Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les pays ACP révisent l’Accord de Cotonou 2000

Auteur/Source: · Date: 7 Juil 2010
Catégorie(s): Monde

Le Conseil des ministres du groupe Afrique Caraïbes, Pacifique (ACP) a procédé à la révision de l’accord dit Accord de Cotonou, pour la deuxième fois depuis la signature en 2000, lors d’une réunion qui s’est tenu à Ouagadougou du 17 au 20 juin 2010.

Les ministres du groupe Afrique Caraïbes, Pacifique (ACP) ont pris part du 17 au 20 juin dernier à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, aux travaux de la 35ème session du Conseil conjoint des ministres du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique/Union européenne (ACP-UE).

C’est le président du Faso, Blaise Compaoré, qui a présidé lesdits travaux, en présence notamment du président du Conseil des ministres des pays ACP, le Gabonais Paul Bunduku-Latha. Y étaient également présents, le Dr Ibn Chambas, président du Secrétariat du groupe ACP, Rodriguez Soraya, ainsi que la présidente du Conseil des ministres de l’UE, Angel Miguel Moratinos.

L’objectif visé par les ministres du groupe ACP était de parvenir à des Accords de partenariat économique qui tiennent compte des réalités économiques des pays du Sud. Ce sentiment est partagé par le ministre délégué gabonais à l’Economie et au Commerce, Bunduku-Latha qui s’est réjouit de la pertinence des débats. Lesquels ont permis d’aboutir à la deuxième révision de l’Accord de Cotonou, conformément aux statuts du groupe.

Dans son intervention, le président du Conseil des ministres des pays ACP, Paul Bunduku-Latha, a rappelé toute l’importance que revêtait ces assises pour les pays du Sud au regard de son évolution au fil du temps et des défis à relever. «La 2ème révision de l’Accord de Cotonou a occasionné un certain nombre de modifications dans ses institutions. Le rôle de l’Union africaine et des organisations régionales a été renforcé pour ce qui est de certains volets de l’Accord », a souligné M. Bunduku-Latha.

Il s’agit, selon le président du Conseil des ministres ACP, du renforcement du rôle de l’Union africaine et des organisations ACP d’intégration régionale pour ce qui est de certains aspects de l’Accord, de la prise en compte et de l’accroissement du rôle de l’Assemblée parlementaire paritaire et des parlements nationaux dans la mise en œuvre de l’Accord. «Les responsabilités du Conseil des ministres et du Comité ministériel commercial ont été élargies », s’est réjouit M. Bunduku-Latha.

Le président du Conseil des ministres des pays ACP soutient également que ces évolutions ont fait apparaître la nécessité d’assurer une cohérence et une complémentarité entre les institutions conjointes de Cotonou et celles créées au niveau régional dans le cadre des Accords de partenariat économique.

L’autre innovation ayant intervenu dans cette reconfiguration, pour la première fois, l’Accord prévoit la tenue des Sommets des chefs d’Etat et de gouvernement ACP-UE. Mieux, ce processus de révision a également permis de prendre en compte la nécessité d’accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Les OMD constituent, à ce jour, l’expression la plus forte de l’engagement de la communauté internationale concernant le développement et la lutte contre la pauvreté dans le monde. Alors qu’approche l’échéance de 2015, le monde se trouve plongé dans diverses crises dont certaines sont d’une gravité et d’une ampleur sans précédent.

En conséquence, fait remarquer M. Bunduku-Latha, «les progrès vers les objectifs fixés sont à présent compromis du fait de la croissance économique faible voire négative, de la diminution des ressources, de l’insuffisance d’opportunités commerciales pour les pays en développement ainsi que de la baisse des flux d’aides provenant des pays donateurs ».

C’est à ce titre que les problèmes environnementaux, le phénomène des changements climatiques imposent au monde des solutions urgentes. Et pour la présidente du Conseil des ministres de l’UE, Mme Angel Miguel Moratinos, «l’UE est fermement décidée à contribuer à l’atteinte des OMD ».

