Socialisez

FacebookTwitterRSS

Et si la vie multicellulaire avait 1,5 milliard d’années de plus?

Auteur/Source: · Date: 1 Juil 2010
Catégorie(s): Monde,Science,Société

La découverte de 250 fossiles au Gabon met le monde de la science en ébullition.

Cette découverte pourrait révolutionner l’histoire du vivant. Son ampleur lui a en tout cas valu de faire la couverture de la revue Nature même si, selon certains experts, elle “pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses”.

La vie complexe multicellulaire ne serait pas apparue il y a 600 millions d’années, mais “plutôt 2,1 milliards d’années”, le curseur “s’est déplacé de 1,5 milliard d’années”, a déclaré Abderrazak El Albani de l’Université de Poitiers, principal auteur de l’étude.

Avec son équipe internationale, il a découvert au Gabon plus de 250 fossiles de 7 millimètres à 12 centimètres de longueur, dont la datation semble remettre en cause nos connaissances actuelles de l’évolution.

Vie complexe

Des fossiles témoignaient déjà d’une explosion de formes de vie multicellulaires voici 600 millions d’années, mais leur apparition plus précoce restait controversée.

Les formes de vie complexes, des insectes aux mammifères, ont des cellules dites “eucaryotes”, avec des chromosomes abrités dans un noyau. Les premiers unicellulaires et les bactéries ne sont quant à eux constitués que d’une cellule sans noyau: ce sont des “procaryotes”.

Avec les fossiles retrouvés sur le site de Franceville au Gabon, l’apparition des eucaryotes serait repoussée 2,1 milliards

Sceptiques

A quoi correspondent ces fossiles? Leurs contours évoquent, selon Abderrazak El Albani, les formes d’organismes vivant en suspension dans l’eau ou tout près du fond océanique. Ceux-ci seraient apparus alors que l’atmosphère était encore irrespirable, avec une teneur en oxygène correspondant à quelques centièmes des niveaux actuels.

Le monde scientifique reste sceptique. “Interpréter réellement des anciens fossiles est une affaire particulièrement difficile”, nuancent certains experts, affirmant que la définition d’une vie pluricellulaire “peut tout inclure, des colonies de bactéries aux blaireaux” .

