Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Forte dégradation de la route du Cap Estérias

Auteur/Source: · Date: 6 Juil 2010
Catégorie(s): Développement

Le tronçon routier reliant le Cap Estérias à la capitale gabonaise, avec un nombre important de crevasses, s’est fortement dégradé au grand dam des voyageurs et des conducteurs qui desservent cette zone, a constaté sur place un reporter de l’AGP.

‘’Les nids de poule sont nombreux sur la route et chaque 2 jours nous devons faire un tour chez le mécanicien pour des réparations ou pour changer des pièces du véhicule’’, s’est plaint Aimé Mackosso, chauffeur de taxi-brousse.

Le tronçon routier reliant le Cap Estérias à Libreville a été reprofilé il y a quelques mois par le gouvernement, mais les chauffeurs des taxis-brousse estiment que cette solution n’est pas efficace, car les pluies avec l’effet d’érosion qu’elles entraînent, remettent à plat tous les efforts fournis par les pouvoirs publics pour amener la route.

‘’Il faut mettre le bitume pour éviter le cycle infernal de l’éternel recommencement. Après 50 ans d’indépendance, nous pensons que le Cap Estérias (30Km de Libreville) mérite d’avoir une route carrossable en toute saison’’, a déclaré un voyageur assis derrière une camionnette, les habits pleins de poussière.

‘’Le voyage est pénible à cause de l’état piteux de la route et nous avalons des doses importantes de poussière en chemin. Nous quittons nos maisons propres et arrivons à Libreville plus sales que des porcs’’, a renchéri un autre voyageur.

‘’Nous souhaitons que le gouvernement de l’émergence décentralise le développement et qu’il construit des infrastructures routières dans les zones rurales, afin d’inciter les villageois à initier des projet de développement communautaires rentables, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche’’, a déclaré pour sa part Pierre Kombila, un paysan du Premier Campement.

Les travaux d’aménagement de la route du Cap Estérias se sont arrêtés il y a 2 ans, après le bitumage de près de 10 kilomètres de route, entre le Premier Campement et l’entrée de Malibé II.