Le conseil des ministres ACP était précédé les 17 et 18 juin de comités ministériels sectoriels portant respectivement, outre le coton, sur le sucre, la banane et le financement du développement. Toutefois, le groupe ACP a regretté par ailleurs que le Brésil et les Etats-Unis aient décidé de régler hors de l’OMC leur controverse sur les subventions accordées par ce dernier pays à ses producteurs, une façon d’éviter une condamnation de cette institution qui ferait jurisprudence en faveur des pays africains. Les ministres ACP se sont dits choqués que cette question n’ait même pas figuré à l’ordre du jour du Conseil général de l’OMC qui avait eu lieu en mai dernier à Genève.


SUR LE MÊME SUJET
A cinq mois de la péremption de l’accord de pêche en cours avec le Gabon, l’Union européenne préconise déjà de nouvelles négociations visant à une reconduction, à quelque chose près, d’un nouvel accord qui autoriserait la prise de poisson dans les eaux territoriales gabonaises. Selon un communiqué des services de la Commission européenne, l’Union européenne (UE) va ouvrir des négociations avec le Gabon en vue de la conclusion d'un nouvel accord de pêche, celui en cours depuis le 3 décembre 2005 devant expirer le 2 décembre 2011. Le communiqué rappelle qu'en vertu de l'accord de pêche en cours, l'Union européenne ...
Lire l'article
Le Gabon a signé un accord d'investissements de 1,536 milliard de dollars US ou 1,124 milliard d'euros (bien 1,124 milliard d'euros), avec le groupe multinational Olam basé à Singapour, a annoncé samedi la présidence gabonaise dans un communiqué. "Le partenariat entre le Gabon et le groupe Olam vient de célébrer une étape décisive ce samedi (...) à Singapour avec la signature d'un accord d'investissements de 1,536 milliard de dollars US (plus de 850 milliards de FCFA) et 10.000 emplois en perspective", déclare la présidence, sans précisions sur les modalités de l'accord. Selon la même source, la cérémonie de signature a été présidée ...
Lire l'article
L'Etat gabonais et le groupe nucléaire français Areva ont trouvé un "accord définitif" pour créer en octobre un "observatoire de la Santé" à Mounana (sud-est du Gabon), ancien site d'exploitation de l'uranium, selon un communiqué des deux parties. "L'Observatoire de la Santé de Mounana (OSM) a pour objet d'étudier l'impact sanitaire des activités minières de la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf, filiale d'Areva au Gabon) sur la santé et l'hygiène de ses anciens collaborateurs et des populations locales", est-il expliqué dans ce communiqué transmis mercredi à l'AFP par l'ONG gabonaise de défense de l'environnement Brainforest. L'assemblée générale constitutive de l'Observatoire ...
Lire l'article
L'Etat gabonais a conclu un accord de principe avec Eramet pour entrer dans le capital du groupe minier et métallurgique français, a déclaré un porte-parole de la société, confirmant des informations des Echos. Un accord de principe a également été trouvé pour que le Gabon porte de 25% à environ 35% sa participation dans leur filiale commune de manganèse Comilog, a-t-il ajouté. Le porte-parole n'a en revanche pas donné de précisions sur la taille de la participation envisagée dans Eramet ni sur le calendrier de l'opération. Selon Les Echos, le Gabon pourrait prendre 4% à 5% du capital d'Eramet et l'accord devrait être ...
Lire l'article
France Télécom a annoncé, mardi 8 juin, avoir signé un accord avec dix-neuf partenaires du secteur des télécommunications en vue de construire un câble sous-marin entre l'Europe et l'Afrique qui permettra à une vingtaine de pays d'Afrique de l'Ouest d'avoir accès à l'Internet à haut débit. "En signant cet accord, France Télécom-Orange renforce sa présence sur le continent africain et contribue à réduire la fracture numérique dans cette région du monde", selon un communiqué de l'opérateur français. Ce nouveau câble en fibre optique, long de 17 000 km, reliera la France à l'Afrique du Sud, et sera mis en service au ...
Lire l'article