Les spécimens découverts ne peuvent provenir de simples bactéries, assure Abderrazak El Albani qui invite à préserver le site gabonais appelé à faire partie du “patrimoine mondial de l’humanité”.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les fossiles découverts à Franceville, exposés au Musée d’histoire naturelle de New-York
En marge de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), qui s’achève , du reste, ce jour, à New-York (Etats-Unis d’Amérique), le Musée d’histoire naturelle de cette ville expose , dès ce mercredi, les 250 fossiles récemment découverts dans la région de Franceville (Haut-Ogoouésud-est), au sud-est du Gabon , a-t-on appris de source officielle. A cette occasion, la présentation de ces fossiles sera effectuée par le Professeur Abderrazak El Albani, sédimentologue du laboratoire CNRS Hydrasa et coordonnateur de l’équipe de chercheurs internationaux, qui ont effectué la découverte en 2008, ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a visité lundi le site de Moulendé à la sortie ouest de Franceville où a été découvert en juin dernier 250 fossiles en excellent état de conservation portant sur l’existence d’organismes pluricellulaires datant de 2,1 milliards d’années. Au cours de cette visite, le numéro un gabonais était accompagné de plusieurs de ses ministres. Cette découverte place le Gabon au centre de la science de la vie dont les origines étaient plutôt datées en terme de millions d’années au lieu de milliards d’années. Jusque là, les premières formes de vie complexe ; dotées de plusieurs cellules, remontaient à ...
Lire l'article
Abderrazak El Albani, chercheur au CNRS, a coordonné l’équipe de scientifiques qui a découvert, à Franceville, au Gabon, des organismes fossiles complexes âgés de 2,1 milliards d’années, bouleversant ainsi la chronologie établie. Il alerte l’opinion sur la protection du site. Géologue et sédimentologue, Abderrazak El Albani travaille au laboratoire Hydrasa, rattaché à l’université de Poitiers et au CNRS. Il a dirigé les recherches qui ont permis, selon lui, la découverte des premières formes de vie complexes. En quoi cette découverte est-elle importante ? Abderrazak El Albani. Parce qu’elle représente une avancée significative de nos connaissances sur les fossiles datant des périodes les ...
Lire l'article
Par Georges Dougueli. C’est en 2008, au cours d’une fouille archéologique de routine, en étudiant les traces de vie découvertes dans une ancienne carrière près de Franceville, qu’une équipe de chercheurs coordonnée par Abderrazak el-Albani, sédimentologue à l’université de Poitiers, en France, est tombée sur le jackpot : des restes fossiles, parfaitement conservés dans des sédiments, datant de 2,5 milliards d’années ! La découverte, qui a fait l’objet d’une publication, le 30 juin, dans la revue scientifique britannique Nature, remet tout bonnement en question nos connaissances sur l’apparition de la vie. Certes, des formes de vie plus anciennes – 3,5 milliards d’années – ...
Lire l'article
Enquête : Paléontologie : une nouvelle histoire de la vie
Plusieurs dizaines de fossiles d'organismes multicellulaires datés de 2,1 milliards d'années ont été découverts dans le bassin de Franceville au Gabon.Il faudrait tout récrire : les manuels de biologie, mais aussi toute l'histoire de la vie. La découverte, publiée jeudi 1er juillet à la "une" de la revue Nature, de plusieurs dizaines de fossiles d'organismes multicellulaires datés de 2,1 milliards d'années, promet de secouer comme jamais le landerneau des paléobiologistes. Car, à lire les travaux dirigés par le sédimentologue Abderrazak El-Albani, chercheur au laboratoire Hydrasa (CNRS et université de Poitiers), les premières formes de vie complexes sont apparues 1,5 milliard ...
Lire l'article
Gabon: La vie multicellulaire plus ancienne que prévue
Les fossiles vieux de 2,1 milliards d'années étaient visibles à l'oeil nu dans la carrière de grès où ils ont été mis au jour par hasard. Crédits photo : AFP L'analyse de fossiles découverts au Gabon par un géologue français montre que les organismes multicellulaires seraient apparus 1,5 milliards d'années plus tôt qu'on ne le pensait. Petit tremblement de terre au sein de la communauté scientifique. Les premiers organismes multicellulaires ne seraient pas apparus il y a 600 millions d'années comme on le pensait jusqu'à maintenant, mais il y a 2,1 milliards d'années ! Cette découverte est si extraordinaire qu'elle faisait jeudi ...
Lire l'article
Une équipe internationale menée par Abderrazak El Albani, géologue au laboratoire Hydrasa (CNRS-université de Poitiers), vient de découvrir l’existence d’organismes vivants datant de 2,1 milliards d’années. Ils ont été mis au jour dans une carrière de grès noir du site d’Oklo, près de Franceville (Gabon). Auparavant, on pensait que l’apparition des premiers véritables organismes vivants, constitués de plusieurs cellules, dataient d’il y a 600 millions d’années Comment se présentent les fossiles mis au jour ? De simples ardoises noires. C’est l’aspect des mille-feuilles extrêmement fins d’argiles au sein desquels Abderrazak El Albani et son étudiant gabonais Frantz Ossa-Ossa ont découvert, de façon ...
Lire l'article
Des formes de vie complexes, des organismes à plusieurs cellules dits "pluricellulaires", seraient apparues voici 2,1 milliards d'années, c'est-à-dire jusqu'à 1,5 milliard d'années plus tôt que scientifiquement attesté jusque là, selon une étude publiée mercredi. L'ampleur de cette découverte lui vaut la couverture de la revue scientifique britannique Nature, même si, selon des experts, elle "pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses". Les premières formes de vie apparues sur Terre voici environ 3,5 milliards d'années étaient unicellulaires, des êtres vivants constitués d'une seule cellule, comme les bactéries. L'origine de la vie complexe multicellulaire, ce n'est plus voici "600 millions d'années, c'est ...
Lire l'article
Demain matin, risque d'épidémie de syncopes chez les paléontologues. La faute à Nature qui, sous une série d’images d'un fossile de plusieurs centimètres, parle de «vie multicellulaire» vieille de 2 milliards d’années ! Or, pour les spécialistes, ce genre de vie - complexe, organisée et macroscopique - ne peut être plus ancien que 670 millions d’années. Ce grand bond… en arrière suscite des réactions viscérales d’incrédulité. Ces fossiles spectaculaires, porteurs d’une véritable révolution dans les sciences de l’évolution, ont été présentés en exclusivité mardi dernier à un groupe de journalistes dans les locaux du laboratoire Hydrasa (Hydrogéologie, argiles, sols et altérations) ...
Lire l'article
Des chercheurs du CNRS ont découvert au Gabon des fossiles qui apporteraient la preuve de l'existence d'organismes multicellulaires il y a 2,1 milliards d'années. Jusqu'à aujourd'hui, les premières formes de vie complexe attestées remontaient à 600 millions d'années environ. C'est au creux d'un site fossilifère situé à Franceville, au Gabon, que l'équipe du CNRS et de l'Université de Poitiers a trouvé ces échantillons en 2008. Il ne s'agissait au départ que d'étudier le "paléo-environnement" très particulier de cette région mais les chercheurs tombent sur de nombreux fossiles. Le coordinateur de l'équipe, le géologue Abderrazak El Albani les envoie dans un laboratoire ...
Lire l'article
Les fossiles découverts à Franceville, exposés au Musée d’histoire naturelle de New-York
Ali Bongo Ondimba visite le site des fossiles pluricellulaires découvert à Franceville
Fossiles du Gabon « On a déplacé le curseur de l’origine de la vie »
Les plus anciens organismes multicellulaires connus découverts au Gabon
Enquête : Paléontologie : une nouvelle histoire de la vie
Gabon: La vie multicellulaire plus ancienne que prévue
Gabon: Les organismes vivants sont plus anciens qu’on ne le croyait
Gabon: Des formes de vie complexes seraient apparues voici 2,1 milliards d’années
La vie est compliquée depuis 2 milliard d’années !
Une découverte qui pourrait révolutionner l’histoire de la vie sur Terre


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Juil 2010
Catégorie(s): Monde,Science,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*