SUR LE MÊME SUJET
La voie menant à la Sga et passant par la nouvelle cité Olympique de Nzeng-Ayong (6ème arrondissement de commune de Libreville), construite pour loger certaines délégations de la prochaine Coupe d’Afrique Coupe des Nations de football (CAN 2012), dont les travaux ont été abandonnés il y a plusieurs mois, par une entreprise de travaux publics, se dégrade de jour en jour et rend ainsi la circulation plus difficile. Cette voie, qui jouxte la cité Olympique de la CAN, ternie l’image de celle-ci au grand damne des autorités . « Aujourd’hui, cette route est la seule qui dégrade l’image de notre quartier. Le ...
Lire l'article
Les travaux de construction de trois abris-bus dans la commune du Cap Estérias (30 km au nord de Libreville), entamés il y a une année sont à l’abandon actuellement alors qu’ils étaient au stade des finitions, a constaté l’AGP. Cette situation provoque l’ire des voyageurs et des populations de la commune et du département du Cap Estérias, qui doutent désormais de la volonté des autorités de leur commune à conduire à termes ce projet. Selon ces populations, la mairie ne manque pas d’argent ce projet au bénéfice des populations. ‘’Nous sommes régulièrement exposés au soleil et à la pluie pendant que nous ...
Lire l'article
Les jeunes de la commune et du département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont menacé jeudi dernier de Boycotter les prochaines élections législatives s’ils n’obtenaient pas une amélioration de leurs conditions de vie. Ces jeunes se réclamant aussi bien des partis membres de la majorité républicaine que des formations de l’opposition ont indiqué avoir pris la décision de ne pas voter lors des prochaines législatives pour sanctionner les leaders politiques de la contrée qui, selon eux, les "exploitent politiquement" depuis plusieurs années, sans obtenir de leur part une contrepartie digne des efforts consentis. "Depuis que nous participons aux opérations ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont érigé des barricades mardi sur la route menant dans cette localité pour attirer l’attention des autorités sur le piteux état de ce tronçon routier. L’état de dégradation de la route est à l’origine de la hausse des tarifs dans les transports en commun qui sont passés de 500 à 1000 FCFA. Aucun taxi-brousse n’a d’ailleurs pu rallier mardi la localité et les voyageurs se rendant dans cette bourgade ont du rebrousser chemin. Depuis le début de la saison des pluies, la plupart ...
Lire l'article
L’axe routier Bolokobouet-Cap Estérias (6 km) est coupé à la circulation en raison de la formation sur la chaussée d’un lac artificiel provoqué par l’érosion, a constaté l’AGP. ’’Depuis plus de quatre semaines aucun véhicule ne passe sur le tronçon router qui s’est considérablement dégradé’’, ont indiqué des villageois. ’’Depuis samedi, la route est totalement coupée. Quand il pleut, nous préférons garder nos enfants à la maison, de peur qu’ils ne se noient dans les lacs qui se sont formés le long de la route qui mène à leur école’’, a confié Jean Baptiste Paboungomo, un notable de ...
Lire l'article
Quelques semaines après son arrivée au Cap Estérias, la Société gabonaise des transports (SOGATRA) a considérablement réduit ses fréquences de desserte vers cette localité. La société ne s’est pas encore prononcée sur la question, mais l’état piteux du tronçon Libreville-Cap Estérias pourrait en être la cause. La Société gabonaise des transports (SOGATRA) ne fait plus régulièrement la ligne Libreville-Cap-Estérias Libreville, moins de deux mois après l’ouverture de cette desserte. «Les bus de la SOGATRA ne viennent plus chez nous. Parfois, il faut attendre 48 heures pour les voir chez nous. Et même quand ils viennent, ils font juste un ...
Lire l'article
Le pain, aliment de base d'une bonne partie de la population du Cap Estérias, est devenu une denrée rare depuis trois jours dans la localité, a constaté le correspondant local de l'AGP. Selon les commerçants rencontrés, c'est le mauvais état de la route qui est à l'origine de la pénurie du pain dans la commune du Cap Estérias. Les camionnettes qui transportent les pains ne peuvent plus rallier la ville en raison des bourbiers qui se sont multipliés ces derniers temps sur le tronçon routier reliant Libreville à cette localité. La conséquence la plus immédiate est que les populations n'ont plus leur petit ...
Lire l'article
Le ''racket'' continue sur la route reliant Libreville au Cap Estérias, malgré l'appel du nouveau commandant de la gendarmerie invitant les contrôleurs routiers à bannir cette pratique qui salit le nom des forces de l'ordre du pays, a appris jeudi le correspondant local de l'AGP, auprès des transporteurs. '' Les contrôleurs routiers continuent à nous demander de l'argent à chaque passage. Cette pratique ne cessera jamais et on commence à s'y habituer dans notre pays'', a confié un chauffeur de taxi-brousse sous couvert de l'anonymat. Il ajoute que tous ses camarades avec ou sans papiers sont obligés au passage de ''saluer le ...
Lire l'article
La route reliant le Cap Santa Clara à Libreville est barricadée depuis lundi matin par les jeunes de cette localité qui réclament de l'Etat l'aménagement de ce tronçon routier long de 20 km, a constaté le correspondant local de l'AGP. ''Nous voulons la route'', ont déclaré les jeunes, dénonçant le manque de volonté de l'Etat qui ne se préoccupe guère de la dégradation de leur route''. Beaucoup d'entre eux estiment que leur coin est oublié par le gouvernement. Ils expliquent que seuls les opérateurs économiques de la localité s'efforcent à rendre leur route carrossable. Mais selon les jeunes, les opérateurs économiques, malgré ...
Lire l'article
Les travaux de réhabilitation de la route du Cap Estérias, dans la banlieue nord de Libreville, qui consistent à installer des buses d’évacuation des eaux dans cette zone vont bon train. En effet, lancé il y a un mois et demi par la direction des infrastructures de transport du ministère des Travaux publics. Ces travaux de réhabilitation sont dirigés par la société Colas, et se poursuivent sans problème sur la route qui mène au petit village. « Nous procédons actuellement à la pose sinon à l’aménagement d’une buse ici afin de permettre la bonne circulation des eaux », a déclaré un ...
Lire l'article
Réseau routier / Dégradation avancée d’une voie d’accès à la Cité Olympique de Nzeng-Ayong
Les travaux de construction des abris-bus à l’abandon au Cap Estérias
Les jeunes du Cap Estérias menacent de ne pas voter lors des législatives prochaines
Les populations en colère érigent des barricades sur la route du Cap Santa Clara
L’érosion coupe une route dans le département du Cap Estérias
Gabon : Le Cap Estérias délaissé par la SOGATRA
Gabon: Pénurie de pain au Cap Estérias
Gabon: Le ”racket” continue sur la route du Cap Estérias (transporteurs)
Gabon: La route reliant le Cap Santa Clara à Libreville barricadée
Gabon: Les travaux de réhabilitation de la route du Cap Estérias vont bon train

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Juil 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*