Le gouvernement de la République démocratique du Congo et la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) ont trouvé un terrain d'entente, lundi 23 mars à Goma. Les deux parties ont signé un accord de paix prévoyant la transformation du CNDP en parti politique, la libération des membres de l'ex-rébellion détenus par les autorités de RDC et la promulgation par Kinshasa d'une loi d'amnistie des anciens rebelles, selon le document dont l'AFP a reçu copie. Cet accord a été signé à Goma – capitale du Nord-Kivu – une province de l'est du pays particulièrement touchée par la guerre ...
Lire l'article
Le Comité national des jeunes travailleurs et travailleuses du Gabon (CJTT) s’est réuni depuis le 14 mars dernier à Libreville pour relancer ses activités après quatre années de panne institutionnelle, et définir ses objectifs pour l’exercice 2009. Les membres du CJTT ont identifié l’éducation ouvrière comme axe majeur de leurs activités pour 2009, avec la programmation d’ateliers de formation des jeunes sur le droit du travail pour mieux connaître et défendre le cadre juridique de leurs carrière professionnelles. Après quatre ans d’apnée due à des problèmes de fonctionnement internes, le Comité des jeunes travailleurs et travailleuses du Gabon ...
Lire l'article
Le président sud-africain Thabo Mbeki, médiateur dans les pourparlers sur un partage du pouvoir au Zimbabwe, est arrivé samedi 9 août à Harare pour des rencontres déterminantes en vue d'un accord. Il a été accueilli sur le tarmac de l'aéroport de Harare par le chef de l'Etat zimbabwéen Robert Mugabe, 84 ans dont 28 au pouvoir. Le président sud-africain était également attendu par les membres du tout-puissant Commandement opérationnel conjoint (JOC), qui regroupe les chefs de l'armée, de la police et des services secrets et dont le soutien est indispensable à tout accord. M. Mugabe, les chefs d'état-major et des ...
Lire l'article
Total Gabon signe un accord de financement de 600 millions de dollars
La filiale gabonaise du géant pétrolier annonce ce jour la signature d'un accord de financement de premier plan. Cet accord, consenti par un syndicat de banques internationales, témoigne du soutien et de la confiance de la communauté financière envers Total Gabon. Dès lors, ce crédit contribuera à financer les activités du groupe tel que son plan d'investissements pluriannuel et notamment le projet de redéveloppement du champ d'Anguille. Par ailleurs, ce contrat, d'une durée de huit ans, marque une étape importante de la stratégie déjà annoncée par Total Gabon à ses actionnaires.
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), maintient le bras de fer avec la société pétrolière Shell Gabon, soutenue par les employés du groupe américain Marathon oil, qui ont, eux aussi, déposé vendredi dernier un préavis de grève de cinq jours, alors que le Président directeur général de Shell Gabon, Hans Bakker, semble déployer des efforts nécessaires pour l’apaisement, à travers l’application de l’article 208, qui régit les rotations sur les sites pétroliers et qui est en négociation, quant à son application effective, dans le secteur de l’industrie pétrolière, en s’engageant à prendre en considération les six points des préalables ...
Lire l'article
Gabon : Négociations avec l’Union européenne pour un nouvel accord de pêche
Gabon: accord d’investissements de 1,12 milliard d’euros avec le singapourien Olam
Accord avec Areva pour un “observatoire de la santé” au Gabon en octobre
Accord pour une entrée du Gabon au capital d’Eramet
Internet : accord pour la construction d’un câble sous-marin Europe-Afrique
RDC : un accord de paix conclu entre Kinshasa et la rébellion
Gabon : Les jeunes travailleurs révisent leur Code du travail
A Harare dimanche,Thabo Mbeki pourrait finaliser un accord
Total Gabon signe un accord de financement de 600 millions de dollars
Gabon: Shell Gabon: l’ONEP réclame un accord effectif des six points des préalables soumis à l’administration

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Juil 2010
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*