu’au 26 janvier 2009 au Gouvernement pour résoudre les problèmes posés
Gabon: Le ministre de la santé à Port – Gentil pour s’enquérir de l’Etat de fonctionnement des structures sanitaires


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juin 2010
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*